Déroulement d’une anesthésie

La prémédication et le départ pour le bloc opératoire

La prémédication est un calmant administré à l’enfant avant l’anesthésie. Elle est loin d’être systématique car elle peut entraîner une agitation paradoxale mais surtout une amnésie de l’endormissement qui peut malgré tout avoir été vécu par l’enfant comme un événement traumatique pouvant alors se manifester sous la forme de troubles du comportement, de cauchemars ou d’une peur irraisonnée lorsque l’enfant (ou l’adulte) est de nouveau confronté à une anesthésie.

La meilleure ”prémédication” consiste souvent en une explication claire et loyale du déroulement de la journée sans omettre les moments qui peuvent être difficiles pour l’enfant (notamment séparation d’avec les parents, possibilité de douleur post-opératoire,…).

Si une prémédication est jugée nécessaire, celle-ci peut être administrée par la bouche ou par voie rectale (comme un suppositoire), en essayant de respecter les choix de l’enfant.

Dès que le bloc opératoire est prêt, le brancardier vient chercher votre enfant et c’est l’heure de se dire au revoir.

Vous ne pouvez pas accompagner votre enfant au bloc opératoire. En revanche, les tétines, doudous et autres jouets sont les bienvenus. De même, il est préférable que la séparation ne se fasse pas juste devant la porte du bloc de façon à ce que l’enfant ait le temps de se calmer avant d’arriver en salle d’opération.

Au bloc opératoire

Afin de diminuer l’anxiété de l’enfant, tout est mis en œuvre pour obtenir la coopération de l’enfant et sa participation à l’anesthésie.

L’induction anesthésique commence le plus souvent par l’application d’un gaz inodore qui a pour effet de détendre l’enfant voire de le rendre euphorique.

Une fois l’enfant calme et serein, l’anesthésique est administré soit par la perfusion soit par le masque selon le type d’induction choisi lors de la consultation d’anesthésie et l’enfant s’endort.

Chez les plus petits, une induction calme et en chanson est souvent un excellent moyen d’éviter les pleurs lors de l’anesthésie.

A chaque fois que cela est possible, l’anesthésiste réalise, en plus de l’anesthésie générale, une anesthésie locorégionale qui a pour intérêt de diminuer la profondeur de l’anesthésie générale puisque la zone opérée est insensible et surtout cela diminue la douleur post-opératoire puisque la région opérée reste encore endormie pendant plusieurs heures.

Tous les appareils nécessaires pour la sécurité de l’anesthésie de votre enfant sont mis en place au bloc opératoire. Pour ne pas majorer le stress de l’enfant, un monitorage minimal est souvent mis en place avant l’induction, le reste des appareils étant alors installé dès que l’enfant a fermé les yeux.

Le réveil et la prise en charge de la douleur post-opératoire

Les hypnotiques (médicaments qui entraînent l’endormissement) utilisés en anesthésie pédiatrique ont une très courte durée d’action et sont donc administrés pendant toute la durée de la chirurgie.

A la fin de l’opération, l’administration des hypnotiques est interrompue et l’enfant se réveille après quelques minutes.

A la fin de l’intervention, vous êtes informés du transfert de l’enfant en salle de réveil. La plupart des médicaments utilisés en anesthésie (hypnotiques, morphiniques et curares) ont un retentissement majeur sur la respiration.

Après l’anesthésie, il est indispensable de s’assurer que les effets de ces médicaments se soient dissipés afin que l’enfant soit en sécurité d’un point de vue respiratoire (enfant réveillé ou facilement réveillable, paramètres respiratoires normaux sans oxygène et sans stimulation).
De même, il est indispensable de s’assurer que l’enfant n’ait pas mal avec le traitement antalgique prévu pour la période post-opératoire.
Cette surveillance est réalisée en salle de réveil.
La durée de séjour en salle de réveil dépend du type de chirurgie et d’anesthésie réalisée, des antécédents de l’enfant et de l’existence d’éventuels incidents survenus lors de la période peropératoire. Elle peut varier de quelques minutes (en cas d’anesthésie inhalatoire pour des diabolos) à plusieurs heures.
Si le séjour en salle de réveil doit se prolonger, il est généralement possible pour l’un des deux parents d’être présent auprès de son enfant.
La douleur est une conséquence normale de l’intervention.
La prise en charge de la douleur commence avant que l’enfant soit réveillé (anesthésie loco-régionale, administration d’antalgique lors de la prémédication ou lors de l’intervention).
L’évaluation de la douleur lorsque l’enfant est réveillé permet de s’assurer que le traitement prévu est suffisant. La douleur est évaluée à l’aide d’échelles comportementales chez le petit enfant ou d’échelles d’auto-évaluation chez l’enfant plus grand.
Il est possible que l’enfant ne ressente pas de douleur du fait du traitement qui lui a déjà été administré. Il est très important dans ce cas de respecter la prescription d’antalgique de telle façon que la douleur ne réapparaisse pas.
A l’inverse, si votre enfant est insuffisamment soulagé, il est possible à tout moment de réévaluer sa douleur et d’administrer d’autres médicaments pour tenter de le calmer.

Retour dans le service

De retour dans le service, il est important que vous soyez présent si vous l’avez promis à votre enfant.

Il est très fréquent que l’enfant pleure lorsqu’il vous aperçoit alors qu’il était calme quelques minutes auparavant. Un petit câlin est le plus souvent suffisant pour que tout rentre dans l’ordre.

Dans la grande majorité des cas, la reprise des boissons et de l’alimentation est autorisée dès que l’enfant retourne dans sa chambre. Elle peut s’accompagner de la survenue de nausées et vomissements qui sont le plus souvent facilement contrôlés par l’administration de médicaments visant à limiter ces effets secondaires.

Si la chirurgie a lieu en ambulatoire, le retour à domicile est possible lorsque l’effet des médicaments reçus pendant l’anesthésie ou en post-opératoire immédiat s’est complètement estompé. La reprise alimentaire est préférable compte tenu du risque de survenue de nausées et vomissements post-opératoires mais non obligatoire pour envisager la sortie.

Il est important de prévenir votre enfant qu’il sera toutefois nécessaire de poursuivre le traitement antalgique et éventuellement de faire quelques soins locaux une fois rentré à la maison.

De retour à la maison, votre enfant peut présenter des troubles du comportement (réveils nocturnes, peur des inconnus, colères,..) qui s’estomperont progressivement. Vous pouvez alors l’encourager à jouer au docteur, à parler de son opération ou à la dessiner.

FORUM

Mon fils doit subir la semaine prochaine une intervention dans le service du Dr juricic, j’ai beaucoup de crainte quant à sa réaction à son arrivée à la clinique, de plus je sais d’avance qu’il pleurera le matin de l’opération car il ne pourra pas prendre son biberon du matin.
Vous évoquez une éventuelle prémédication si l’enfant est agité, serait il possible de lui administrer un suppo pour l’apaiser dès son réveil(à la maison ) avant de partir à la clinique ?

Réponse à Mme Coralli Céline

La prémédication chimique n’est malheureusement pas le garant du bon déroulement de l’induction anesthésique.
Elle entraîne une modification du comportement de l’enfant (chez lequel il est plus difficile de détecter les signes de détresse) et des perceptions de l’enfant (distorsion des faits). Par ailleurs, les médicaments utilisés pour la prémédication ont des propriétés amnésiantes qui agissent essentiellement en bloquant la récupération des informations (mémorisation explicite) alors que leur acquisition et leur stockage se font normalement. Ainsi, lorsque l’induction anesthésique se passe bien, l’enfant n’en garde aucun souvenir et l’appréhension lors d’une intervention future reste la même. Au contraire, si l’induction est vécue de façon traumatique, l’enfant reste incapable de le verbaliser mais peut garder de cette expérience des troubles du comportements (anxiété, cauchemars) et une appréhension importante lorsqu’il est de nouveau confronté à cette situation.

Selon l’âge de l’enfant, il est souvent préférable d’expliquer clairement le déroulement de la journée que de le prémédiquer

Si l’enfant est petit (moins de 18 mois), il n’a pas d’appréhension de l’intervention en elle-même. Les pleurs liés au jeûne peuvent être calmés par l’administration d’eau ou de jus de fruits sans pulpe jusqu’à 2 heures avant l’intervention. Les pleurs surviennent généralement lors de la séparation mais cessent le plus souvent bien avant le début de l’induction anesthésique et la plupart des enfants s’endorment sans pleurer.

Lorsque l’enfant est plus grand, il est important d’essayer de respecter au maximum ses choix et de vaincre ses appréhensions. Il faut lui expliquer qu’il ne pourra pas manger et boire avant l’intervention et éventuellement lui faire préparer une petite collation qu’il pourra amener pour manger après l’intervention. il faut bien le préparer à la séparation et lui faire choisir les doudous et jouets qui l’accompagneront jusqu’au bloc opératoire. Dès le plus jeune âge, nous faisons participer les enfants à l’anesthésie et la plupart de ceux que nous endormons construisent leur circuit anesthésique et se maintiennent le masque sur le visage. L’induction se passe alors en douceur, chez un enfant coopérant, apte à raconter le déroulement de son anesthésie.

Bonjour,
j’ai un bébé de 7 mois qui doit se faire opérer d’une duplication digestive duodénale.
Nous aimerions savoir la durée de l’opération, comment se passe l’anesthésie exactement. Je suis très inquiète pour l’anesthésie car nous ne savons pas s’il a des allergies et j’aimerai être sure qu’il ne risque rien. Faites-vous des tests avant ?
Je vous remercie par avance de votre réponse.

Bonjour,

La durée de l’intervention est extrèmement variable en fonction du type exact de duplication et de sa position par rapport aux voies biliaires. La durée peut osciller entre 1 et 2 heures.

En terme d’aensthésie il s’agit d’une anesthésie générale avec intubation et ventilation artificielle (car il y a necessité de curariser c’est à dire de relacher les muscles). Il est possible qu’un catheter central soit posé (perfusion dans une grosse veine) car il peut être necessaire d’amener une alimentation par voie veineuse pendant plusieurs jours.
Ceci étant il s’agit d’un type d’intervention bien codifié de même que l’anesthésie.

Enfin en terme d’allergie il n’y a pas de risque lors d’une première anesthésie car pour pouvoir faire une reaction allergique il faut qu’il y ait eu un premier contatc avec le produit (de toute façon ce type d’allergie est trés rare).

cordialement

Bonjour,

Ma fille de 4 mois va se faire opérer dans 3 jours d’un granulome ombilical.
J’ai vu le chirurgien et l’anesthésiste, mais les entretiens se sont déroulés très vite. J’aimerais savoir s’il y a des risques quant à l’anesthésie sachant qu’elle est générale : peut-elle avoir des séquelles après par exemple ?

Ma fille est petite mais je tiens quand même à lui expliquer qu’elle va se faire opérer. Comment le faire sans lui "transmettre" mon stress, mon appréhension ?

Mon mari travaille. Nous avons convenu que je le tiendrai au courant par téléphone au fur et à mesure de son hospitalisation (ambulatoire, en hôpital de jour). Mais ne serait-il pas nécessaire qu’il soit là ? Je sais quand même que ce sera un geste chirurgical très rapide (10-15 min). N’est-ce pas plus pour me rassurer ?

Bonjour,

Les risques de l’anesthésie pédiatrique chez l’enfant de moins de 1 an sont essentiellement liés à la méconnaissance des “antécédents” médicaux de l’enfant (un certain nombre de pathologies pouvant être encore non diagnostiqué à cet âge). C’est pourquoi l’interrogatoire anesthésique s’attache à rechercher des pathologies chez les autres membres de la famille. Chez l’enfant en bonne santé, l’anesthésie générale d’un enfant de 4 mois ne représente pas de risque particulier tant que l’équipe médicale est rodée à la prise en charge des enfants de cet âge.
A ce jour, il n’a pas été montré que la réalisation d’actes sous anesthésie générale chez le nourrisson s’accompagne de séquelles notamment en termes de difficultés d’apprentissage. L’étude des performances scolaires d’enfants endormis en période néonatale n’a pas montré de différences par rapport à d’autres enfants qui n’avaient pas eu d’anesthésie.
Il est très difficile d’expliquer à un enfant de cet âge qu’elle va se faire opérer. Le stress de la séparation est peu présent à cet âge. De même, les petits de cet âge n’ont pas d’appréhension particulière par rapport à la réalisation d’une intervention (pas de peur des inconnus, des appareils de surveillance, etc… ) et très peu d’enfants de cet âge pleurent lorsqu’ils sont en salle d’opération. L’induction anesthésique est faite en douceur et le traitement de la douleur post-opératoire est systématique afin de minimiser au maximum les conséquences d’une intervention chirurgicale chez le petit enfant.

cordialement

Mon fils a 9 ans il doit se faire opérer pour diabolo végétation et amidale j ai peur mais je sais pas comment lui expliquer

Bonjour

Il est difficile de répondre à cette question par message.
Ce type de réponse se fait de vive voix lors de la consultation après que la relation médecin-patient-parent est été faite.
Je vous suggère d’aller voir le site internet Groupe ORL Rive Gauche sur les indications opération des amygdales
http://www.orl-toulouse-rivegauche.fr/-amygdales-.html
et le site dédié aux enfants
http://www.orl-toulouse-rivegauche.fr/je-vais-me-faire-operer.html#bas

cordialement

bjr ma fille de 2 ans va se faire opere pour un cataract traumatique je ve savoir les risque

Bonjour,

quels risques voulez vous savoir ? les risques liés à la chirurgie ou les risques liés à l’anesthésie ?

cordialement

Bonjour, je suis la maman d’un petit garçon de 6 ans qui doit prochainement se faire opéré des deux pieds( clinique st jean Montpellier) car il est né avec les pieds bots, tant au niveau chirurgical je ne me faits absolument aucun souci (le chirurgien opérera sous garrot avec un temps d’une heure environ), tant pour l’anesthésie je suis "terrorisée" et je" pèse" mes mots !!!je pense que mon stress vient en grande parti de mon passé (pieds bots multi-opérés) ainsi que de mon travail (IDE urgences/réa/SMUR).
Je suis inquiète car j’imagine le pire "choc" etc.... tout se qui peut avoir un rapport avec les complications !!!Mon enfant n’a jamais était opéré (sauf quelques points sous Méopa), je ne sais pas s’il aura à faire à des anesthésistes pédiatriques ou pas, j’attends de vous quelques petites explications sur le déroulement de cet acte.Cordialement.

bonjour,

Les complications liées à l’anesthésie de l’enfant en bonne santé sont exceptionnelles. Les problèmes allergiques vus en anesthésie sont rares ( moins de 1% des accidents anesthésiques) et concernent dans l’immense majorité des cas des médicaments d’utilisation courante de type antalgiques (paracétamol, antiinflammatoires) et antibiotiques auxquels votre enfant a probablement déjà été exposé. L’allergie aux medicaments anesthésiques à proprement parler est extrêmement rare d’autant que les curares sont le plus souvent inutiles pour ce type de chirurgie. Les accidents relatifs à l’utilisation des gaz anesthésiants (Halogénés) ne se produisent que sur des terrains génétiques prédisposés (antécédents d’hyperthermie maligne, antécédents personnels ou familiaux de myopathie).
Les complications auxquelles on peut donc raisonnablement s’attendre dans ce type de chirurgie sont la survenue de nausées et de vomissements post-opératoires et l’existence possible de douleurs lors du réveil (car la chirurgie des pieds bots est douloureuse). En cas de survenue de telles complications un antivomitif ou un antalgiques seront bien sur administrés à votre enfant et le soulageront en quelques minutes. Ce qui finalement embête le plus l’enfant en post-opératoire est l’immobilisation platrée qu’il faudra garder quelques semaines.
La prise en charge des pieds bots se faisant généralement chez l’enfant, il est très probable que les anesthésistes soient habitués à leur prise en charge. Vous pouvez toujours vous en assurer lors de la consultation d’anesthésie.
Il est également important d’éviter de transmettre votre stress à votre enfant et lui expliquer simplement le déroulement de sa journée opératoire : l’attente avec vous, l’induction anesthésique seul (ou avec les doudous le plus souvent admis - c’est le moment ou on souffle dans le masque), le réveil avec les jambes platrées (avec ou non la présence des parents), la possibilité d’avoir des médicaments s’il a mal aux pieds puis le retour dans sa chambre où il pourra jouer manger et rester avec vous.

cordialement

Un grand merci à vous pour vos explications qui m’apaisent énormément, je vais bien discuter avec le médecin anesthésiste lors de la programmation de sa visite.
Je vais bien tout expliquer à mon fils depuis sa prise en charge par le brancardier jusqu’à son réveil en salle et promet de ne pas montrer mon stress de façon à ne pas l’inquiéter, bien que ce soit un petit garçon très calme et volontaire et qui connait déjà (malheureusement) bien le milieu.Encore un grand merci.

Bonjour,
Mon fils de 18 mois a subi la semaine dernière une intervention du pied gauche dû à un pied bot. Depuis l’intervention il fait s’en arrêt des colères lorsqu’il est avec moi et son papa.
Les journées à la crèche se passent très bien, en revanche dès que l’on rentre à la maison il hurle pendant une heure et d’avantage si on l’approche. Il nous fait la même chose la nuit.
Lorsqu’il est parti au bloc opératoire, l’orthopédiste l’a prise dans ses bras et est partie, seulement après il s’est rendu compte que nous n’étions pas derrière eux. Arrivé au bloc, pour essayer de le calmer il est passé dans les bras de tout le personnel mais rien n’y a fait. Je pense qu’il a eu un sentiment d’abandon de notre part et nous le reproche.
Que puis je faire aujourd’hui pour que cela lui passe ?
Cordialement,

Bonjour,

Des troubles du comportements peuvent apparaitre au décours d’une anesthésie générale (colères, désobéissance, cauchemard,...) notamment chez les enfants de cette tranche d’âge. Ces troubles sont le plus souvent transitoires et rentrent dans l’ordre après quelques semaines. Encouragez votre enfant à faire revivre à ses doudous le départ au bloc opératoire et l’induction anesthésique.

cordialement

Bonjour !
Mon bébé va subir une intervention d’un pied bo varie equ ! Il aura 4mois je voudrai savoir comment sa se passe si il va avoir mal, si il rentrera le soir mème...... Tou se que l’on pour me dire.
Merci d’avance

Bonjour,

tout dépend du type d’intervention prévue et des habitudes de l’équipe.

en l’occurence le mieux est de poser ces questions au chirurgien qui va s’occuper de votre enfant. Il est censé vous apporter toutes les informations et explications.

cordialement

Bonjour,

Mon enfant de 4 ans s’est fait opérer pour un chalazion à l’oeil il y a deux ans.
Cette année, au mois de mars il s’est fait opérer pour ablation des végétations et pause de yoyos.
Le chalazion est revenu et il doit se faire une nouvelle fois opérer.

Je voulais savoir s’il y a des risques suite à des anesthésies à répétition.

De plus, il devra sans doute se refaire opérer dans les mois qui viennent si les yoyos tombent trop tôt !

Merci par avance pour votre réponse.

Cordialement

Bonjour,

Le type d’anesthésie employé pour ces différentes interventions ne pose pas de problème cumulatif.

Il n’y a donc pas de conséquence à répeter ces anesthésies.

Cordialement

Bonjour,
Mon bébé de 3 mois et demi a déjà subi 3 interventions sous AG à raison d’une par mois : Hirschprung par abaissement, dilatation et une sphictérotomie. Maintenant le chirurgien nous indique qu’il faut reprendre la première intervention d’hirschprung, on a vraiement peur du risque des produits d’anésthésie.
Y-t’il un risque pour ses AG à répétition ?
Merci d’avance

Bonjour

La notion de dangerosité des anesthésies répétées date de l’époque où on utilisait l’halothane comme agent d’entretien des anesthésies (jusqu’à la fin des années 90). L’halothane étant toxique pour le foie, il convenait d’espacer les anesthésies d’au moins 3 mois.
Par ailleurs, la réalisation d’anesthésie générale quotidienne, ou tous les 2 jours est courante chez l’enfant (prise en charge des brûlûres graves) sans que l’on ai pu constater de toxicité particulière.
Cependant, la toxicité des agents anesthésiques sur le cerveau des enfants de moins de 1 an est mal connue et l’anesthésie a été incriminée dans la survenue de troubles de l’attention et d’hyperactivité chez les enfants exposés à plusieurs anesthésies avant l’âge de 2 ans. Si ces études sont discutables : enfants endormis il y a plus de 30 ans avec des produits et des protocoles différents (absence des parents lors de l’hospitalisation, douleur, ...), effets possibles de la chirurgie et du stress provoqué par des hospitalisations multiples sur la survenue de troubles du comportement, il n’en reste pas moins qu’il faut être prudent sur l’absence totale de responsabilité des agents anesthésiques sur la survenue de troubles de l’attention chez l’enfant. C’est la raison pour laquelle on diffère généralement la réalisation des chirurgies non urgentes chez l’enfant après l’âge de 1 an.
Dans votre cas, c’est au chirurgien de voir si la chirugie peut attendre ou non (bénéfice apporté par la chirurgie par rapport au risque pour votre enfant d’attendre qu’il soit un peu plus grand). Si la chirugie ne peut pas attendre, votre enfant peut être endormi sans grand risque (sous réserve de la survenue possible de troubles de l’attention : 2 fois plus grand que sur la population générale s’il s’avère finalement que les médicaments anesthésiques utilisés actuellement peuvent être responsable de ces troubles)

cordialement

Bonjour ma fille de 4 ans doit se faire operer le 19 mars des amydales et vegetations. Je suis de nature tres angoissee. J ai peur de l anesthecie generale, quel anesthecie y utilise sous gaz ou medicamenteuse ? Peur quelle ne supporte pas l anesthesie et qu il lui arrive le pire.
On as pas le choix de la faire operer car elle fait des apnees du sommeil.
Peur de l apres operation kel souffre.
Ellr se fait operer au cedres a cornebarieu (31).
Merci.

bonjour,

Ce centre de chirurgie n’étant pas labelisé en chirurgie pédiatrique (consultez le site de l’ARS midi pyrénées), nous ne connaissons pas le type d’anesthésie qu’ils utilisent et les traitements antalgiques qu’ils proposent.

Le mieux est d’interroger le chirurgien et l’anesthésiste directement.

Cordialement

Bonjour,

ma fille de 4 ans s’est fait opérer des amygdales et végétations le 14 mars et depuis elle a des nuits tres agitées, beaucoup de cauchemars, pipi au lit.

est ce dû a un traumatisme lié à l’opération ou à l’anesthésie ?

Que puis-je faire ?

Merci d’avance

Bonjour,

Il y a possiblement un lien avec le geste chirurgical (plus qu’un effet de l’anesthésie).

Il convient uniquement de rassurer votre enfant car tout va rentrer dans l’ordre progressivement.

Cordialement

bonsoir,
mon fils de 14 mois doit se faire opéré d’un phimosis le 13 mai sous anesthésie général et depuis mon rdv avec l’anesthésiste j’angoisse surtout qu’il m’a pas rassurer ,il m’a surtout dit que le mieux c’est d’attendre au 3 ans de mon fils pour le faire car trop risquer a 14 mois. donnez moi votre avis svp.merci d’avance

Bonjour,

Il y a très peu d’indication chirurgicale pour un phimosis à cet âge car le phimosis s’arrange tout seul dans la majorité des cas et il est donc préférable d’attendre non pas 3 ans mais 5-6 ans.

cordialement

bonjour,
merci d’avoir répondu a mon message et je tiens à vous informer que j’ai annulé l’intervention car j’estime que c’est pas une urgence.
cordilement

Bonjour,

Mon fils a subi une opération à 6 mois (circoncision) avec une anesthésie générale. Au réveil, des plaques rouges ont commencé à apparaître sur son visage et sur son corps. Le médecin lui a administré des corticoïdes et nous a remis un traitement. Son anesthésie a été faite à travers un masque. Maintenant, je m’inquiète par rapport à ce qu’il peut lui arriver si jamais il doit subir une intervention qui nécessite une anesthésie ou aller chez le dentiste. J’ai peur aussi qu’il soit allergique à d’autres choses. Il a quasiment 3 ans maintenant. Est ce que vous pouvez me dire si c’est une allergie qui peut disparaître avec le temps ou bien s’il doit vivre avec ça. Et comment cela va se passer chez le dentiste ? Devra -t-il subir la douleur toute sa vie ? Est ce qu’il y a d’autres méthodes ou produits pour les gens sensibles aux produits anesthésiants communs ?
Je vous remercie pour votre réponse.

Bonjour,

si on suspecte une allergie à un des produits anesthésiant il faut absolument faire des examens pour valider ou non cette hypothèse.

reprenez contact avec l’anesthésiste qui vous adressera à un allergologue pour analyser les produits utilisés.

cordialement

Bonjour,
Ma fille Léane âgée de 9 ans va subir l’extraction d’un germe dentaire (au dessus d’une incisive centrale supérieure définitive) le 16 janvier 2014 pour avoir ensuite un appareillage.
Elle a RV avec l’anesthésiste cette semaine.
Après l’intervention, quelles seront les suites au niveau douleurs, alimentation, élocution.
Elle est assez (très) douillette, quelle type d’anesthésie générale est préférable. Elle a en horreur les piqûres !
Comment puis-je la rassurer ? Dois-je lui expliquer en détails ce qui va se passer ou au contraire pas trop ou juste un peu ?
Combien de temps après son intervention elle peut avoir son appareillage par l’orthodontiste (espace d’un petit doigt entre mâchoire sup et inf, elle a sucer son index jusqu’à 6 ans) ?
Merci de vos précisions.
Bien cordialement.
Mme ROUAULT

bonjour,

Le mieux est de poser directement toutes ces questions à l’anesthésiste que vous allez voire en consultation.

En ce qui concerne les suites mêmes de l’acte chirurgical il convient de poser ces questions au stomatologue qui va pratiquer le geste.

cordialement

Mon fils de 16 mois a subi l’ablation de végétation et la pause de yoyo. Depuis il hurle dès qu’il sait qu’on doit le coucher que se soit pour la sieste ou pour la nuit. Depuis il dort avec nous dans notre lit. Nous n’arrivons plus à dormi car il bouge énormément et se réveille régulièrement en pleurant pour se rendormir une fois qu’on le rassure. Que dois-je faire pour l’aider à regagner son lit, à le rassurer ? Je pense que l’opération l’a traumatisé, car il a été conduit au bloc sans nous, ce jour là il a pleuré.

bonjour,

vous devez le convaincre que sa chambre et son lit n’ont rien à voire avec l’hôpital et qu’il y est en sécurité.

vous ne devez pas le garder avec vous dans votre lit car c’est toujours très rassurant pour les petits enfants et ils le comprennent bien ....et dés qu’ils peuvent ils en profitent. Plus vous tarderez à le remettre dans son lit, plus cela sera difficile ;

cordialement

Bonjour,

Ma fille de 4 ans devra subir une anesthésie général pour se faire enlever trois dents.... est-ce que vous pourriez me dire comment dure l’opération et dans la salle de réveille est-ce bien long ?? Le retour a la maison se fait dans la même journée ? La douleur est-ce intense ou disparait asser rapidement

Merci d’avance

Bonjour,

Il est difficile de vous répondre car cela dépend du type d’anesthésie qui va être fait, du geste exact et des habitudes de l’établissement concerné.

Le mieux est de le demander directement au chirurgien qui va s’occuper de votre enfant.

cordialement

Bonjour,

Dans le cas où un bébé pleurerait au moment où l’anesthésiste compte l’endormir, est ce que l’anesthésie a lieu où attend t’on que l’enfant s’arrête de pleurer ?
Je m’inquiète en pensant qu’une émotion (peur, colère ou tristesse) se fige et créer le traumatisme pour le bébé qui coince cette émotion.
Qu’en pensez vous ? Bébé de 6mois ou 1 an et demi
Merci,

bonjour,

Dans la grande majorité des cas, en ayant à faire à une équipe habituée dans la prise en charge des enfants, les enfants sont calmés et réconfortés avant d’être endormis.

De toute façon cela reste forcément une situation stressante et angoissante pour un enfant. Pour autant il n’y a pas d’élément qui nous indique que cela puisse avoir un retentissement sur leur développement futur.

cordialement

Bonjour mon petit garçon de 4 ans c’est fait opérer fin mars pour un hydrocel avec anesthésie générale tout c’est très bien passer aucun effets secondaire par contre le 29octobre a nouveau une anesthésie général pour des soucis dentaires et depuis on ne le reconnais plus il pleure a l’école chose qu’il n’a jamais fait , ce plaint d’être toujours fatiguer a peur de tout et est toujours dans les bras.
Que faire ? Est possible que ca soit une dépression d’enfant ? Qu’en pensez vous ? Merci

Bonjour,

Il n’y a aucun lien direct avec l’anesthésie.

Ce qui peut éventuellement être évoqué c’est le stress de la séparation lors de ses 2 courts séjours hospitaliers.

Peut être pourriez vous consulter un pedo psychologue.

cordialement

Bonjour. Mon fils se fait opérer des végétations bientôt et je suis angoisser pour l’anesthésie car je serais pas avec lui il y a t’il un moyen de demander a l’equipe médical d’être présent juste pour m’endormir

bonjour,

vous pouvez le demander mais cela ne peut servir à calmer que votre angoisse mais n’apporte rien à votre enfant.

cordialement

Bonjour, mon fils de deux ans et demi doit être opéré sous AG pour se faire enlever les 6dents de lait du haut suite à une chute qui lui à tout cassé.
Mon fils est toujours allaité (il mange bien évidement !) et n’est pas encore vacciné par choix que j’assume totalement, il ne le sera que pour l’entrée en maternelle.
Il à subit un traumatisme de séparation à l’âge de deux mois et depuis il est impossible pour lui de se séparer de moi (nous y travaillons avec notre médecin) mais cela lui fait de terrible crise d’angoisse etc...
Cela pose t’il problème si mon fils n’est pas vacciné ?
Ne devrais je pas voir un pédo-psychologue avant opération vu que les anesthésistes où j’habite ne sont pas très ouvert à expliquer à un enfant et qu’ils ne comprennent pas sont traumatisme ?
Ayant une maladie de wilbrandt que j’ai transmis à mes enfants quels sont les risques à sont âge ?
L’opération doit se passer en ambulatoire mais pour avoir eu une dent d’opérée je me souvient que la douleur après l’opération était franchement saillante et pourtant je suis très résistante à la douleur.
Y à t’il un véritablement anti douleur utilisé pour un enfant de deux ans et demi autre que du doliprane dont on ma parlé après l’opération car là il va avoir les 6 dents du haut d’arrachées ?
Merci de votre attention

Bonjour,

pour répondre à vos questions (les anesthésistes que vous avez rencontrés devraient normalement y répondre) :

- l’absence de vaccination ne contre indique pas une anesthésie

- une prise en charge avec un pedo psychologue ou psychiatre sera peut être utile secondairement mais en l’occurence avant l’anesthésie non. Il parait préférable que votre enfant entende de vous les explications et surtout qu’il ne ressente pas de stress chez vous, ce qui est l’élément fondamental.

- concernant la maladie de willebrandt il convient bien sur que votre enfant ait un bilan d’hémostase avant le geste.

- il y a des traitements anti douleurs adaptés à l’enfant, autre que le paracétamol si necessaire.

cordialement

Bonjour,
Mon petit fils âgé de six mois et demi doit subir dans une semaine l’ablation de la thyroïde. Je suis inquiète et n’ose pas poser trop de questions à ma fille pour ne pas lui transmettre mon stress. Il se fait opérer à l’Hôpital Robert Debré à Paris. Pouvez-vous m’en dire un peu plus sur cette intervention et son anesthésie. Il s’agit d’un cas rare en France voire le seul d’après les spécialistes, ce qui ne fait que renforcer l’inquiétude car je ne sais pas où trouver des informations. En vous remerciant par avance de votre réponse. Cordialement.

Bonjour,

L’ablation de la thyroide chez l’enfant, sans être fréquente, se fait régulièrement en France.

Il s’agit d’une intervention relativement simple et en terme d’anesthésie il n’y a pas de différence avec les autres interventions chez un enfant de cet âge.

cordialement

Merci beaucoup pour votre réponse. Cordialement.

Bonjour, mon fils deux ans, se fait opérer demain des végétations et pose de drain, en le récupérant ce soir je constate qu’il est un peu enrhumé. L’opération sera t’elle tout de même possible ? Merci d’avance de votre réponse.

Bonjour,

Cela dépend d’une part de l’importance de l’encombrement bronchique (ou pas) et des habitudes des anesthésistes variables selon les lieux.

cordialement

Bonjour ma fille de 15 mois va subir une intubation lacrymal sous anesthésie générale. Je suis terriblement angoisse de la séparation. Elle est très craintive avec les inconnus je suis certaine qu’elle va hurler jusqu’à ce qu’il l’endorme... j’ai peur que ça lui provoque un traumatisme et donc une angoisse encore plus forte envers les nouvelles personnes.
L’ophtalmo que nous avons consulté ne nous a reçu que 5 minutes montre en main nous n’avons pas eu le temps de poser toutes nos questions douleur récupération. ....
nous voyons l’anesthésiste le 2 février et j’ai peur que cela se reproduise. J’ai mis sur papier toute nos questions.
Combien de temps un aussi jeune enfant se remet il de l’anesthésie.
Je ne sais même pas si les "tubes" vont la gêner ou troubler sa vision.
Comment réussir à la détendre avant qu’il me la prenne..

Bonjour,

Prenez le temps de poser toutes les questions à l’anesthésiste qui est censé y répondre, de même que le chirurgien. Au besoin retournez le voire , il a un devoir d’information.

cordialement

Bonjour,

ma fille de 12 mois doit se faire opérer d’un kyste au sourcil. Lors du rendez-vous avec l’anesthésiste, celui-ci m’a dit qu’il aurait attendu l’âge de 2 ans. Qu’en pensez-vous ? Ce kyste n’est pas douloureux et pas très volumineux (un peu plus qu’un petit pois).
Cordialement

Bonjour,

Cela ne sert à rien d’attendre car il n’y a pas de différence en terme d’anesthésie entre 1 et 2 ans.

En revanche ce type de kyste a tendance à augmenter de volume et plus il sera gros plus l’incision sera grande.

cordialement

Bonjour. Mon fils de 5 ans c’est fait opérer de phimosis dans deux semaines..je suis terrorisée par l’anesthésie general. Il est né avec un soufle dans le coeur mais ce soufle a disparu après..donc je voudrai savoir s’il y un risque..sachant qu’il y a autre solution.merci par avance

Bonjour,

Il n’y a pas de risque particulier.

En principe vous devez rencontrer en consultation un anesthésiste qui pourra au mieux vous rassurer et vous donner toutes les indications.

cordialement

Bonjours, mon fils a 9 mois et j’ai programmer un rendez vous pour une circoncision pour c’est 1 ans il pèse 9 kg 800.je viens d’apprendre que ça serai une anesthésie général (Clinique du château) pour rien vous cachez j’ai peur et je me demande si il sera pas préférable de repousser l’intervention jusqu’à ce qu’il Grandisse .
Ma question
L’intervention veau mieux la faire a 1 ans ou attendre qu’il grandisse que sa sois par rapport à l’acte en luis même que pour l’anesthésie ? Ou carrément opter pour une anesthésie local.....?
merci d’avance

bonjour,

Votre enfant va certes dormir mais respirer tout seul au masque, la douleur étant supprimée localement ; il s’agit donc effectivement d’une anesthésie générale mais légère. Si votre enfant va être pris en charge par une équipe anesthésique, chirurgicale mais aussi paramédicale habituée et habilitée à s’occuper de petits enfants il n’y a pas d’inquiétude à avoir.

Il n’y a pour autant pas d’urgence et ce geste peut très bien attendre. Cependant l’expérience montre que les suites se passent globalement mieux avant 2 ans et après 6 ans.

cordialemennt

Bonjour,
mon fils de 1an doit se faire opérer pour pose de diabolos suite a des doubles otites en chaine, j ai rendez-vous avec l anesthésiste dans quelques jours, mais j ai peur qu’il refuse de l endormir en clinique ( clinique des Alpes a Grenoble) car il a un léger RGO, est ce une contre indication pour que cela se fasse dans une clinique et pas au CHU, car les délais sont très long ?

Merci de votre réponse.

bonjour,

il n’y a aucune contre indication en relation avec le RGO.

Cela peut sans problème se faire en clinique à conditions que l’équipe et la structure soient adaptés pour la prise en charge des enfants de moins de 3 ans.

cordialement

bonjour mon fils de 18 mois se fait opérer des doigts. car. 2 doigts palmer combien de temps dure l’intervention ?

Bonjour,

tout dépend de la situation anatomique que nous ne pouvons deviner.

Le mieux est de poser cette question directement au chirurgien qui va l’opérer.

cordialement

Bonjour,
Mon bébé d’un mois et demi va se faire opérer d’une hernie inguinale. Une anesthésie générale va être pratiquée et mon fils doit être à jeun. Sachant que je l’allaite et qu’il réclame encore toutes les 2 heures, combien de temps avant l’opération dois je lui donner la dernière tétée ?
Merci

bonjour,

Le jeun dans le cas de l’allaitement est de 4h (alors qu’il est de 6h pour les biberons de lait). Vous pouvez donner de l’eau ou de l’eau sucrée jusqu’à 2 heures avant l’opération.

cordialement

Bonjour,
Ma petite-fille de 15 mois s’est fait opérée d’une duplication de pouce. Elle doit garder son pansement (avec une broche) pendant 20 jours.
Cela est-il normal ?
Merci pour votre réponse

Bonjour,

La gestion des suites opértoire est propre à chaque acte et aussi chirurgien.

Les consignes données par le chirurgien sont certainement adaptées.

cordialement

Bonjour,
Mon fils de 20 mois doit subir une intervention le mois prochain pour un syndrome de jonction. Je suis très inquiète par rapport à l’anesthésie car il tousse depuis 2 mois avec des ronflements. Nous suspectons un Rgo. L’anesthésiste, lors de la consultation n’a pas eu l’occasion de l’entendre tousser.
Si c’est réellement un rgo, est ce contre indiqué pour l’opération ?
Doit on le préciser à l’anesthésie pour une prise en charge particulière ?
Merci par avance pour vos réponses

bonjour,

Il convient bien sur de signaler cet aspect à l’anesthésiste qui ne manquera pas de réexaminer votre enfant.

cordialement

Bonjour,
En complément de mon message précédent, je voulais préciser que je suis dans un état d’angoisse totale. J’imagine le pire. J’ai aussi oublié de vous préciser que le geste opératoire pour le syndrome de jonction va être pratiqué à la timone par le Pr Guys.
Merci encore
Cordialement

bonjour,

L’équipe d’anesthésie qui va prendre en charge votre enfant est tout à fait compétente et vous n’avez pas à vous angoisser. Chez un enfant en bonne santé il n’y a pas de risque anesthésique particulier.

Cordialement

Merci infiniment d’avoir pris la peine de me répondre.

Bonjour , ma fille de 16 mois ce fait opérer la semaine prochaine sous anesthésie général d’une duplication rénale, j’ai très peur et suis très angoisser par rapport à la séparation. Est t’il possible d’entrer avec mon bébé dans le bloc jusqu’à son endormissement ? Et d’être avec elle dans le salle de réveil ?

Bonjour,

Cela dépend des habitudes de chaque centre mais habituellement cela ne se fait pas, notamment en salle d’opération.

Lors de l’endormissement l’équipe a besoin de se concentrer sur votre enfant et pas de s’occuper du parent qui a fait un malaise...

Demandez le directement au centre qui va s’occuper de votre enfant.

cordialement

Bonjour,
Je vous ai déjà contacté suite à l’anesthésie que doit subir mon petit bout de 21 mois. Je craignais par rapport à une toux persistante. Malgré les traitements la toux à diminué mais son nez "ronfle" toujours. L’intervention est prévue le 8 juillet. Cela va se dérouler à la Timone. Dois je contacter l’anesthésiste ou bien nous verrons cela ne jour J ? Est il possible qu’il y ait des complications d’anesthésie dues à ce nez plein ?
Merci par avance car je suis très anxieuse.
Bien cordialement.

Bonjour,

si vous avez un doute appelez l’anesthésiste qui pourra vous rassurer.

en dernier lieu signalez la situation à l’équipe à votre entrée à l’hopital et ils communiqueront avec l’anesthésiste.

soyez tranquille ils ne prendront pas de risque.

cordialement

Bonjour, mon fils de 14 mois va subir une intervention de sondage des voies lacrymal le 8 juillet ! Il s agit d’une opération de confort et j ai très peur des risques liés à l anesthésie ! Tous les médecins me dise de le faire mais que la décision m appartient ! Que risque t il de se passer si j attend qu il soit plus vieux pour cette intervention ? Le problème ne peut il pas se résoudre tout seul au bout de quelques années ? J ai peur pour mon bout de choux qui me semble encore si fragile ! Merci de votre retour. Meilleurs sentiments

bonjour,

Le risque anesthésique chez un enfant en bonne santé pour une chirurgie simple est d’une part très exceptionnel (infiniment plus faible que le risque sur le trajet...) et reste le même que votre enfant ait 1 an, 5 ans ou 10 ans.

De ce point de vue il n’y a aucun intérêt à attendre.

son canal bouché entraine un larmoiement permanent avec des petits risques de surinfection.

cordialement

Merci beaucoup pour votre retour ! Demain c est le grand jour ! Cordialement

Bonjour,
mon petit garçon de 13 mois va devoir subir une intubation des voies lacrymales . Il a une hyper réactivité bronchique (tousseur chronique, les traitements n’ont que peu d’effet). L’anesthésie présente t’elle des risques majorées avec cette pathologie ?
merci d’avance

bonjour,

Une anesthésie au décours d’un épisode bronchique est à plus haut risque de spasme.

Il est donc important de bien le signaler aux anesthésistes pour qu’ils examinent votre enfant, au besoin, avant le geste.

cordialement

Merci de votre réponse. Quand vous parlez d’épisode bronchique, vous faîtes référence à un rhume, une bronchiolite,.... ou sa toux quasi quotidienne en fait elle partie ?
Est ce un risque qui est bien maîtrisé ? Etant donné qu’il s’agit d’une opération qui n’est en rien vitale, je m’interroge sur le bénéfice/risque pour mon fils.

Bonjour mon fils de 4 ans a subi une petite opération sous AG pour retirer un naevus congénitale et depuis (sa fais 5 jours) il est remonté sur pile très excité son comportement a changer. Je m’inquiète il est devenu tout speed c’est bizarre. Est ce que se serai lié ?

bonjour,

Il peut y avoir un lien mais uniquement comportemental.

cordialement

Bonjour

J’ai mon fils de 21 mois qui va se faire circoncire en anesthésie générale il me fais de l’asthme du coup je suis en panique j’me sent trop mal j’ai trop peur qui réagi mal a l’anesthésie vous en pensez quoi de l’anesthésie général à un enfant asthmatique ?!

Merci

bonjour,

si l’enfant n’est pas en crise et si vous avez à faire un anesthésiste pédiatre entrainé il n’y a pas de problème.

Si vous êtes trop angoissée attendez avant de faire faire ce geste qui n’a pas de nécessité médicale à son âge.

cordialement

bonjour
Une toux sèche persistante est elle une contre indication à l’anesthésie générale d"un enfant ?
merci d’avance

bonjour,

non cela n’est pas une contre indication à condition qu’à l’auscultation il n’y a pas d’encombrement bronchique.

cordialement

Bonjour,
Notre fille a eu une hexadactylie à la naissance (héréditaire) et il reste un petit bouton de chair inversé à une main. La chirurgienne a dit Qu’il faut L’enlever (gênant pour son développement. Mais mon mari anxieux à tout fait stopper le jour de l’opération, hier, car la chirurgienne ne voulait finalement pas essayer sous anesthésie locale (elle avait dit qu’on verrait le jour même si la petite serait calme). La petite était calme mais elle n’a pas voulu. Elle a 16 mois et nous cherchons un chirurgien qui accepterait de faire l’opération sous anesthésie locale. Pourriez-vous nous aiguiller ?

bonjour,

chez l’enfant il est difficile et peu recommandé de faire des actes de chirurgie sous seule anesthésie locale car l’enfant malgré tout va bouger rendant le geste plus difficile avec des risques plus important et d’autre part cela est beaucoup plus stressant pour l’enfant.

Enfin sachez que votre enfant a infiniment plus de risque sur le trajet jusqu’à l’établissement de soin que de se faire endormir (simplement pour ce type de geste).

Cordialement

Bonjour, mon fils de 6 ans doit subir lundi une posthectomie sur phimosis serré. Lors de la consult anesth aujourdhui, elle ne lui a pas prescrit de bilan pré opératoire. Est ce normal ? Merci davance pour votre reponse.

bonjour,

Cela est tout à fait habituel en l’absence d’antécédents de problème de coagulation.

Cordialement

Bonjour.
Mon fils de 16 mois doit subir une anesthésie générale pour un problème sur ces yeux "Chalazions" ,Nous aimerions savoir la durée de l’opération, comment se passe l’anesthésie exactement. Je suis très inquiète pour l’anesthésie car nous ne savons pas s’il a des allergies et j’aimerai être sure qu’il ne risque rien. Faites-vous des tests avant ?

bonjour,

Il n’y a pas de risque allergique avec ce type d’anesthésie, donc pas de test.

cordialement

Bonjour,

Ma fille de 8 ans doit se faire opérer d’un pouce à ressaut la semaine prochaine. L’anesthésiste veut pratiquer une anesthésie générale au CHI de Créteil.

J’avoue que je suis terrorisé à l’idée de faire courir un risque (que l’anesthésiste confirme lors du rendez-cous) à mon enfant et j’ai des doutes sur le rapport bénéfice/risque du fait de l’anesthésie.

A ce stade je me pose la question de tout annuler pensant qu’il vaut mieux un enfant avec un blocage au pouce plutôt qu’un enfant mort.

Bonjour,

Chez un enfant en bonne santé (sans pathologie lourde associée) le risque anesthésique pour des actes simples est exceptionnel.

Ce risque est infiniment plus élevé sur les trajets quotidiens ou encore à l’école (il y a 100 fois plus de décès accidentel à l’école que lors d’une anesthésie général chez l’enfant en bonne santé).

Maintenant le risque zéro n’existe pas en matière de chirurgie et d’anesthésie.

Cordialement

Merci pour cette précision. Ça aide à relativiser le risque.
Au delà de ce pouce bloqué, ma fille est en parfaite santé, j’imagine donc que le plus sage est de faire confiance et que l’idée d’annuler cette opération à cause de l’anesthésie n’est pas rationnelle.
L’opération est annoncée pour durer 15min... j’imagine donc environ 1h sans rien savoir. (Apparemment, toujours prévoir 30 min de marge. Enfin tant qu’on ressort en meilleure santé que l’on est rentré ça me vas). Je sens que ça vas être l’heure la plus longue de toute ma vie... enfin jusqu’à ce qu’elle ait son permis de conduire...

Ma fille s’est fait opérer tout s’est bien passé, l’équipe lui a colorié son masque avec le parphum de son choix. Elle a respiré, elle a à peine eu le temps de dire que ça sent mauvais qu’elle se réveillait. Elle n’a pas eu de douleur au réveil, à peine quelques picottements. Pas contre elle a pas mal vomi et est restée vaseuse jusqu’au soir.
Merci pour ce forum, il aide vraiment les parents à prendre confiance pour l’opération de leurs petits.

J’ai oublié ma question : pensez vous que je doive annuler l’opération et la remettre à un age ou ma fille n’aura besoin que d’une anesthésie locorégionale ?

Bonjour,

Habituellement la chirurgie sous ALR seule (anesthésie loco régionale) chez l’enfant ne se fait pas avant la puberté (14-15 ans) car ce n’est pas tant le problème de la douleur qui est de toute façon supprimé localement mais la nécessité de ne pas bouger ce qui est difficile à obtenir chez un enfant même adolescent.

cordialement

Bonjour,
Ma fille de 2,5 mois doit se faire opérer du rein gauche pour un "syndrome de la jonction".
L’hôpital où elle était suivie nous a transféré vers un autre établissement car ils ne pouvaient pratiquer d’anesthésie sur un enfant aussi jeune.
Quels sont les risques spécifiques pour un bébé de moins d’un an ?

J’ai très peur qu’elle pleure beaucoup lorsqu’on va l’emmener au bloc, elle n’aime pas être couchée sur le dos et je ne voudrais pas qu’on l’anesthésie alors qu’elle hurle.
Que peut-on donner à un bébé de cet âge comme prémédication ?

Ma fille est allaitée à 100% et réclame toutes les 3 heures. Pour moi, il est absolument impossible de lui refuser une tétée (je ne vais pas la laisser hurler pendant plusieurs heures !)... Devra-t-elle être à jeun pour l’intervention ?

Merci beaucoup pour votre réponse.
Cordialement

bonjour,

Chez un enfant sans pathologie associée (cardiopathie, etc...) il n’y a pas de risque spécificique quel que soit l’âge y compris pour cette intervention.

Il n’y a pas de prémedication.

Le jeun pour un enfant au sein est de 4h avec l’intervention, mais il est toujours possible de donner un peu d’eau sucrée jusqu’à 2h avant l’intervention.

Le plus important est de ne pas transmettre votre stress à l’enfant sinon il sera stressé lui aussi.

cordialement.

bonjour,
l’opération pour la mise en place d’un petit tube dans le canal lacrymal bouché d’un enfant de 15 mois nécessite t’elle qu’il soit intubé ?
merci d’avance

Bonjour,

Non.

cordialement

Bonjour,
mon fils de 16 mois doit se faire opérer cette semaine mais depuis vendredi il est enrhumé et tousse (toux grasse due au fait que ses sécrétions lui coulent dans la gorge). Je l’ai emmené chez son médecin qui dit que les bronches ne sont pas touchées. Pensez vous qu’il pourra être opéré quand même , malgré la toux et le rhume ?
merci

Bonjour,

Le mieux est d’appeler l’anesthésiste qui doit endormir votre enfant qui vous donnera la meilleur attitude.

L’important est de pouvoir examiner votre enfant et c’est en fonction de cela que la décision finale sera prise.

cordialement

Bonsoir,
J’ai mon fils de 5 mois atteint d’une tétralogie de fallot qui doit être opéré en février à l’hôpital de la Timone à Marseille et en attendant de rencontrer l’anesthésiste j’aurai souhaité savoir comment je vais faire pour le jeûn sachant qu’il est allaité exclusivement et qu’il se réveil vers 6h du matin affamé à tel point que j’ai 5 min montre en main pour lui donner à manger sinon il hurle ! Comment je vais pouvoir le tenir à jeûn jusqu’à l’heure de l’opération qui ne sera sûrement pas avant 8 h ? Et par la même occasion connaissait vous la durée moyenne d’une telle opération ?
Merci d’avance

bonjour,

Vous pouvez allaiter votre enfant jusqu’à 4h avant l’intervention et lui donner de l’eau sucrée jusqu’à 2h avant l’intervention.

Un enfant peut rester sans problème 24h sans boire ni manger.

cordialement

Bonjour, mon fils de deux ans doit se faire opérer d’une hydrocele dans 3 jours. Au delà des angoisses comme tout parents, je me demande si l’opération sera possible s’il a un rhume ? Merci d’avance pour votre réponse.

Bonjour,

Cela dépend d’une part de l’importance du rhume et d’autre part des habitudes des anesthésistes ;

en cas de doute telephonez aux anesthésistes qui doivent endormir votre enfant.

cordialement

Bonjour,

Nous souhaiterions faire une circoncision à notre fils qui a 9 mois. Cependant il a eu de gros problèmes à la naissance : anoxie périnatale, encéphalopathie modérée, hémoglobine à 3- transfusion foeto-maternelle ; il a donc été hospitalisé en réanimation et mis sous hypotermie et intubé pendant 72h, 2 transfusions. Il a eu une entérocolite à J21 et une nouvelle hospitalisation avec traitement par antibiotiques, mise à jeun et une nouvelle transfusion. Par ailleurs il a un pied bot unilatéral gauche. il n’a pas eu d’intervention chirurgicale pour cela. son traitement se déroule très bien, il a une plaquette et une attelle et des séances de kinésithérapie.
Aujourd’hui il va très bien.

Ma question serait : existe t-il un risque pour ce genre d’opération sachant qu’une anesthésie générale sera effectuée ? Doit-on attendre qu’il soit plus âgé ?

Merci par avance.

bonjour,

Cela dépend de la situation clinique actuelle et il conviendra donc de consulter un anesthésiste, comme cela est obligatoire, avant l’anesthésie.

De toute façon il est recommandé d’attendre au moins l’âge de 1 an.

cordialement

Bonjour,

Ma fille de 2 ans un kyste épidermoïde dure au niveau de la tempe (l’échographie a confirmé que ce n’était pas un kyste queue de sourcil).
Elle doit avoir une IRM sous anesthésie générale début avril pour déterminer si le kyste pousse à l’intérieur. Je suis très très angoissée. Comment sera t elle endormie ? Combien de temps ? Sera t elle intubée ? Aura t elle une perfusion ? Est-ce que les parents peuvent être présent pour l’IRM même si l’enfant est sous AG ?
Vous remerciant par avance,
Cordialement

Bonjour,

il s’agit d’une anesthésie simple au masque. elle ne sera pas intubée. Il y aura un petit catheter posé une fois endormie.

quand à la présence des parents cela dépend des équipes : posez la question à l’anesthésiste qui va endormir votre enfant.

cordialement

Bonjour, je viens sur ce forum pour avoir un avis mon fils dois subir une néphrectomie par endoscopie le 4 avril. on m’as informé que l’anesthésie durerait 2 heures environ je suis très inquiète et j’aimerais savoir si vous avez déjà connu de tels cas mon fils a 15 mois.
une chose m’inquiète le lundi 14 mars nous avons consulté le pédiatre qui a donné un sirop helicidine et lavage de nez ainsi que pivalone car rhinopharyngite et il nous a envoyé faire une radio des poumons pour toux résultat bronchite avec petit foyer de bronchopathie sus hilaire droite a surveiller il nous demande donc de reconsulter en cas de fièvre.
le vendredi 18 mars 38.5 de fievre nous retournons chez le pédiatre car sifflement respiratoire et le verdict bronchiolite traitement celestene clamoxyl flutoxine et ventoline.
ma question est pensez vous que l’opération doit être repousser au vu des éléments indiqué opération prévu le 4 avril nous sommes le 21 mars et il tousse encore mais le sifflement est parti.
Dans l’espoir d une réponse cordialement

bonjour,

Continuez le traitement et appelez la veille de l’opération les anesthésistes pour faire part de la situation.

au besoin le jour de l’opération signalez la situation et l’anesthésiste examinera votre enfant et décidera si l’état clinique autorise l’intervention ou si il faut repousser le geste.

cordialement

bonjour,

ma petite fille de 6 ans doit se faire enlever un tube (ou prothèse je ne sais plus) suite à un mégauretère et infection urinaire.

combien de temps restera-t-elle en salle de réveil ?

merci
cordialement,

Bonjour,

La durée du passage en salle de réveil (salle de surveillance post interventionnelle) dépend des habitudes de l’équipe d’anesthésie. Posez leur la question directement.

cordialement

Bojour,

Ma 2ème fille âgée de 14 mois doit se faire opérer la semaine prochaine d’une polydactylie. Je suis actuellement enceinte de 5 mois et j’ai peur que mes émotions décuplées perturbent ma fille. J’appréhende et pleure facilement... Que faire pour calmer mes émotions de manière à arriver le jour J détendue ?

Merci d’avance de votre réponse,
cordialement.

Bonjour,

Prenez les conseils d’un ou une psychologue.

cordialement

Bonjour mon enfant actuellement âgé de 6 mois ( percentil 75 pour la taille et 50 pour le poids ) doit avoir une anesthésie générale pour subir des examens (irm bera psg) essentiellement pour rechercher les causes ou autres problèmes éventuels suite à une surdité détectée de type Moyenne (sans cause apparente et donc supposée due à un gène récessif dont nous ses deux parents serions porteurs -pas de bol ...)
Ma question quand est il mieux c.-à-d. a quel âge de le faire, sachant que le centre précisé qu on peut le faire à partir de 6 mois
Quel est le niveau de profondeur d anesthésie et risques éventuels associés ?
Mes craintes sont de lui faire subir des choses invasives cad anesthésie générale alors que les résultâts apporteront peut être ou pas de réponses mais que de toute façon ces réponses ne changeront pas la situation mais bien sûr savoir nous permettrait d anticiper et assumer par ex un caractère évolutif ou non à sa surdité

Bonjour,

Il s’agit d’une anesthésie simple, vous pouvez le faire n’importe quand, c’est fonction de la necessité sur le plan ORL.

cordialement

bonjour
mon fils a été sous anesthésie generale à 2 mois et 3semaines (suspicion de glaucome congénital). Il a été gardé 24h à la suite de cela sans qu’ on nous disent pourquoi. L’infirmière de garde nous croyant informés nous a balancé " après 2 crises d"apnée sous anesthésie, votre bébé doit être bien observé cette nuit".
nous avons demandé que le compte rendu sois envoyé à sa pédiatre pour qu’ elle nous explique mais rien n’a été fait cela fait déjà 3mois.
pouvez-vous s’il vous plait nous expliquer ce que cela signifie "apnée " dans ce cas ? que c’est-il passé ? a-t-il été réanimé ? quels conséquences et qu’ elle risque pour sont développement ?
Nous ne sommes pas en paix de ne pas savoir ce qui s’est passé et ce qu’ il a subit. Nous remarquons juste aujourd’hui que c’est un petit garçon apeuré (qui pleure au bruit du moteur,du sèche cheuveux et de tt appareil ménagers ) et qui ne se laisse faire pour aucun soin ( lui tenir la main pour lui couper les ongles l’angoisses, lui nettoyer bouche est une bataille et impossible de lui nettoyé les yeux). est-il traumatisé ? comment le rassurer ?
merci d’avance.

bonjour,

Il est difficile de vous répondre précisement sans avoir les éléments.

Nous vous conseillons de demander un rendez vous aux anesthésistes qui ont pris en charge votre enfant pour avoir des explications. A défaut de réponse de leur part écrivez au président du conseil de l’ordre.

Votre enfant a sans doute fait un spasme laryngé au décours de l’anesthésie comme cela se produit parfois. µLes anesthésistes pédiatres connaissent bien ce type d’incident et le traitent sur le moment et tout rentre dans l’ordre.

Cela n’a aucune conséquence sur sa vie.

cordialement

Bonjour,

Mon fils de 18 mois vient de subir une opération qui a duré 5h sous anesthésie général car il avait une syndactilie des pieds et mains. C’est sa 4eme opération. Le retour à la maison se passe assez bien malgré les réveils nocturnes assez fréquents et le fait qu’il soit frustré de ne plus avoir son pied et ses mains de libre.
Le soucis est qu’il a énormément de gaz, il se tord dans tous les sens. Il arrive a faire ses besoins quand même mais ça ne suffit pas à le soulager. Qu’est ce qui pourrais l’aider ?

Merci de votre réponse.
Cordialement

Bonjour,

Cela est sans lien avec l’anesthésie.

Le mieux est de faire des massages abdominaux à chaque change ce qui soulage bien ces coliques.

cordialement

bonjour
ma fille 2ans 4mois va se faire opérer la hanche(lch), je suis tres inquiète, j’aimerais savoir apres combien de temps ma fille peut se reveiller apres anesthesie.

bonjour,

Le réveil se fait tout de suite à la fin de l’intervention.

cordialement

Merci beaucoup !

Bonjour,
Ma fille de presque 3 ans s’est fait operer pour pose de drains il y a 2 mois au Maroc
Elle a tres mal vécu l’operation meme si j’ai essayé de la preparer du mieux que je pouvais avec les infos que j’ai trouvé sur internet(crises de pleurs, elle restait collées à moi...) car l’aspect psychologique n’est pas pris en compte ici (elle m’a raconté que plusieurs personnes avec des masques lui ont tenu les bras et les jambes et l’ont empeché de bouger, qu’elle avait peur car sa maman n’etait pas là).
Elle doit se refaire poser des drains et je voudrais savoir si ca vaut la peine de la faire operer en France pour la prise en compte de l’aspect psychologique de l’enfant et des parents, ou si le deroulement de l’anesthesie sera identique.
Merci bcp

Bonjour,

La prise en charge est différente selon les établissements. Il convient tout d’abord à privilégier les centres spécialisés en chirurgie pédiatrique ou la dimension psychologique de l’enfant (et des parents) sera mieux prise en compte.

Il est donc difficile de vous conseiller tel ou tel centre. Vous pouvez prendre contact directement avec certains centres et vous aurez un aperçu en discutant avec eux du type de prise en charge qu’ils pratiquent.

cordialement

Bonjour,

Mon enfant de bientôt 4 ans va subir un opération des uretères en cœlioscopie qui durera 4h. Je suis extrêmement inquiète et je garde tout pour moi. Est que le fait qu’une anesthésie soit plus longue signifie qu’elle est plus risqué pour l’enfant ? Le réveil prend en général combien de temps pour ce type anesthésie ? Sera t il intubé ?
Merci beaucoup,
Cordialement,

Bonjour,

Ce n’est pas la durée de l’anesthésie qui fait la gravité d’une anesthésie. Une intervention de quatre heures n’est pas plus dangereuse qu’une intervention d’une heure et quelle que soit la durée de l’intervention, la durée d’action des médicaments que nous utilisons pour dormir est de 5 à 10 minutes. Nous arrêtons donc d’administrer les médicaments pour dormir dès que le chirurgien a terminé l’intervention, ce qui entraine le réveil de l’enfant dans un délai de 15 à 20 minutes après une intervention de longue durée.

La chirurgie sous coelioscopie est une chirurgie toujours beaucoup plus longue du fait de la difficulté technique pour le chirurgien. En revanche les suites opératoires sont beaucoup plus simples puisqu’il n’y a pas ou peu de douleurs post-opératoires, raison pour laquelle il faut privilégier ce type de chirurgie lorsqu’elle est possible, même au prix d’une augmentation de la durée d’intervention. Enfin, votre enfant sera certainement intubé car c’est le seul dispositif complètement étanche ce qui permet d’assurer une sécurité totale en termes d’oxygénation pendant l’intervention et surtout d’éviter le passage d’air dans le tube digestif qui gène le chirurgien et augmente la durée de l’intervention.

Pour finir, bien qu’il soit normal d’être inquiète devant l’annonce d’une chirurgie et a fortiori de longue durée, la chirurgie des uretères sous coelioscopie est un acte de chirurgie très spécialisée qui n’est réalisée que par des équipes qui ont l’habitude de cette prise en charge, ce qui garanti la sécurité de votre enfant. Ainsi, seule l’attente sera plus longue pour des suites opératoires qui sont beaucoup plus simples.

cordialement

merci beaucoup pour vos réponses cela me rassure.

Bonjour,

Mon fils de bientôt 4ans doit subir une anesthésie générale qui durera 4h pour réparer un reflux urinaire bilatéral en cœlioscopie. Est ce qu’une anesthésie est plus dangereuse si elle dure longtemps ? En moyenne, combien de temps l’enfant reste t’il en salle de réveil après une aussi longue opération ?
Avez vous des livres à conseillé au enfant de cette âge ?
Merci beaucoup,

bonjour,

nous avons déjà répondu à votre première question.

La durée de passage en salle de surveillance post interventionnelle (SSPI ou salle de réveil) est variable selon les habitudes des équipes et il n’est pas possible de vous répondre.

Dans la plupart des centres de chirurgie pédiatrique il existe des petits fascicules qui sont remis pour expliquer aux enfants le déroulement. Posez la question au centre qui va s’occuper de votre enfant.

cordialement

Mon fils de 4 mois sera opéré la semaine prochaine pour une dilatacion du pelvis renal au rein gauche suite a une obstruction. Je l’allaite chaque 2h et exclusivement au sein. J’ai des criantes par rapport a l anesthésie, le post opératoire et surtout pour la separation au moment d’aller au bloc. Merci de me renseigner sur ce type d’operation et si il y a des risque

bonjour,

Cela dépend de la structure qui prend en charge votre enfant, des habitudes des anesthésistes.

Vous allez ou avez rencontré les anesthésistes en consultation : le mieux est de leur poser directement vos questions, ils sont censés vous informer sur tous ces points, cela fait partie du "consentement éclairé".

cordialement

Bonjour,

Ma fille de 18 mois doit subir une pyeloplastie prochainement et l anesthesie m angoisse bcp. Pouvez me dire si pour une AG des curares sont utilisés sur les enfants ?Elle va avoir en plus une locoregionale, donc AG moins forte je suppose ?! Quand a l intervention le chirurgien a prévu 3h, en pratique est ce reelement si long ?
Cordialement

bonjour,

Chez un enfant de 18 mois une pyeloplastie par chirurgie ouverte prend environ 1h.

Par coeliochirurgie cela peut être plus long.

On utilise rarement des curares.

cordialement

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.