Déroulement d’une anesthésie

Bonjour, je suis la maman d’un petit garçon de 6 ans qui doit prochainement se faire opéré des deux pieds( clinique st jean Montpellier) car il est né avec les pieds bots, tant au niveau chirurgical je ne me faits absolument aucun souci (le chirurgien opérera sous garrot avec un temps d’une heure environ), tant pour l’anesthésie je suis "terrorisée" et je" pèse" mes mots !!!je pense que mon stress vient en grande parti de mon passé (pieds bots multi-opérés) ainsi que de mon travail (IDE urgences/réa/SMUR).
Je suis inquiète car j’imagine le pire "choc" etc.... tout se qui peut avoir un rapport avec les (...)

bonjour,

Les complications liées à l’anesthésie de l’enfant en bonne santé sont exceptionnelles. Les problèmes allergiques vus en anesthésie sont rares ( moins de 1% des accidents anesthésiques) et concernent dans l’immense majorité des cas des médicaments d’utilisation courante de type antalgiques (paracétamol, antiinflammatoires) et antibiotiques auxquels votre enfant a probablement déjà été exposé. L’allergie aux medicaments anesthésiques à proprement parler est extrêmement rare d’autant que les curares sont le plus souvent inutiles pour ce type de chirurgie. Les accidents relatifs à l’utilisation des gaz anesthésiants (Halogénés) ne se produisent que sur des terrains génétiques prédisposés (antécédents d’hyperthermie maligne, antécédents personnels ou familiaux de myopathie).
Les complications auxquelles on peut donc raisonnablement s’attendre dans ce type de chirurgie sont la survenue de nausées et de vomissements post-opératoires et l’existence possible de douleurs lors du réveil (car la chirurgie des pieds bots est douloureuse). En cas de survenue de telles complications un antivomitif ou un antalgiques seront bien sur administrés à votre enfant et le soulageront en quelques minutes. Ce qui finalement embête le plus l’enfant en post-opératoire est l’immobilisation platrée qu’il faudra garder quelques semaines.
La prise en charge des pieds bots se faisant généralement chez l’enfant, il est très probable que les anesthésistes soient habitués à leur prise en charge. Vous pouvez toujours vous en assurer lors de la consultation d’anesthésie.
Il est également important d’éviter de transmettre votre stress à votre enfant et lui expliquer simplement le déroulement de sa journée opératoire : l’attente avec vous, l’induction anesthésique seul (ou avec les doudous le plus souvent admis - c’est le moment ou on souffle dans le masque), le réveil avec les jambes platrées (avec ou non la présence des parents), la possibilité d’avoir des médicaments s’il a mal aux pieds puis le retour dans sa chambre où il pourra jouer manger et rester avec vous.

cordialement

Un grand merci à vous pour vos explications qui m’apaisent énormément, je vais bien discuter avec le médecin anesthésiste lors de la programmation de sa visite.
Je vais bien tout expliquer à mon fils depuis sa prise en charge par le brancardier jusqu’à son réveil en salle et promet de ne pas montrer mon stress de façon à ne pas l’inquiéter, bien que ce soit un petit garçon très calme et volontaire et qui connait déjà (malheureusement) bien le milieu.Encore un grand merci.

Ajouter un commentaire au message :

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.