Evaluation de la douleur

La douleur est une expérience subjective vécue différemment d’un enfant à un autre. Ni les professionnels de la santé, ni les parents ne peuvent savoir ce que ressent l’enfant. L’enfant seul sait où il a mal et avec quelle intensité. Il est indispensable d’évaluer la douleur afin de la mesurer de façon objective et d’apprécier l’efficacité des traitements mis en route.

Il existe deux types d’évaluation :

L’autoévaluation : c’est l’évaluation de la douleur par l’enfant lui-même à privilégier dès qu’elle est possible.

L’hétéro-évaluation comportementale : c’est l’évaluation de la douleur réalisée par quelqu’un d’autre que l’enfant à partir de l’observation du comportement de l’enfant, le plus souvent les professionnels de la santé.

Au-delà de 5 ans, la douleur est évaluée à partir d’échelles d’auto-évaluation adaptées à l’âge et à la compréhension de l’enfant (échelle des visages, EVA,…).

En dessous de 5 ans, l’évaluation est essentiellement basée sur l’appréciation des modifications physiques et comportementales liées à la douleur. Chez le nourrisson, l’évaluation de la douleur est rendue encore plus difficile du fait que la douleur s’exprime de la même façon que les autres sources d’inconfort telles que la faim ou la détresse psychologique ; cri, pleurs, grimace, agitation,.. A cet âge, l’évaluation de la douleur post-opératoire passe par l’utilisation d’échelles comportementales (OPS ou CHEOPS chez l’enfant de 1 à 5 ans, score d’Amiel-Tisson chez l’enfant de moins de 1 an).

Le traitement de la douleur doit permettre le retour aux activités de base de l’enfant : manger, dormir, jouer, bouger.

Echelle Visuelle Analogique (EVA)

La réglette est présentée de façon verticale à l’enfant du coté où il n’y a pas de chiffres. Les extrémités de la réglette (pas mal du tout, très très mal) sont expliquées à l’enfant puis on lui demande de situer sa douleur sur l’échelle. L’EVA est lue sur le coté chiffrée de la réglette (de 0 à 10).
EVA de 0 à 3 : Douleur d’intensité légère
EVA de 3 à 5 : Douleur d’intensité modérée
EVA de 5 à 7 : Douleur intense
EVA > 7 : Douleur très intense

Les petits ont tendance a placer le curseur aux extrémités (0 ou 10). Il est utile dans ce cas d’utiliser une autre échelle d’évaluation telle que l’échelle des visages. Si les résultats sont en contradiction avec le comportement de l’enfant, il faut recourir à une échelle d’hétéroévaluation.

Echelle numérique simple (ENS)
L’enfant évalue sa douleur entre 0 (pas de douleur du tout) et 10 (douleur maximale)
Elle nécessite de se représenter mentalement les quantités afin de pouvoir les comparer entre elles. Elle est utilisable à partir de 10 ans.
Seuil de traitement : 3 sur 10

Localisation de la douleur sur un schéma (utilisable à partir de 4 ans)

Echelles d’hétéro-évaluation

Echelle d’hétéro-évaluation
Cliquez pour agrandir
Echelle CHEOPS
Cliquez pour agrandir
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.