Hydronéphrose (JPU)

Dilatation du haut appareil urinaire liée a un obstacle situé à la jonction entre le bassinet et l’uretère ; l’hydronéphrose ou syndrome de la jonction pyélo-urétérale (JPU) peut être uni ou bilatérale.

Le plus souvent l’obstacle est lié à une anomalie de la paroi de la jonction (achalasie) Cela peut être du ou associé à la présence de vaisseaux polaires qui croisent et bloquent la jonction Enfin plus rarement l’implantation de l’uretère dans le bassinet se fait à un endroit anormal (ectopie)

Dans la majorité des cas le diagnostic est fait sur les échographies foetales réalisées au cours de la grossesse ; c’est la malformation la plus souvent diagnostiquée à l’échographie antenatale. Dans quelques rares cas peut exister un facteur familial.
Avant l’ère de l’échographie antenatale, l’hydonéphrose était le plus souvent diagnostiquée plus tardivement, dans l’enfance, devant une infection urinaire ou la découverte d’une "tumeur abdominale". C’était à l’époque, il y a près de 20 ans, la cause la plus fréquente de "tumeur abdominale" chez l’enfant.

Echographie {JPEG}A la naissance le bilan de la malformation devra comporter au bout de quelques jours, une échographie et le plus souvent une cystographie rétrograde à la recherche d’un reflux vésico urétéral associé. _ L’UIV qui était classique n’est pratiquement plus faite de manière systématique par la majorité des équipes en raison du caractère irradiant de cet examen.
En fonction de la dilatation des voies urinaires au mieux apprécié par la distance antéro postérieure du bassinet plusieurs attitudes sont possibles :
une simple surveillance échographique en général tous les 3 mois pendant la première année de vie.
La réalisation d’une scintigraphie au MAG3 (ou DTPA), faite aprés l’âge de 1 mois. Cet examen permettra d’avoir une quantification de l’obstacle.
Rarement ne chirurgie correctrice dés les premiers jours de vie devant une hydronéphrose trés volumineuse.

Il existe tous les degrés, depuis les formes à minima jusqu’aux formes majeures avec rein plus ou moins détruit et non fonctionnel. L’évolution spontanée est imprévisible.

La surveillance se fera essentiellement par l’échographie éventuellement associée à une nouvelle scintigraphie.

Dans un grand nombre de cas l’évolution spontanée se fait vers la régression de la dilatation voire une disparition. Cela n’empêche pas de continuer la surveillance pendant la croissance.

Parfois la situation s’aggrave progressivement. En fonction des résultats échographiques, de la scintigraphie au MAG3 éventuellement couplée à une scintigraphie au DMSA (qui permet de quantifier la fonction rénale séparée de chaque rein) une décision de traitement chirurgical peut être prise.
Cela peut se faire à n’importe quel âge, en sachant qu’une forme particulière d’hydronéphrose peut se déclarer chez le grand enfant ou l’adolescent alors que les échographies anté natales étaient normales. Cela se traduit par des crises douloureuses abdominales (ou dans le dos) à type de colique néphrétique. C’est dans ce cadre que des blocages complets et aigus du rein peuvent se produire avec le risque de perdre le rein.

Le traitement chirurgical se fait classiquement par une incision sous le rebord des côtes (ou parfois par coelioscopique ou retropéritoneoscopie). Il vise à supprimer l’obstacle en enlevant la jonction entre le bassinet et l’uretère et en anastomosant le bassinet à l’uretère.

L’hospitalisation est en général de 48 heures, l’enfant sortant assez souvent avec une petite sonde de drainage interne (sous le pansement) que l’on retire en ambulatoire une dizaine de jours aprés.

Bien entendu, comme dans toutes les uropathies, une surveillance par échographie sera réalisée jusqu’à la fin de la croissance.

FORUM

enfant de 08 ans présentant une hydronephrose gauche découverte fortuite lors d’un traumatisme rénal
a l’echographie rein de grande taille avec dedifferanciation corticomedulaire

Dans cette situation il convient d’évaluer la fonction de ce rein (par scintigraphie). Cela peut amener à une intervention chirurgicale pour supprimer l’obstacle si le rein est encore fonctionnel.

mon neveu souffre d’ une hydronéphrose il a un an mis a part traitement chirurgical existe autre moyen pour stopper la maladie

L’hydronephrose n’est pas à proprement parler une maladie mais une forme de malformation qui peut dans un bon nombre de cas se résoudre spontanement avec la croissance. Le traitement chirurgical intervient si la situation ne s’arrange pas ou si elle s’aggrave notamment en cas de complication (infections urinaires, altération du rein).

Il n’y a pas d’autre traitement.

bonjour,
pendant la grossesse les médecins ont identifié une hydronéphrose très marquée sur le rein gauche de notre fils.
échographie à la naissance, scintigraphie à 6 semaines, nous venons d’avoir les résultats (le rein fonctionne à 36%), l’urine stagne dans le rein (sauf quand on force l’écoulement), l’uretère à la sortie du rein est bouchée.
les médecins veulent opérer très vite (la semaine prochaine) pour éviter que le rein ne s’abîme davantage.
l’autre rein fonctionne bien.
notre fils n’a pas encore 2 mois. l’opération me parait précipitée, n’y a-t-il pas d’alternative ? (antibiotiques en attendant de voir l’évolution ?).
une anésthésie générale sur un nourrisson n’est-elle pas risquée ?
par avance merci de vos réponses.

bojour , j’aimerais savoir a combien était l’hydronéphrose du rein gche de votre bebe, car moi aussi elle est res marqué. a 28 semaines elle étais a 30mm et maintenant j’ai 30 semaines, je repasse un echo dans 2-3 sem.
Votre fils est maintenat rendu a 1 ans ? est-ce que ca va bien ? si vous acceptez j’aimerais savoir comment cela c’est passé a la naissance avec votre fils, a t-il été operé ? les test qu’il a passés ?

merci
une maman bien inquiete

bonsoir, je suis enceinte de 33 semaines et l’hydronéphrose qu’on m’a annoncé pour le rein gauche de mon petit garçon est importante et a abimer son rein , , ce dernier est en souffrance mais pas le reste , le médecin m’a dit que j’accoucherai surement dés que je serai en 36 semaines ,afin que le bébé soit pris en charge dès le départ car il préconise un acte chirurgical dès le 1er mois, je ne suis pas du tout rassuré et vous savoir comment cela c’est passé avec vos enfants.
merci

réponse au message du 1er juin
bonjour,
dans la prise de décision opératoire devant une hydronéphose l’âge n’intervient que peu.
seuls comptent l’importance de l’hydronephrose, le retentissement sur la fonction du rein et surtout l’importance de l’obstacle apprécié à la scintigraphie (MAG3 ou DTPA). Si le rein s’évacue peu sous injection de lasilix l’obstacle est important et il faut opérer quel que soit l’âge.
En revanche si aprés injection de lasilix la vidange du rein se fait il convient simplement de surveiller l’évolution sous couvert d’une antibiothérapie préventive pour limiter le risque d’infection.
Enfin en terme d’anesthésie la seule différence chez l’enfant c’est avant ou aprés 1 an. L’essentiel c’est de confier son enfant à une équipe de chirurgie pédiatrique avec un chirurgien pédiatre confirmé en urologie pédiatrique et des anesthésistes pédiatres habitués à endormir des touts petits.

bonjour,l`ecographie pendant la grossesse avait montre une hydronephrose,j`ai refais l`ecographie a mon garcon agee de 6 ans aujourd`hui et rien n`a change,il na aucun symptome.Est ce qu`il peut vivre toute sa vie avec cette malformation sans problemes ?

Bonjour,

L’hydronephrose correspond à la dilatation des voies urinaires au niveau du rein.
Ce qui est essentiel de connaitre c’est l’importance de l’obstacle et son retentissement sur le rein.

Il est donc difficile de répondre à votre question sans ces éléments.

On peut vivre avec une petite hydronephrose sans retentissement, sous couvert d’une surveillance.

En revanche une hydronephrose importante peut aboutir à la destruction du rein.

cordialement.

Bonjour
Mon fils est né avec un rein unique
Il a 8 mois
Peut-il vivre normalement avec un seul rein ?
Mon médecin m\’a prescrit une scintigraphie pour s\’assurer que sa fonction rénale est normale
Le scintigrahy est normal
En tant que parent, je me préoccupe de l\’avenir de mon fils.
Peut il mener une vie normale ?

Bpnjour,

On peut bien sur vivre normalement avec un rein unique. C’est le cas de beaucoup de personnes.

Il convient simplement de faire suivre votre enfant pendant la croissance .

La réalisaion d’une scintigraphie parait opportune.

Soyez rassurés.

coridalement

Ma fille ,qui a maintenant 10ans a été opereé à l’age d’un an suite à un syndrome de la jonction.Depuis,elle n’a eu que quelques infections urinaires mais ce qui me tracasse chez elle ,c’est sa croissance qui est lente : elle est resteé toute chetive en plus de son incontinence nocturne je demande des eclaircissement à ce sujet merci

Bonjour,

Je suppose que le suivi de l’avolution de la croissance des reinbs a été faite aprés cette opération. Ce suivi en principe doit être fait jusqu’à la fin de la croissance.

Si de ce côté là il n’y a pas de problème il n’est pas évident du tout que le problème de croissance de votre enfant soit en relation avec son problème urinaire.

Il est difficile de pouvoir vous répondre plus précisément sans plus d’éléments.

cordialement

Bonjour,
Je suis tres trouble en ce moment. Mes nuits deviennent blanche et c’est suite a une hydronephrose qu’on vient de detecter chez ma fille de 16 mois. En realite, je n’en ai jamais entendu parler. Elle a comme une boule au bas ventre. J’ai tres peur car parmis mes 05 enfants, cette derniere est ma meilleure amie car la plus rattachee a moi.
En dehors de cette tumeur, elle ne manifeste aucun malaise. Faudrait-il que je patiente pour une quelconque resolution ou il faut en meme temps passer a une chirurgie. Quel sera la suite ?

Bonjour,

Il ne faut certainement pas attendre sans rien faire.

Il convient dans un premier temps de faire un bilan pour apprécier cette hydronéphrose pour savoir si il faut une intervention chirurgicale ou une simple surveillance.

Pour cela il faut vous rapprocher d’un urologue pédiatre qui sera le plus adapté pour prendre en charge votre enfant.

cordialement

bonjour,

je suis actuellement enceinte de 9 mois donc bientot a terme SA,et on a detecter il y a 1 mois,(une ureterohydronéphrose) avec persistance d’une differenciation corticimédullaire chez mon bébé alors qu’il est en parfaite santé que faire devant se probleme alors que son pere et moi même n’on aucun probleme de santé de ce coté,
et l’échographe me disais que c’est peut etre dû a son uretere qui peut etre boucher ou un canaux lier a son rein comment réagir devant ce probleme et quel examun faudra t-il faire a sa naissance.
merci de votre reponse.

ureterohydronéphrose
bonjour,
suite au premier message de ce jour ;
le rein detecter n’est que le droit alors que le gauche fonctionne tres bien et aussi tres developper cordialement merci

Bonjour,

l’uretero hydronephrose marque la présence d’un obstable à la jonction entre l’uretère et la vessie. Cet obstacle est dans la majorité des cas transitoire la situation s’améliorant progressivement spontanément.

Au pire si l’obstacle persiste et menace le rein une intervention chirurgicale pourra s’avérer necessaire sans pour autant de caractère de gravité.

Vous pouvez donc rester confiants et sereins. Il convient simplement de surveiller l’évolution à partir de la naissance.

cordialement

mais pouvez vous me dire si l’operation peut etre fait des la naissance et aura t-il des concéquance sur sa santé future et sera t’il comme tout les nouveau né

bounjour..,
j’ai eu une échographie durant le troisième trimestre et j’ai su que mon bébé a une dilatation du rein gauche de 7-8mm. après la naissance on a fait une cystographie à 5 semaine et c’était ’parfait’ mais après on a fait une échographie à 8mois et on a trouvé qu’il a une dilatation de 2cm. le pédiatre dit qu’il ne faut pas s’inquiéter car la cystographie était bonne mais ce que je veux savoir c’est une explication de cette différence de dimension. c’était 7-8mm et maintenant c’est 2CM !!
MERCI DE VOTRE RÉPONSE

Bonjour,

La dilatation du bassinet (au niveau du rein) peut traduire la présence d’un obstacle entre le rein et l’uretère.

compte tenu de cette augmentation notable de 8 à 20 mm il convient de réaliser un néphrogramme isotopique au Mag3 (scintigraphie) pour évaluer la présence ou non d’un obstacle.

cordialement

Bonjour,

Tout d’abord, merci pour ce forum.

Mon fils est né le 3 décembre, en bonne santé.

Les échographies anténatales montraient des pyelons "visibles", non dilatés, mais de dimensions limites à la normale.

Vendredi dernier (il a un peu plus d’un mois), une échographie rénale a montré que son pyelon droit mesurait 6 mm avec un rein droit normal par ailleurs et un uretère non dilaté.

Par contre, à gauche, il y a une vraie dilatation du pyelon : 18 mm et l’uretère est visible dans sa partie proximale (4mm de diamètre). Le radiologue m’a dit que le rein semblait normal, mais les cavités calicielles sont "trop bien visibles".
La vessie est normale.

RDV pris chez mon pédiatre qui, je pense, m’orientera vers un spécialiste, mais pourriez-vous répondre à quelques questions ?

Est-ce une dilatation importante ? L’importance de la dilatation permet-elle d’avoir une idée de son évolution (régression spontanée, aggravation) ?

Le rein semble normal, mais l’échographie suffit-elle ? Pensez-vous qu’il faudra faire une scintigraphie pour s’assurer de son bon fonctionnement ?

La cystographie est-elle systématique ?

A l’échographie des 32 SA, les bassinets mesuraient 8-9 mm, la dilatation à gauche me semble énorme aujourd’hui par rapport à ces valeurs. Est-ce que l’évolution peut être rapide ? Quelle est la fréquence des surveillances ? Existe-il un risque de passer à coté d’une souffrance rénale ?

Je vous remercie d’avance pour vos réponses.
Sincères salutations et très bonne année 2011.

Barbara G

Bonjour,

votre enfant présente une hydronéphrose. une dilatation à 18 mm est assez importante pour compléter le bilan par un néphrogramme isotopique (scintigraphie qui permet de voire si il y a un obstacle et quelle est son importance).

Il n’est pas nécessaire pour le moment de réaliser une cystographie rétrograde.

Le rein souffre en cas d’obstacle important, et donc la réponse sera donnée par la scintigraphie.

Le suivi ultérieur dépendra du résultat de la scintigraphie. En cas d’obstacle partiel un suivi échographique sera indiqué avec une nouvelle échographie à 3 mois, 6 mois ...et après cela dépend de l’évolution.

En tout état de cause la situation clinique de votre enfant n’est pas grave et assez simple, en sachant qu’au pire cela peut nécessiter une intervention chirurgicale qui est bien codifiée et qui se déroule simplement.

cordialement

bonjour,
suite à des douleurs au ventre , ma fille 30 mois , a fait une echo abdominale....
il s est avéré qu elle a une hydronéphrose gauche...
deux jours après, rdv a l hopital nord de marseille pour faire une echo "plus poussée" : on nous informe que son rein est dilaté a 36 mm ...
deux semaines plus tard , rdv avec le professeur qui va se charger de Lylou : il nous explique exactement de ce dont il s agit et nous prescrit une scintigraphie mag 3 pour le 18/01...( ce mardi)
je suis stressée car j ai l impression que la dilatation est tres importante....
Lydie A.

Bonjour,

votre fille présente effectivement une hydronéphrose conséquente avec une dilatation importante.

La scintigraphie au MAG3 est effectivement l’examen de choix à réaliser.

Il sera certainement indiqué de réaliser une intervention pour corriger cette hydronéphrose. il s’agit d’une intervention relativement bénigne, avec une cicatrice assez peu importante, dont les suites sont habituellement simples , necessitant le plus souvent que 72 heures d’hospitalisation, et ce qui permettra de guérir votre enfant.

enfin l’équipe de l’hopital nord de Marseilles avec les Pr alessandrini et Merrot est d’un trés bon niveau et s’occupera parfaitement de votre enfant.

vous pouvez donc être rassurée.

cordialement

bonjour, mon bébé a 9 mois et souffre de la maladie de jonction. Il a une

dilatation des cavités pyélo-calicielles bilatérale plus marquée à gauche. La

dilatation du rein gauche mesure 17mm et le droit 5mm. On lui a fait la

cystographie qui a écarté l’idée de reflux, L’UIV qui montre le rétrécissement

des urtères mais plus marqué à gauche. La scintigraphie a montré que le rein

gauche fonctionne à 51% ET LE REIN DROIT à 48%. Il va être opéré du côté

gauche le mois de janvier 2013. Mais cela m’inquiète vraiment et je me pose des

questions : Est-ce-que la maladie de jonction guérie ? le rein dilaté reprendra son fonctionnement à 100% ? Aura-t-il encore d’infection urinaires ?. répondez-moi svp

Bonjour,

Mon fils de deux ans et demi a été opéré le 7 janvier suite à plusieurs mois d’hydronéphroses par intermittence causées par la présence de vaisseaux polaires inférieurs.Ces derniers ont été découverts par IRM.La scintigraphie au mag3 le précédent montrait deux reins à fonction parfaitement symétrique (50/50).

A savoir que mon fils , hors crises douloureuses présentait une petite dilatation du rein gauche de 12 mm.Pendant la crise cela montait à 40-43mm.

Ce qui m’inquiète beaucoup est qu’à l’échographie de contrôle post-opératoire (effectuée six semaines après l’intervention) le rein de mon fils présentait une dilatation importante à 39mm. Comment cela est-ce possible alors qu’il n’a plus fait de crises et qu’il n’a pas mal ?Son rein est-il en hydronéphrose ? Cela veut-il dire que l’intervetion a échoué ?

Merci pour votre réponse et attention.

Fede

bonjour,

Les dilatations post opératoires aprés cure d’une hydronéphrose sont assez habituelles et peuvent durer plusieurs semaines et sont la traduction le plus souvent simplement d’un oedeme de l’anastomose et à une diminution transitoire des contractions de la voie urinaire.

En pratique il faut se donner plusieurs mois pour pouvoir réellement juger de l’évolution. Classiquement c’est vers 6 mois aprés l’intervention que l’on fait un controle par une scintigraphie ou une urographie intraveineuse, si l’échographie montre la persistance d’une dilatation.

D’ici là il n’est pas déraisonnable de faire une nouvelle échographie de controle dans 2 mois, surtout pour vérifier que la situation ne se dégrade pas.

cordialement

Bonjour

Mon petit garcon est né avec une dilatation des bassinets - rein droit à 5mn et rein gauche à 8mn (écho à 1 mois) - A l’écho de contrôle à 5mois , la dilatation a augmenté - rein droit à 8mn et rein gauche à 16mn - l’urologue lui a prescript une scintigraphie rénale.

J’ai très peur et m’angoisse. est-ce que cette dilatation va continuer à augmenter (est-ce definitif ?). J’ai egalement peur des infections urinaires ....

Je n’arrive pas à me rassurer ... est-ce grave ?

Cordialement

bonjour,

Une dilatation d’un bassinet à 16 mm reste trés modérée mais effectivement une augmentation progressive comme le présente votre enfant impose des explorations complémentaires notamment une scintigraphie (nephrogramme isotopique au MAG3) qui permettra d’apprécier si il y a un blocage ou non.

De toute façon il n’y a rien de grave en sachant qu’au pire cela peut déboucher sur une intervention chirurgicale simple qui donne d’excellents résultats.

Le risque infectieux reste minime avec cette dilatation.

Cordialement

Mon fils souffre d’une hydronephrose bilatéral depuis la naissance (il a sept ans aujourd’hui). Le rein gauche ne répond pas ; le rein droit fonctionne à 30 %. Il est souvent sujet à des infections urinaires et est souvent mouillé par les gouttes d’urine qui s’écoulent inconsciemment. Puisque les reins sont dilatés et ne peuvent se vider entièrement, le médécin préconise une iintervention endoscopique pour placer des sondes entres les reins et vessie .
Est-ce qu’il n’y a pas mieux à faire pour sauver cet enfant.

Bonjour,

Si le rein gauche est muet c’est qu’il ne fonctionne plus. Si il reste dilaté de manière importante et qu’il est source de possibles infections il convient de l’enlever (nephrectomie) qui peut être faite par retroperitoneoscopie (chirurgie micro invasive par chirurgie videoassistée).

Le rein droit fonctionne à 30 % : cette valeur a t’elle été obtenue par une scintigraphie au DMSA ? correspond elle à la valeur absolue ?

Si ce rein est dilaté il convient de pratiquer une intervention pour enlever l’obstacle (plastie de la jonction pyelo urétérale).

Le mieux est de consulter une chirurgien pédiatre spécialisé en urologie.

cordialement

bonjour

ma fille agée seulement de 20mois presente une hydronéphrose de grade 1 au rein gauche et d’un reflux viscéral urétére bilatéral de grade3 au deux reins ....est il nécessaire d’avoir recours a la chirurgie ...!!pour l’instant elle a sous bactrim pendant 3 mois et fera par la suite une echo et un bilan sanguin de controle pouvais vous m’en dire plus je suis tres inquites car de plus ma fille a une perte d’apetit

merci beaucoup

Bonjour,

la dilatation du rein est tout à fait modérée et possiblement en relation avec le reflux.

Un reflux de grade 3 à 20 mois a de bonnes chances de disparaitre avec la croissance.

Dans la mesure où il n’y a pas de problème d’infection urinaire une chirurgie ne s’impose pas maintenant.

en l’absence d’infection il conviendra de faire une cystographie de controle aprés 5-6 ans.

Cordialement

bonjour

ma fille a eu une 1ere infection urinaire a lage de 8mois et a 20 mois elle a eu une grosse polynéphrite aigu par erischica coli et par la suite elle devra effectuer une scintigraphie rénal ....donc je pense que la scintigraphie qu’on fait en pré-opératoire ?

pour l’instance tout les examens qu’elle a effectuer (echo,cystographie rétrograde) y compris les bilans de sang ne sont pas satisfaisant de plus ma fille a un peu trop de plaquette 708 000 (valeur usuel:200 000 a 400 000)

qu’en pensez vous ?
merci beaucoup

Suite à l’hydronéphrose bilatéral de mon fils de 7 ans et comme il n’y a pas de de pédiatre chirurgien spécialisé en urologie dans ma ville ou dans mon pays, pouvez-vous me conseiller un hôpital où je peux le faire soigner.

Bonjour

C’est éventuellement possible
Indiquez nous ou vous résidez mais par email a partir de la rubrique "contact" de la page d’accueil du site

Cordialement

Bonjour,
Je suis actuellement enceinte de 32 sa, le rein gauche de ma future louloute presente un bassinet de 43 mm de diametre transverse intrasinusal, avec une corticale de 2 a 4 mm d epaisseur. L uretre semble fin. La vessie ne montre pas d ureterocle
Le rein droit est de taille normale
A 28 sa, le meme rein avait un bassinet de 26 mm de diametre, les calices mesuraient 5 à 15 mm et une corticale de 3 a 4 mm d epaisseur
On m a parle d une operation intra uterine, mais l echographe est plutot d avis a attendre l accouchement et de voire par la suite (place un petit bout de tuyau dans son rein)
J ai RDV lundi avec un urologue pour voire ce qu il va decider a Robert Debre...
Nous sommes inquiet de la suite des evenements et ne savons plus trop quoi faire ni trop quoi penser avec tous ces avis divergents...
Y a t il encore une chance de le sauver ??
Et vous qu en pensez vous ??
MErci de votre aide
PS : A savoir que mon 1er fils a eu une dilatation du rein gauche intra uterine beaucoup moindre et avec un an de suivie chez Necker, il n y a pas eu de suite, tout c est remis normalement

MERCI !!!

bonjour,

nous soumettons cette situation au collège d’experts et nous vous répondons trés rapidement

cordialement

Merci beaucoup !!!
J attend votre reponse avec impatience !!

Bonjour , a mon echo de 20 semaines le medecin a découvert une dilatation de la cavité renale gauche de 7 mm. j’ai repassée un autre echo la semaine passé( a 28 semaines) et la dilatation était rendue a 3 cm avec la vessie relativement dilaté. je doit repassé un autre echo dans 4 semaines. je suis tres inquiete pour mon bébé. qu’est- ce que cela peut impliqué a la naissance, quelles sont les complications possibles ? est-ce qu’on peut lui enlever son rein ? va t-il pouvoir vivre normalement ? cela m’angoisse énormément !

N.B. le rein droit est normal, j’ai beaucoup de liquide amniotique meme plus que normal et il restait du cortex sur le rein dilaté, mais je ne sais pas combien. selon le medecin il en restait pas si mal.

j’aimerais aussi savoir quel professionnel de la santé etes-vous ?

Merci beaucoup.

Bonjour,

Votre bébé est un garçon ou une fille ? ceci est un élément important pour vous répondre de manière précise.

en tout état de cause dans la mesure où l’autre rein est normal il n’ y a pas d’inquiétude outre mesure à avoir en terme de fonction rénale et la situation imposera un bilan aprés la naissance et peut eventuellement déboucher sur une intervention chirurgicale.

Enfin ce site est réalisé et dirigé par une association internationale de chirurgiens pédiatres et radiologues pédiatres (universitaires et non universitaires).

cordialement

merci de votre reponse. mon bébé sera un garcon. quelle différence cela peut faire. le fait que la vessie soit dilaté aggrave t-il le pronosctic.

merci

Bonsoir, mon fils de 9 mois a une jonction pyélo urétéral du rein gauche diagnostiquée en anténal il a fait 2 scintigraphie au mag 3 espacée de mois 4 - la 1ere donnée une fonction rénale de 30 % pour le rein gauche et 70 % rein droit en paralèlle l’échographie donnée une dilatation de 19 mm. La 2eme scintigraphie a démontrée une légère dégradation passant à 26,5 % la fonction du rein gauche et 73,5 % pour le rein droit - par contre l’échographie indique une diminution de la dilatation soit 11 mm. Le chirurgie indique qu’il serait nécessaire de faire une intervention car la dimunution de la dilatation n’est pas forcément bon signe quand il y a une dégradation de la fonction rénale. Pouvez-vous me donner votre avis car je ne sais plus quoi penser est ce que l’intervention est nécessaire et si oui la fonction rénale redeviendra t-elle normale ?
Merci par avance

Bonjour,

La scintigraphie au Mag3 sert surtout à apprecier la vidange du rein et moins à apprecier la fonction rénale. En cas d’obstacle la fonction est surestimée.

La diminution de la dilatation ne parait pas inquiétante en soi et ce qu’il faut voire ce sont les courbes d’élimination sur le Mag3.

Pour apprecier la fonction rénale il faut faire une scintigraphie au DMSA.

Quoiqu’il en soit l’asymétrie de fonction (3/4 pour 1/4) ne récupèrera pas mais il faut préserver ce qu’il reste.

En pratique donc l’indication opératoire chez votre enfant doit être porté sur l’evolution de la dilatation du rein et sur les courbes d’élimination du Mag3 et non pas sur la seule fonction renale.

Ne disposant pas des clichés des examens réalisés chez votre enfant il est difficile d’être plus précis et nous vous recommandons de consulter un chirurgien pédiatre spécialisé en urologie.

cordialement

Bonjour,

mon fils agé de deux ans et demi a été opéré en janvier pour cause d’hydronéphrose gauche sur vaisseaux polaires.La pyélo plastie s’était bien déroulée. Lors de son 1er contrôle post-opératoire (1 mois après) une dilatation (39mm)subsistait, ce qui d’après le chirurgien était assez courant.Malheureusement la situation s’est encore dégradée 3 mois après l’opération (dilatation à 46mm). Le plus inquiétant étant qu’il a refait une crise douloureuse. On va donc faire au plus vite une scintigraphie au mag3 afin de vérifier la fonction rénale (qui était à 50%-50% avant la pyéloplastie). Suite à cela on m’a parlé de la pose d’une sonde JJ...

Comment ce genre de récidive peut-elle arriver ? On m’avait dit que l’intervention aurait pratiquement 100% de réussite ? Ce peut-il que mon fils doive être à nouveau opéré ? Ai-je bien fait de le faire opérer ou une surveillance par échographie était suffisante vu que son rein ne souffrait pas malgrés les crises douloureuses assez fréquentes.

Merci de m’éclairer car je ne vois plus la fin au problème de mon bébé.Je pensais avoir tout fait pourtant.

Cordialement.

Fede

Bonjour

aucune chirurgie ne marche à 100%

le taux de récidive sur les jonctions opérées peut atteindre selon les séries jusqu’à 10%. Ces récidives sont dues à une inflammation postopératoire un peu plus importante entrainant une resserrement au niveau des sutures.

En général, s’il n’y a pas de symtôme on ne fait la scintigraphie que 6 mois après l’intervention car la dilatation postopératoire est trés fréquente et inquiète inutilement ;

Votre enfant ayant des crises il est logique de refaire la scintigraphie ; Si la fonction est conservée avec un obstacle on peut discuter la mise en place d’une sonde JJ.

Cependant il est fréquent que celà ne marche pas et il faut alors réopérer, dans l’hypothèse où bien sur il y a récidive de l’obstacle.

Cette réopération se passe souvent très bien.

Cordialement

Merci pour votre réponse.J’ai
une dernière question.Après l’opération la sonde que mon fils devait porter pendant une dizaine de jours a commencé à fuir et ils ont donc retirée après à peine un jour.D’ailleurs deux heures après cela mon fils refaisait une crise..Est-ce que le fait d’avoir retiré la sonde de manière précoce a pu être la cause de cette inflammation importante qui a entrainé la récidive de la sténose ?

Merci.Cordialement

Fede

Bonsoir,

je me permets de reiterer ma question car mon fils, presque un an apres l’oepration a refait une crise..soit la deuxieme depuis la pyeloplastie. Comment cela est-ce possible..faut-il reoperer ? La dilatation pendant la crise arrive a ce jour a 50mm. Cela me fait tres peur car je sasi que ce n’est pas normal. L’urologue qui a opere mon fils ne peut nous recevoir avant 10 jours mais en vue de cette dilatation importante n’y a t-il pas urgence ?

Merci de votre reoponse

Fede

Bonjour,

Ma fille de 12 ans va être opérée le 6 juin pour un syndrome de jonction découvert cet été à l’occasion d’une crise de colique néphrétique.

Elle n’avait auparavant jamais souffert, ni fait d’infections urinaires. Depuis la crise de cet été, aucune douleur ni problème apparent mais après examen de contrôle en mars il a été repéré que le bassinet s’etait encore dilaté de 17 mm, ce qui a déclenché la décision d’opérer.

J’ai compris qu’elle devrait être hospitalisée environ 3 ou 4 jours et qu’une sonde, qui ne sera plus active, lui sera retirée deux semaines après l’intervention.

Les questions que nous nous posons sont :

La douleur est-elle très intense juste après l’opération et s’il ya douleur, combien de temps dure-t-elle après l’opération ? Si l’opération se déroule sans problème, pensez-vous que ma fille puisse retourner au collège avant/après le retrait de la sonde (fin des cours tout début juillet) ? Avant de savoir qu’elle allait devoir être opérée, nous avions prévu de partir en vacances mi-juillet au Portugal (avion) : cela est-il a priori envisageable ?

Ma fille redoute terriblement cette opération qui vient exactement un an après une intervention sur une hernie inguinale. Comment la rassurer tout en restant objectif ?

Merci, cordialement.

Lila.

Bonjour,

tout d’abord l’intervention chirurgicale est logique car nous savons que dans cette situation il y a un risque d’un blocage complet aigu un jour avec possibilité de perdre le rein.

Dans les suites de la chirurgie la douleur est modérée et de toute façon calmée de manière systématique. votre fille ne devrait pas souffrir.

La durée d’hospitalisation est effectivement courte, entre 2 et 4 jours post opératoire suivant les équipes.

La sonde laissée en place est effectivement une trés bonne sécurité, bouchée et laissée sous le pansement à la sortie et enlevée entre 8 et 15 jours aprés, la encore suivant les équipes.

elle pourra retourner au collège bien entendu avant le retrait de la sonde, 2 ou 3 jours aprés la sortie.

Pour ses vacances au portugal en juillet il n’y a aucun problème et elle pourra avoir des activités normales, si ce n’est qu’elle devra protéger la cicatrice du soleil (T-shirt et/ou écran total).

Que votre fille soit rassurée, il s’agit d’une intervention bénigne, assez courante (si pratiquée par un chirurgien pédiatre habitué à l’urologie pédiatrique).

Cordialement

Bonjour,
Je viens de passer aujourd’hui une echo, à34sa, et mon Échographiste a détecté une hydronephrose unilatéral droite
Rein g : 46mm
Rein d : 58mm
Bassinet droit : 10mm
Uretère d : 10mm

Mon gyneco m’a prescrit une Echo de contrôle à faire dans 1 mois.
Il m’a dit qu’il n y a rien à faire hormis peut être une Echographie à la naissance, et élude mes questions.
Mais à contrario, il me parle deja d’opération, mais sans me dire plus (où, quand...)

Forcément, cela m’inquiète beaucoup, s ajoute a cela que j ai un risque d accouchement prématuré, et je crains que si cela arrive, donc forcément, je suis deja très inquiète.
Cordialement, merci.

Bonjour,

Le caractère unilatéral est trés rassurant. Il convient simplement de surveiller l’évolution et surtout de faire un bilan à la naissance.

Le plus souvent une surveillance seule est réalisée car la majorité de ces hydronéphroses se corrigent seules. Parfois on peut être amené à intervenir (trés rarement les premières semaines de vie), en sachant qu’il s’agit d’une intervention assez simples et qui règlent le problème sans séquelle.

Cordialement

Merci beaucoup pour cette réponse détaillée et claire. Ça me soulage énormément de savoir pourquoi mon gyneco ne semblait pas s’alarmer. Encore merci beaucoup !

Bonjour,
mon fils a été diagnostiqué avec une hydronéphrose au rein gauche a 34 semaines de gestation...Puis validé à 1 semaine de vie. il a été suivi aux 3-4 mois avec des tests en médecine nucléaire et en ultrasons. Son rein gauche fonctionne entre 15-20%. Son reflux ne s’est pas amélioré depuis sa naissance et il aura 2 ans dans 3 semaines. Hier, lors de sa visite avec l’urologue, il faisait de la haute pression artérielle.. alors le médecin a suggéré une consultation d’urgence en néphrologie, des controle de pression et un DMSA. J’ai un RDV d’urgence demain en néphro. Ils m’ont dit que si ca pression etait toujours élevée et que son rein se fatigue, ils devront lui faire une népherectomie gauche....Est-ce la bonne solution..??

Bonjour,

tout d’abord en terme de fonction rénale vous parlez de 15-20% : est la valeur absolue ou la valeur relative (c’est à dire que l’autre rein est alors à 80-85%).

La taille du rein à l’echographie est importante.

l’hypertension artérielle, si elle est confirmée, justifie d’abord d’un traitement médical. Ce n’est que si le traitement médical est insuffisant que l’on peut parfois discuter une nephrectomie aprés avoir refait une scintigraphie (car la fonction peut avoir encore baissé).

cordialement

je voulais savoir une dilatation du bassinet gauche qui passe de 6.5 mm a10 mm dans 10 mois est ce normal et quel pronostic

bonjour,

10 mm est une petite dilatation. Il convient simplement de surveiller l’évolution par échographie.

la fréquence des échographies va dépendre de l’âge de votre enfant et de l’évolution.

cordialement

Bonjour,

Tout d’abord merci pour la création de ce site.

Je viens de faire ma troisième échographie à 32 semaines, et mon petit garçon va très bien en dehors d’un uretère gauche dilaté sans retentissement susjacent ( reflux ou syndrome de jonction basse).
Les mesures de son rein gauche sont : 25 mm x 22 mm x 47 mm, volume de 13.5 cm3 ( par rapport au droit : 24 mm x 20 mm x 36 mm , volume de 9 cm3)

Les mesures de l’uretère gauche est de 11mm.

Une échographie est prévue dans 1 mois. Je suis très inquiète et souhaite savoir si cela peut se résoudre tout seul , s’il y a des complications pour le rein et si le délai de 1 mois pour le contrôle n’est pas trop long et n’est pas sans conséquences ?
En vous remerciant par avance pour vos réponses.

bonjour,

Dans la mesure ou le rein n’est pas dilaté il n’y a aucun risque actuellement.

Le delai d’un mois est tout à fait correct car de toute façon même si on constatait une augmentation voire l’apparition d’une dilatation du rein on ne ferait rien de plus que le constater dans la mesure où c’est que d’un côté.

La surveillance pendant la grossesse nous indiquera seulement la tendance evolutive qui sera utile pour la prise en charge post natale.

Aprés la naissance il conviendra de faire un bilan, d’abord une echographie et en fonction secondairement une scintigraphie voire une cystographie retrograde.

C’est au vu de ce bilan et de l’évolution que la prise en charge sera faite en sachant que ce n’est qu’exceptionnellement avant 1 an que l’on intervient et que le plus souvent cela s’arrange spontanément.

cordialement

Merci pour votre message qui me réchauffe le cœur...

Bonjour,

je suis papa d’une fille de 03 mois qui souffre d’une dillatation pyélocalicielle gauche avec signe de distention modéré évoquant une JPU moyennement sérrée, cela est la conclusion d’une echographie réalisée à 33 jours.

je voudrais connaitre qu’elles sont les risques de cette maladie sur l’état de santé de mon bébé.

bien à vous,

Mohamed

Bonjour,

A priori les risques sont trés limités ans la mesure où la dilatation parait modérée.

Il y a un petit risque d’infection urinaire, ce qui impose de faire une analyse d’urine en cas de fièvre élevée inexpliquée ou en cas de mauvaise prise alimentaire.

Il y a un risque de majoration de la dilatation ce qui impose un suivi échographique à 3, 6 et 12 M. 

Au pire si la dilatation devient importante avec un blocage plus important du rein cela peut imposer une intervention assez simple et sans conséquence pour votre enfant.

Au total vous n’avez pas de raison de vous inquiéter.

Cordialement

Bonjour,
Je vous écris en espérant enfin comprendre ce qui arrive à mon enfant .
Mon garçon de 3 ans a été opéré en janvier dernier (pyeloplastie).Il souffrait d’hydronéphrose sur vaisseaux polaires.D’après l’urologue l’intervention s’était bien passée.Seulement que mon fils continue à avoir des crises douloureuses même si plus espacées qu’avant !Durant ces crise la dilatation est conséquente (50 mm)hors crises il y a une petite dilatation (22mm).

Les scintigraphies aux mag3 donnent de bons résultats..Pourtant cette intervention qui aurait du guérir mon fils me semble n’avoir servi à rien car les symptômes de mon enfant sont exactement les mêmes qu’avant.

Qu’elle explication à tout cela ?

Merci pour votre réponse.

Federica

bonjour, ma fille est née avec une dilatation du rein gauche isolée, dilatation confirmée à la naissance et étant à 35mm. en lisant vos messages j’ai trés peur car selon vos messages sa dilatation est plus qu’importante. elle a 1 mois et 20 jours et a une scintigraphie bientot. le chirurgien pédiatre me dit qu’àprés cela on verra quoi faire. ma question est la suivante :
souffre-t-elle de cette dilatation importante ? car depuis 2 semaines elle boit son lait avec difficultés, ne fait que 60ml de lait par biberons, donc le médecin m’a prescrit polysilane et gallia AR, car il me dit que selon les symptomes que je lui explique, il penche pour un reflux qui brûle un peu l’oesophage donc s’arréte de boire et se tort en cours de biberon, donc ne finit jamais 120ml, et là même avec le nouveau lait et les médocs. Pensez vous que cela puisse etre dû à son rein ? le chirurgien me dit on ne peut pas savoir, mais moi j’ai peur quand même. Car à part cela dort bien, va bien selon moi, sauf quand elle boit, c’est impossible de finir un biberon, merci pour votre réponse.
Nouvelle maman plus qu’inquiéte. Ile de La Réunion.

Bonjour,

effectivement il faut attendre le résultat de la scintigraphie et de l’echographie de controle pour envisager la suite de la prise en charge.

il n’y a pas de lienà priori avec les problèmes de regurgitation et de reflux u’il faut bien entendu traiter parrallelement.

L’equipe de chirurgie pédiatrique de l’hopital Bellepierre de Saint Denis est trés compétente et vous pouvez vous fier à eux.

cordialement

bonjour je viens d’effectuer l’échographie de 22 semaines et elle montre une hydronéphrose du rein gauche de 24x12 mm alors que le rein droit ne fait que 5 mm. mon gynécologue m’a prescrit une deuxième échographie avec un spécialiste. je suis très inquiète : est-ce que c’est une dilatation importante pour mon garçon ? est-ce que son rein ne fonctionnera pas ? est-ce que ça peut s’arranger ? le plus dur pour moi est que le père est à l’étranger pour une longue période et que je doive tout gérer toute seule.
merci de me répondre, je ne sais pas comment gérer ça...

bonjour,

Les mesures que vous indiquez sont bizarres, est la taille des reins, des bassinets ?

Il ne faut surtout pas vous inquieter et attendre sereinement les controles échographiques ultérieurs.

Au pire, même une hydronéphrose trés importante sur un rein, se traite trés bien et ne pose aucun problème pour l’avenir de votre enfant.

Cordialement

Bjr, on a découvert une petite dilatation du rien gauche (7/8mm)à mon petit garçon lors de l’éco morpho. Je me suis pas inquiété car mon 2ème fils l’avait u également est que sa s’été résorbé seul avant la naissance.
Mais la sa a augmenté ( 26mm en fin de grossesse), j’ai était surveillé.

Aprés la naissance la dilatation était tjr la augmenté à 38mm. Mon petit a été suivi réguliérement pour le syndrome de jonction est la dilatation à diminué à 26mm en 3 semaines. Il a passé une scintigraphie o mag3 à 3 mois qui montre une fonction a 46% à gauche et 54% a droite, le rein gauche est plus long a se vidangé.

Il est surveillé à Amiens et la dilataion continu a diminué, 22mm à ce-jour à bientôt 9 mois. Il a refait une scintigraphie le 5 janvier qui montre aucune différence la fonction na pas diminué.
Il ne fait pas d’infection mais le chirurgien nous dit qui faut opéré !!!

Pourquoi opéré si sa diminu, que le rein fonction et qu’il ne fait pas d’infection ?
Etes-vous du meme avis ?
La surveillance ne pourrait pas suffir ? J’ai lu que sa pouvais se résorber seul pendant la croissance.
On pensé demandé un second avis à Paris, on nous a parlé du Prof Aigrain à l’hopital robert Debré.
Merci, je suis très inquiété et j’espére évité l’opération a mon fils si elle n’est pas nécéssaire.

Bonjour,

Effectivement en l’absence d’altération du rein en terme de fonction, en l’absence d’infection et dans la mesure ou la dilatation diminue et l’obstacle intermédiaire (le rein se vidange mais avec retard) il est légitime de se poser la question quand à l’opportunité d’intervenir maintenant.

bien entendu sans voire les echographies et scintigraphie il nous est compliqué d’avoir un avis tranché.

L’idée de prendre un deuxième avis est bonne. A l’hopital Robert Debré il y a le Pr A. El Ghonemi (le Pr Aigrin n’est plus à Robert Debré et il n’est pas spécialisé en urologie) et à l’hopital Necker le Dr Lortat Jacob.

cordialement

Bonjour,
Mon fils de 3 ans et demi a été réopèré la semaine dernière d’une reprise de pyeloplastie pour cause de sténose de la jonction récidivante !L’intervention s’est bien passée et nous sommes rentrés à la maison avec une sonde jj type blue Stent qu’il doit garder une quinzaine de jours. Seulement qu’il a du sang dans les urines et que malgré les antalgiques il semble avoir très mal.
Il prend des antibiotiques jusqu’à l’ablation de la sonde.
Est-ce normal ces douleurs ?Est-ce qu’une sténose peut récidiver à deux reprises.Deux opérations sont assez !
Merci de votre réponse.
Federica

Bonjour,

Si les douleurs sont au moment de faite pipi, cela s’explique bien par la présence de sang dans les urines. Dans ce cas il convient de faire boire beaucoup votre enfant.

Si en revanche il a des douleurs plutôt dans le dos et permanente il est préférable de reprendre contact avec le chirurgien.

Le risque d’une deuxième récidive existe evidement mais est exceptionnel.

cordialement

Bonjour,

Je suis papa d’un petit garçon de 5 mois, chez qui on avait détecte une pyelectasie bilatérale modérée en ante natal. L’echographie de contrôle faite aujourd’hui dit la chose suivante :
"il existe une hypotonie pyelite nette bilatérale mesurée a gauche en extra rénale a environ 8mm, et mesurée a droite a environ 11mm. Pas de dilatation urétérale lombaire décelable mais il existe une dilatation intermittente des bas uretères franche mesurée a environ 2mm a gauche et 1mm a droite.
On retrouve une hyperechogenecite corticale au niveau des 2 reins, mais avec une bonne différenciation cortico médullaire.
En rétro vésical au maximum l’uretere droit a été visualise a 6,7mm et a 3,4mm a gauche.
Pas d’anomalie pariétale vésicale"

Autant dire que c’est du chinois pour moi ! Pouvez vous me dire ce qu’il faut en penser, et quels sont les risques éventuels pour les reins de mon fils SVP ?

Merci

Bonjour,

Votre enfant présente une petite dilatation au niveau des voies excrétrices b’abord au niveau des reins. Cette dilatation reste trés modérée sans conséquence imposant seulemennt une surveillance avec une nouvelle échographie dans 3 mois puis dans 6 mois.

Au niveau des uretères il y a aussi une petite dilatation qui eventuellement pourrait être liée àun reflux entre la vessie et les reins. Ason âge un tel relux est assez banal et n’impose pas d’examen complémentaire que l’on envisagerait que si il devait faire une infection urinaire.

Vous pouvez être donc rassuré. Il estimportant cependant de faire une analyse d’urine en cas de forte fièvre inexpliquée.

cordialement

Suite à l’écho dès 32 sa mon gynécologue m’envoie faire une écho supplémentaire à Nancy car le rein droit mesure 47 mm mais le rein gauche mesure 60 mm. Il dit que cela.n’est peut être rien mais qu’il est mieux de vérifier. Selon ses dires l’aspect à l’écho est celui d’un rein normal mais trop gros : un trop beau rein à t il écrit dans son rapport. Il n’a parlé d’aucune dilatation mais à un petit doute sur là présence de 2 petits kystes. Les deux reins semblent fonctionner correctement.
En attendant je suis très inquiète pour mon petit garçon. Et me pose beaucoup De questions.

À quoi cela pourrait il être du ? Quelles en seraient les consequences ?
Merci d’avance .

bonjour,

Un controle à Nancy est effectivement souhaitable.

C’est effectivement probablement pas grave ce d’autant que cela ne concerne qu’un seul rein.

Il est difficile avant la nouvelle échographie de pouvoir évoquer une hypothèse quelconque tellement il y a de risque de se tromper.

Attendez sereinement le controle à Nancy au centre de diagnostic anté natal .

cordialement

Voilà le verdict : là vessie est distendue avec epaississement de là paroi, les deux reins ont dès kystes au dessus. Dysplasie rénale kystique débutante sur obstacle sous vesicale compatible avec une valve de l’uretre postérieur.

Mon gynécologue s’est voulu rassurant mais j’ai très peur pour là suite et aimerais savoir s’il y à une chance réelle pour que là fonction rénale ne soit pas trop diminuée et que mon enfant n’ait pas besoin de dialyse par là suite.
Merci

Bonjour
Tout d’abord merci de répondre à toutes nos questions ! Et voici la mienne.
En 2004 lors de ma première échographie on a découvert chez ma fille une hydronéphrose. Selon mon urologue, elle a une malformation congénitale, sténose de la jonction pyélo-urétérale avec hydronéphroseDepuis, elle passe des échographies à chaque 4 mois et 2 scintigraphie (MAG) par année. . Les résultats des tests sont très variables, une fois il me dit que sa s’améliore et la fois d’après il me dit que sa ne va plus très bien et me parle d’opération. Puis après un autre test il me dit qu’on va attendre au prochain examen avant d’envisager l’opération. Bref depuis 8 ans j’ai l’impression qu’il joue au yoyo avec nous. Depuis 5 mois, ma fille se plaind de douleur au dos lors des sauts en éducation physique et quelques fois doit même quitter l’école tellement elle a mal. L’urologue l’a dispensé de cours mais ne fait toujours rien. Qu’est-ce qu’il attend ? Je suis de granby (québec) et c’est le seul urologue de la région donc pas moyen de me faire référé ailleur. Qu’est-ce que je suis supposé faire avec cela ?

Bonjour,

En principe dans le cadre d’un syndrome de la jonction la situation est clarifiée au bout au maximum de quelques années. En effet soit la dilatation s’améliore progressivement ou est stable et une surveillance echographie tous les ans ou tous les deux ans suffit, soitla situation se dégrade et il faut opérer.

Donc à l’âge de votre enfant, si elle n’a pas été opérée, c’est que la situation est stable et non inquiétante. Une seule surveillance échographique tous les ans ou les 2 ans devrait suffire.

En cas de dégradation secondaire surtout si il y a des douleurs une intervention chirurgicale pourrait être nécessaire.

Nous pourrions être plus précis en pouvant voire les examens complémentaires qui ont été effectués. si vous avez la possibilité de les scanner envoyer les nous sur l’adresse mail qui figure dans les contacts.

Cordialement

bonjour voila je suis enceinte de 20 semaine et suite à ma deuxiéme echographie nous venons de decouvrir que notre fille à une dilatation du reins gauche de 14 mm(hydronephrose), le reins droit quand à lui est normal. mon gyneco envoie notre dossier à un uro pédiatre pour avoir un avis médicale.
On est très inquiets car on a pas trop répondu à nos questions , j’aimerai savoir quelles peuvent etre les consequences de cette anomalies pour la suite de ma grossese ? et pour elle après la naissance ? aura t’elle forcement besoin d’une intervention chirurgicale ? et surtout son rein gauche peut t’il deteriorer le droit ? voila desole pour toute ses question mais on est vraiment inquiets. merci pour vos reponses

Bonjour,

a priori aucune conséquence pour la grossesse.

Une évaluation serait necessaire aprés la naissance et c’est en fonction de ce bilan que la stratégie thérapeutique sera définie allant au maximum à une intervention chirurgicale (relativement bénigne et simple) en sachant que le plus souvent il s’agit que d’une surveillance.

quand au devenir de ce rein d’un point de vue fonctionnel la aussi tout est possible entre un rein qui fonctionne normalement jusqu’à un rein non fonctionnel. Mais dans la mesure où le rein droit est normal il n’y a pas d’inquiètude particulière à avoir en terme de fonction rénale globale.

cordialement

Bonjour et merci pour ce forum.
Voila le problème. Une dilatation a été détecté au rein gauche de mon petit garçon lors des échographies au cours de ma grossesse. La dilatation a 7 mois de grossesse était de 12mm.

A 2 semaines de vie, une écho a été pratiquée montrant une dilatation pyélique avec une mensuration du diametre antéro postérieur entre 17 et 18mm, une dilatation des calices en boule, un parenchysme mesuré à 4mm. Probable syndrome de jonction pyélo urétérale unilatérale gauche.
1 mois plus tard, nouvelle écho : on retrouve la même dilatation. La pédiatre dit que cette dilatation est importante. Est ce le cas ? Pour l’instant le rein a l’air en bon état.
Elle a prescrit une scintigraphie d’ici 3 semaines.
Mon bébé aura alors à peine 2 mois et demi. Cet examen ne vous semble-t-il pas prématuré ? Mon fils va très bien. Il mange bien, pas de fièvre, ne prend pas l’alfatil.

Ce qui m’inquiète, ce n’est pas tant le déroulement de l’examen que les conséquences qu’il peut avoir, il ne semble pas anodin et mon fils est encore très petit. Je ne suis pas certaine que la scintigraphie soit à ce point nécessaire si rapidement.
Qu’en pensez vous ? Nous sommes dans la région de Biarritz, on nous a dit que si opération il devait y avoir, ça serait à Toulouse ou Bordeaux. Quel endroit conseilleriez vous ?
Merci.

Bonjour,

  • Il parait préférable effectivement de faire une scintigraphie dés maintenant
  • En fonction de cette scintigraphie une décision chirurgicale peut être décidée.
  • Cette intervention doit être réalisée par un chirurgien pédiatre entrainé à l’urologie avec une équipe spécialisée autour de lui : vous trouverez une telle équipe effectivement à Toulouse et à Bordeaux mais aussi à Pau.

Cordialement

En fait ce qui m’inquiète à propos de cette scintigraphie, c’est que mon bébé est très petit. A un peu plus de 2 mois de vie, n’est ce pas dangereux de lui injecter ces produits radioactifs ?

Diriez vous qu’une dilatation à 17mm est modérée ou importante ?

Merci bcp par avance.

Bonjours, lors de lechographie du 5eme mois a 23 semaines l echographiste a diagnostiquer une hydronephrose sur le rein droit.Je suis tres inquiette car j ai peur que le parenchyme renale ne se developpe pas bien et que cela se transforme en dyslasie multi kystiques.De plus je me pose pas mal de questions. Quand on sait la douleur que provoque une colique nephretique Je me demande si ma fille souffre ? Quand on sait que le liquide amniotique est constitué en fin de grossesse d urine produit par les reins est ce que la deffaillance d un des reins ne risque pas de creer une insuffisance de liquide ? Et cela peut il avoir des repercution sur le developpement de mon enfant ? Enfin j ai lu quelque part que l hydronephrose pouvait avoir un impact sur le devellopement des poumons de l enfants en pre natal est ce vrai ?

Bonjour,

  • hydronephrose : c’est différent de la dysplasie multikystique
  • c’est indolore car chronique
  • aucun lien avec le poumon
  • enfin soyez tranquille car cela ne touche qu’un rein et au pire cela n ’aura pas de conséquence sur la fonction rénale.

cordialement

Bonjour,

Après une échographie intermédiaire à 18SA+2 (à la recherche d’anomalie), je voudrais que l’on m’explique la conclusion de cette échographie. Les médecins sont restés évasifs quant au compte rendu : "Présence d’une dilatation pyélocalicielle gauche mesurée à 8,4mm avec une atonie droite à 4mm. Les parenchymes ont une échostructure et une vascularisation habituelles, le parenchyme G étant aminci (2mm). Les uretères ne sont pas dilatées, la vessie non épaisse, sexe masculin". rappels CN à 2,8mm et RI 1/851.

Cela signifie-t-il que le rein droit ne fonctionne pas ou peu et qu’il risque de s’atrophier à la naissance ou peut-il encore se mettre à fonctionner ?

est-il possible de vivre avec un rein dilaté dont la performance risque d’évoluer vers l’insuffisance rénale ?

Vous remerciant pour vos éclairages.

Cordiales salutations

bonjour,

Cette échographie signale seulement une petite dilatation à gauche avec une paroi un peu diminuée. Cela ne veut pas dire que ce rein ne fonctionne pas correctement.

Cela indique seulement qu’il faut surveiller l’évolution et en fonction de celle ci un bilan peut être utile aprés la naissance.

il n’y a pas d’inquiétude à avoir tout en sachant qu’au pire des cas, quand un rein ne fonctionne pas , la fonction rénale est assurée par le rein restant en étant tout à fait normale dans la grande majorité des cas. ( et ce n’est pas la situation de votre bébé)

cordialement

Donc vous me confirmez bien que le rein droit ne fonctionne pas ? Je suis désolée d’insister ... mais on ne l’avait pas vu venir.

bonsoir et merci si vous prenez de votre temps pour répondre à ma question.

J’attends un petit garçon pour le mois de juin.
lors de la deuxième échographie, à 21 SA, le bilan fait apparaitre une dilatation pyelique droite et gauche à 6 et 8 mm, et un parenchyme rénal normal.

il y a quelques jours, ma gynécologue a recontrôlé les mesures des bassinets du bébé qui sont maintenant à 10 et 12 mm.

j’avoue qu’entre le rein et le bassinet, je m’y perds un peu.

à quelles difficultés devont nous nous préparer pour l’avenir ????

cette dilatation peut elle nuire à ses reins ????

merci encore

Bonjour,

Le rein est composé du parenchyme (c’est le "filtre") et de voies urinaires collectées par le bassinet ("tuyaux").

La dilatation porte donc sur les voies urinaires et il y a un blocage partiel entre ce bassinet et l’uretère (autre tuyau qui rejoint la vessie).

Cette dilatation, encore modérée chez votre bébé, doit simplement être surveillée. Actuellement elle n’a pas de retentissement sur le rein.

Si cette dilatation persiste et surtout si elle se majore pourra necessiter des examens complémentaires aprés la naissance. Et si l’obstacle devenait menacant pour la fonction du rein cela peut necessiter une correction chirurgicale. Mais nous en sommes encore loin.

Cordialement

je vous remercie sincèrement pour cette réponse rapide et qui parvient à calmer un peu mes inquiétudes !!!!

bonne continuation

Bonjour, je suis actuellement au terme de 33sa. J ai eu il y a quelques jour l échographie du 3 trimestre. Alors que tout allait bien par ailleurs , bonne croissance a la moyenne et pas de malformation décelée . On m annonce une uropathie bilaterale à 32+4 car le bassinet gauche est à 13mm avec un uretère à 3 mm, et le bassinet droit à 8 mm avec uretère visible à 3 mm. Une vessie en repletion. Ses dimensions sont très fluctuantes au cours de l examen se normalisant même à un moment avec disparition complètes des dilatations. La vidange vésicale est également observée au cours de ce même examen mais reste incomplète. La différenciation cortico médullaire et la taille des reins restent normales. Les 2 obstétriciens qui ont fait écho évoquent un reflux bilatéral de haut grade devant le caractère fluctuant des dilatations. Ns ne connaissons pas le sexe mais eux le connaissent ils éliminent formellement le caractère obstructif de la dilatation . Du coup j imagine q ce doit être une fille car sinon il s m auraient parler des valves de urètres post. Êtes vs d accord devant cette description or le diagnostic de reflux vesico urétéral de haut grade NON obstructif ?
Quel est le risque que cette anomalie fasse partie intégrante d un syndrome... (trisomies... Megavessie neurologiques. Ou autre) Je vous rappel mon risque T21 au T1etait de 1/4258 au triple test.
Est q une amniocentese est justifiée ? À priori tt le reste de écho est normale mais je rencontre un échographiste de référence durant semaine prochaine pr refaire le point avant que le dossier soit discute au centre pluridisciplinaire de diagnostic prénatale. J suis complètement sous le choc de cette annonce, j m imagine déjà devoir interrompre la grossesse à 35 -36sa pour syndrome ?? J suis perdue . Qu en pensez vous ?? Merci bcp

Bonjour,

Il n’y a pas lieu de s’inquiéter. votre bébé présente peut être un reflux vésico urétéral. Cela necessitera seulement la réalisation d’un bilan aprés la naissance et une surveillance. Si l’hypothèse du reflux se confirme un traitement antiseptique urinaire prolongé peut être proposé pour limiter les risques d’infections urinaires, principale complication du reflux.

La majorité des reflux s’arrangent spontanément pendant les premières années de vie.

Une correction chirurgicale peut être réalisée en cas de problèmes infectieux à repetition ou altération du rein. (mais exceptionnellement avant 1 an).

D’aprés vos indications l’hypothèse de valves de l’urètre est trés peu probable.

il n’y a pas d’indication à une interruption de grossesse.

Cordialement

Merci pr votre réponse ! Ma question est également de savoir si à votre connaissance ce type de pathologie était associée à des anomalies chromosomiques ou à d autres syndromes graves éventuels ?? Ou si selon vous ce sont ds la majorité des cas des pathologies isolées ??
Merci.

Bonjour,
Je suis maman d’une petite fille de bientôt 14 mois chez qui on a décelé une dilatation du rein gauche lors d’une échographie prénatale. Elle est donc suivi régulièrement depuis sa naissance par le service de chirurgie pédiatrique de l’hôpital st jacques de Besançon. Le rein droit est lui aussi un peu dilate mais la dernière échographie (début mars) indiquait que la dilatation avait diminuée (10mm) Celle du rein gauche restant à 15mm.
Suite à une scintigraphie au mag3 pratiquée mi février, nous avons pu constater que son rein gauche se vide mal et ce même après injection de lasilix. Le rein droit se vide lentement mais bien mieux que le gauche. . le chirurgien nous propose une plastie du bassinet gauche. Il nous a expliquer en quoi consistait l’intervention mais je voudrais savoir combien de temps en moyenne dure cette intervention, si cela comporte des risques, et combien de temps elle devra garder la sonde. Je suis assez inquiète et je voudrais savoir si les suites opératoires ne sont pas trop douloureuses.
Merci pour votre réponse.

bonjour,

L’intervention dure en général 1h. L’hospitalisation est habituellement de 48h avec un petit drain à retirer 10 jours aprés.

Les suites sont peu douloureuses trés bien calmées par les antalgiques habituels (paracetamol, advil).

Il s’agit d’une intervention bien codifiée et classique.

cordialement

Bonjour je suis inquiete ma ptite puce nee en fevrier a une dilatation des cavites pylocalicielles du rein droit avec bassinet a 27mm et hier nous sommes aller a l hopital lenval a nice faite une echo la dilatation est toujours presente 26mm le docteur veux qu on fasse une scintigraphie au plus vite j attend le rdv
pensez vous que la situation est preoccupente ?quel peut s arrangee ?bref qu en pensez vous

bonjour,

La situation n’est pas préoccupante mais il faut effectivement faire cette scintigraphie qui permettra de quantifier l’obstacle. en fonction du résultat soit il convient de poursuivre la surveillance soit une intervention chirurgicale peut être proposée, en sachant qu’il s’agit d’une intervention bénigne bien codifiée.

cordialement

bonjour ma fille a trois an fait chaque mois une infection urinaire chaque mois je lui fait une echo en m’a demander de lui faire UIV le compte rendu de cette dernière est discrète hydronéphrose gauche sur syndrome de jonction pyélo-urétérale à minima.je voudrais savoir est ce que je dois passer à la chirurgie cordialement mercie

Bonjour,

Non il n’y a pas d’indication chirurgicale sur ce rein (et d’aiileurs l’UIV ne paraissait pas un examen utile).

si les infections urinaires sont fébriles il faut peut être en revanche réaliser une cystographie retrograde à la recherche d’un reflux vésico urétéral.

Nous vous conseillons de consulter un chirurgien pédiatre spécialisé en urologie.

cordialement

Bonjour je viens d avoir les resultat de la scintigraphie de ma fille agée de 2 mois
Resultat sur images dynamique:captation significative du rein droit seulement vers la 2eme 3eme minute contre 1ere min pour le gauche et stase visible a partir de la 7eme min au niveau pyelocaliciel et parenchymateux contre 2eme min pour la vidange rein gauche
resultat courbes d activite:ralentissement de la captation a droite sans pic de fixation avec aspect ascendant et en plateau par la suite stase partiellement reversible avec vidange restant largement incomplete apres miction et verticalisation.a gauche c est normal
fonctions relative separees rein droit =28%,rein gauches 72%

Quest ce que ca veut dire ?pensez vous quil faudra operer ma fille de la jonction ?lui retirer le rein ?

Bonjour,

Il est difficile de répondre sans voire les courbes de l’examen (peut être pouvez vous les scanner et les envoyer par Mail).

si effectivement le blocage est important avec une dilatation importante il est préférable d’opérer votre enfant pour corriger la jonction. Il n’est absolument pas question d’enlever ce rein.

Voyez le chirurgien pédiatre qui vous conseillera au mieux.

Cordialement

Bonjour, a la première échographie lechographe a détecte une dilatation bilatérales des pyelons de 2,5 a dt et de 2 a gche, une écho de contrôle a donc été réalise un mois après et cela a double des deux cotes. A18sa j’ai donc refait une écho et cela a encore augmente a 7 mm des deux cotes et que cela reste isole pour le moment. Lechographe spécialiste suspecte a ce jour une jonction pyeloureterale .je serais donc suivie tous les mois. Hors a ce jour je suis tres inquiète sur le devenir de cette grossesse, mais aussi sur le devenir de cet enfant car vous comprendrez bien sur je ne souhaite pas donner la vie a un enfant qui aura besoin detre dyalise !! Qu’en pensez vous ? Merci

Bonjour,

Le fait que cela soit dilaté au niveau des deux reins ne veut pas dire qu’il y a forcément un problème immédiat mais impose une surveillance pendant la grossesse mais surtout aprés la naissance.

Il faut savoir que la grande majorité de ces dilatations rentrent dans l’ordre spontanément.

Cordialement

Bonjour,

Je suis actuelement enceinte de 32SA d’un petit garçon et depuis l’échographie du 2eme trimestre, les docteurs ont diagnostiqué une hydronéphrose du rein gauche

Mais lors de mon échographie, du 3eme trimestre il y a aussi un probléme sur le rein droit

Je vous donne les chiffres et la conclusion
Rein gauche : AP : 3O mm Tr : 35 mm G : 66 mm Volume : 36,3 cm cube
Cavité pyélique gauche : 25 mm
Rein droite : AP : 30 mm Tr : 28 mm G : 43 mm Volume : 18,9 cm cube
Cavité pyélique gauche : 10 mm
Uretere : dilatatio gauche Uretere G 17 mm
Hydronephrose : site gauche dilatation gauche sévère cortex gauche normal
Nette augmentation de l’uretero hydronephrose gauche, le rein a augmenté de volume et le parenchyme laminé
Le pyélon droit est légèrement dilaté Le volume rénal est à la limite supérieure de la normale et le parenchyme rénal normal. L’uretere droit n’est pas visualisé.

L’échographe m’a juste dit qu’elle commencait a s’inquiéter car le rein droit etait juste dans la normale et qu’il fallais que je consulta un urologue. Je suis en attente d’un rendez vous me je n’arréte pas d’y penser et ne comprend rien a ces termes pour moi "barbare" est ce que vous pouvez me donner un epu d’explication ? Est ce que mon bb va survivre ? Je suis trés trés inquiette Merci d’avance pour vos réponses

Coridalement

Bonjour,

Votre bébé va survivre !! Il présente une dilatation assez importante de la voie urinaire gauche (rein et uretère, ce que l’on appelle un megauretère) et une dilatation modérée au niveau du rein Dt.

Ceci va nécessiter de faire à la naissance une échographie et possiblement vers 1 mois ou 2 mois une scintigraphie, ainsi qu’une surveillance par la suite.

Cela peut parfois déboucher sur une intervention chirurgicale mais trés rarement les premières semaines de vie.

Soyez donc rassurée.

Cordialement

Je vous remercie, vous me ressurer un peu !

Bonjour ou bonsoir selon le moment la recette de ce message.
L’accouchement de ma femme est prévue le 28 mai, nous sommes un peu perdu car le bébé a une dilatation marquée et qui évolue, du rein gauche, ma femme a fait des suivies médicaux très rapprochées avec des testes et des prises de sang depuis son quatrième mois, il n’y a pas de trisomie et il n’y a aucune autre malformation, le spécialiste des bébés avec ces cas du grand hôpital St Luc de Bruxelles où ils nous ont transféré nous a dit qu’il ne faut pas s’inquiéter et attendre la naissance.
Nous attendant avec impatience la naissance de cette petite fille, l’accouchement va se dérouler à l’hôpital St Elisabeth dont nous remercions tous les médecins et les infirmières qui soutiennent sur cette épreuve ma femme.
Mais et toujours mais, on se demande si ce bébé aura la chance de vivre normalement ? Même si le degré de normalité est indéfinissable ?

bonjour,

bien entendu votre enfant va vivre normalement. Il y a seulement cette hydronephrose (dilatation) du rein G qui necessitera des examens complémentaires et un suivi, et au pire une intervention chirurgicale qui est relativement simple et bien codifiée.

Soyez donc rassurés.

Cordialement

Merci beaucoup pour votre réponse.
Je voudrais juste savoir en termes de pourcentage de cas les possibilités de l’évolution de cette dilatation du rein gauche
1 en cas ou il y aura résolution spontanée de cette dilation, est ce que le rein fonctionnera normalement
2 en cas ou c’est une obstruction de l’urètre
3 en cas ou c’est un reflux
4 dans les autres cas qu’on ne connaît pas
Est ce que avec les antibiotiques qu’on réussi plus à stopper cette dilatation ou avec l’intervention chirurgicale ?????
Merci beaucoup

bonjour,

ma femme a récemment donné naissance à des jumeaux (une fille et un garçon). Lors de la grossesse son gynécologue a détecté une dilatation bilatérale au niveau des reins (selon lui pas très importante) du garçon. La dilatation n’a pas évolué tout au long de la grossesse.

Après la naissance, échographie verdict dilatation de 7mm du rein G et de 14mm du droit.

Nous avons jusqu’à aujourd’hui eu tous les avis possibles :

  • Gynécologue + un ami pharmacien + une amie pédiatre : la dilatation devrait en principe se résorber automatiquement au fur et à mesure
  • Radiologue : la dilatation de 14mm est selon lui "modérée à importante" et ne pourra pas disparaitre d’elle même
  • Pédiatre du bébé : selon lui, il n’y a pas le feu, mais il va nous diriger vers une scintigraphie.

Qu’en pensez vous et selon vous comment devrait évoluer la situation ?
Merci

Bonjour,

Une dilatation à 14 mm est modérée et ne justifie que d’une surveillance echographique à 3,6 et 12 mois puis 18 mois et 2 ans.

Elle a toutes les chances de regresser spontanément et ce n’est que si cela devait se majorer notablement qu’une scintigraphie serait envisagée.

cordialement

Bonjour,

Lors de ma deuxième échographie le docteur avait détecté une légère hydronéphrose bilaterale chez notre fille qui n’a pas été redétectée lors de la troisième échographie.
Celle-ci est née il y a 3 jours. Par mesure préventive, le pédiatre nous recommande de donner des antibiotiques (0,6mg de trimetheprim par jour) au bébé pendant un mois avant de lui faire une échographie des reins pour voir si tout fonctionne bien. Il a fait une échographie le lendemain de sa naissance où aucune anomalie n’a été détectée, mais il parait que cela ne signifie rien car le système urinaire n’est pas encore en place avant au moins une semaine.
Nous avons pu lire sur Internet que les avis sur le sujet étaient partagés, que les antibiotiques préventifs étaient recommandés en cas modérés à sévères mais que dans un cas comme le nôtre, ils n’étaient pas nécessaires.
J’aimerais connaitre votre avis sur la question.

Je vous remercie.

Cordialement.

Bonjour,

Si les 2 premiers jours de vie l’échographie peut sous estimer une dilatation en revanche à 4-5 jours non.

En l’absence de dilatation ou en cas de dilatation modérée un traitement antiseptique urinaire n’est pas justifié.

Cordialement

Bonjour !

Ma fille est née à 31 semaines de grossesse en raison d’un placenta et d’un vasa praevia. À l’échographie de 29 semaines, ils ont vu une hydronéphrose bilatérale plus marquée à gauche. Une semaine après la naissance, ma fille a subi une échographie abdominale. Ma fille a une uretérocèle bilatérale, mais il n’y a pas de bifidité. La semaine dernière, ma fille a subi une cystographie. Les résultats sont qu’il n’y a pas de reflux.
L’urologue veut maintenant procéder à un Mag3 au Lasilix demain. Ma fille n’a seulement que 36 semaines et 4 jours ( semaines de grossesse ) et 38 jours de vie. Je sais que l’hydronéphrose est de grade 3 à gauche.
On m’a informé que les résultats de la scintigraphie confirmerait si on doit intervenir tout de suite ou faire un suivi.

Ma fille est toute petite, elle pèse 2 kg 500. Je la trouve très petite pour subir une anesthésie générale.

J’aimerais avoir votre avis.

Merci infiniment.

Une maman très inquiète !

Bonjour,

Pour l’instant il n’est que question de faire une scintigraphie.

Crci étant une anesthésie générale chez un nouveau né ou un nourrisson necessite d’avoir à faire à une équipe habituée à cette prise en charge. Dans ces conditions il n’y a pas de problème particulier.

Cordialement

Merci infiniment pour votre réponse rapide.

Bonjour
C’était prévu le 28 mai 2012. Notre fille est née ce dimanche 4 juin 2012 à 16h, 3.990 kg et entre 40 et 50 cm de longueur, c’est le 3 Emme enfant de la famille, un accouchement normal mais c’est la seule qui est née avec une très grande dilatation du rein gauche détectée a l’écho prénatale, c’est une pyelo-calicielle ou hydronéphrose, ou ectopie ou vaisseaux aberrent ou achalasie , on ne sait pas du tout ce que les médecins ont vue ???, , on lui a donné un antibiotique buccal ,elle est suivie au niveau de ses urines et sa t° , qui sont normales pour l’instant, dieu merci .
Le mardi elle aura une écho pour voir et suivre ses voies urinaires pour une éventuelle cystographie ou scintigraphie ou opération …. ??? ;
Nous parents inquiets mais nous ne renonçons jamais, et nous gardons toujours de l’espoir, nous voulons savoir avec précision ce qu’on peut faire et ce qu’on peut éviter dans le future, pour le bon développement et convalescence de notre bébé.
Merci beaucoup

Bonjour,

Il n’y a rien de particulier à faire si ce n’est le controle échographique qu’il faut faire aprés 4-5 jours de vie car avant la dilatation peut être largement sous estimée. En l’absence de geste urgent à faire (trés rare) un nouveau controle est réalisé à 1 mois et c’est là où une scintigraphie peut être envisagée.

Donc à suivre en fonction des échographies.

cordialement

Merci infiniment

Bonjour
La première échographie après la naissance, c’était aujourd’hui le 06/06/12.
Et voila le rapport d’observation durant le séjour en maternité :
ANTECEDENTS MATERNELS :
G3P3 O+ GBS-, TOXOIMM, CMVIgG+, HCV-, HBV-, HIV-, RUB IMM
ALLERGIE FAMILIALE :/

GROSSESSE :
EVOLUTION NORMAL
REIN GAUCHE DU BEBE HYDRO-PYELO-URETHRONEPHROSE : AB PROPHYLACTIQUE NEE ECHOGRAPHIE FŒTALE : REIN GAUCHE DU BEBE HYDROPYELOURETHRONEPHROSE

ACCOUCHEMENT :
TERME CALCULE 40 6/7 LIQUIDE AMNIOTIQUE : LÉGÈREMENT MECONIAL
PRESENTATION : SOMMET FLECHI ACCOUCHEMENT : SPONTANE SOMMET

NAISSANCE :
POIDS 3990 KG TAILLE 51 CM PC : 36 CM APGAR : 9 ; 10 ; 10 A 1 MIN A 5 MIN A 10 MIN REANIMATION :/ EXAMEN CLINIQUE-NEURO : NORMOTONIQUE MORO+ SUCCION+ GRASPING+ MARCHE AUTOMATIQUE+ FONTANELLE NORMOTENDUE CARDIO : COULEUR ROSE, POULS FEMORAUX +/+ AUSCULTATION B1B2 NL , PAS DE SOUFFLE RESPI ASPECT NL PAS DE TIRAGE FR NL AUSCULTATION BRNX2 BEAX2 ABDO PALPITATION SOUPLE DEPRESSIBLE INDOLORE PAS D’HEPATOSPLENOMEGALIE. ORGANES GENITAUX NL ORTOLANI-/- ANOMALIES MORPHO EXT : RAS. PALAIS COMPLET

EVOLUTION A LA MATERNITE
PAS D ICTERE DEPISTAGE GUTHRIE FAIT LE 06/06/12 AUTRE TEST. TEST AUDITIF PAR OTO-EMISSIONS LE 06/06/12 : PASSx2 ECHOGRAPHIE VOIES URINAIRES LE 06/06/12 Protocole oral : megauretrie gauche (protocole définitif en cours)
EVOLUTION PROPHYLAXIE PAR CLAMOXYL 125 MG/5ML. 2.5ML 2x/J

EXAMEN DE SORTIE
SUBICTERIQUE RESTE DE L EXAMEN NORMAL POIDS A LA SORTIE 3.670 KG
REGIME ALLAITEMENT MATERNEL A LA DEMANDE D-CURE 5 GOUTTES 1x/JOUR VITAMINE K 5 GOUT 1x/J CLAMOXYL SIR 125 MG/5ML 2.5ML 2x/J (30MG/KG/J) EVOLUTION DE SORTIE

SUIVI
RENDEZ VOUS CHEZ LE PEDIATRE LA SEMAINE PROCHAINE
SURVEILLER LA T°4/J ET EMISSION D URINE
Je voudrais savoir votre avis.
Grand merci de tout nos cœurs.

Bonjour,

votre bébé présente un Megauretère. Le mégauretère dans la majorité des cas se résoud spontanément pendant la croissance et il convient de surveiller l’évolution avec une échographie à 1, 3, 6 et 12 M.

Une scntigraphie pourra eventuellement être indiquée ultérieurement.

Un traitement antiseptique urinaire est préférable en cas de dilatation importante.

Cordialement

merci beaucoup

Bonjour.
Notre fille a 11 jours de vie maintenant elle est née avec une hydroureteronephrose du rein gauche, elle se développe normalement, pas de t°, elle urine sans problèmes et elle est sous antibiotique en attente d’une cystographie et une radio pour le 16 juillet.
Je voudrais savoir comment se déroule cette cystographie et qu’elle est son but et je voudrais savoir aussi votre avis sur ce qui va se passer après les résultats de la cystographie tout en sachant qu’une syntigraphie va suivre du rein va suivre.
Merci beaucoup.

bonjour,

il est effectivement utile de savoir si il y a un reflux de la vessie vers les reins associé par la réalisation d’une cystographie, examen qui consiste à mettre une petite sonde dans la vessie et d’opacifier celle ci. C’est un examen simple qui se fait dans le service de radiologie.

a priori le résultat de la cystographie ne changera pas la prise en charge qui consistera en un traitement antiseptique urinaire préventif au long cours et une surveillance par échographie.

De même la scintigraphie permettra de connaitre la situation actuelle pour mieux pouvoir juger de l’évolution par la suite.

en effet l’ureterohydronephrose est le plus souvent en relation avec un megauretère qui s’arrange spontanément dans la majorité des cas .

cordialement

Bonjour,
Le rein droit de ma fille née le 30 mai 2012 (depuis 18 jours) souffre d’une dilatation des cavités pyélo-calicielles contrastant avec un uretère de calibre normal (syndrome de la jonction pyélo-urétérale). Le Pyélo mesure 19mm de diamètre antéro-postérieur et 34 mm de grand axe longitudinal. Il s’y associe une réduction de l’épaisseur du parenchyme rénal par endroit mesurant 5 mm. Ceci étant le résultat de l’échographie effectué après 10 jours de naissance.
J’ai consulté un spécialiste qui me recommande une scintigraphie pour décider si une intervention rapide doit être faite ou s’il faut attendre et faire un suivi. Il me recommande la scintigraphie à l’age de 1 mois de la fille.
SVP je souhaiterais savoir :
- la scintigraphie à 1 mois de naissance est elle utile ?
- le spécialiste m’a dit qu’il n’y a pas de risque d’infections donc pas besoin d’antibiotiques. Est ce que je dois rester quand même vigilant à la température du bébé ?

Merci

Bonjour,

La réalisation d’une scintigraphie parait indiquée pour quantifier l’importance de l’obstacle.

Il y a bien sur un risque d’infection urinaire, même si il n’est pas majeur. Effectivement en cas de fièvre élevée inexpliquée (ou de mauvaise prise du biberon) il parait préférable d’effectuer une analyse d’urine.

Cordialement

Je vous expose le cas de mon fils yacoube âgé de 13 ans.collégien.
Qui présente une maladie de la jonction pyélo urétérale bilatérale ,minime à droite et modérée à gauche.
Découverte suite à l’apparition d’une masse abdominale para ombilicale gauche mobile peu douloureuse, depuis sept mois,disparue au bout de quelques heures ne laissant
aucun symptôme (masse fantôme).Les explorations qui ont suivi montrent ce qui suit :

*Echographie abdomino pelvienne du 19/02/2012:Hydronéphrose gauche évoquant une maladie de jonction urétérale.

*Uro scanner + injection du 19/02/2012 :Aspect de jonction bilatérale modérée à gauche et minime à droite sur reins à cheval.

*Scintigraphie rénale au D.T. P.A DU 22/02/2012 :
Rein gauche : Filtration glomérulaire conservée avec défaut d’élimination non corrigé après test d’hyperdiurèse au Furosémide en rapport avec syndrome obstructif.La contribution relative du rein gauche à la filtration glomérulaire totale est évaluée à 47.6%

Rein droit :filtration glomérulaire conservée avec retard d’élimination corrigé après test d’hyperdiurèse au Furosémide en rapport avec un syndrome obstructif mineur.

* Urétro cystographie rétrograde : Urétro cystographie rétrograde normale en dehors d’une discrète cystoptose.

*U.I.V :Z Aspect de reins en fer à cheval avec hydronéphrose gauche en rapport avec une maladie de jonction pyélo urétérale moyennement serrée.

A noter par ailleurs que le patient n’ a jamais présenté d’infection urinaire ou autres symptômes si ce n’est cette masse fantôme qui a déclenché les explorations nécessaires.

L’indication opératoire est elle posée .
Je vous remercie d’avance
AHMED ALGERIE

Bonjour,

Il manque des éléments pour pouvoir se faire une idée :

  • quelle est la dilatation mesurée à l’échographie ? (diametre antero postérieur)
  • existe t-il des vaisseaux polaires visibles à l’échographie ?
  • il faudrait pouvoir voire les courbes de la scintigraphie (le mieux est de les scanner et les envoyer par mail)

cordialement

Bonsoir très aimable d’avoir répondu

l’adresse Email SVP afin de de vous envoyer l’ensemble du dossier scanné merci

Bonjour.
Suite aux messages que je vous ai envoyé le 20 mai, le 4 juin, le 6 juin, et le 13 juin et en vous remerciant infiniment pour votre soutien et pour le temps que vous nous consacré, c’est humain qui l’emporte.
Dans ce message je voudrais vous dire que la cystographie a révélé un Megauretere primaire banal, et léger reflux vaginal et vers l’uretère, elle va continuer à prendre l’antibiotique Trimethoprim, le professeur suggère une échographie rénale le 19 septembre pour une décision à faire d’autre investigations tel que la scintigraphie.
Merci beaucoup de nous transmettre votre avis.

bonjour ma fille de 1 mois et demi a une dilatation du piélon superieur gauche.En effet la dilatation est de 34mm et son urtere présente une dilatation de 7mm(duplication de l’urtere). nous sommes suivi à bicétre et la pediatre parle de lui enlever son rein malade. son rein droit quand à lui fonctionne parfaitement. nous aimerions savoir si c’est une operation "lourde", combien de temps dure l’hospitalitation ? et la convalescence à la maison ? aura t’elle un regime ou des contrainte particuliere par la suite ? vais je pouvoir rester avec elle durant l’ hospitalitation et la convalescence ? desolé pour toute ses question mais nous sommes très inquiet. merci d avance pour vos reponses

Bonjour,

Si ce rein ne fonctionne pas (une scintigrapgie a t’elle été faite ?) on peut discuter la réalisation d’une nephrectomie si la dilatation ne regresse pas et si se pose le problème d’infection.

Pour les renseignements pratiques cela dépend des structures et des habitudes du chirurgien et le mieux est de lui poser toutes ces questions.

Cordialement

bonjour ;ma fille est agée de 2 mois .Elle a été diagnostiquée aprés un examen
uro-scanner d’une uretéro-hydronéphrose majeure et chronique droite sur maladie de la jonction pyélo-uretérale(rein peu ou non fonctionnel).
je ne sais pas si elle est opérable:renseignez moi sur un spécialiste à MARSEILLE
et sur le cout de cette opération je suis Algérien.Grand merci pour ce site

Bonjour,

Le mieux est de prendre contatc avec le Pr Merrot à l’hopital nord de Marseilles.

Cordialement

Bonjour,

j’ai ete operee a 11 ans d’un syndrome de la jonction pyélo-urétérale (a droite). J’en ai 36 aujourd’hui, et depuis l’annee derniere des infections urinaires a repetition. Depuis quelques mois j’ai en plus des infections, des douleurs abdominales et lombaires (a droite). Je suis a l’etranger (Australie), et je viens de consulter un urologue qui m’a prescrit une urographie et une cystographie. Est-ce que si longtemps apres, une recidive est possible ?

Merci par avance de votre reponse

Bonjour,

Des récidives existent et sont donc possibles plusieurs années aprés.

Avant de faire une urographie n’y a t-il pas eu d’échographie ? cela permettrait de voire si il y a ou non une dilatation. en cas de dilatation une scintigraphie (MAG3) parait plus opportune.

cordialement

Bonjour,

ce message fait suite à celui que j’ai postéle 23 mai 2012 (ci-dessus) et auquel vous avez gentillement pris la peine de répondre.
Pour rappel ma femme a accouché de jumeaux (un garçon et une fille) et le garçon avait une dilatation bilatérale des reins (14 mm à gauche et 7 mm à droite).

Voilà depuis ce qui s’est passé.

Mois 1 : scinti : les deux reins fonctionnent à 52% (droit) : 48 % (gauche)

Mois 2 : Echo : La dilatation du rein droit s’est résorbée d’elle même mais la dilatation du rein gauche est passée à 16 mm et le cortex rénal s’est aminci.

Mois 3 : Scinti : fonction rénale 55% (droit) : (45% gauche)

Mois 3 + 15 j : intervention chirurgicale pour la mise en place d’une sonde JJ (12 cm 3 fr) . l’opération devait durer 2 heures on a attendu 4h. En fait, la JPU a été traitée mais on a découvert une deuxième sténose entre l’uretère et la vessie. mon fis est sorti avec une sonde externe (poche d’urine)

Mois 3 + 21 : opacification : n’a rien donné, uretère très sténosé, rien ne passe.

Mois 4 + 7j : Tentative de montée de sonde JJ par voie endoscopique, rien ne passe.

Conclusion du chirurgien pédiatre : mon fils doit garder la sonde externe, jusqu’à l’âge de 1an car l’intervention chirurgicale n’est techniquement pas faisable (vu que mon fils est trop petit)

Qu’en pensez-vous ? et merci

Bonjour,

il est trés difficile de pouvoir vous répondre sans voire les clichés et examiner votre enfant.

Vous avec cependant le droit de prendre un ou d’autres avis et nous vous recommandons de prendre rendez vous avec un chirurgien pédiatre qui pourra répondre à vos questions.

cordialement

Bonjour et merci pour la création de ce site, très précieux.

Mon fils est né en avril dernier avec une hydronephrose aux deux reins découverte durant la grossesse. À la naissance (J+15) l’échographie nous a montré des reins de taille normale (rein droit un peu plus petit que le gauche (56mm contre 60mm) avec un bassinet à gauche de 6mm et de 10mm à droite. L’échographie des 3 mois à vu la disparition de la dilatation du bassinet gauche (<5mm) et l’accroissement du bassinet droit (16x13mm). À la suite de cela, les docteurs nous ont conseillé une surveillance via échographie trimestrielle.

Il y a un mois, mon fils a fait une infection urinaire (hospitalisation) et doit depuis prendre une petite quantité d’antibiotique pour éviter une éventuelle récidive. L’échographie realisée sur place, nous a donné les mêmes résultats que celle effectuée pour les 3 mois. (avec info de la taille de l’uretere droit de 3,9mm). "Le rein droit reste de morphologie normale, de contours réguliers et d’épaisseur parenchymateuse "harmonieuse et homogène", présentant une dilatation franche des cavités pyelo-calicielle (bassinet de 16x13mm)"

L’hôpital a réalisé une cystographie qui n’a mis en évidence aucun reflux et une taille de la vessie tout à fait normale. Malgré tout, on nous demande de réaliser une scintigraphie (Mag3) pour découvrir un éventuel obstacle et une éventuelle intervention chirurgicale.

D’une simple surveillance, on nous parle de possible intervention chirurgicale, due à une infection urinaire. Cette infection urinaire est elle due à son hydronephrose ? Mon fils va-t-il devoir prendre des antibiotiques durant une longue periode ? Au vu de la taille du bassinet, une scintigraphie est elle recommandée ? Ne devrions nous pas continuer à surveiller l’évolution de la dilatation avant toutes choses ou au contraire effectuer cette scintigraphie pour connaître la taille d’un éventuel obstacle ?

Merci par avance pour vos réponses.
Très cordialement.

Bonjour,

Votre enfant présente une dilatation modérée du bassinet qui pour l’instant ne justifie que d’une simple surveillance échographique. si bien sur cette dilatation devait se majorer encore il faudra effectivement envisager la réalisation d’une scintigraphie (MAG3) pour quantifier l’obstacle et savoir si une intervention est justifiée ou pas. En effet la grande majorité des dilatations du bassinet du nouveau né et du nourrisson rentrent dans l’ordre spontanément.

Le fait qu’il y ait eu une pyelonéphrite ne modifie pas cette attitude et peut éventuellement justifier la mise en route d’un traitement antiseptique urinaire préventif (pas impératif après une seule pyelonéphrite).

cordialement

Bonjour et grand merci pour votre site.
Ma fille a 4 mois maintenant, elle est née avec une hydronéphrose du rein gauche détectée par écho avant la naissance. Les analyses cystographiques ne révèlent rien de spécial sauf un léger reflux. L’enfant est sous antibiotique, Trimetoprim pour prévenir une éventuelle infection. Elle a eu son vaccin de 3 mois sans problème .Nous surveillons de prés sa température et ses rejets d’urine, mais rien d’anormal. Nous attendons une scintigraphie pour le 29 octobre pour voir le fonctionnement de ce rein gauche fort dilaté ,4 cm de dilatation.
Ma question est :
On a constaté que de puis 3 jours, après un changement de la dose de l’antibiotique en fonction de son poids (7.400 kg), que les odeurs de ses urines sont devenues de plus en plus fortes et parfois elle a des diarrhées fortes et liquides.
Que pourrions-nous faire ?
Merci d’avance pour votre réponse.

bonjour,

Le traitement antiseptique urinaire n’empêche pas à 100% les infections, il en diminuer seulement le risque.

en cas de doute il faut faire une analyse d’urine, ce qui semble être le cas chez votre enfant.

4 cm de dilatation c’est important (si c’est bien la mesure antéro postérieure (d’avant en arrière) et le nephrogramme isotopique au MAG3 semble s’imposer pour quantifier l’obstacle et voire si il faut ou pas intervenir.

Cordialement

Bonjour,

Ma fille de 2 ans et demi a été opérée suite à jpu à deux reprises, la première c’était à l’age de 7 mois et suite à une sténose elle a été reprise à l’age de vingt mois, on vient de lui faire une échographie de contrôle après 9 mois de la seconde opération, la dilatation est descendue de 3cm voir 4 cm à 2 cm et le parenchyme a augmenté de 6 mm à 10 mm.
est ce c’est un bon signe et est ce qu’il y a un risque de récidive.

Merci d’avance.

Bonjour,

C’est bien évidemment un bon signe. Il est possible qu’une dilatation résiduelle persiste mais sans conséquence.

On ne peut pas écarter à 100% le risque d’une 2eme récidive mais c’est tout à fait exceptionnel.

Cordialement

Bonjour !

Je vous ai écrit au mois de mai dernier.

Ma fille a finalement été opérée mercredi pour son uretérocèle. Cela s’est fait rapidement.

Combien de temps dois-je m’attendra à avoir du sang dans sa couche ? Elle a également une petite diahrée, est-ce normal ?

Je vous remercie et vous souhaite une excellente journée.

Véronique

bonjour,

Ne sachant pas ce qui a été fait il est difficile de répondre. Si il y a eu un geste de reconstruction, les urines peuvent rester rouges plusieurs jours.

cordialement

Je vous remercie beaucoup pour votre réponse très rapide.

Tout est entré dans l’ordre. Non il n’y avait pas eu de reconstruction. Ils sont passés par les voies naturelles et ont incisé l’uretérocèle.

Merci !

Bonjour.
La scintigraphie a 5 mois de vie sur ma fille suite a une hydronéphrose du rein gauche, a révélé que le rein gauche fonctionne a 32% avec un retard de vidange de 200 mn du a une obstruction dans l uretère. Le rein droit fonctionne a 64% et il a une courbe de vidange normale .C’est tout ce que ( hier ) j’ai retenu de l’explication rapide du professeur, et je suis incapable de vous expliquer le reste des paramètres investigués car ils sont trop compliqués et scientifiques et techniques. Certes une intervention sera nécessaire dans le plus bref temps, en attendant l’étude du dossier entre le professeur et le pédiatre je voudrais savoir les différents types d’intervention qu’elle peut avoir. Je vous remercie beaucoup pour votre site.

Bonjour,

Il n’y a qu’un type d’intervention qui consiste à faire une plastie de la jonction entre le bassinet et l’uretère.

Cordialement

bonjour et grand merci pour votre site
ma fille a 5 mois , elle est née avec une hydronéphrose rein gauche ,les échographies révèle une grande dilatation , la cystographie révèle un léger reflux , elle a eu une seule fois une infection urinaire avec beaucoup de Na et beaucoup de globules blanc . le 31 octobre la scintigraphie montre une obstruction de l’uretère , une intervention s’est avérer obligatoire. merci beaucoup de nous expliquer ce qui va se passer, nous somme inquiet
merci beaucoup.

Bonjour,

C’est trés difficile de pouvoir vous donner des indications car cela dépend des habitudes de chaque chirurgien ou centre chirurgical.

Dans ces conditions le mieux est de poser vos questions directement au chirurgien.

Cordialement

Bonjour,

Je fais suite a mon message du 09 mai 2012.
Mon fils est né le 22 juin 2012 à l’hopital Necker et est suivi la bas en urologie et néprologie. Je vais tentez de vous expliquer mon parcours avec mes mots et ce que j’ai compris
Depuis ca naissance il est sous antibo Alfatil puis Bactrim pour un relfux bilatéral de grade 4, reconnu à la cystographie fait vers ces 15 jours de vie.
Il a eu des échos rénals assez souvent qui montrait une stagnation du rein droit à 25 mm mais le rein gauche grossissant 25, 28, 30, 35 mm ...
Une scintigraphie a été réalisé vers ces 2 mois et demi et elle est a relevé que le produit injecté avait du mal a descendre dans la vessie du coté gauche. Le rien droit 32 % et le le gauche 75 %. Suite a cet exemen on lui a posé une sonde urinaire pour voir si le fait de vider la vessie lui fesait dégonfler ses reins. Son rein droit en 48 h a "dégonflé" son rein gauche est resté tel quel. L’urologue a donc décidé de l’opéré le 19/10 du syndrome de la jontion pyélo du rein gauche et on en a "profiter" pour le circonscir afin de diminuer le risque d’infection lié a son reflux
L’opération c’est bien déroulé, les suite d’opération à l’hopital aussi grace a une équipe compétente et rassurante.

Voila j’ai raconté mon parcour qui n’est malheureusement pas fini, car on toujours en attente de voir l’évolution de son reflux.
On n’est des heureux parents mais toujours dans le stresse d’une infection ou autre ....

Maintenant j’ai une question à l’équipe administrateur, nous avons fait un ECBU de controle lundi voila les résultats :
Hémathie : 20 000 ml
Leucocytes : 360 000 ml
Albumine : 0.84 g/l
Asbsence de germes et milieu stérile

J’ai contacté mon medecin traitant car les leucocytes sont trés élévés, il m’a dit vu qu’il n’y pas de germe il n’y pas d’infection (je précise que mon fils n’a pas de température, bois bien, urine bien, ...), ils pensent que ces du à l’opération mais il tilte sur l’albumine et ma donc demandé de contacter Necker. Mon urologue et néprhrologue sont en congés et j’attent qu’un de leurs collégue me recontact. Pouvez vous m’interpréter les résultats ?

Je vous remercie pour ce site

Cordialement

bonjour,

Dans les suites proches d’une chirurgie des voies urinaires c’est normal qu’il y ait des leucocytes, des hématies et de l’albumine. (correspond à l’inflammation en relation avec la chirurgie et la cicatrisation).

Ne vous inquietez pas.

Cordialement

BONJOUR ; moi c le vingt six septembre passé kon a decouvert k je souffre dune hydronéphrose rénale droite ; jai vingt six ans:mon probléme est que mes rv médicaux sont distants ;l"intervention chirurgicale se trouve etre le vingt sept decembre prochain alors ka se moment malgré les spasfon k je prends la nuit des douleurs des deux cotés et au dos mempechent de dormir ! avoir un raprochement du rv est pr le moment impossible ! merci de tous conseil k je pourrais avoir de vous : latyr

Bonjour,

Les douleurs que vous avez ne sont peut être pas en relation avec l’hydronéphrose dans la mesure ou elles sont bilatérales alors que l’hydronéphrose est à droite uniquement.

Le mieux est de revoir votre médecin traitant pour refaire le point et adapter le traitement.

cordialement

bonjour notre fille de 5 mois doit subir mercredi une nephrectomie polaire superieur du rein gauche. je suis trés inquiette car je lis dans beaucoup de temoignage que la pose d’une sonde vesicale est obligatoire. cela est t’il vrai ? devra t’elle la garder longtemps ? va t’elle beaucoup souffrir apres l’operation ? pourront nous la prendre dans nos bras ? merci d’avance pour vos reponses

bonjour,

Il n’y a pas en principe de sonde urinaire après ce type d’intervention.

En général seul un drain de redon est laissé en place 48h, et c’est aussi la durée habituelle d’hospitalisation.

Une perfusion est laissée en place 24 à 48h notamment pour les antalgiques ce qui fait que prendre votre enfant dans les bras n’est pas possible immédiatement (mais cela dépend aussi de l’habitude des équipes).

Le mieux est de poser la question au chirurgien qui va opérer votre enfant.

Cordialement

bonjour, je suis la mamie de zayn un petit garçon de 4 mois, a qui ona decouvert une hydronephrose bilat , in utéro l’echo a revele des chiffres de 4mm et 7 mm , puis a 15 jjrs de vie rien , puis a 4 mois donc recemment 8 et 12mm , ce jour il a subi une scintigraphie mag3 qui a revelé un rein à 35% et l’autre à 65% ,cela vsignifie quoi ? et le radiologue a dit qu’il n’y avait pas d’obstacle !
est ce grave ?s’il vous plait repondez moi !!je me fais beaucoup de stress !! et je n’ai plus le moral !!

bonjour,

La dilatation est modérée et ne necessite qu’un suivi echographique.

Il y a une asymétrie de fonction entre les deux reins avec un rapport 1/2, 2/3.

ceci ne devrait pas avoir d’incidence pour le futur.

cordialement

bonjour ,
ça fait de cela 3 ans que je me suis opéré (JPU) droite ,05/10/209, depuis ce temps j’ai pas eu de problème sauf quelques fois ou j’ai eu quelque malaises ,mais lors de mes consulataion mon medecin me disait que c’est normal et que la sentence est apres 02 ans de chirugie ,la dernière année je n’ai pas eu de problème comme ci je n’ai jamais opéré de ma vie ,mais maintenent je commence a avoir des douleurs intences dans mon dos ,serait il possible que c’est un récidive de JPU ,je m’inquiete vraiment ?
merci d’avance pour votre réponce

bonjour,

il peut y avoir une récidive.

il convient de faire une échographie rénale.

Cordialement

bonjour ,
j’ai pris la meme initiative que vous m’avez préconiser (l’écographie rénal) le résultat :taille et forme du rein normal pas de dilataions ni de déformation ce qui n’était pas le cas avant l’intervention ,mais la douleur reste encore ce qui me fait vraiment peur ,serait il préférable de passer l’UIV ,merci d’avance .

cordialement .

Bonjour, je vous écrit pour avoir un deuxième avis .Ma fille a été opéré le 20 novembre 2012 pour une sténose de jonction pyelo calicielle gauche( uretère ) donc bassinet dilaté, elle est sorti de l’hôpital 3 jours après .Malheureusement son état s’est dégradé à peine rentré et nous somme retourné à l’hôpital car elle refusait de s’alimenter.Apres 4 jours et plusieurs examen le chirurgien décide de la faire retourner au bloc. Ils ont ponctionné à l’intérieur du rein pour soulager la pression car l’oedeme résultant de la première opération à trop gonflé et donc obstrué les voies urinaire ,une opacification à été faite. Depuis ce jour elle a une sonde qui lui sort directement du rein et elle va beaucoup mieux mais le 19 décembre dernier une nouvelle opacification montrait que le passage n’était toujours pas débloqué et le chirurgien nous parle d’une nouvelle intervention chirurgical. Voilà ce qui me fait vous écrire ,l’examen de l’opacification est t’il sûre à 100% ? Mon chirurgien veut placer une sonde par les voies naturelle et voir si l’obstacle peut se débloquer ,l’intervention est elle indispensable ? Et au pire des cas si le passage s’est refermer qu’elle solution préconisez vous ? Mon chirurgien à l’air perplexe se qui ne me rassure pas du tout et je ne voudrais pas que mon enfant lui sert de test mais ce n’est que mon impression de parent angoissé.
Merci pour vos réponses
Cordialement

bonjour,

Un controle par voie retrograde parait utile.

si l’obstacle se confirme il parait difficile d’éviter une reintervention.

cordialement

bonjour , je voudrais savoir si l’antibiotherapie prescrite à mon fils de 4 mois pour hydronephrose bilaterale ne va pas induire des resistances et combien de temps doit elle durer et aussi j’aimerai savoir si mon fils pourra vivre normalement avec cette hydronephrose bilaterale dite moderee connaissez vous un tres bon nephrologue pediatre dans la region ou je vis annemasse en haute savoie je suis une maman inquiete qui ne dort plus merci de me repondre

Bonjour,

Il peut y avoir des résistances avec le traitement antiseptique au long cours, c’est pourquoi il est préférable d’alterner les antiseptiques urinaires.

Nous ne pouvons vous répondre sur le problème de son hydronphrose ne disposant pas des échographies.

vous trouverez un nephrologue pédiatre au niveau d’un CHU, soit grenoble, soit lyon.

Bien cordialement

Bonjour, ma fille de 3 ans va se faire opérer d’un syndrome de jonction (apparamment du à un vaisseau qui comprime le rein) début avril. Le chirurgien m’a parlé d’une 1ère sonde exterieure qui sera retirée au bout de 10 jours, et d’une sonde interne double j qui erstera 1 mois et demi environ, ou un peu plus. Il me dit que juste après le retrait de la sonde double j, elle ne peut pas partir en vacances. J’étais sonnée par la nouvelle (elle devait être operée cet automne et cela avait été annulé, nous ne pensions pas qu’elle devrait finalement subir cette opération), je n’ai pas pensé à demander pourquoi.
Combien de temps après le retrait de la sonde double J doit-elle rester sous surveillance ? et pourquoi ? mieux vaut-il éviter de partir en juillet dans un pays assez loin (voyage voiture + bateau) et dont les services hospitaliers ne sont pas de 1ère qualité ou il n’y a plus aucun risque une fois l’opération terminée (en tout cas, pas plus de risque qu’avant ?)

merci de vos réponses

Bonjour,

Demandez directement au chirurgien les explications car ce qui est prévu ne correspond pas à nos pratiques habituelles et nous ne comprenons pas bien non plus.

Cordialement

Bonjour,

A l’échographie des 19 SA, mon gynécologue à repéré une anomalie au niveau du rein droit.
J’ai donc vu une échographe spécialiste des foetus et dans le compte rendu, elle m’indique qu’il y a une différenciation cortico-médullaire des reins sans dilatation visibles des cavités rénales.

Qu’est-ce que cela signifie ?
Est-ce grave ?
Cela devra-t-il être suivi après la naissance ?
Et cela provoque-t-il des insufisances rénales ou tout autre problème de santé ?
Et si oui, comment doit-on se préparer, quels sont les solutions pour remédier à ce problème ?

Merci pour vos réponses car ni mon gynécologue, ni l’échographe ne m’ont donnés de réponses sur cette différenciation cortico-médullaire.

Bien cordialement,

bonjour,

cela veut dire que c’est normal.

soyez donc rassurée.

cordialement

Merci pour votre réponse si rapide.
Il est vrai que sans informations claires nous restions dans l’angoisse de ce que cela pouvait être et avoir comme conséquences sur notre bébé.
Merci beaucoup.
Une future maman et un papa rassurés !
Bien cordialement.

Bonsoir mon fils qui va sur ses 7 mois doit se faire opérer d’une jpu son hospitalisation dure 48 h a la maison aura t’il besoin que l’on fasse venir une infirmiere pour le pansement je vous remercie d’avance de votre réponse

bonjour,

Cela dépend certainement des habitudes du chirurgien. Pour la plupart il n’y a pas de soin particulier.

Le mieux est de le demander directement au chirurgien qui en principe doit vous informer du déroulement de l’opération, de l’hospitalisation et des suites.

cordialement

bonjour je suis enceinte de 23 semaines est c’est un petit garcon
aprés une echo approfondie ont n’a dectété chez mon petit garcon

conclusion :
croissance normal
index du liquide amniotique : plus grande citerne 9,0cm
hydronephrose gauche de grade 4 avec un pyelon mesuré a 30mm par probable syndrome de jonction
petit retentisement compresif sur l’estomac responsable d’un hydramnios actuelement modéré
petite dilation non significative du pyelon droit

voila maintenant je voudrais savoir si c’est grave si sa va encore grossir et si ma grossesse va se poursuivre normalement jusqu’a la fin
et que peut’il faire du fait que je suis qu’a 23 semaine

car a part m’avoir dit t’attendre dans 3 semaine l’evolution que sa prend

merci

Bonjour,

il s’agit d’une dilatation importante effectivement.

Cependant il n’y a pas lieu d’envisager quoique ce soit si ce n’est d’attendre la fin de la grossesse puis de faire un bilan après la naissance.

Dans la mesure où l’autre rein va bien il n’y a pas lieu de s’inquiéter car au besoin il compensera l’autre.

Cordialement

je vous remerci pour votre reponse !

bonjour ;j’ai ma femme qui est a 33 SA et mon bébé a une hydronéphrose gauche avec une dilatation pyelocaliciel entre 13 et 15 mm sachant qu’elle été a 11mm a l’echo de 30 SA et d’après le gynécologue le rein est complètement détruit et ils veulent faire une échographie a 36SA pour voir l’évolution de la dilatation pour provoquer l’accouchement a 36SA si la dilatation a encore augmenter sachant que le rein droit est normal e il n’y a pas de repercution sur la quantité du liquide amniotique..est ce que c’est grave et nécessitera t’il une chirurgie ou pas ?et le fait de declancher l’accouchement a 36 SA n’ajoutera pas le problème de la prématurité au problème rénale ?

bonjour,

Il n’y a pas lieu d’avancer l’accouchement avant son terme.

Une fois la naissance il faudra refaire une échographie pour évaluer la dilatation et l’aspect du rein. En fonction il faudra évaluer sa fonction par une scintigraphie et le caractère obstructif ou pas.

C’est en fonction de ces résultats qu’une intervention pourrait être décidée.

Cordialement

bonjour
je suis papa d’un bébé de 05 mois qui souffre d’une hydronéphrose gauche importante avec dilatation des cpc index parachemineu réduit a 2 mm

je voudrais connaitre ce que ca veut dire et qu’elles sont les risques de cette maladie sur l’état de santé de mon bébé. et que doit j faire ?

bien à vous,

bil

Bonjour,

Cela veut possiblement qu’il y a un blocage sur les voies urinaires et que le rein peut s’altérer.

il convient de consulter un chirurgien pédiatre ou un néphrologue pédiatre qui fera faire une scintigraphie pour apprécier le blocage et la fonction du rein.

cordialement

merci a vous.

Bonjour,
l’échographie anténatal à 30 SA, objective un diametre antéropostérieur des pyélons de 7 et 6 mm,
A quoi m’attendre lors du prochain controle prévu à 35 SA, l’ATB prophylactique et des examens plus invasifs sont ils déjà indiqués en postnatal ?
Merci.

bonjour,

La dilatation peut potentiellement augmenter sans que cela ait un caractère de gravité.

Il n’y a pas pour l’instant d’antibioprophylaxie à envisager après la naissance.

Il conviendra de faire une échographie en post natale soit avant la sortie de la maternité soit dans le premier mois de vie.

Il n’y a rien d’inquiétant.

cordialement

Bonjour,
je vous remercie pour votre réponse,
au controle de 36 SA, le gynéco m’annonce un DAP de 5 et 8mm, je remarque donc qu’il a diminué de 1mm d’un coté et augmenté de 1 mm de l’autre,
celà est il significatif ?
Meilleurs salutations.

Bonjour,
Je suis enceinte de 22 sa et ma fille a un rein en très mauvais état (rein multikystiques) et l’autre, qui semble en bonne santé, est pelvien. Je sais que l’on peut bien vivre avec un seul rein. En est-il de même s’il est pelvien ? Mon liquide amniotique est beau et aucune autre anomalie n’a été décelée.
Merci

Bonjour,

Un rein ectopique pelvien normal n’a pas de raison de poser plus de problème.

Dans la mesure où il s’agit d’un rein unique fonctionnel une surveillance s’imposera.

cordialement

bonjour j ai mon fils qui a 24ans il a fait un probleme renal (du sang dans les urines) sans douleures apres une ECHO et UIV ils ons detecter une URETEROHYDRONEPHROSE gauche en amont d une sténose du méat uréro-vésical compatible avec un mégaurtére négligé dans sa forme mineure. svp j aimerai savoir est-ce-que l operation est le remede merçi d avance.

Bonjour,

Sans voire les radiographies et sans scintigraphie il n’est pas possible de vous répondre.

Le mieux est de poser la question à un urologue.

cordialement

bonjour , ma petit fille de 7 mois a été hospitalisée pour fievre et le diagnostic étais une hydronephrose moderé gauche avec debut de retentissement sur le parenchyme rénal .une dilatation avec pyélon estimé à 18mm en antéroposterieur . l’ICP varie entre 3.7mm et 6mm , pour faire le CUM j’ai trouvé le ECBU positif , nécessite t’elle une autre hospitalisation ou un traitment orale suffit , merci

Bonjour,
compte tenu de ces éléments il convient de prévoir une scintigraphie (MAG3).

cordialement

Bonjour, Je suis enceinte de 23 SA et j’ai passé l’écho morpho hier. On a detecté une dilatation pyélocalicielle bilaterale avec predominance à gauche. Le bassinet gauche est à 18.5 mm et le droit à 8.7 mm.
J’attends maintenant un rdv avec un spécialiste mais je ne suis pas rassuré du tout, j’ai même très peur !
J’aimerais une reponse de votre part pour comprendre un peu mieux ce qui se passe avant de voir l’uro pediatre, surtout que nous sommes dans une periode de vacance et que je ne suis pas sur d’avoir un rdv rapidement...Merci

Bonjour,

La dilatation du bassinet veut dire qu’il y a un passage de l’urine qui se fait moins bien entre le rein et l’uretère.

Il convient seulement de surveiller l’évolution pendant la grossesse et surtout de faite un bilan juste après la naissance. Ce n’est qu’à ce moment là que l’on pourra être plus précis sur la prise en charge qu’il y aura à faire, le plus souvent une simple surveillance mais parfois une intervention chirurgicale assez courante pour lever l’obstacle et régler le problème.

cordialement

Bonjour,

Mon garçon à 7 mois (né à 35 semaines) et présente une dilatation bilatérales des bassinets à gauche de 10 mm et à droite de 11 mm. Elle est apparue dès les échographies de grossesse.
Ce qui m’inquiète c’est qu’elle est toujours présente à ce jour et en plus bilatérale. Ai-je des raisons d’angoisser ? J’ai lu beaucoup de choses sur internet allant du plus grave au plus optimiste. Y-a-t-il des risques pour sa fonction rénale ? Que faire si elle ne régresse pas (une nouvelles échographie est prévue dans 6 semaines).

Le fait que mon fils urine bien (même beaucoup) est-il un signe de bon fonctionnement des reins ? Il n’a pas fait d’infection à ce jour et jamais de fièvre (hormis après un vaccin).

merci d’avance pour votre réponse. Cordialement.

bonjour,

Il s’agit d’une dilatation très modérée ne comportant en l’état pas de risque particulier.

Il convient simplement de poursuivre la surveillance par échographie.

Il peut persister une petite dilatation à long terme sans que cela ne pose problème.

cordialement

Merci beaucoup pour votre réponse si rapide. Me voilà plus rassurée.

Cordialement. Merci pour ce que vous faites pour les parents inquiets que nous sommes et qui ne trouvent pas toujours d’interlocuteur qui prend le temps de répondre à toutes les questions que l’on peut se poser lorsque l’on n’est pas médecin et que l’on imagine mille choses souvent les pires n’étant que peu familiarisés avec ce que recouvrent les termes médicaux.

J’espère que vous continuerez longtemps à faire ce que vous faites et que d’autres suivront votre initiative.

Bonjour. Merci beaucoup pour ce site. Merci aussi de vos reponse. Mon echo morpho a montré que ma fille a une dilatation renale bilaterale. Rein a 5,9mm et l’autre a 7,3mm. Mon gyneco ne semble pas inquiet et me dit qu’il faut juste surveiller. Et me parle d’un risque de T21 ( qui reste minim selon lui car seule anomalie detecteé) . La croissance du bebe est normal et le liquide aussi. Est ce possible que cette dilatation est temporaire ( juste car bebe n’a pas fait pipi ) ou c’est une vrai malformation ?? Est ce que mon bebe souffre actuelllement ?? Est ce grave ?? Je suis tres inquiette... merci .

bonjour,

Cette dilatation est très modérée et peut être transitoire.

Il n’y a pas d’inquiétude à avoir et il convient seulement de surveiller l’évolution.

cordialement

Merci bcp pour votre reactivité. Je ss rassurée et je garde espoire. Merci encore une fois. Bonne journée.

Bonjour
Mon petit fils a eu à 3 semaines , après naissance par césarienne, une pyélonéphrite soignée à l’hôpital pendant 7 jours et après une échographie des reins, il y a une dilatation du bassinet de 13 mm, une cystographie a été demandée.
Cependant, certains médecins ( même un radiologue ) ne nous conseillent de ne pas faire de cystographie et qu’il ne la ferait pas si c’était pour leurs enfants
Alors ma question est : Pourquoi certains médecins sont contre et d’autres pour ? y a -t-il un risque à faire une cystographie rétrograde ? y -a-t-il un risque de ne pas la faire ? Y-a-t-il une relation entre la dilatation et le reflux ( qu’on peut vérifier à la cystographie ) Puisqu’apparemment la dilatation peut varier d’une échographie à une autre , peut-elle doubler , voire plus ? quand doit-on s’inquiéter ?
En fait nous sommes perdus du fait de l’avis contraire de certains médecins
Un contrôle par bandelette ( uritest ) est fait une fois par semaine pour voir s’il n’y a pas d’infection urinaire ( conseil qui nous a été donné par un généraliste évidement contre la cystographie ) et qui permettrait de soigner de suite sans arriver à la pyélonéphrite. Qu’en pensez-vous ?
Merci de votre réponse et je vous présente des excuses sur la longueur de mon message

Bonjour,

Après une première pyelonéphrite avec des reins de taille normale, l’intérêt de la cystographie est tout à fait discutable. En effet cet examen est réalisé pour rechercher un éventuel reflux vésico urétéral qui en l’occurrence si il était présent on ne ferait rien de particulier car ce reflux aurait toutes les chances de disparaitre spontanément et de plus à cet âge on évite de toucher à la vessie. Cet examen n’est pas anodin car outre le côté irradiant des radiographies il y a un risque de fausse route en faisant le sondage pouvant entrainer une sténose.

Dans ces conditions cet examen ne parait pas forcément opportun et une simple surveillance s’impose avec suivi échographique tous les 3 mois et réalisation d’une analyse d’urine en cas de forte fièvre inexpliquée ou de mauvaise prise de poids. La réalisation de bandelette toutes les semaines n’a pas d’intérêt.

Ce n’est qu’en cas de récidive de pyélonéphrites qu’il faudrait discuter la réalisation d’une cystographie pour adapter la surveillance ultérieure.

Cordialement

Merci de votre si rapide réponse, ce qui nous confirme que notre RV pour une cystographie le 17/9 peut être repoussée au moins jusqu’à la toussaint.
Mon petit-fils a maintenant 2 mois et 1 semaine, et suite à une autre échographie ce jour , plus de 2 mois après la 1ère aux urgences, la dilatation est de 10 mm au lieu de 13 mm le 17 Juillet sur le rein gauche, mais le radiologue dit que le chiffre peut dépendre selon l’angle dans lequel on fait l’échographie, et il dit qu’il faut faire une cystographie mais pas obligatoirement dans une semaine, et que le rein n’est pas touché et qu’il n’y a pas de dilatation sur le rein droit.
Juste une information complémentaire s’il vous plait ( je vous prie d’excuser mon ignorance ) en quoi consiste une " sténose " et quelle en sont les conséquences pour un bébé et cette sténose se situe-t-elle au niveau des reins ? et les effets irradiants ont-ils un effet néfaste sur le bébé ( même si je sais qu’ils en mettent qu’une petite quantité selon l’âge ) ?
Le radiologue dit aussi qu’il " pense " qu’il y a un reflux et qu’une cystographie permettrait de soigner par antibiotique ce reflux ; n’y a t-il pas un autre moyen de savoir si reflux il y a puisqu’il y a 2 écoles sur la cystographie ?
MERCI encore mille fois pour vos précieux conseils que je lis très précieusement afin de prendre la bonne décision
Mamy Nat

Est-il vrai qu’une cystographie s’impose à la 1ère pyélonéphrite pour un garçon et après une 2ème pour une fille ? Merci - En cas de reflux , une opération est-elle systèmatique ? Merci

Bonjour,

La cystographie ne s’impose pas forcement et cela dépend du contexte clinique, de l’échographie, etc...ce d’autant qu’il n’y a pas d’intervention systématique, loin de là.

cordialement

Bonjour, si suite à une dilatation modérée du bassinet, les médecins pensent qu’il y a reflux et qu’aucune cystographie n’est faite, que fait-on ? donne-t-on des antibiotiques par précaution , et ce pendant combien de temps _ ? ou ne fait-on qu’une surveillance par échographie ?

Bonjour,

Effectivement on ne fait pas systématiquement de cystographie car cela ne changerait pas la prise en charge qui se résume à une surveillance échographique.

On ne donne pas de traitement antibiotique préventif en l’absence de problème d’infection.

En cas d’infection urinaire le mode de prise en charge serait à discuter.

Cordialement

Bonjour,
A cause d’une diarrhée et le manque d’appétit de mon enfant de 25 mois, mon médecin a demandé une échographie des reins et l’analyse cyto-bactériologique de l’urine. L’échographie a révélé pour le rein gauche la présence d’une importante dilatation de ses cavités pyélocalcielles avec index cortical légèrement aminci de 0,7 (donc syndrome de jonction serré). Le rein droit est de taille normale, cavités pyélocalcielles non dilatées et une bonne différenciation cortico-modulaire. La vessie est de contenu transonore dont la paroi est fine et régulière. Quant aux foie, pancréas et rate sont normaux.

L’analyse de l’urine n’est pas encore disponible. Cependant, cette analyse faite y a 7 mois n’avais rein révélé (valeurs normales)

Je m’inquiète beaucoup pour mon petit et je voudrais savoir si l’opérateur reste inévitable dans ce genre de situations. Merci d’avance.

bonjour,

Sans connaitre l’importance de la dilatation il n’est pas possible de se faire une idée.

de toute façon il faudra réaliser une scintigraphie pour quantifier l’obstacle et savoir si il faut opérer ou surveiller seulement.

Le mieux est de consulter un chirurgien pédiatre.

Cordialement

Bonjour,

Ma fille a 2ans et demi depuis quelque mois elle se plaint de douleur au ventre, je sors de la radiologie ou il viene de lui faire une echographie abdomino-pelvienne, la conclusion et qu"elle aurais une petite dilatation bilaterale des pyélons (8mm a droite et 11a gauche).
Quece qu’ne dilatation bilaterale des pyelons ?
Pensez vous que c’est a cause de sa qu’elle aurat mal au ventre ?
Merci de vos reponse.
Une maman trés inquiete.

Bonjour,

Cette petite dilatation des voies urinaires ne peut pas être en cause dans les douleurs que présente votre enfant.

Il faut surveiller l’évolution de cette petite dilatation, qui en l’état ne pose pas de problème.

Le mieux est de consulter un chirurgien pédiatre.

cordialement

Bonsoir - tout d’abord merci pour votre site
en lisant vos réponses, vous dites que le Pr. Aigrin n’est pas spécialisé en urologie et pourtant lorsque j’ai téléphoné pour avoir un rendez-vous avec un urologue à Necker , on m’a dit que le Dr. Lortat ne prenait plus de nouveaux patients et que le Pr. Aigrin était urologue pour les enfants et j’ai un RV pour avoir son avis pour une dilatation du bassinet d’un bébé de 3 mois. J’ai retéléphoné une autre fois pour avoir confirmation sur sa spécialité et on m’a confirmé la même chose et sur l’organigramme , il est inscrit également " urologie " ; Peut-on faire confiance ou pas ? Merci de votre réponse

Bonjour,

Le Pr Aigrin, comme tous les chirurgiens pédiatres fait de l’urologie pédiatrique.

C’est un chirurgien pédiatre très compétent et expérimenté.

Cordialement

Bonjour je connais pas trop ce forum mais souhaiterai avoir une réponse je suis a 19 semaine de grossesse on ma diagnostiquer une hydrophephrose gravidique du coter droit a moi et non au bébé quel sont les conséquence pour moi mon bébé et ma grossesse

Bonjour, je suis une maman inquiète à la recherche de conseils. Alors que j’étais enceinte, on a détecté à l’échographie du 5ème mois, une hydronéphrose du rein gauche de mon fils. Pendant 10 ans, il a été régulièrement suivi :échographies, scintigraphies... Mais il n’avait aucuns symptômes. Par la suite, en 2012, suite à plusieurs épisodes douloureux, la scintigraphie réalisée (MagIII avec test au lasilix) montra une fonction rénale relative symétrique (55%gauche, 45% droite) et un retard franc d’excrétion du rein gauche. Cette scinti déclencha d’ailleurs une douleur de colique néphrétique gauche. L’écho réalisée à ce stade, mit alors en évidence un bassinet gauche dilaté à 40mm. Etant donné son dossier médical, ses douleurs et les nouveaux examens réalisés, le chirurgien décida l’intervention chirurgicale : mobilisation de la jonction pyélo-urétérale gauche par rapport au vaisseau polaire (visualisé à l’écho/doppler) par cœlioscopie. Cette opération a eu lieu en octobre 2012. Malheureusement les épisodes douloureux ont continué (environ 2 fois/mois)...fin juin, l’échographie et la scintigraphie rénale au mag 3 ne montrent pas d’améliorations. Une opération (plastie de jonction pyélo-urétérale par lombotomie postéro-latérale) en octobre prochain est donc reprogrammée car il est évoqué l’existence d’une sténose intrinsèque de la jonction pyélo-urétérale.
Ce qui m’interroge c’est que depuis 3 mois, il n’a plus aucunes douleurs (une période aussi longue n’était jamais arrivée !). De ce fait je remets en cause cette seconde opération. Est-il possible que tout soit rentré dans l’ordre ? dois-je redemander d’autres examens avant cette nouvelle opération qui est quand même lourde ? Est-ce reculer pour mieux sauter ? J’avoue avoir besoins de conseils car je suis perdue et inquiète, et plusieurs avis médicaux valent mieux qu’un. Merci d’avance.

Bonjour,

Malheureusement il s’agit d’une situation assez classique depuis que cette intervention est faite par coeliochirurgie. La simple mobilisation de la jonction par rapport aux vaisseaux polaires est beaucoup plus simple à réaliser que une plastie de la jonction.
La tentation est donc grande de ne faire que ce geste mais il y a un risque de récidive comme chez votre garçon et il faut donc effectivement réintervenir.

Pour ce contenter de faite une simple mobilisation de la jonction et ne pas faire la plastie il y a des critères bien précis à respecter et au moindre doute il faut faire une plastie.

Cordialement

Merci pour votre rapidité ! Donc pour vous il faut réintervenir même s’il n’a plus de douleurs ? et ce, sans refaire des examens pour voir si la situation a pu évoluer favorablement depuis fin juin ? J’ai très peur de l’échec d’une nouvelle intervention. Et je redoute aussi les douleurs post-opératoires... il a déjà beaucoup souffert à la 1ère et il a très peur désormais de retourner au bloc. Comment puis-je le rassurer ?

Bonjour
tout d’abord merci pour votre site qui répond aux questions que nous maman nous nous posons .
Si j’ai bien tout compris en termes simples
1/ L’échographie permet de savoir s’il y a une dilatation au niveau du bassinet et la quantifier suite à une infection urinaire et une pyélonéphrite
2/ La cystographie permet de voir s’il y a un reflux ou pas, suite à cette dilatation et peut-être à d’autres informations de l’échographie pas toujours compréhensibles par nous les parents
3/ Une scintigraphie ( MAG 3 ? ) permet de savoir, suite au reflux qui a été décelé à la cystographie, le grade donc l’importance de l’obstacle qui aboutira soit sur une simple surveillance échographique pendant environ 2 ans, soit sur un antiseptique et échographique trimestrielle, soit sur une intervention (qui réglera définitivement le problème ? )
Pourquoi ne fait-on pas directement une scintigraphie pour ne faire qu’un seul examen au lieu de 2 pour un bébé ?
Merci de me confirmer

bonjour,

Ce n’est pas tout à fait ca :

l’échographie permet de voir une dilatation qui le plus souvent est liée un obstacle (différent du reflux), parfois à un reflux.

La cystographie permet de diagnostiquer un reflux

La scintigraphie permet de quantifier un obstacle mais n’a aucun intérêt dans le reflux.

cordialement

Bonjour,
Mon père, âgé de 86 ans met en évidence une urétéro-hydronéphrose bilatérale, plus marquée du côté gauche avec dilatation urétérale jusqu’aux méats. Il présente également une atrophie rénale gauche ainsi qu’un kyste rénal droit de 20 mm. La largeur des bassinets est mesurée à 32 mm à droite et 40 mm à gauche.

Le diamètre des uretères lombaires est mesuré à 10 mm à drote et 16,5 mm à gauche. Atrophie rénale gauche sous forme d’un important amincissement parenchymateux.

Le rein droit mesure 11.5 mm de hauteur. Il présente au niveau de son pôle supérieur une formation arrondie accolée au parenchyme, mesurant 20 mm, de densité spontanée estimée à 7 UH, pouvant évoquer un kyste.

Une opération est-elle encore possible pour lui ? Quelle est son espérance de vie ? Que me conseillez-vous ? Merci de votre aide.

Bonjour,

Ce site est dédié à la chirurgie pédiatrique et n’a aucune compétence en chirurgie adulte.

Le mieux est de consulter un urologue.

cordialement

bonjour et merci pour tous les renseignements que vous donnez sur votre site
S’il vous plait, une dilatation modérée du bassinet d’un seul rein veut dire que s’il y a obstacle à la scintigraphie il sera aussi modéré ou n’y a t il aucun rapport entre l’importance de la dilatation et l’importance de l’obstacle et s’il vous plait à partir de quelle importance de l’obstacle une intervention est considérée comme importante et doit être faite ?
S’il vous plait y a t il aussi un rapport entre la dilatation et le reflux ou sont-elles des choses complètement indépendantes ?
Pour résumer s’il y a dilatation MODEREE y a t il obligatoirement reflux si oui reflux MODERE ? et obligatoirement obstacle si oui MODERE ? et si la dilatation diminue avec les échographies le reflux et l’obstacle diminuent-ils aussi ?
Bactrim est-ce un antibiotique ou un antiseptique ?
Merci de votre aide

Bonjour,

La dilatation n’est pas proportionnelle à l’obstacle de manière systématique même si le plus souvent une grosse dilatation correspond à un blocage important et inversement.

Les très gros reflux peuvent être source d’une dilatation de toute la voie urinaire, mais ce n’est pas le plus fréquent, et il s’agit très rarement d’une grosse dilatation, à moins d’être associée à un obstacle (megauretère refluant).

Cordialement

Bonsoir. A 22sa les reins de ma petite fille etaient dillatés de 7,3 et 5,9 mm. Et a 27 sa la dillatation est de 4,6 et 4,5 mm. Le gyneco dit que c’est un bon signe mais que la dillation existe toujours. Qu’est ce que vous pensez ? Est ce possible d’avoir un bebe en bonne santé a la naissance ou la surveillance s’impose ? Mon prochain controle est dans 6 semaines. La dillatation peut disparaitre ? J’aimerai etre rassurée. Je garde espoir. Merci bcp pour votre reponse.

Bonjour,

Cette dilatation est très modérée. Cependant il n’est pas possible de prédire l’évolution qui peut se faire de différentes manières et donc seule la surveillance échographique permettra d’en savoir plus.

Cependant la dilatation des reins quand elle est modérée comme chez votre enfant pose très rarement de gros problèmes et vous pouvez donc être rassurée.

cordialement

Merci bcp pour votre reactivité. J’aimerai savoir qu’elle est la taille normal d’un rein a ce stade. Si possible svp. Merci bcp.

Bonjour. Vous pouvez me dire qu’elle est la taille normal d’un rein a 27 sa ? Merci pour votre explication.

Bonjour,

La taille des reins à 27 SA est de 27 à 44 mm, à 2 DS, moyenne 35 mm.

cordialement

Bonjour,
Ma fille est née avec une dilatation de l’uretère avec reflux a gauche.Pendant 4ans sa dilatation est restée modèrée entre 10 et 13 mm. Suite à 8 épisodes de pyelonephrites, l’urologue a décidé de lui faire une injection de deflux. A ce moment la dilatation de l’urtere est à 13 mn, le reflux est présent, la scintigraphie montre une cicatrice mais le rein n est pas dilaté.Après l’injection ma fille s’est mise à vomir et à avoir très mal sur le côté gauche pendant 5 jours. Je précise qu’elle ne presentait ni fievre, ni sang dans les urines et qu’elle etait allée aux toilettes normalement après l’intervention (selles et urines).Nous l avons ramené à l’hôpital et on lui a fait une écho. Les mesures de l’écho sont : uretère mesurant 18 mm de calibre,15 cm de diamètre antéro-postérieur et 23 mn dans sa partie juxta-meatique. Le bassinet mesure 20mm et le rein est dilaté.
En fonction de l’évolution, l’urologue nous parle de poser une sonde.
Est ce que ces mesures sont normales après une injection ou est ce le signe que cela a échoué ?
En vous remerciant par avance.
Cordialement

Bonjour,

il y a de toute évidence un blocage lié à l’injection du deflux, complication peu fréquente mais classique de cette technique (l’injection "marche trop"). En phase aigue le traitement se fait par prise de corticoide et en cas d’échec on peut essayer de mettre une sonde temporairement mais si cela persiste il faudra alors intervenir chirurgicalement.

cordialement

Bonsoir et toute votre aide en lisant votre site est précieuse
Merci de me dire si on ne découvre pas de reflux à une cystographie chez un bébé il ne sera pas nécessaire de faire une scintigraphie car s’il n’y a pas de reflux il n’y aura pas d’obstacle ou n’y a t il aucun lien entre les deux examens ?
merci de votre aide

Bonjour,

Nous ne comprenons pas bien la situation qui amène à envisager ces examens.

Il n’y a pas de lien entre reflux et obstacle.

Une cystographie est réalisée si on recherche un reflux pour le traiter éventuellement.

Une scintigraphie au DMSA est réalisée si on a besoin de savoir comment fonctionnent les reins et si il y a eu une séquelle d’éventuelles infections.

Enfin un nephrogramme isotopique au MAG3 est réalisé si il y a une dilatation et que l’on cherche à quantifier un obstacle.

Cordialement

Bonsoir,

A l’écho morpho de 22sa, une dilatation pyélo-calicielle de 7mm au rein droit et 9mm au rein gauche a été diagnostiquée sur mon petit garçon.
A 33sa : 7mm des deux côtés... Encourageant, donc.
Mais à 7 jours de vie, la dilatation sur le rein gauche est revenue : 10mm
Le parenchyme etait ok. En revanche le rein gauche avait un pyélon d’aspect bifide.
Ses tiges calicielles et les calices (nombreux) etaient peu dilatés.
A 2 mois, nouvelle écho : la dilatation du bassinet ( en aval de la bifidité) est passée à 14mm. Mais le DAT de la tige calicielle inferieure etait de 18.
Le parenchyme, note l’echographiste, etait legerement aminci (mesures entre 3,5 et 7mm).
Mon inquietude repose sur ce point precis, en dehors de l’amincissement le parenchyme est normal, bien differencié, mais cela veut-il dire que la situation se degrade rapidement ? Est ce dû à la compression des caloices qui sont dilatés ou est ce une degradation ineluctable du rein ?
Une scinti est prévue à Trousseau et notre fils est suivi par un pediatre urllogue et chirurgien de Necker mais nous ignorons encore la date et j’ai peur que l’on passe à côté d’un blocage aigu en attendant trop. Qu’en pensez-vous ?

Bonjour,

La dilatation même si elle augment un peu reste modérée.

La réalisation de la scintigraphie est donc justifiée mais sans caractère d’urgence, l’évolution en l’occurrence ne se fait que lentement.

Suivez en confiance le suivi proposé par les néphrologues et chirurgien pédiatres.

Cordialement

Bonjour et merci
Voilà : un petit garçon de 4 mois à qui suite à une infection urinaire & une pyélonéphrite on a trouvé une dilatation de 13 mm sur un rein, le médecin de Necker a demandé une cystographie qui a été faite ce matin et on a trouvé un important reflux de grade pratiquement 4 mais seulement en ACTIF ( d’après le médecin qui a fait la cystographie cela veut dire que le reflux ne se faisait qu’au moment où le bébé urinait et uniquement à ce moment là et il semble dire que c’est un point positif )
Le bébé est sous bactrim pour 3 mois à 1,5ml par jour.
Que va-t-il se passer maintenant ? y aura-t-il une scintigraphie à prévoir ? avec ce reflux important y aura - t-il forcément un obstacle visible à la scintigraphie ? faudra-t-il penser à une opération ? ou ce reflux peut-il diminuer avec la croissance du bébé ?

Je ne sais pas si vous avez déjà répondu à ce genre de problème, Merci de me donner votre avis et dois-je m’inquiéter

Merci encore

bonjour,

tant que ce reflux ne pose pas de problème (infections à repettition) il ne faut rien faire de particulier car il a de très bonnes chances de disparaitre spontanément.

cordialement

Merci de votre réponse plus que rapide , çà nous rassure un peu plus de savoir que même si le reflux est très important il peut disparaitre spontanément .
Cette disparition va-t-elle disparaitre progressivement ou du jour au lendemain ?

Quel est le pourcentage " approximatif " pour que çà disparaisse spontanément en l’absence d’infections urinaire ?

Devra-t-on refaire une cystographie pour le confirmer et dans quel lapse de temps ?

Vraiment merci encore pour votre réponse

bonjour,

il est difficile de donner un chiffre exact mais cela concerne la grande majorité des reflux.

Cette regression du reflux se fait progressivement et en l’absence de problème un contrôle n’est envisagé qu’après 5-6 ans.

cordialement

Merci à nouveau de votre très rapide réponse

Puis-je en poser encore une autre svp ?

Est-ce que le fait que le reflux ne se fasse qu’au moment où le bébé urine et pas tout le temps est-ce un atout pour la régression en l’absence d’infection ou cela ne fait aucun changement dans un sens comme dans un autre ?

MERCI A NOUVEAU de tous ces renseignements précieux que vous nous avez donnés et que nous nous posons sans pouvoir avoir des réponses car les médecins que l’on voit n’ont pas toujours le temps de tout explique comme vous le faites si bien

GRAND GRAND MERCI

bonjour,

Plus un reflux est important moins il a de chance de régresser. Donc un reflux uniquement actif a en théorie plus de chance de disparaitre qu’un reflux passif, à grade équivalent.

cordialement

Bonjour
Grand merci à nouveau pour vos réponses précises. Donc avant de penser à l’opération pour régler ce problème de reflux , si j’ai bien tout compris il faudrait attendre de voir si ce reflux ne régresse pas , donc refaire une cystographie

  • Combien de temps après une 1ère cystographie , en principe, doit - on contrôler ce reflux par une nouvelle cystographie ?
  • Fait-on d’abord une scintigraphie pour évaluer s’il y a également un blocage ?
  • et à partir de quel âge du bébé , peut-on faire une opération et cette opération s’il y a , règlera t-elle d’un coup définitivement ces 2 problèmes et cette opération peut-elle être faite sans ouvrir vraiment , par scélio comme pour une appendicite ?

Je crois que j’ai été au bout de mes questions et je vous remercie encore de tout mon cœur de vos réponses

bonjour,

en l’absence de problème il n’y a pas lieu de faire de cystographie de contrôle avant l’âge de 5-6 ans.

Toujours en l’absence de problème la scintigraphie n’a pas d’intérêt.

Il n’y a pas d’âge de manière absolue, tout dépend des problèmes qui se présentent. En pratique on évite en général d’ouvrir la vessie avec l’âge de 1 an ce qui n’empêche pas au besoin de faire un geste endoscopique.

cordialement

Mille merci de votre réponse, on va pouvoir souffler un peu minimum jusqu’à l’âge de 1 an ( 8 mois environ ) en faisant très attention qu’aucune infection urinaire ne se présente.

Encore merci merci merci très sincèrement

Bonjour. Je reviens vers vous pour mieux comprendre un point svp !! A l’echo de 32 sa le gyneco a confirmé la disparition de la dilatation des reins de ma petite et dit que tt va bien pour le moment. Dieu merci. Mais est ce q’une echo de controle est necessaire lors de la naissance et le suivi s’impose malgré la disparition ? Merci bcp pour votre reponse. Cordialement.

Bonjour,

Par principe il est préférable de prévoir une échographie mais pas dés la naissance mais plutôt à 1 mois.

Tout est parfaitement rassurant.

cordialement

Bonjour

Suite à un reflux important vérifié par une scintigraphie rétrograde , une scintigraphie est prévue ( pour un bébé de 5 mois ) dans 4 mois après un contrôle par une échographie pour savoir si la dilatation qui était modérée a diminué ou pas ;
Ma question est la suivante la scintigraphie prévue est une scintigraphie au MAG 3 ou au DMSA ( en fonction de la dilatation persistante ou pas ) -
- quelle différence y a t il entre ces 2 scintigraphies ?

  • et comment cela se passe cet examen au réel
    ( sous anesthésie ou pas ? -
    peut-on assister à la scintigraphie ?
    et combien de temps çà dure ?
    et le bébé va - t -il avoir mal ?
    Peux - t-il y avoir des effets indésirables ? )

Merci beaucoup pour votre réponse

Bonjour,

La scintigraphie au DMSA quantifie la fonction des reins et en fait une "cartographie".

Le nephrogramme isotopique au MAG3 quantifie de manière relative la fonction des reins (l’un par rapport à l’autre) et quantifie l’évacuation des reins (donc quantifie un éventuel obstacle).

cordialement

Bsr merci d’avoir crée ce site, en fait je suis enceinte à terme d’un garçon
Ayant une dilatation rénale bilatérale de 22mm et 19.
Avec une vessie qui ne se vide pas complètement et un pronostic du valve
De l’uretre postérieur.
C’est quoi la conduite à tenir en postnatal selon vous ? Et est ce ça
Va avoir des répercussions sur sa fonction rénale à moyen ou à long terme ?
Je stresse bcp
CDT

Bonjour,

a la naissance une echographie et éventuellement une cystographie retrograde sera réalisées. En cas effectivement de valves de l’urètre une resection de ces valves par endoscopie sera réalisée.

Par la suite un suivi sera impératif car il peut y avoir un retentissement en terme de fonction rénale mais aussi en terme de fonctionnement vésico sphinctérien.

cordialement

Merci pour votre réponse,mais permettez moi
De de vous poser une autre question est ce que
Les répercussions sur les reins vont être graves
Sachant que le parenchyme n’est pas du tout laminés ?
J’ai vraiment peur de l’insuffisance rénale à moyen ou
À long terme. Merci
CDt

Bonsoir,
Mon fils âgé de 6 ans a subi une plastie du bassinet à l’âge de 9mois (dilatation du rein droit décelé à l’échographie du 5 ème mois de grossesse). Il revoit son urologue ts les ans lors d’écho de contrôle. La dernière en date a eu lieu le mois dernier. La dilatation s’est aggravé, nous avons donc passé une scintigraphie qui nous a révélé que son rein représente 1/4 du fonctionnement renal total. Son urologue envisage de le reoperer en passant d’abord une radiographie au bloc pour confirmer l’obstacle Et donc conserver ce qui reste. Mon fils n’a jamais fait d’infections urinaires et ne s’est jamais plaind d’avoir mal quelque part
Il a une croissance normal et est plein de vie. Ma question est la suivante : doit il repasser par cette opération une nouvelle fois ? Après cela qu’est ce qui me garantie qu’il ne recidivera pas ine fois encore ? Recupereras t’il les 3/4 du fonctionnement rénal sachant que le rein gauche fonctionne en totalité ? Notre rdv est prévu pour le 6/02. C’est encore très loin voilà pourquoi je vous sollicite. Merci d’avance !

Bonjour,

De quelle scintigraphie s’agit il ?

La scintigraphie au DMSA ne permet que de quantifier la fonction rénale de manière séparée des deux reins.

Le nephrogramme isotopique au Mag3 permet de quantifier l’élimination du produit donc de quantifier l’obstacle. Si cet examen n’a pas été fait il faut le réaliser avant toute décision chirurgicale. si en revanche cet examen a été réalisé et montre une obstruction il faut certainement reintervenir. Il existe quelques cas de récidive des syndrome de la jonction pyelo urétérale en relation avec une fibrose qui s’installe après l’opération initiale.

Cordialement

Bonsoir,
Merci pour votre réactivité !
c’etait une scintigraphie au Mag 3. Elle a démontré que le rein droit a diminué de fonctionnement (1/4 du fonctionnement rénal total).
Notre urologue souhaite nous revoir en consultation afin de nous expliquer l’intervention à venir : d’abord une exploration avec une radiographie au bloc opératoire, puis si l’obstacle est confirmé, une nouvelle plastie du bassinet.
Sachant que ce sera sa 2 ème opération, peut on nous garantir que dans quelques années il ne devra pas encore être opéré.
Concernant les 3/4 perdu, peut il vivre avec sans problème ? J’entends par là, doit-on retirer les 3/4 du rein qui ne serve plus, ou le rein reste ainsi dans son organisme ? Désolée pour le manque de clarté mais c’est tellement complexe pour moi !
Merci d’avance !

bonjour, durant l’echo morph à 12 sa ma gyneco a détecté une hydronephrose bilatéral droit de 9mm et la gauche fait 7mm.
Elle m’a donc envoyée une semaine après dans un grand hôpital universitaire pour refaire un examen échographique.
A 13 sa le rein droit était de 12mm et le gauche 10mm. Le médecin me dit que pour cet âge fœtal c ’est surprenant et me propose une amniocentèse pour vérifier anomalie chromosomique. Mais elle a bien insistée que tout le reste est normal. je voulait donc avoir votre avis sur ce problème.

Bonjour,

Pour pouvoir vous donner un avis il nous faudrait la taille et l’aspect des reins, la mesure de la dilatation des bassinets en antéro postérieur, connaitre le sexe du bébé.

Cordialement

bonsoir,

Les mesures de bassinets sont de 2.2mm dans le rein gauche dont la taille est de 10mm, et 4 mm dans le rein droit qui mesure 12mm.
Le fœtus est de 13 sa.
Pour l’ aspect je ne sais pas comment vous envoyer une photo de l’echo.

cordialement

Bonjour,

Il n’y a rien d’inquiètant à ces mesures qui imposent seulement une surveillance.

cordialement

bonjour,

je reviens de l’echographie de la 16 sa, voici le dyagnostique le rein gauche est normal et le rein droit qui est très dilatée est plein de kyste, et le sexe du fœtus est feminin. L’echographe m’a proposée de faire une biopsie mais j’ ai refusé.
Ya t’il une possibilité de guérison pour le rein multikystique ? Et qu’est ce qui peut causer cette anomalie, pensez vous ?

cordialement

Bonsoir, une hydronéphrose a été diagnostiqué à notre fille en ante natal. Elle aura deux ans au mois de février. Elle a réalisé plusieurs échographies avec a ce jour une dilatation du rein droit de 33mm. Le rein gauche et lui normal. Elle a réalisé 3 scintigraphies dont la dernière retrouvé un pourcentage de 46℅ au rein droit et 54 au rein gauche. Les scintigraphie s s améliorent petit à petit mais les chirurgiens pensent qu il faut l opérer suite à la dilatation de 30mm. Il est dur en tant que parent de décider d une intervention pour son enfant en sachant qu elle n a pas de reflux, jamais eu d infections urinaires, elle n en souffre pas et elle est en très bonne santé. Nous avons peur qu après l intervention ca ne s améliore pas et qu au final elle fasse des infections urinaires et que la dilatation continue à augmenter... Alors que faire garder son enfant sous surveillance même si elle n a pas de symptômes mais une dilatation importante ou la faire opérer et prendre le risque que ca s arrange ou que ca reste pareil ou que ce soit pire ? Qu en pensez vous ?
Merci d avance

Bonjour,

Il est difficle de vous répondre sans avoir les résultats de la scintigraphie (au Mag3 ou DMSA ?) et l’évolution échographie ainsi que l’aspect du parenchyme.

Il est certain que si la situation se dégrade avec une altération fonctionnelle il est sans doute préférable d’intervenir pour mettre le rein à l’abri de complication.

cordialement

Bonjour ..Après mon echo de 20 semaines et 4 jours hier , le reins gauche est ok , mais le reins bassinet droit mesure 4,2mm . On me dit que la moyenne est de 3,9mm ..? Dois-je m’inquiéter ?
Merci

bonjour,

Il n’y a pas lieu de s’inquiéter.

cordialement

Bonjour,

Mon bébé a 2mois et 11 jours, une dilatation (17 mm) de la cavité pyélocalicielle du rein gauche avait été détectée dès la 2ème écho faite pendant la grossesse à 27 semaines d’aménhorée. Puis elle était à 19mm lors de l’écho de 32 SA.
Une écho a été faite sur mon bébé à 10 jours de vie : le rein gauche faisait 63 mm avec bassinet à 25 mm et calices dilatés, pas de dilatation urétérale.
Une écho à 1 mois de vie a révélé un rein gauche de 75 mm avec bassinet à 28 mm et des calices en boules ainsi qu’un parenchyme aminci à gauche.

Nous devons faire une scintigraphie au mag 3 suite à consultation chez l’urologue.
Ce dernier nous a indiqué qu’une opération serait très probable.
Puis-je avoir votre avis ?

Merci

Bonjour,

Sans avoir le résultat de la scintigraphie il est difficile de vous répondre.

Si il y a un caractère obstructif il faudra effectivement certainement opérer.

Cordialement

Bonjour a tous je suis nouvelle et j’aurai souhaiter que vous nous aider à comprendre notre situation je suis enceinte de 22 semaines et on annonce aujourd’hui que ntre bébé a uretero-hydronephrose bilatéral on me demande entendre la semaine prochaine pour faire une deuxième dianostique en disant aussi qu’on peut aussi stoppé la grossesse je suis très inquiète merci

Bonjour,

Sans disposer des images il est compliqué de se faire un avis et de vous donner des indications. Il est important bien sur de refaire une échographie pour voire le caractère évolutif.

Enfin la situation est différente s’il s’agit d’un garçon ou d’une fille.

cordialement

bonjour
ma fille a un hydronephrose detecté au prenatale a 3 mois l ’echographie montre un rein mesure 60 mm l autre 70 mm le cci nous prescrit seulement une echographie trimestrielle sans autre chose elle ne se plaint de rien mnt elle a 5 mois
svp
vous pensez que le suisvvi suffit et merci

Bonjour,

Tout dépend de l’importance de la dilatation dont vous ne parlez pas.

Cordialement

Bonjour,
Additionnelle ment à mon message du 18/02/14, je vous complète des infos supplémentaires. Aujourd’hui mon fils a passé une Urographie intra-veineuse et le rapport fait ressortir :
Rein droit : tout est Normal
Rein gauche : légère dilatation des cavités pyélo-calicielles sur petite empreinte de la jonction pyélo-urétérale, qui disparaît en position oblique gauche.
Uretère d’aspect normal et le reste normal.
CONCLUSION : Discrète hydronéphrose gauche sur anomalie mineure de la jonction pyélo-urétérale sans retentissement fonctionnel.
Est ce que c’est grave, faut-il suivre, et quelles sont les conséquences dans le future ? je vous remercie d’avance. Mr KEBIR

bonjour,

il n’y a aucune inquietude à avoir.

Tout cela rentrera dans l’ordre spontanément.

cordialement

Merci beaucoup, votre réponse m’a soulagé. KEBIR A

Bonjour
mon fils a fait une scintigraphie renale car il se plaigner de douleurs
abdo tres intense donc au resultat de la scintigraphie il y a
une dilatation des cavites pyelocalciennes bilaterale avec obstacle excretoire
bilateral plus marquer a gauche .sensibilté par la verticalisation mais peu
par l injection de laxilix
ensuite il note sur le compte rendu
image post mictionelle
rein droit ..activité inferieur a 15%
Rein gauche ..activite inferieur a 12% de l activite pre mictionnelle
sur la courbe d activite en regard des reins
augmentationlente de l activite .plus marquer au rein gauche puis diminution
lente apres injection lasilix
rein droit ..a la fin de l enregistrement il reste 57% de l activite max injecter
rein gauche ..a la fin 78%
Suite a cela je suis retourner en urgence voir l uropediatre qui n a pas l air de prendre cela au serieux ...que faire ? Et que faire pour ses douleurs intense ?
J en ai marre de voir mon fils de 6 ans s ouffrir svp

Bonjour,

Il est difficile de s’y retrouver sur les éléments que vous fournissez. Le mieux serait de nous faire passer par mail la copie des examens(notamment les courbes scintigraphiques et les images échographiques)

Mais dans le cadre d’obstacle intermittent cet examen peut être normal malgrès une anomalie locale. Le mieux est de faire une échographie en période de douleurs ce qui permettra d’écarter ou d’affirmer la génèse des reins dans la symptomatologie présentée.

cordialement

Merci pour votre site
j, e voulais avoir une réponse, après une 2ème pyélonéphrite mon petit fils 10 mois a une dilatation du coté gauche de 20 X15 A Necker on préconise dans un premier temps une circoncision puis une synthigraphie pour évaluer ( après une écographie du rein qui démontre que le rein gauche ne fonctionne pas normalement et que le rein droit fonctionne presque doublement ) à quel pourcentage le rein gauche fonctionne et dans le cas où il fonctionne à maximum 15 % , ils comptent lui enlever le rein defecteux ; je ne comprends pas pourquoi il faut que ce petit se retrouve avec un seul rein
1. L’opération est-elle dangereuse et difficile ?
2. Pourquoi ne pas garder les 2 reins ?
3. cela changera-t-il sa vie , et aura-t-il des problèmes par la suite ( dialyse etc... ou autre que je ne connais pas ) ?
4. Vers quel âge certains problèmes peuvent-ils survenir si cette opération est nécessaire,
Je pensais qu’on peut vivre tout à fait normalement avec un seul rein sans écourter nullement la vie
Merci de me répondre , je suis très inquiète

bonjour,

Dans un premier temps il faut sans doute faire une cystographie retrograde pour rechercher un éventuel reflux vésico urétéral.

Si il n’y a pas de reflux et si la scintigraphie montre un blocage sur ce rein il faut prévoir une correction chirurgicale (à 15% on garde le rein en principe car il intervient encore dans la fonction globale et ce n’est qu’en dessous de 10% que l’on se pose la question de l’enlever ou pas).

cordialement

Bonsoir
mon garcon a 2 ans 2 mois aujourd’hui. des sa naissance, on a pu identifier une hydronephrose bilateral cause par une jonction au niveau des reins, pas de reflux suite a une cystographie retrograde.
la dilation touche 1.5 cm environ dans les 2 reins
rein gauche 7,7 cm et rein droite 7,5
le chirugien a conseille de controle a travers des echographies chauqe 3-4 mois environ.
pas de changement au niveau de la dilatation
y a-t-il une necessite d’une operation ou bien on reste sous controle echo attendant une amelioration des dilatations avec les mois
merci

Bonjour,

Cette dilatation reste modérée et il convient effectivement uniquement de surveiller l’évolution par échographie, mais uniquement tous les 6 mois voire tous les ans compte tenu de l’âge de votre enfant et de l’absence d’évolution.

cordialement

Bonjour

Notre fils a un rein gauche unique hydronephrose ( 9 cm a 6 mois) avec un uretere dilate (9 mm).Jusqu’a maintenant notre specialiste nous disait que son systeme urinaire etait refluant et obstructif.Maintenant il nous dit qu’il ya ni reflux ni obstruction d’apres la derniere echographie et que son systeme urinaire est dysplastique. Il a eu deux infections urinaires a 2 et 6 mois. On nous dis de continuer a lui donner des antiobiotiques en prophylaxie. Je ne comprends pas pourquoi s’il y a pas de reflux. Est ce vraiment essentiel de lui donner ces medicaments tout les jours ? Quelle est la cause de son hrydronephrose s’il y a ni reflux ou obstruction ?
Merci pour votre aide

Bonjour,

Compte tenu du caractère unique de son rein il parait sans doute préférable de bien évaluer la situation et la réalisation d’une nouvelle échographie (pour apprécier l’évolution de la dilatation) et d’une cystographie (pour rechercher un éventuel reflux).

en fonction des résultats il faudra discuter de la suite de la prise en charge, qui peut effectivement comprendre un traitement antiseptique urinaire, qu’il est préférable de poursuivre jusqu’à la réalisation de ces examens.

cordialement

Merci beaucoup

Bonjour
Merci de votre réponse cependant il me manque certaines réponses comme :

  • à quel âge les problèmes d’avoir qu’un seul rein qui a été enlevé à 10 mois ou 1 an peuvent ils arriver et quels sont -ils ces problèmes ?
  • Cela va-t-il écourter sa vie et cela va-t-il lui donner une vie plus difficile ?
  • l’opération pour enlever un rein est-elle dangereuse combien de temps dure-t-elle
  • le rein qui va travailler pour 2 risque-t-il d’être endommagé également ?

Merci à nouveau de vos réponses

Une mamie très très inquiète

bonjour ,

Il n’y a pas de risque particulier à enlever un rein.

Pour répondre à l’ensemble des autres questions ; A ce jour il n’y a pas dans la population adulte de personne porteuse d’un rein unique sain congénital ou acquis dans l’enfance qui se trouve en dialyse rénale ou en liste de transplantation rénale.

cordialement

Bonjour mon petit garçon de 19 mois né le 19/11/2012 à été opéré d’une hydronéphrose sur le rein droit le 2 février 2013, en mars 2013 et juin 2013 il a refait des infections urinaires est ce normal ? Le médecin préconise l’ablation du prépuce car il a un phimosis afin d’éviter les infections urinaires ainsi qu’une cystographie quand pensez vous merci je suis déboussolé

bonjour,

Avant toute chose il faut faire une cystographie rétrograde à la recherche d’un éventuel reflux.

Il faut laisser votre enfant sous traitement antiseptique urinaire pendant 3 voire 6 mois.

Et ce n’est qu’après, si malgré tout il continue de faire des infections que l’on peut proposer un geste sur le prépuce.

cordialement

Bonsoir
pendant la grossesse le gynécologue a identifié un gonflement sur les deux reins de notre fille .
aprés l’échographie à la naissance, le radiologue n’a remarqué aucune dilatation, mais le pédiatre a prescrit une échographie rénale à faire aprés 5 mois pour contrôle.
on a fait échographe à l’age de 5 mois et l’age de 7 mois, le radiologue a identifié des reins de taille normale, de contours réguliers présentant une dilatation modérée et bilatérale des cavités urétéro-pyèlocalicielles sans obstacle echographiquement décelable. les deux bassinets mesurent 8 mm de grand diamètre. avec la vessie en semi réplétion à paroi fine à contenu anéchogène.
vous pensez que le suivi suffit et merci d’avance

Bonjour,

Un suivi échographie s’impose tant qu’il y a une dilatation même peu importante avec une échographie à 1 an, 18 M, 2 A puis tous les 1 à 2 ans en fonction de l’évolution.
cordialement

Bonjour

je suis actuellement enceinte de 32 semaines et 5 jours d’aménorrhée,
lors de l’échographie du 2nd trimestre aucun problème détecté :aspect normal de l’étude rénale
lors de l’échographie du 3eme trimestre : mise en évidence d’une pyélectasie bilatérale avec un diamètre antéro- postérieur du bassinet droit à 9.8mm et du bassinet gauche de 11.9mm. uretères sous jacents non visibles. vessie en réplétion.

je m’inquiète. pouvez vous me renseigner ?

Bonjour,

Il n’y a rien d’inquiétant et il convient uniquement de surveiller l’évolution et notamment de faire un contrôle après la naissance.

Cordialement

bonjour
suite à 2 pyélonéphrites mon petit fils de 14 mois a déjà eu plusieurs échographie une cystographie rétrograde qui montrait un reflux, une circoncision pour un problème de rétrécissement au niveau du prépuce ( qui pourrait diminuer les infections éventuelles ) , puis une scintigraphie DMSA la semaine dernière qui montrait qu’un rein fonctionnait à 18 % et l’autre à 82 %
A Necker, nous n’avons rendez-vous que dans 15 jours et nous voudrions savoir :

  • si NECKER décidera de garder le rein de mon petit-fils - C’EST LE PLUS IMPORTANT -
  • si il y a des précautions à faire afin que son fonctionnement ne diminue pas plus, et s’il doit faire attention toute sa vie avec des vérifications régulières - un rein peut-il moins bien fonctionner au cours d’une vie ou si les 18 % de fonctionnement restent stables pour toujours et qu’il n’est pas nécessaire de refaire une scintigraphie ?
  • Doit-il encore continuer à prendre du BACTRIM en prévention et combien de temps
  • et s’il aura une opération pour réguler et enlever l’obstacle , s’il existe

Merci de vos réponses et merci de la précision que vous donnez dans vos réponses

Mamie Nat

Bonjour,

Il faut conserver le rein

Il faut poursuivre le traitement antiseptique urinaire jusqu’à l’acquisition de la propreté (mais discutable).

En l’absence de nouvelle infection il faut attendre avant d’envisager de traiter ce reflux (pourquoi n’y a t’il pas eu d’injection endoscopique en même temps que la circoncision ?).

Il n’y a pas d’obstacle à priori mais il s’agit d’un reflux sur un rein malformé.

Il n’y a pas de précaution particulière à prendre mais seulement surveiller la croissance rénale, du rein qui fonctionne bien.

cordialement

Merci beaucoup de votre réponse très rapide qui me rassure un peu sur le fait qu’il faille garder ce rein et je ne sais pas pourquoi il n’ont pas fait à NECKER d’injection endoscopique lors de la circoncision

si j’ai bien compris il faut surveiller le bon rein, avec échographie , car il peut également poser problème dans l’avenir, il ne faut pas qu’il grandisse trop vite et ne devienne pas défectueux - Est-ce bien cela ? et dans ce cas que faudra-t-il faire ?

Merci encore de votre réponse

Mamie Nat

Bonjour,

Il faut surveiller le bon rein pas parce qu’il y a des risques particuliers mais parce que l’on sait qu’il est presque unique en terme fonctionnel et il serait dommage de s’apercevoir, même si c’est rare, trop tard d’un problème.

cordialement

Bonsoir, je me pose beaucoup de question concernant notre fille de bientôt 3 ans maintenant et qui est surveillé depuis ses 2 mois pour un rein gauche dilaté.
à ce jour, le chirurgien nous a signalé que l’échographie est très mauvaise ainsi que la scintigraphie puisque son rein gauche est dilaté à 44mm et il fonctionne à 33%.
Je suis sa mère et atteinte également d’une malformation congénitale des 2 reins et j’ai été opéré tardivement du rein gauche pour un coude au niveau de l’uretère mais à ce jour je fais régulièrement des pyelonéphrites et ma fille doit se faire opéré dans quelques jours et je m’inquiète à savoir quel suivi après l’opération est ce qu’il lui faudra un traitement à vie ou pas et savoir aussi est ce qu’elle fera des pieylonéphrites ou pas.
Une maman désespéré et très inquiète en sachant qu’on a découvert cela à 8 mois de grossèsse et qu’elle a été suivi depuis.
Merci

Bonjour,

Il parait important de faire une néphrogramme isotopique au Mag3 (scintigraphie) qui va permettre de quantifier l’obstacle et en fonction du résultat sera pourra déboucher sur une intervention chirurgicale.

cordialement

Bonjour et Merci pour ce forum.
Ma fille à 2 an et 2 mois, le pédiatre a décelé à 6 mois de grossesse une dilatation du rein gauche 32% :hydronéphrose congénitale et un Mega-uretère obstructif gauche sans reflux , un suivi par Echo , Scinti , Systo, UIV , MAG3 .Le chirurgien a d’abords essayer d’installer une sonde jj mais c’était en vain car c’est bouché alors il a fait une Ureterostomie sans sonde, après un mois elle a fait de la t° : une infection, puis une installation obligatoire d’une sonde jj qui va du rein vers la stomie pour faciliter le drainage, une pochette était nécessaire pour récolter l’urine, puis après 8 mois une opération chirurgicale , correction et fermeture de la stomie , il a laisser la jj interne pendant 3 jours puis il a enlevé définitivement cette sonde jj. Aucune infection , le drainage du rein s’effectue très bien . Apres 6 mois, une Echographie a montré toujours une dilatation gauche qui persiste. Le chirurgien nous explique que le rein a subit beaucoup de pression et c’est comme un ballon qui se dégonfle. Ma fille mange et grandie normalement et elle n’a eu aucune infections depuis la première installation de la jj jusque maintenant . Quelques fièvres pour les dents...L’échographie de ce mois de septembre montre toujours la dilatation du rein mais pas de l’uretère, le traitement est toujours Bactrim mais vu son poids il a augmenter la dose de 3 a 5 ml.
Nous somme des parents toujours inquiet et nous ne connaissons pas le devenir de la santé de notre fille, Merci beaucoup de nous éclairer si vous avez eu des cas comme ça et d’aprés vous est ce que le déroulement des choses dans le cas de ma fille est bien normal ?. merci infiniment .

Bonjour,

La prise en charge que vous décrivez n’est pas classique et ne correspond pas à des schémas habituels actuels.

Nous vous conseillons si vous le souhaitez de prendre un autre avis auprès d’un urologue pédiatre avec les résultats de ses différents examens.

cordialement

Bonjour,

En février 2014 j’ai du faire une img à 28 sa car ma fille était atteinte d’une malformation cloacal et d’une insuffisance rénal sévère. Aujourd’hui j’attend un petit garçon, à l’écho morpho ils ont découvert un rein droit dilaté modérément, ainsi que le pyelon. Aujourd’hui je suis à 33 sa et lundi lors de l’échographie, l’examen dit que le rein est dilaté plus fortement 10 à 15mm de plus que l’autre rein et le pyelon mesure 19mm. Il s’agirait du syndrome de jonction. Vendredi je vois donc le pédiatre et j’ai peur, peur de son avenir. Peur des examens , peur de l’ablation de ce rein, peur d’une opération. Quand pensez vous ? Que va t’il arriver à mon garçon ? Que pensez vous de l’hôpital de clocheville à Tours ?

Bonjour,

Il convient bien sur de faire un bilan après la naissance pour évaluer cette jonction en sachant que dans la majorité des cas la situation se règle spontanément.

Au pire on pourra être amenés à réaliser une plastie de cette jonction, intervention relativement simple et de routine.

vous pouvez donc être rassurée.

Enfin l’équipe de chirurgie pédiatrique du CHU de Tours est tout à fait compétente.

Cordialement

Bonjour,

J’ai parcouru les messages postés et vos réponses m’ont donné l’envie de vous demander conseil pour mon cas.

Voilà, je suis enceinte de BB1. 32 Semaines de grossesse. C’est un garçon.
L’échographie faite ce jour, celle du 3eme trimestre a révélé quelque chose au niveau du "réservoir du rein" pour reprendre les termes de l’interne de l’hôpital Jean Verdier à Bondy.
En gros les reins fonctionnent très bien mais au niveau du rein droit, il Y a ce canal que normalement on devrait voir en relief mais que la on voit bien car il est "dilaté". Je reprends les termes du professionnel.
Celui de gauche est vu en relief. Pas celui de droite, dilaté.

Moi, paniquée je lui ai demandé si c’était grave ? Elle a dit que non les reins fonctionnaient bien mais que ce canal ou réservoir était dilate et qu’il mesurait selon la 1ere interne 7 millimètres et selon sa collègue qu’elle a fait appelé 8 mm.

Bilan on va me rappeler pour un contrôle après en voit parle pendant la réunion de service et je devrais certainement voir un chirurgien pédiatrique et peut être même faire une amniocentèse.

L’interne ma dit qu’au cours des prochaines semaines ça pouvait reprendre une taille normale. Je panique et je n’ai fais que pleurer depuis l’annonce... j’ai peur d’une malformation pour mon bébé alors que je suis très précautionneuse (je ne fume pas je ne bois pas hygiène de vie relativement saine)
Mon médecin traitant m’a dit que c’était fréquent. Malgré ça je reste très inquiète et me demande quelles pourraient être les conséquences...

Mon médecin traitant m’a donné une ordonnance pour un second avis "échographie pelvienne - contrôle d’une dilatation pyelvique-"

Merci de votre réponse

Bonjour,

Cette dilatation du rein est très modérée et il n’y a pas d’inquiétude à avoir. Il n’est surement pas question de faire d’amniocentèse. Il convient seulement de surveiller l’évolution et notamment avec une échographie à j4-j5 de vie.

En fonction de la dilatation à ce moment là il conviendra soit de surveiller uniquement par échographie soit de proposer des explorations complémentaires.

Sachez que la grande majorité de ces dilatations du bassinet se résolvent spontanément, et seul un petit nombre peut imposer un geste chirurgical, relativement simple.

cordialement

Merci infiniment pour votre réponse et votre réactivité.


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)