Déroulement d’une anesthésie

Bonjour.
Mon fils de bientot 4 ans doit subir une posthectomie pour un phimosis serre avec difficulte a uriner infection urinaire et du prepuce a repetition.
Il est surtout asthmatique modere/severe. Il a deja eu deux interventions (vegetations / pose d aerateurs). Les anesthesistes m avaient alors dit il faudra toujours des anesthesies profondes avec intubation pour limiter les risques. Et dans les deux cas il a fait : crise d asthme grave durant la 1ere nuit apres l anesthesie (et plusieurs episodes d apnees au reveil et durant la nuit). A la seconde anesthesie crise d asthme au bloc (...)

bonjour

L’anesthésie du patient asthmatique comporte toujours un risque de décompensation respiratoire péri-opératoire. C’est pourquoi on essaye d’endormir ces enfants lorsqu’ils sont stables d’un point de vue respiratoire (état respiratoire habituel et traitement habituel). Dans le cas contraire (crise d’asthme récente ou intensification du traitement, on reporte la chirurgie surtout si celle ci n’est pas urgente.

Lorsque l’enfant présente un asthme sévère qui ne peut être amélioré par l’ajustement de son traitement, la chirurgie peut être réalisée avec toujours un risque de voir l’asthme s’aggraver en post-opératoire et nécessiter une hospitalisation pour rééquilibrer l’état respiratoire. Même s’il est préférable de reporter l’intervention lorsque ceci est possible, il nous arrive tous les jours d’endormir des patients asthmatiques en urgence (appendicite, fracture, ect..) sans que ceci ne pose problème. Au pire, il est parfois nécessaire d’intensifier le traitement pour l’asthme en post-opératoire

La chirurgie peut tout à fait être réalisée sans intubation lorsqu’il s’agit d’une intervention programmée. C’est même préférable car la sonde d’intubation est aussi un facteur d’irritation bronchique. Si l’anesthésiste est confronté à des difficultés respiroires pendant l’intervention, il pourra à tout moment approfondir l’anesthésie voire intuber l’enfant si cela est nécessaire.

L’intervention peut s’envisager en ambulatoire si l’état respiratoire après l’intervention est correct et que vous ne soyez pas trop loin d’un centre hospitalier en cas de survenue d’une crise d’asthme à distance de l’intervention.

Enfin, il peut être intéressant de montrer votre enfant à un pneumologue afin de s’assurer qu’il n’a pas besoin d’un traitement de fond pour son asthme

cordialement

Ajouter un commentaire au message :

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.