Torsion du testicule

La torsion du testicule est une des rares véritable urgence en chirurgie pédiatrique. Elle peut impliquer pénalement le médecin si le diagnostic n’est pas évoqué. Tout grosse bourse douloureuse n’est pas obligatoirement une torsion du testicule, mais elle doit être considérée comme telle jusqu’à preuve du contraire.

La torsion du testicule peut se voir à tout âge, mais elle se voit préférentiellement aux deux âges extrêmes de l’enfance : chez le nouveau-né et à l’adolescence.

Chez le nouveau-né, le tableau est celui d’une grosse bourse douloureuse et inflammatoire présente dés la naissance. Il s’agit en fait d’une torsion ante-natale. L’intervention est toujours trop tardive, retrouvant un testicule totalement nécrosé. Cela rend discutable l’exploration chirurgicale dans ce cas particulier. L’évolution spontanée se fait vers l’atrophie totale du testicule, dramatique en cas d’atteinte bilatérale, situation exceptionnelle heureusement. Une torsion ante-natale ou néo-natale passée inaperçue est probablement dans nombre de cas une des causes de l’absence d’un testicule.

Chez l’adolescent, il s’agit d’une grosse bourse très douloureuse d’apparition brutale. Au début la douleur peut être abdominale et s’accompagner de vomissements d’où la règle de toujours examiner les bourses chez un adolescent qui a mal au ventre. En effet souvent l’adolescent ne dira pas spontanément qu’il a mal au niveau d’une bourse. Très vite la bourse va devenir inflammatoire faisant souvent poser à tort le diagnostic d’orchi-épididymite. A cet âge l’orchi-épididymite est exceptionnelle et ce ne peut être qu’un diagnostic opératoire.

Torsion testiculaire
Torsion testiculaire
Une grosse bourse douloureuse d’apparition brutale chez un adolescent doit obligatoirement conduire à l’exploration chirurgicale de la bourse en urgence. Dans une torsion serrée, en moins de deux heure la nécrose testiculaire peut être irréversible aboutissant à une atrophie testiculaire plus ou moins complète.

Entre ces deux âges extrêmes, la torsion est rare.

Torsion d'une hydatide
Torsion d’une hydatide
Le plus souvent il s’agit d’une torsion d’une hydatide, sans aucune conséquence ultérieure, rarement d’une orchi-épididymite, parfois d’une inflammation passagère inexpliquée. Un écho-doppler en urgence peut éviter une exploration chirurgicale s’il montre de manière indiscutable une bonne vascularisation du testicule. Sinon au moindre doute l’exploration chirurgicale s’impose.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.