Duplication pyélo-urétérale

DUPLICATION PYELO URETERALE

Parfois au lieu d’avoir un seul système de drainage des urines entre le rein et la vessie (bassinet et uretère) il y en a deux. Il peut même y en avoir, exceptionnellement, trois ; on parle alors de triplication.
Ce système double peut être complet du rein jusqu’à l’abouchement dans la vessie (il y a alors 2 orifices ou méats dans la vessie) ; on parle de duplicité pyelo urétérale ou duplication totale
Les deux uretères peuvent se réunir, plus ou moins haut, avant leur arrivée dans la vessie (il n’y a qu’un orifice dans la vessie) ; on parle de bifidité pyelo urétérale ou duplication partielle.

Le fait d’avoir un système double n’est pas forcément pathologique et un grand nombre ne posera aucun problème. C’est le cas particulièrement de la bifidité.
En revanche dans un certain nombre de cas l’abouchement dans la vessie de deux uretères peut s’accompagner de problème :
L’uretère de la partie inférieure du rein (pyelon inférieur) s’abouche le plus haut, ce qui entraine un trajet court de cet uretère dans la paroi de la vessie pouvant être la cause d’un RVU (reflux vésico urétéral) (cf chapitre sur le RVU)

L’uretère de la partie supérieure du rein (pyelon supérieur) s’abouche bas dans la vessie voire même de manière ectopique soit dans le col de la vessie ou l’uretère soit dans le vagin chez la fille. Cet abouchement bas peut être obtructif , si il est ectopique ou dans la vessie en cas d’urétérocèle (dilatation de l’extrémité de l’uretère sous forme d’une poche plus ou moins volumineuse). Cette obstruction entraine une dilatation de l’uretère et de la partie supérieure du rein (uretero hydronephrose du pyelon supérieur).

L’urétérocèle peut descendre bas dans l’urètre voire même apparaitre (exceptionnellement) au niveau de la vulve chez la petite fille nouveau né.

Diagnostic

Il est fait le plus souvent lors des échographies anténatales qui retrouvent soit le système double notamment en cas de dilatation.
sinon le diagnostic sera retrouvé lors du bilan réalisé devant des infections urinaires notamment les pyelonéphrites aigues.

Bilan

En cas de diagnostic anténatal une échographie sera réalisée après la naissance. Le suivi sera alors fonction des différentes situations : ureterohydronéphrose, urétérocèle, RVU
Ce bilan associera plus ou moins échographie, cystographie rétrograde, parfois UIV ou uro scanner, scnitigraphie au DMSA voire néphrogrammer isotopique.

Stratégie thérapeutique

Dans un grand nombre de cas une simple surveillance va être réalisée
Différents traitement chirurgicaux pourront être proposés en fonction de chaque situation (éventuellement combinés ou différés dans le temps) :

Ouverture endoscopique d’une urétérocèle  : Cela se fait en période néonatale ou chez un nourrisson quand cette urétérocèle bloque la vidange de la vessie, notamment quand elle est très volumineuse
Nephro-ureterectomie pyelique supérieure, exceptionnellement inférieure : Réalisée quand la partie du rein n’est pas fonctionnelle et qu’il existe un e dilatation importante
_ cure d’un RVU  : avec réimplantation des deux uretères en même temps
Anastomose pyelo urétérale ou anastomose urétéro-urétérale  : consiste à dériver la voie urinaire qui est obstructive à son abouchement en bas sans à avoir à toucher à la vessie
Résection d’une urétérocèle et reimplantation urétérale

Suivi

Comme pour toutes les uropathies un suivi tout au long de la croissance s’impose, essentiellement par échographie et éventuellement scintigraphie.

FORUM

bonjour !j’ai une petite fille de 7 mois chez qui on a décelé un système double pyélo-caliciel avec urétéro-hydronéphrose du pyélon inférieur et une atteinte du parenchyme rénal d’épaisseur très réduite.je dois voir un chirurgien pour faire d’autre exam mais j’aurais aimé savoir si une opération s’impose ou pas ?le pédiatre me dit que ce n’est pas nécessaire(enfin selon les résultats des exam)mais que dès qu’elle aura de la t°, il faudra venir en urgence à l’hopital !!en tant que maman, ça ne me rassure pas et je préfèrerais prévenir en l’opérant au lieu d’attendre une altération du rein !
je vous remercie.

Bonjour,

Avant de décider d’une stratégie thérapeutique il convient bien sur d’avoir le résultat d’examens complémentaires, à savoir une cystographie rétrograde et une scintigraphie au DMSA. Ces examens permettront de savoir si cette uretero hydronéphrose est liée à un reflux vésico urétéral ou non et de savoir comment fonctionne cette partie du rein.
en attendant il parait préférable de laisser un traitement antiseptique urinaire au long cours (furadoine, bactrim, alfatil....).
Il y a bien sur un risque de Pyelonéphrite qui se manifeste chez le NRS et le petit enfant par de la forte fièvre le plus souvent. En cas de forte fièvre il faut faire en urgence une analyse d’urine.
nous sommes à votre disposition pour vous donner des compléments d’information au vu des résultats des examens.
cordialement

merci de votre rapidité de réponse !en effet, elle est sous oroken pour l’instant jusqu’au exams.lors de l’infection urinaire elle ne fait pas de fièvre et ce problème n’a pas été décelé aux écho anténatales.par contre, elle a beaucoup souffert du ventre jusqu’à la mise en place de la diversification alimentaire : on a pensé aux choliques du nourrisson, spasme, mais cela peut etre lié à cette malformation ?
votre site est très instructif et bien organisé !

Bonjour,
ma fille de deux ans a un système double bilatéral, un méga-uretère bilatéral ainsi qu’ une urotérocèle bilatérale. Elle a été opérée à plusieurs reprises :
- par endoscopie, levée des obstructions au niveau de la vessie (juillet 2008) après une pyélonéphrite et une scepticémie à 17 jours de vie sous clamoxyl.
- opération sur la vessie : retrait des kystes et réimplantation des uretères (Mai 2009)
- pose d’une sonde double J sur le rein gauche qui était le plus dilaté (surtout la partie inférieure)
- opération sur le rein gauche, réinplantantion des uretères(novembre 2009)
- retrait de la sonde double J sans injection du liquide censé traiter le reflux (décembre 2009)
Après trois mois d’accalmie, elle enchaîne les infections urinaires (principalement Escherichia coli et enterobacter sp) tout en changeant d’antibiotiques régulièrement. Les germes sont tantôt résistants au bactrim, tantôt à l’oroken etc... De fait ses urines sont constamment infectées depuis au moins le 15 avril 2010 et elle a des séquences de fièvre (38, 7 à 39°C et même 40,6°C le jour de l’Ascension) qui durent 30 mn tous les 3 jours environ. En février 2010, une échographie montrait que le reflux était moindre mais qu’il était toujours visible sur les deux reins. Elle vient de terminer son traitement d’oroken depuis hier et j’attends les huit jours règlementaires pour l’ECBU mais je suis persuadée que ses urines sont toujours infectées. Que faire ?
Bien cordialement.

Bonjour,

La situation étant un peu complexe il est trés difficile de vous répondre directement sans voire les différentes explorations.
Ce qui est sur c’est qu’il convient de laisser un traitement désinfectant urinaire au long cours, au moins pendant 6 mois.
Il est toujours possible de prendre un deuxième avis et consulter une autre équipe. Suivant votre lieu de résidence nous pouvons vous orienter vers une équipe compétente ou sinon vous pouvez envoyer par le mail du site les différents examens scannés pour que nous puissions en discuter.

cordialement

Bonjour,
Je vous remercie de votre réponse. Ma fille a eu une injection de silastic en septembre dernier mais le problème est toujours le même : les infections sont permanentes. La scintigraphie de janvier 2011 laisserait cependant apparaitre que le rein gauche fonctionnerait à 80% et le rein droit à 96%. J’ignore si aujourd’ hui c’est toujours le cas.Cela dit, elle n’a toujours pas de traitement au long cours. Nous sommes allés à Paris (Debré) pour avoir un 2ème avis et en effet, une reprise chirurgicale s’impose. Le chirurgien parisien nous suggère de poursuivre à Marseille (St Joseph) mais j’envisage sérieusement de changer d’hôpital. Pourriez-vous m’en indiquer un ? Merci beaucoup.

bonjour !on vient de réussir à faire la cystographie rétrograde à ma ptite fille : le Dr a décelé un petit reflu sur son rein droit, stade 2, rein qui n’est pas malformé !par contre pas de reflu sur le rein malformé !il maintient qu’il serait bien de faire un uro irm pour vraiment bien voir ce qui se passe !pensez vous qu’il va y avoir opération ?c pas risqué de garder un problème de malformation sur un rein et un reflux sur l’autre ?j’suis un peu perdu je l’avoue.....

Bonjour,

Malheureusement il est toujours difficile de pouvoir réponde à vos questions sans avoir l’imagerie.
Le reflux n’imposera pas forcement un geste, cela dépendra de l’évolution.
comment sont les reins à l’échographie actuellement ?
Sil il vous est possible de nous faire passer les images nous pourrons beaucoup mieux vous répondre.

cordialement

et bien, je n’ai pas les clichés : c le pédiatre qu’il les a !par contre, j’ai le contre rendu de l’écho si ça peut vous aider :
vessie visualisée en faible réplétion
en arrière de la vessie, mise en évidence d’une structure tubulée et sinueuse atteignant 15mm de diam correspondant vraisemblablement à un uretère gauche dilaté.
rein droit mesure 50mm de grand axe, echostructure normale.cavités rénales ne sont pas dilatées.
rein gauche mesure 55mm de grand axe ; on retrouve une image uretère dilaté mesurant environ 8 mm, se dirigeant vers le pole sup du rein.le parenchyme rénal est d’épaisseur très réduite au niveau polaire sup ; echostructure du rein est normale ses 2/3 inférieurs ; aspect est donc évocateur d’un système double avec pyélon supérieur obstructif et dysplasique.
conclusion :
aspect évocateur de syst double pyélo caliciel gauche, avec urétéro-hydronéphrose du pyélon inférieur et atteinte dysplasique du parenchyme rénal en regard du pole supérieur du rein, le parenchyme apparaissant d’épaisseur très réduite.
a noter la dilatation urétérale prédominante nettement au niveau pelvien où l’uretère prend un aspect très sinueux et l’absence d’urétérocèle individualisable(mais la vessie est visualisée en assez faible réplétion).
on propose un complément d’exploration par uro-irm pour confirmer le système double.
voilà le compte rendu de l’écho.et donc à la cystographie, reflux stade 2 au niveau du rein droit mais pas au niveau du rein gauche.
j’espère que vous pourrez me répondre.sinon, vers quel centre je peux me tourner pour avoir un 2nd avis si nécessaire ?j’habite près de la rochelle.merci beaucoup !cordialement.

bonjour !je viens d’avoir le pédiatre au tél : pour elle, comme l’hydronéphrose n’apparait pas à la cystographie, c qu’elle est minime !mais pourtant, elle se voit bien en écho ?je n’y comprends plus rien !elle dit qu’il faut attendre jusqu’au prochain controle et elle essaye de voir le chirurgien la semaine prochaine pour avoir son avis !si vous pouvez m’éclaircir, ça m’aiderait un peu !
merci beaucoup.cordialement.

et bien, je n’ai pas les clichés : c le pédiatre qu’il les a !par contre, j’ai le contre rendu de l’écho si ça peut vous aider : vessie visualisée en faible réplétion en arrière de la vessie, mise en évidence d’une structure tubulée et sinueuse atteignant 15mm de diam correspondant vraisemblablement à un uretère gauche dilaté. rein droit mesure 50mm de grand axe, echostructure normale.cavités rénales ne sont pas dilatées. rein gauche mesure 55mm de grand axe ; on retrouve une image uretère dilaté mesurant environ 8 mm, se dirigeant vers le pole sup du rein.le parenchyme rénal est d’épaisseur très réduite au niveau polaire sup ; echostructure du rein est normale ses 2/3 inférieurs ; aspect est donc évocateur d’un système double avec pyélon supérieur obstructif et dysplasique. conclusion : aspect évocateur de syst double pyélo caliciel gauche, avec urétéro-hydronéphrose du pyélon inférieur et atteinte dysplasique du parenchyme rénal en regard du pole supérieur du rein, le parenchyme apparaissant d’épaisseur très réduite. a noter la dilatation urétérale prédominante nettement au niveau pelvien où l’uretère prend un aspect très sinueux et l’absence d’urétérocèle individualisable(mais la vessie est visualisée en assez faible réplétion). on propose un complément d’exploration par uro-irm pour confirmer le système double. voilà le compte rendu de l’écho.et donc à la cystographie, reflux stade 2 au niveau du rein droit mais pas au niveau du rein gauche. j’espère que vous pourrez me répondre.sinon, vers quel centre je peux me tourner pour avoir un 2nd avis si nécessaire ?j’habite près de la rochelle.merci beaucoup !cordialement.

Cf la réponse précédente

Bonjour, maman d’une petite fille de 19 mois je suis un peut même plutôt complètement teroriser. Ma puce à une duplication pyélo calicienne bilatéral
deux pyelons deux uretère jusqu’à la vessie une urétérocèle a gauche qui serais a cheval entre l’intérieur et l’extérieur de sa vessie. Elle à été opérer a deux jour pour perforer l’urétérocèle, malgré cela elle à fait des pyélonéphrites tout les mois jusqu’a neuf moi en sachant qu’elle a subi deux intervention bout aboucher les uretère gauche a la peau urétérostomie à deux reprise car la stomi c’était refermer il on également injecter du deflux dans un de ses uretère droit car il y avais un gros reflues, le reflues est toujours la mais moins important donc après ses neuf moi nous avons eu une accalmie OUF. Mais voila pendant 5 ou 6 mois !!! et voila que cela à repris pas aussi fréquent disons tout les deux mois sauf que cette fois si, le germe est super résistant donc Min. 5 jour iv sans compter les deux premier jours ou les antibios n’étais pas les bon. Voila en fait je suis à l’hôpital avec ma choupette elle est en isolement car bactérie très mauvaise pour l’hôpital...
Pour couronner le tout son chirurgien qui la suivi depuis le tout début est en congé mater. je lui en veut pas tout le monde a une vie mais je l’avoue je n’est pas vraiment confiance en les autre médecin j’ai peur ses bette ses leur boulot mais ses comme sa. Et voila que ce matin le chef de service vient gentiment me dire qu’il veut opère Eva fin septembre et qu’on ne peut pas attendre son chirurgien qui revient en décembre je suis terroriser à l’idée de cette opérations "ils veulent retirer le pole sup du rein gauche retirer l’urétérocèle reconstruire la paroi vésical reaboucher l’uretère qui restera à gauche réimplanter les urteres droit qui ne son pas à leur place tout ça fait beaucoup son chirurgien ne voulais pas retirer le pole sup du rein gauche elle disait qu’il ne posait pas de problème alors pourquoi le retirer ma fille à subi déjà 4 intervention sous anesthésie général à 19 mois je vais craquez !!!
J’ai 6 enfants et aucun des 5 autre n’a eu le moindre souci je ne sait plus quoi penser j’ai peur très peur
Merci de vos conseilles

Bonjour,

Il est évident que la prise en charge de l’uropathie de votre fille parait lourde. Il est cependant trés difficile de pouvoir se faire une idée exacte dans la mesure où il nous manque beaucoup d’éléments notamment sur la fonction des reins (scintigraphies).
Son dossier necessiterait une discussion entre plusieurs spécialistes lors de réunion existant régulièrement à différents endroits car il est clair que la situation est maintenant complexe.
L’urgence c’est le traitement de l’infection. Il apparait aussi évident qu’il faut "rebrancher" les uetères gauches dans la vessie.
Pour ce qui est du côté droit la question est de savoir si il faut enlever l’urétérocèle ou non.
Si vous avez des doutes il vous est toujours possible d’aller demander un autre avis avec votre enfant et tout son dossier. il est important de pouvoir faire confiance à l’équipe qui prend en charge votre enfant.
Suivant votre lieu de résidence je peux vous orienter vers un centre spécialisé.
cordialement

Bonjour merci de votre réponse en effet on a fait deux scintigraphie a Eva
le rein gauche si je me r’apl bien fonctionne a 75 % pole inf et 11 % pole sup celui qui veulent retirer l’intervention est prevue le 30 septembre nous habitons Drancy elle est suivie a Robert Debret en principe par le Dr Paye Jaouen qui est en congé mater et la ses le Dr El Gonemi qui va la prendre en charge je ne suis toujours pas rassurez d’autant que 7 jours après ça sortie de l’hôpital à nouveau infecté cette fois si sans fièvre bactéries sensible à l’oroquen mais résistant au bactrime on ne comprend plus rien même les médecin sont étonné

Bonjour,

Je suis une femme de 28 ans, mais le sujet m’intéresse beaucoup puisque j’ai une duplication urétérale droite. Jusqu’à l’âge de 12-13 ans j’ai souffert d’infections urinaires fréquentes (pour ne pas dire permanente) et d’une incontinence nocturne (bon, je ne sais pas si c’est lié, mais j’ai pensé que c’est quand même important de le mentionner). Depuis, je n’ai pas eu d’infections et bien heureusement les problèmes d’incontinence ont disparu.

Par rapport à la duplication urétérale droite, ce que je voulais savoir c’est :

1- Quelles en sont les complications possibles ?

2- Est ce qu’il y a des précautions particulières pour réduire le risque de complications, genre boire beaucoup d’eau, une hygiène spécifique, etc.

J’ai lu à propos du reflux. Quels sont ses symptômes ? Et comment l’éviter ?

J’ai pensé au sujet de boire beaucoup d’eau, parce que j’ai remarqué que quand je suis occupée et que je néglige de boire suffisamment d’eau, je ressens des troubles urinaires, genre difficulté d’uriner, picotement au bas ventre, sensation de malaise qui dure après avoir uriné même quelques heures. Ce que je fais alors pour "corriger" cette situation, c’est boire beaucoup d’eau, et comme, bien évidemment, face à ce geste, le volume et la fréquence d’uriner augmentent, je ressens un autre genre de malaise, sous forme de picotement au rein droit (douloureux mais relativement supportable) et de sensation de contraction de ce même rein droit (celui de la duplication).

Voilà, je m’inquiète que ce soit un début de problèmes rénaux. Je voudrais bien d’abord avoir votre avis et si c’est nécessaire d’aller consulter.

Je vous remercie.

Lyn.

Bonjour,

Il est trés difficile de vous répondre car il conviendrait d’avoir des précisions sur l’état de l’appareil urinaire et de vos reins.

comme vous avec ou le lire les systèmes doubles urétéraux peuvent poser en général 2 problèmes : obstable sur la partie haute du rein et reflux sur la partie basse.
Ces 2 anomalies peuvent à elles seules entrainer une altération du rein.

C’est pourquoi un bilan me parait opportun comportant :
echographie rénale
cystographie retrograde
scintigraphie au DMSA (en fonction de l’échographie)
bien sur un bilan sanguin pour évaluer la fonction rénale.

Je vous conseille de vous rapprocher d’un urologue qui pourra s’occuper de ce bilan.

Bien cordialement

bonjour !je venais vous demander votre avis sur un diagnostic :
ellyn , fille de 11mois chez qui on a décelé un sytème double pyélo caliciel gauche avec urétéro hydronéphrose du pyélon inférieur.
un ecbu a été fait (c’est moi qui est mis la poche et enmené les urines au labo) : leucocyturie à 250.000, hématurie à 20, germe kliebsella(1.000.000)
on est allée au urgence pédiatrique.ils lui ont refait un ecbu et une prise de sang.le crp<1, leucocyturie à 1000, et culture stérile jusque là.le Dr me dit que c une contamination et on est rentrée à la maison
je voulais savoir si vous pensez à cela aussi ?je pensais que lors d’une contamination, la leucocyturie est normale avec un taux élevé d’unité formatrice colonie ?
merci de m’éclairer.
cordialement.

bonjour ,je suis la maman d’une fille de 4 ans, elle a eu des infection urinere plusieures fois ,la 1er c etait à l ’age de 30 mois ,et la derniere etait en octobre ( 4ans) et on l’atraiteé avec Oroken, le probleme que le Dr m’a demandeé de lui faire une radio qu on peut la faire durant une infection ,mais le resultat de l ’echo :
-dilatation des cavites pyelo-calicielles et de l’ urtere jusqu’à abouchement vecicale.
-urtero-hydronephrose bilaterale modreé
quelles sont les complications possibles ?
est ce qu il y’a des precotionss particulires pour réduire le risque,

Bonjour,

La présence d’une dilatation modérée n’est pas trés en faveur d’un obstacle même si il faut bien entendu surveiller l’évolution.

En revanche il est important de faire une cystographie rétrograde afin de rechercher un reflux vésico urétéral. Comme vous l’a indiqué votre medecin cet examen ne peut être effectué en période d’infection et il faut se donner quelques semaines de recul, sous couvert d’un traitement antibiotique qu’il faut donc poursuivre au moins jusqu’à cet examen.

cordialement

bonjour.j sui une femme mariees de deux enfants mon probleme c est que mon marie a fait un scanner au niveau des reins apres une hematurie microscopiques et le resultat comme suit. calculs de 1mm et 1.5 et dedoublement du pyelon et uretere proximal du rien gauche et absence d hydronephroses et svp j veux bien savoir que veut dire ca et merci

Bonjour,

Votre mari présente une petite variation anatomique au niveau du rein qui fait que ce rein est drainé par 2 uretère au lieu d’un (l’uretère amène les urines du rein à la vessie). Mais ces 2 uretères se rejoignent et un seul va à la vessie.

Ceci n’a aucune incidence et son rein fonctionne comme ceux qui n’ont qu’un uretère.

Son problème est celui des calculs qui doivent être pris en charge par un urologue.

cordialement

bonjour je suis actuellement enceinte de 28 semaines et la derniere echographie fait etat de duplication renale (deux ureteres 12 mm sur le pyelon inferieur et 7.8 mm sur le pyelon superieur)avec un abouchement anormal dans la vessie et une ascite abondante.en conclusion :ascite abondante /duplication renale et ureterocele. j’aimerais savoir si la combinaisons de ces symptomes qui ne peuvent etre traites in utero aura des consequences sur la santé de ma petite fille apres sa naissance et si je dois envisager une IMG merci pour vos conseils

bonjour,

Il est difficile de savoir si l’ascite est en relation avec le problème rénal. Il est important de bien explorer le reste de la cavité abdominale.

Sur le plan strcitement rénal, un système double même avec une urétérocèle, et à condition que l’autre rein soit normal, ne pose à priori pas de problème sur l’avenir de votre enfant. Cependant cela necessitera des bilans, une surveillance et certainement une ou deux interventions chirurgicales, mais dont il est impossible pour le moment de prévoir quand cela devra se faire.

L’évolution lors de la prochaine échographie sera trés importante à apprecier.

cordialement

BON JOUR
merci de votre rapidite de reponse, on vient de réussir à faire la cystographie à ma fille(4ans) : un mega uretere non refluant ( uretere g:28mm et uretere d 31mm) et en ce qui concerne la scintigraphie :dilatation pyélo calicielle tres probable, avec absence de signes scintigraphique formels en faveur de sequelles post-infectieuse,
foncion renale : le 7/11/2010 ;creatinie :08 et uree :0.13
le27/11/2010 ;creatinie :06 et uree :0.15
son dernier r dv avec le pediatre m’a dit qu il faut attendre le prochain controle pour avoir l’avis du chirurgien ,( je ne sais pas quand ?)
elle est sous traitement de FURADOINE 50mg
est ce que la chiruregie est la seule solution ? j ai tres peur de complicatons, si vous pouvez m eclaircir ? farah ali

Bonjour,

Le megauretère que présente votre enfant est trés important avec un risque majeur d’infections urinaires à repetition.

a son age maintenant la probabilité que cela s’arrange spontanément est faible et il y en plus un risque d’altération du rein du fait de l’obstacle.

dans ces conditions l’option chirurgicale parait certainement la meilleure.

Les risques de cette chirurgie sont trés faibles, à condition que cela soir réalisé par un chirurgien pédiatre habitué à l’urologie.

cordialement

bonjour, je vous remercie de toutes vos réponses, je veux savoir votre avis sur la date de l opération qui aura lieu dans 3 mois : ce que je voulais savoir c’est :

1- Quelles en sont les risques possibles ?

2- Est ce qu’il y a des précautions particulières pour réduire le risque ?

3- votre avis et si c’est nécessaire d’opérer le plus vite,
Je vous remercie.

farah ali

Bonjour,

L’intervention chirurgicale pour un Méga Uretère est une intervention bien codifiée et si elle est réalisée par un chirurgien pédiatre habitué à l’urologie elle ne présente pas de risque particulier.

A distance les complications sont, rarement, le risque d’une récidive, le plus souvent partielle. Exceptionnellement on peut être amené à réintervenir quelques mois ou années plus tard.

comme précaution il convient de bien laisser un traitement désinfectant urinaire jusqu’à l’intervention.

Il n’y a pas lieu, à priori, de précipiter la date d’intervention.

cordialement

bonjour, finalement j ai présente ma fille (farah 4ans) ce jour 25-12-2010 au chirurgien ,qui a décéle ; - un mega uretere,

- une hypertonie du trigone,
- une vessie neurologique est fortement suspectee,et n est pas homogene,
il m a demande de faire une CYSTO-MANOMETRIE,
souhaitant votre avis ,merciiiiiiiiiiiiiiii
farah ali

Bonjour,

Effectivement dans ce contexte une vessir neurologique doit être suspectee.

La cystomanometrie est un examen essentiel.

cordialement

Bonjour’ je suis une maman d’une fille de 4ans presque depuis sa naissance elle soufre d’une infection urinaire avec fiévre j’ai lui fait un eycho de rein on a trouvé l’aspect double pyelon de rein gauche .svp quesq ca veut dir ca j’ ai rien compri esq c grave ou pa explique moi est merci d’avance.

bonjour,

Comme cela est expliqué dans l’article, le systéme double (duplication) correspond à un double système de drainage du rein (bassinet et uretère). Cet aspect est une variante anatomique et n’entraine pas forcément de problème.

cependant cela peut être la source soit d’un reflux vésico urétéral soit d’obstacle (uretero hydronéphrose).

en cas d’obstacle il y a une dilatation visible à l’échographie.

il convient de vérifier qu’il n’y a pas de reflux vésico urétéral en réalisant une cystographie rétrograde.

Quoiquil en soit cela n’est pas grave et peut tout au plus necessiter une opération en général simple.

Cordialement

slt c tjr madame sousou j’ai fé un scaner est un uiv a ma fille on a trouvé

double systeme urétral complete s’il ve plait qsq ca ve dire

esq c tjr normal ou pa est merci pour votre reponse.

Ma fille a une dilatation urétéro-pyélique bila térale modéreé prédominante à droite,et un résidu post-mictionnel estimé a 30cc .je vous remercier d’avance des éxplications que vous pourrez m’apporter sur le sujet et ce qui il y’a lieu de faire

bonjour,

quel âge à votre enfant ?

quelles sont les mesures de la dilatation ?

y a t’il eu des infections ?

cordialement

bonjour !on vient de réussir à faire la cystomanometrie à ma ptite fille (Farah 4 ans ) aujourd’hui :
remplissage a 20CC/MN-pression de base normale (15CM H20)-normotonie durant le remplissage-contraction non inhibee a 130 CC de remplissage avec des pressions tres elevees (120 CM H20) d’ou arret du remplissage ,
au total : VESSIE HYPERACTIVE
notre rdv avec le chirerugin est la semaine prochaine,merci pour vos conseils

farah ali

bonjour,

Votre chirurgien verra l’ensemble des éléments.

Possiblement un traitement médical parait envisageable (anticholinergiques).

cordialement

slt Mensieur l’administrateur j’ai envoyer un message le 12janvier par madame sousou est vous m’avez pa repondu s’il ve plait repond moi je vous attend est merci d’avance

Bonjour,

En ce qui concerne les systèmes doubles urinaires (duplication...) tout est expliqué dans l’article du site. Vous pouvez donc vous y référer.

Sinon il faut nous donner plus d’indications sur la situation clinique de votre enfant pour que l’on puisse vous donner un avis.

cordialement

bonjour,apres toutes les analyses,et les visites medicales, la maladie de ma fille (4 ans) a eté identifieé comme suit :
-un megauretere bilaterale non refluant :
uretere gauche :28mm
uretere droit :31mm
-vessie hyperactive
priere m’informer du traitement medical adequat .
est -ce qu’une opération chiruregicale est nécéssaire pour ce cas ?
merci beaucoup.
farah ali

bonjour,

comme je vous l’ai déjà indiqué compte tenu du problème de fonctionnement vésical il convient dans un premier temps de traiter médicalement ce problème (voire avec votre chirurgien). Le Mega Uretère est trés probablement secondaire ou tout du moins majoré par ce problème. (toujours sous couvert d’un traitement anti septique urinaire).

Il convient de surveiller l’évolution et de réévaluer la situation secondairement.

cordialement

bonjour ; Merci pour votre reponse, effectivement ma fille est sous trairement anti-septique urinaire et toutes les radios( UIV ; CUM, Echographie, ont demontré un mega uretere bilateral non refluant, sauf le dernier examen a fait resortir un nouveau symptome qui est la vessie hyperactive alors que ma fille se comporte normalement et urine normalement et sous aucune contraite,
est ce qu’il faut d’autres examens pour operer au niveau du mega uretere ou non car le girurgien nous a retourner au point de depart, c’est a dire au medecin traitant,
Merci pour votre aide
A bientot farah ali

a priori ce n’est pas au medecin traitant de prendre en charge ce genre de problème.

Il faut donc voire un urologue pédiatre (chirurgien pédiatre spécialisé en urologie)

cordialement

Bonjour merci de votre réponse en effet on a fait une 2eme
UIV :
le 26/01/2011 : un méga uretère bilatéral moyennement obstructif
(uretère g=20mm, uretere d=18.5mm)
La vessie a une paroi souple, sa plage est homogène et ses contours réguliers.
a son age maintenant est ce que cela s’arrange spontanément vu que la dilatation des ureteres a deminue ?
Merci beaucoup pour vos conseils
farah ali

Bonjour,

Dans le contexte d’infections urinaires il peut y avoir une réaction vésicale transitoire avec un épaississement et un dysfonctionnement de la vessie.

Le fait que la dilatation diminue est un bon signe.

Il convient de prévoir une scintigraphie au MAG3 pour bien quantifier l’obstacle. Si l’obstacle est modéré une surveillance sous traitement antiseptique urinaire au long cours parait la bonne attitude.

cordialement

Bonjour à tous et à toute !
J’ai 21 ans et j’ai eu un système double gauche stade IV avec dénorme problème au niveau des uretères surtout à gauche.
Depuis ma naissance j’avais des acces de fievre à 41•c ce n’est qu’à 4 ans et apres divers examens qu’on a detecté cette mal formation. (sachant qu’à l’époque la technologie n’était pas la même... J’ai été opéré en urgence à Marseille par le Pr. Alessandrini par la métode cohen. J’ai une cicatrice de 15 cm en bas du ventre dans la pliure du ventre, elle est tres discrete ( juste une ligne blanche de 1mm depaisseur.)
Tout est rentré dans l’ordre mais suite au diagnostic tardif des médecins j’ai perdu enormément de mes capacités reinal, ils marchent à 9% pour le gauche et 92% a droite ( sachant que chaqu’un doit travailler a 50% pour faire 100% ).
Ce qui a eu des conséquences a mon adolescance lorsque j’ai été indisposé, ma paroie reinal ainsi que mon urtère droit se sont épaissi et jai du subir 8 interventions en 6 mois... Aujourd’hui tout vas bien mais je ne suis pas à l’abris d’un pépin, plus de sport pour moi ni de boisson gazeuze etc...

Alors si j’ai un conseil à donner aux parents c’est de ne pas hésiter un instant lorsqu’on est bebe on oublie. Moi j’ai pas eu cette chance j’ai non seulement contracter des crises d’angoisse car j’etais agé de 5 ans et que a cette age on oublie pas et on est en age de comprendre et ressentir les peurs des parents mais aussi suite à ca jai passé plus d’1 ans à l’hopital seule entre 4 murs blanc !

Bonne chance et bon courage à tous et surtout faite confiance aux medecins.

Bonjour,

merci pour votre témoignage.

Comme vous le soulignez la situation a bien évolué et la majorité des problèmes sont détectés lors des échographies anté natales et prises en charge dés la naissance, évitant les problèmes auxquels vous avez été confrontée.

cordialement

BONJOUR MON PETIT GARCON EST NE A six mois et demi avec une duplication ureterale droite entrainant un reflux important. A CES HUIT JOURS L UROLOGUE A PRATIQUE UNE CURE D URETEROCELE PUIS IL A ENSUITE ETE SOUS ANTIBIOTIQUE AFIN D EVITER TOUTES INFECTION MAIS HELAS SANS SUCCES ; pour ces cinq ans le chirurgien a decide de praique un cohen depuis mon fils va tres bien il n a plus ni de reflux ni d infection urinaire . DE PLUS L OPERATION C ETAIT TRES BIEN PASSEE. BON COURAGE A TOUS

Bonjour, j’ai 25 ans. On vient de me découvrir une bifidité urétérale gauche sur un uroscanner. Cela peut-il expliquer des épisodes de douleurs lombaires gauches/ infections urinaires (avec ou sans fièvre) multiples depuis la petite enfance ? (reins d’aspect normal hormis plusieurs kystes denses à gauche, cystographie rétrograde dans l’enfance normale). Si oui, y’a t-il quelque chose à faire ? Merci de votre réponse

Bonjour,

C’est difficile de pouvoir vous répondre sans voire les clichés du scanner :

- est une bifidité (duplication partielle) ou une duplicité (duplication totale ) ?
- y a t’il une dilatation des voies urinaires ?
- vous parlez de rein normal mais avec des kystes : ce n’est pas normal. quelle est la nature de ces kystes et leur localisation ?

cordialement

Bonjour, je vous remercie de votre réponse. J’ai tenté d’envoyer une partie des clichés sur l’adresse mail du site, mais je ne sais pas si le mail est bien passé (?). Sur le compte- rendu est précisé : sans injection, aspect de kystes denses du rein gauche, sans caractère suspect. Au temps tardif, Bifidité urétérale gauche, les 2 uretères se rejoignent à environ 5 cm de leur abouchement commun dans la vessie. Pas de calcul. Et il n’y a pas de dilatation des cavités pyelocalicielles sur la dernière échographie. Je n’ai pas de renseignements plus précis.

Bonjour, j’aurais aimer avoir un avis sur une intervention que l’on ma faite et dont je ne retrouve aucun document de l’hospital, mes parents étant en séparation à cette époque. Je vous fait donc un résumé de mes comptent rendu d’hospitalisation celon ce qu’il me reste :

- hospitaliser du 4 au 7 avril 1999 pour pyélonéphrite aïgue.
- hospitaliser du 30 avril au 3 mai 1999 pour infection urinaire sur reflux vésico rénal gauche.
un traitement antiseptique à été suivi pendant 3 mois.

- hospitaliser du 2 au 8 août 2000 pour récidive pyélonéphrite aïgue à droite
échos : rein gauche atrophique (75*36mm avec un aspect étirer des tiges calicielles avec une déformation des calices et une diminution d’épaisseur du parenchyme qui mesure 6 mm, pas de dilatation des cavités, il y a épaississement pyélique), rein droit mesure 100*50mm, cavités ne sont pas dilatées, aspect étiré de la tige supérieur avec déformation des calices et cicatrices parenchymateuses.
biologie : fonction rénale limite.
(c’est le seul compte rendu complet que j’ai pû retrouver mis a par les informations se trouvant sur mon carnet de santé).

le 29 septembre 2000 : mesure du trajet sous muqueuse + cystoscopie avec AG.
je présente une cicatrice de 4 cm a peu près juste au dessus du maillot ce qui je crois ne correspond pas à l’intervention précédente et si tel était bien le cas, j’aimerai savoir qu’elle pourrait être l’intervention qui serait la cause de cette cicatrice car il se trouve qu’aujourd’hui j’ai 19 ans et que j’ai de nouveau une infection urinaire.

En vous remerciant par avance et si vous avez besoin de plus de renseignement n’hésiter pas (même si je n’ai que très peu de document).

Bonjour,

C’est difficile de pouvoir vous répondre. Effectivement une cicatrice de 4 cm parait petite pour pouvoir réaliser une cure chirurgicale du reflux, et dans cette hypothèse l’intervention possible pourrait être une cure de hernie inguinale.

Le mieux c’est de prendre contact avec le service de chirurgie qui s’est occupé de vous.

Enfin compte tenu de l’asymétrie de taille qui existait au niveau de vos reins il parait certainement préférable que vous preniez contact avec un urologue (chirurgien pédiatre ou pas) afin de faire un bilan pour evaluer la situation actuelle.

Cordialement

En effet c’est ce que je pense, néammoins est ce que lors d’une intervention pour une hernie inguinale il y à pose de drain ( 2 drains ainsi que pose d’une sonde entrée par voie naturelle que je qualifirais d’urinaire, garder plusieurs jours après l’intervention) ?

Concernant le fait de prendre contact avec le service qui m’a pris en charge je suis passé par mon médecin traitant et à ce jour il n’a pas eu de réponse et cela va bientôt faire un an. Pourriez vous m’indiquer la marche à suivre pour obtenir ces informations auprès de l’hospital.
Merci

bonjour,

mon fils de 7 ans vient de faire sa 3ème pyélonéphrite : 1ère à 3 mois ( 3 jrs d’hospitalisation et rien vu d’anormal à l’échographie , ainsi qu’aux 2 autres échographies de contrôle), la 2de à 6 ans et 1/2 ( 41,4 ° de fièvre et hospitalisation pdt 3 jours, rien vu à l’échographie) et enfin la 3ème , il y a 15 jours ( prise en charge à la maison par traitement intramusculaire).

Mon généraliste et le pédiatre me disent qu’il faut maintenant faire des examens complémentaires ( cystographie et scintigraphie). Nous habitons en Corse et il est prévu de nous rendre à Nice pour pratiquer ces examens vers le 20 juin. On ferait la cystographie et l’échographie à l’hôpital Lenval et la scintigraphie à l’hôpital Larchet.

Je sais en quoi consistent ces 2 examens mais j’aimerai savoir de quelle manière sont pris en charge les enfants ( utilisation de gaz pour calmer la douleur , présence acceptée d’un parent pdt l’intervention ....). Mon fils a particulièrmeent besoin de savoir comment va se dérouler l’intervention car il souffre d’un syndrôme d’asperger ( donc assez anxieux). comme il aime particulièrmeent l’anatomie, je lui ai bien expliqué quelles pouvaient etre les causes de ses pyélonéphrites mais il me demande des précisions squr l’intervention.

Je suis tombée sur ma 3ème échographie de grossesse et voici ce qu’écrit le médecin : " sur le plan urinaire, aspect normal du rein droit. Le rein gauche reste de taille normale. on visualise de petites cavités excrétrices qui pourraient évoquer une duplication de la voie excrétrice à type de duplication pyélocalicielle. Pas d’ectasie visualisable .les 3 segments des 4 membres sont visualisés" - en conclusion de l’échographie : " grossesse normale"

il ne m’a jamais été dis qu’il faudrait faire des contrôles après la naissance et les médecins qui ont eu connaissance de cette échographie ( gynéco) ne m’ont jamais reparlé de cela.

je n’en ai donc jamais fait état lors des pyélonéphrites de Paul puisque je viens d’y retomber dessus par simple hazard.

je trouve tout de meme bizarre qu’un médecin ait vu quelque chose avant la naissance alors que depuis rien n’est apparu à aucune des échographies pratiquées ( et pourtant , comme nous déménageons souvent, elles n’ont jamais été faites par la même personne !)

Ensuite s’il s’avère qu’une intervention chirurgicale est nécessaire, j’aimerai connaitre les meilleurs services dans le domaine ( même si c’est sur paris , toulouse ou montpellier) - y a il quelqu’un de compétent sur Nice ? et qui ?

enfin n’est il pas préférable de faire pratiquer la scintigraphie et la cystographie dans le meme hôpital que celui que l’on choisirait dans le cas d’une intervention ? ne risque t on pas de vouloir tout lui refaire faire ?

je vous remercie d’avance pour vos réponses

Madame,

Votre fils ayant fait plusieurs infections urinaires avec de la température il est logique de lui faire quelques examens afin de voir s’il n’existe pas une maladie (malformation) sous-jacente pouvant expliquer ceci. Et c’est d’autant plus important qu’on semble avoir détecté une anomalie durant la grossesse (ils serait utile d’apporter vos échographies prénatales si vous les avez).
La cause la plus fréquente d’infection est le reflux d’urine de la vessie vers le rein notamment dans une duplication rénale.
La cystographie est un examen qui se fait en radiologie. On monte une petite sonde urinaire sous anesthésie locale et on injecte un produit de contraste dans la vessie afin de repérer un reflux éventuel. La scintigraphie est un examen où l’on injecte un produit radioactif dans une veine. Ce produit est capté par les reins et éliminé. Cela permet d’avoir une idée de la fonction des reins et de voir si les infections ont entrainé des cicatrices dans le rein ou non. Les produits radioactifs sont contrôlés par l’état. A Nice seuls l’Archet et l’institut Arnaud Tzanck ont le droit d’en utiliser.
Les équipes de Nice sont tout à fait capables de vous aider dans le diagnostic et de prendre en charge le traitement éventuel des anomalies de l’arbre urinaire.
Ils ont l’habitude de travailler avec les médecins corses.

Cordialement

Bonjour,

Ma fille a 19 mois. Elle a déjà été hospitalisée 3 fois depuis sa naissance pour PNA.
Chaque fois confirmé par la scinti, ou on a pu mettre en évidence les encoches dans le parenchyme rénal droit.

A priori, pas de reflux vesico-urétéral. Son dossier est passé en comité dans un hôpital pédiatrique universitaire, et j’ai reçu un coup de fil de la néphro pour me dire que ma fille a un rein duplex a droite.

Demain, elle a son bilan global ( comme tous les 6 mois) mais on me parle déjà ( pédiatre de ville ) de lever sa prophylaxie furandantine.
Cela me fait peur. gros risque de rechute ? la dernière fois, le foyer e COLI d’infection était un multi résistant, et les médecins m’ont dit que si rechute, on serait coincés point de vue antibiothérapie.

Aussi, est il vrai que si elle refait une PNA maintenant, on ne devra plus hospitaliser, parcequ’une traitement oral sera suffisant ?

Je suis anxieuse, mes questions sont un peu dans tous le sens, sans question précise, sauf, un rein duplex c’est quoi finalement ? exactement ? Et les risques ?

Merci, belle soirée

Bonjour,

Le rein "duplex" correspond à ce que l’on appelle un duplicité rénale, c’est à dire, comme cela est expliqué dans le topo, que le rein est drainé par un double système d’uretères qui peut être partiel ou complet.

Les problèmes que cela peut poser sont soit un obstacle sur la partie supérieure du rein ce qui se traduit par une dilatation, soit un reflux sur la partie inférieure du rein.

a priori dans ce que vous avez indiqué ces deux hypothèses sont écartées et il n’y a pas de cause favorisante à ces infections.

Il est donc légitime de proposer l’arrêt de l’antibioprophylaxie.

cordialement

Bonjour,
Mon fils est né en janvier 2011 avec un hypospadia.
En octobre il a eu une piélonéphryte à germe piocianique.
Je ne suis pas sûr de l’ortographe des termes.
Il a passé une cystographie hier et elle met en évidence une méga urtère avec reflux coté gauche et un léger reflux coté droit.
nous devons envoyer les résulatats au Professeur qui le suit depuis sa naissance mais dû coup nous sommes inquiet et nous nous demandons ce qu’il va bien pouvoir ce passer maintenant ! Nous craignions une nouvelle infection et une future opération.

Pourriez vous m’en dire plus ?
Merci !

Bonjour,

dans la majorité des cas le reflux se corrige spontanément avec la croissance.

Dans cette hypothèse on laisse le plus souvent un traitement antiseptique urinaire jusqu’à l’acquisition de la propreté pour diminuer le risque d’infection.

Si malgrés tout votre enfant refait des infections urinaires et/ou si il y a une altération des reins (une scintigraphie peut être discutée) une intervention chirurgicale peut être envisagée (soit traitement endoscopique par injection ou chirurgie classique).

A priori il convient aussi de corriger son hypospadias dans le courant de sa deuxième année.

Cordialement

Son hypospadias sera corrigé en janvier-février.
Il est sous alfatil depuis ses 2 mois. Il a passé une scintigraphie en août qui montrait un rein gauche dont la fonction est diminué sachant que son rein gauche est doublé avec une partie inférieur attrophiée.
Cela est peut etre la raison qui pousse le pédiatre à nous parler de chirurgie !
Je ne sais pas !

bonjour. mon fils âgé de 20 mois sans antécédents d’infections urinaires.
A l’occasion d’une echgraphie anté-natale on a suspecté une bifidité.
Après la réalisation de l’échographie, la cystographie rétrograde et l’UIV les résultats sont :
- A l’UIV:une bifidité urétero-pyelo-calicielle gauche complète avec mutité du pôle inférieur gauche qui n’est visible qu’après un reflux, un reflux grade 4 et dilatation du pôle inférieur gauche. le pole supérieur gauche est de structure et fonction normale et sans reflux.
il y a une bifidité paretielle du rein droit sans dilatation ni de reflux.
- A la cystographie :une dilatation pyelo-urétérale et un reflux vesico-ureteral grade 4 interessant la partie inferieur du rein gauche . pas de reflux a droite.
ma question concerne l’indication opératoire chez mon fils (sachant qu’il est totalement asymptomatique). si oui quand. et l’antibioprophylaxie chez lui.
Cordialement

Bonjour,

votre enfant présente une situation assez classique avec une système double complet d’un côté avec reflux sur le pyelon inférieur qui en l’espèce ici n’est pas fonctionnel. Le reste de l’appareil urinaire est normal.

En pratique en l’absence de problème notamment d’infection urinaire il ne faut rien faire en dehors d’une surveillance échographique.

En cas d’infections urinaires répétées on peut être amené à discuter un geste chirurgical et la discussion portera sur la technique ; en effet il y a deux options : soit une nephro-ureterectomie polaire inférieure (avec un petit risque sur le pyelon supérieur, cette chirurgie étant parfois délicate), soit une reimplantation des deux uretères au niveau de la vessie.

cordialement

bonjour.
vous m’avez conseiller une surveillance échographique.. mon fils a maintenant 03 ans, il est toujours asymptomatique, et la dernière échographie faite hier a objectivé : Rein gauche ( coté de bifidité complète) est normal, présentant des contours réguliers et une echostructure homogène, mesurant 74 mm sur 27.6 mm et l’index parenchymateux est de 7.7 mm. siège d’une bifidité pyelo urétérale complète sans dilatation des cavités pyelo-calicielles.
Rein droit est normal.70/29 mm et 7.7 d’index cortico-parenchymateux.
mes questions sont : quoi signifier la disparition de la dilatation des cavités pyelo-calicielles. ? es-ce que le reflux a diminuer de grade ? et y a t’il un besoin a autres examens complémentaires ( cystographie rétrograde ou scintigraphie) ?
merci a votre attention
mes salutations

Bonjour mon fils de 10 ans vient de faire une pyelonephrite aiguë à germe pseudomonas aeruginosa...il a passé 4jours à l’hôpital avec deux antibiotiques en perf, maintenant son traitement se poursuit pdt 6jours avec du ciflox...à l’échographie on a constaté qu’il avait une duplicité au niveau du rein droit...la cystographie qu’il vient de faire à confirmé la présence d’un reflux du côté droit...une opération est elle nécessaire pour éviter tout risque d’une nouvelle infection ?ou existe-t’il d’autres moyens de préventions ?
merci pour votre réponse.

Bonjour,

il faut corriger ce reflux. En fonction de l’importance du reflux et du retentissement sur le rein on peut discuter soit un traitement par injection endoscopique (avantage la simplicité car par d’ouverture, inconvénient ca ne marche pas à 100%) soit un traitement chir classique (inconvenient il y a une incision et 3 j d’hospitalisation, avantage ca marche à tous les coups).

Nous vous recommandons de rencontrer un chirurgien pédiatre pour en discuter.

cordialement

Bonjour,

J’entre dans mon dernier mois de grossesse et ma gynécologue m’a signalé que la cavité rénale de moins fils était "un peu juste", soit 6 mn. Elle n’a pas vu le second rein lors de cette échographie. Elle ne paraissait pas inquiète et m’a dit que tout rentrait dans l’ordre dans neuf cas sur dix à la naissance. Je suis repartie sans m’inquiéter sur le moment mais aujourd’hui, j’y repense sans cesse et me fais beaucoup de soucis.

De quoi s’agit-il exactement et quels sont les dangers pour le bébé ? Est-ce une malformation ? Cela porte-il un nom ? Si le bébé présente toujours ce problème à l’accouchement, quelles peuvent être les conséquences pour lui, à la naissance et par la suite ? Quelles solutions existent ? Merci d’avance pour vos explications.

Cordialement,

Stéphanie T.

Bonjour,

Votre bébé présente une petite dilatation des cavités du rein. Effectivement cela s’arrange spontanément dans la grande majorité des cas.
Parfois au contraire cela se majore donnant un syndrome de la jonction pyelo urétéral (petite malformation entrainant un blocage entre le rein et l’uretère), pouvant imposer au pire une intervention chirurgicale simple sans conséquence.

Ceci impose donc un controle échographique quelques jours aprés la naissance et à 1 mois.

cordialement

Bonjour, j’ai une fille de 6 ans et demi qui a fait trois infections urinaires, la derniere date de deux ans. l’echogneraphie revele la presence d’une stase des cavites excretrices renales bilaterales . svp dites moi si le cas est grave et qu elle est la solution pour ce cas

Bonjour,

Bien entendu nous avons pas assez d’éléments pour pouvoir vous donner un avis.

Stase ? s’il s’agit d’une dilatation, quelles sont les mesures ?

Comment sont les reins à l’échographie ?

Enfin est ce qu’il y a eu une cystographie retrograde de réalisée à la recherche d’un reflux vesico urétéral ?

Cordialement

Bonjour, ma fille de 6 mois a déjà fait 5 infections urinaires, la 1ère a 2 mois et demi elle a été hospitalisée. Je l ai remarqué car elle avait du pus dans la couche mais pas de fièvre, résultat des urines echerichia coli 10 puissance 5. Les fois suivantes cela s’est manifestée de la même manière, du pus dans la couche mais pas de fièvre, tout juste 10 puissance 4 a chaque fois et la dernière elle avait
100 000 leuco 10 puissance 3 avec 2 germes différents donc ils m ont rendu culture stériles. Elle prends toujours du bactrim, après l’arrêt de l’antibio cela recommence 1semaine après. Elle a passé une cysto il y a un mois et ils n’ont rien trouvés, pas de reflux.Je ne comprends pas, auriez vous une petite idée ? Est ce un cas particulier ? Je vais aller consulter un uro-pédiatre mais en attendant pourriez vous me répondre.
Merci d’avance.

Bonjour,

Ce qui est sur c’est qu’il n’y a rien de grave.

Il est effectivement important de consulter un chirurgien pédiatre notamment pour s’assurer qu’il n’y a pas d’anomalie locale notamment de coalescence des petites lèvres.

Ce que l’on peut noter c’est que la numération des germes sur les analyses est sur certaines inférieur au taux requis pour parler d’infection.

Il convient de poursuivre un traitement antiseptique urinaire sur au moins 6 mois en alternant les produits (par exemple Bactrim et alfatil pour éviter le développement de résistance).

cordialement

Merci de votre réponse. J ai encore une petite question. Si ma fille a du pus dans les urines mais pas de germes, faut-il traiter OBLIGATOIREMENT ? Est ce qu une pyurie peut partir sans traitement ? Est ce que ça peut empirer si on ne fait rien ? Car mon pédiatre m a dit que si il n y avait pas de germes il ne faut pas traiter. Ma fille a encore du pus aujourd’hui elle n a pas de fièvre mais elle pleure et elle est ronchon, je vais lui faire une analyse demain matin mais si il n’y a pas de germes que faire ???
Merci
Cdlt

Ma fille a fait une pyelo nephrite a 3 mois traitee en Iv 5 jours a l hopital. La cystographie a revele un double pyelon a gauche avec une legere dilatation du rein gauche. Le reflux a ete qualifie de grade II. Elle a eu deux ou trios cystites après ce premier episode. A deux ans nouvelle pyelonephrite et de nouveau hospitalisation 5 jours antibio en IV suivi de 10 jours d’oroken. Ma fille a 25 mois. Nous voyons un chirurgien dans 10 jours et prendrons plusieurs Avis. Selon vous avons-nous encore une chance de recidive du reflux ? L’acquisition de la proprete est en cours cela peut aider ? Quel risque prenons nous a attendre ? Quels examens le medicin va t il demander pour proposer une chirurgie ou non ? Merci pour votre reponse

Bonjour,

il convient de refaire une cystographie à la recherche d’un reflux persistant et d’apprécier les reins à l’échographie voire à la scintigraphie.

Même si il y a un reflux persistant on ne peut exclure que cela se corrige encore spontanément. C’est donc en fonction des résultats que la decision thérapeutique pourra être prise.

cordialement

Un grand merci pour votre reponse rapide et claire. Je continue a esperer que la chirurgie ou anesthesie generale peuvent être evitees. Merci du temps que vous consacrez aux parents anxieux !! Bonne soirée et a bientot. Anissa

bonjour jai 19 ans jai une duplicité pyélo droite j’ai souffert d’infections urinaires mon grand probleme Je ne peux pas emprisonner l’urine (mon culotte est toujour mouiller) je veux savoir est ce qu’il ya des cas pareil ?
conclusion : discréte ptose vésicale par ailleurs il na pas été noté de fistule vésico vaginale actuellement décelable
la vessie et le haut appareil urinaire ne presentent pas d’anomalie notable
a signaler une duplicité pyélo urétérale droite merci d’avence

Bonjour,

Il serait utile de faire une UIV ou une uro IRM pour rechercher une possible implantation ectopique d’un des uretères de la duplicité.

Cordialement

Bonjour,

Ma fille de 5 mois est née avec une duplication rénale bilatérale, et un urétérocèle à la fin de l’uretère supérieur du rein droit.

Après plusieurs examens (cysto, scintigraphie) il s’avère que le pyelon supérieur de son rein droit ne fonctionne pas. Son urétérocèle, suite à une incision par andoscopie à la naissance, a légèrement diminué mais est toujours là.
Elle a un reflux dans l’uretère du pyelon inférieur droit.

Le rein gauche fonctionne bien, sans dilatation ni reflux.

Elle est sous alfatil depuis la naisance et n’a jamais fait d’infection pour l’instant.

Le chrirurgien propose une néphrectomie du pyelon sup droit, de réimplanter l’uretère inférieur qui présente un reflux et d’enlever du coup l’urétérocèle de la vessie.

Je sais qu’il y a des risques d’abimer sa vessie et cela m’angoisse beaucoup. Le chirurgien m’a dit que d’autres spécialistes proposeraient peut être d’attendre car elle n’a jamais fait d’infection mais pour lui elle en fera forcément un jour et il vaut mieux l’opérer une fois pour toute à un an que plus tard.
Je lui fais confiance mais je n’y connais rien et cela me fait peur...

Bonjour,

Dans la mesure où il n’y a pas d’infection il n’y a aucune urgence et necessité à intervenir, surtout qu’un geste sur la vessie chez le nourrisson n’est pas dénué de risque, loin de là.

Raisonnablement ce n’est qu’en cas de problème d’infections à repetition qu’une indication chirurgicale devrait être posée (aprés réévalution par cystographie) , surtout que la partie du rein concernée ne risque rien puisque non fonctionnelle.

Cordialement

Notre spécialiste pense qu’il ne faut pas laisser la partie du rein qui ne fonctionne pas car elle risque de s’infecter un jour.
Et il pense que le reflux ne se résorbera pas car l’uretère est vraiment très mal formé... C’est pourquoi il ne souhaite pas attendre 2 ans et l’opérer plutôt à 1 an.
Votre réponse me fait énormément douter. Mon bébé est sous alfatil depuis sa naissance. Peut être qu’elle se mettrait à faire des infections urinaires si on arrêtait le traitement.
Vous, vous seriez d’avis d’arrêter son traitement et de voir ce qui se passe ? Et en cas d’infection, de pyelonéphrite... vous décideriez alors d’opérer ?

Cordialement.

Et je précise que le reflux va vers la partie du rein qui fonctionne.

Bonjour,

La chirurgie de reconstruction au niveau de la vessie dans le cadre d’une urétérocèle n’est pas dénuée de risque et s’avère parfois trés difficile.

Dans ces conditions il ne faut intervenir que si necessaire c’est à dire en cas d’infections à repetition.

Sinon, et la majorité des équipes de chirurgie pédiatrique sont d’accord, on surveille l’évolution.

Cordialement

Merci pour votre réponse. A la base le chirurgien ne souhaitait pas toucher à l’urétérocèle. Mais pour réimplanter l’autre uretère où il y a reflux il est obligé d’y toucher et de l’enlever.
Je lui reposerai la question. Et j’avoue être très étonnée car il s’agit d’un spécialiste très reconnu.
Bien cordialement.

Bonjour,

Bien entendu on est obligé d’enlever l’urétérocèle si on veut reimplanter l’autre uretère.

C’est pourquoi beaucoup de chirurgiens pédiatres vont être attentiste si il n’y a pas de problème tels des infections à repetition ou une altération du pyelon restant. L’intervention n’est envisagée que secondairement si besoin.

Maintenant il est vrai que d’autres sont beaucoup plus interventionistes.

Cordialement

Bonjour,

J’aurai alors une toute dernière question : peut-on vivre avec un reflux sans jamais avoir d’infection urinaire ou que cela ne détruise le rein concerné ? J’imagine que c’est très rare, non ?

Merci beaucoup pour ce forum, c’est vraiment une chance.

Bien cordialement.

Bonjour,

La réponse est oui.

Bien sur cela suppose une surveillance notamment chez l’enfant de la croissance rénale.

cordialement

Bonjour,

Ma fille de 28 mois va subir une intervention chirurgicale lundi et j’ai très peur des conséquences...
Je vais essayer de vous expliquer avec mes propres termes car je ne maîtrise pas bien le jargon médical.

Ma fille a deux "double reins" avec deux uretères de chaque côté (duplicité). D’après ce que j’ai compris, deux de ces uretères se terminent par des urétérocèles dans la vessie et deux autres sont dilatées.
Elle est sous bactrim depuis bientôt 6 mois suite à deux pyélonéphrites consécutives (en décembre). Une cystographie rétrograde a permis de diagnostiquer un reflux des urines vers les deux reins.

Le chirurgien m’a également indiqué que, d’un côté, il y a un pyélon supérieur qui représente 5%(des 50%) et le pyélon inférieur 45%. De l’autre côté, c’est l’inverse, on a le pyélon supérieur à 45 % et l’inférieur à 5%. (URO IRM réalisé)

Lundi, ils vont passer par la vessie (pas d’ouverture sur le ventre). Ma fille rentre le matin à l’hopital et ressort le soir même.

Ils vont percer les deux urétérocèles de manière à faciliter l’écoulement des urines et ils vont injecter un produit à la base des autres uretères pour réduire leur diamètre et limiter un éventuel reflux par ici.
En effet, ils ne savent pas vraiment à quoi sont réellement dû les reflux : les urétérocèles, les uretères dilatées ou les deux ? C’est pourquoi, ils réalisent ces quatre interventions.

Ma question est donc :

Quels sont les risques liés à cette opération ?
Ma fille peut-elle perdre la fonctionnalité d’un des ses reins ? Le chirurgien m’a expliqué qu’on avait de la chance que les technologies aient évoluées et qu’on ne lui ouvre pas le ventre pour cette intervention mais elle n’a pas été très explicite sur les risques que comportaient cette opération.Merci pour vos réponses.

Bonjour,

Il est difficile de se faire une idée précise et de vous donner un avis sur l’opportunité de cette intervention ne disposant pas des examens : échographie (quelle est l’importance de la dilatation de la partie supérieure des reins ?), des images de la scintigraphie (repartition de la fonction sur les reins ?), de la cystographie (importance du reflux).

Votre enfant va subir un seul geste endoscopique qui va ouvrir les uréterocèles (mais avec comme conséquence le plus souvent l’apparition d’un reflux...) et un geste d’injection d’un produit (le Deflux°) mais dont le résultat est assez aléatoire dans ce cas précis.

Ce geste ne comporte pas de risque en dehors de ceux exposés.

cordialement

Merci pour votre réponse.

L’opération s’est bien déroulée (d’après le chirurgien), on fait une échographie dans 1 mois pour voir comment le Deflux a évolué...

Il m’est difficile de vous apporter d’autres éléments car je n’ai pas en ma possession les clichés des examens.
Votre réponse me laisse néanmoins perplexe car le but de l’opération était justement d’arrêter le reflux ... pas de le favoriser.
En effet, le chirurgien nous a expliqué qu’il perçait les uréterocèles pour faciliter l’écoulement de l’urine vers la vessie, ce qui me paraissait être logique.
Mais vous me dites que les conséquences d’une telle intervention sont plutôt un résultat inverse : soit un risque de favoriser un reflux ??
Je ne comprends plus.

Bonjour,

En relisant notre echange je m’interroge à nouveau :

L’intervention qui consiste à retirer l’urétérocèle de la vessie est-elle plus ou moins risquée en fonction de l’age du patient ? Et si oui, à partir de quel age est ce le moins risqué ?
Est-il plus facile d’opérer un enfant de deux ans qu’un an ?

Et concernant la néphrectomie de la partie du rein qui ne fonctionne plus, est-ce toujours systématique ou est ce que les avis divergent également d’un spécialiste à l’autre ?

Merci d’avance

Bonjour,

Oui il y a moins de risque pour la vessie si on intervient à 2 voire plutôt 3 ou 4 ans qu’à l’âge de 1 an.

Il n’est pas necessaire d’enlever la partie supérieure du rein si elle ne pose pas de problème (infection ou importante dilatation). Mais si on fait un geste au niveau de la vessie pour enlever l’uretèrocele il faut alors aussi enlever cette partie du rein.

Cordialement

Merci beaucoup.

Bonjour,
je suis une maman d’une petite fille de 9 ans qui fait des pyélonéphrites à répétition malgré son intervention de cohen sur les 2 uretères (reflux) à l’age de 2,5 ans. Deux à trois infections par an un reflux diagnostiqué par le radiologue mais mis en doute par le professeur, car pas de cliché pour le montrer.
Peut on réopérer l’uretère en cause ? car le professeur dit qu’on ne peut faire une seconde opération dessus. Elle a eu tous les examens nécessaires.
Que peut on faire, elle est à bout encore une cette semaine !! à chaque fois c’est antibio par voie intraveineuse etc.....
Merci de me répondre et de me conforter dans le fait qu’on peut toujours trouver des solutions....urgent,

Bonjour,

Il y a toujours des possibilités. Il est possible de réintervenir ou eventuellement de réaliser une injection endoscopique.

Avant bien sur il faut être sur de la persistance ou récidive du reflux et de son côté pathogène, principalement si il y a un retentissement sur le rein à la scintigraphie.

cordialement

bonjour,
j’ai des amis en Italie qui ont leur petite fille de 5 ans qui a un rein qui ne fonctionne qu’à 5% de sa capacité et l’autre rein est valide.
Elle a fait depuis sa naissance beaucoup de cystite et a constamment été traité par antibiotique.
aujourd’hui les médecins ont constaté cette anomalie cependant ils ont inscrit l’enfant sur une liste d’attente pour faire l’opération faute de place à l’hopital. Est ce normal et la même procèdure en france et n’est ce pas risqué d’attendre pour le rein valide.

Merci

Bonjour,

Nous n’avons pas bien compris de quelle anomalie vous parlez et de quelle opération il s’agit ?

cordialement

Bonjour mon fils de 21jours a une bifidite pyelique droite sans dilatation ureterale sous jacente ainsi Qu une duplication uretero pyelo calicielle gauche avec mega uretere en provenance du pyelon supérieur sans neamoins de pyelactasie supérieure.
Son Pediatre nous a dit Qu une intervention s imposait, sauriez vous de quelle type d’ intervention s agit il et quelles pourraient etre les complications ?
Merci.
Cordialement

bonjour,

Si seul l’uretère est dilaté ou si le pyelon est peu dilaté et en l’absence de problèmes infectieux il n’y a pas d’intervention à prévoir dans l’immédiat et seul un suivi s’impose.

Prenez rendez vous avec un chirurgien pédiatre spécialisé en urologie qui pourra vous donner toutes les explications et la conduite à tenir.

cordialement

Bonjour, ma fille de 3 ans va se faire opérer d’un syndrome de jonction (apparamment du à un vaisseau qui comprime le rein) début avril. Le chirurgien m’a parlé d’une 1ère sonde exterieure qui sera retirée au bout de 10 jours, et d’une sonde interne double j qui erstera 1 mois et demi environ, ou un peu plus. Il me dit que juste après le retrait de la sonde double j, elle ne peut pas partir en vacances. J’étais sonnée par la nouvelle (elle devait être operée cet automne et cela avait été annulé, nous ne pensions pas qu’elle devrait finalement subir cette opération), je n’ai pas pensé à demander pourquoi.Combien de temps après le retrait de la sonde double J doit-elle rester sous surveillance ? et pourquoi ? mieux vaut-il éviter de partir en juillet dans un pays assez loin (voyage voiture + bateau) et dont les services hospitaliers ne sont pas de 1ère qualité ou il n’y a plus aucun risque une fois l’opération terminée (en tout cas, pas plus de risque qu’avant ?) merci de vos réponses

bonjour,

Le plus souvent la sonde autour du rien reste en place 48h (durée de l’hospitalisation) et une sonde est laissée en place mais extériorisée pendant 10 jours (bouchée sous le pansement pendant 8jours) puis retirée directement.

La sonde doubleJ impose la réalisation d’une endoscopie sous Anesthésie générale pour la retirer.

Sauf si cette opération est réalisée entièrement par coeliochirurgie il est préférable de ne pas mettre de double J, car on peut faire différement.

Il n’y a pas de raison qu’elle ne puisse pas partir en vacances.

cordialement

Je vous remercie

en effet cette opération est réalisée par coeliochirurgie... pourquoi dans ce cas une sonde double J est indispensable par rapport à une opération plus "classique" ? et pourquoi est-il préférable de ne pas en mettre (complications ? douleurs ?)

merci de votre réponse

Bonjour mon fils de 2ans a le testicule droit cryptorchide au niveau du canal inguinal sans alteration de son échostructure que faire se necesita una operation

bonjour,

Il convient de consulter un chirurgien pédiatre car il n’y a pas d’autre solution que de faire une opération (simple) pour abaisser ce testicule en place.

cordialement

bonjour ma petite fille vient d etre operee uréterohydronephrose, on croyait etre tanquille le professeur lui a fait une echo au bout d un mois et le rein n a pas repris son aspect antérieur mais il nous dit au bout d un mois on en peut encore rien dire sur l echo et dans la majorité des cas c est comme ça !! echo a refaire dans 6 mois !!
mais il faut toujours gardé à l esprit qu il peut rester un souci voir sténose donc je ne comprends pas !!

Bonjour,

il est tout à fait habituel que la dilatation mette plusieurs mois à disparaitre.

Dans la mesure où il existe quelques cas de récidive (même si c’est peu fréquent) la prudence est de rigueur.

Certains chirurgiens evitent de faire des échographies trop précoces et attendent 3 mois parfois 6 même avant de faire un contrôle pour justement éviter de s’inquiéter pour rien.

cordialement

Bonjour,
ma fille actuellement âgée de 12 mois, vient d’être hospitalisée cette semaine pour une très grosse pyelonephrite.
Elle est née avec une duplication rénale bilatérale et ureterocele à gauche. C’est tout de même son premier épisode infectieux.
Une nouvelle échographie rénale a été réalisée cette semaine avant la consultation qui aura lieu dans 5 jours avec le chirurgien, il suit la petite depuis sa naissance et même in utero (suivi à partir du 5e mois de grossesse).
Pensez-vous qu’il va proposer la cyntigraphie, un geste chirurgical ?
Ou devons nous attendre malheureusement qu’elle ai d’autres infections...?
Merci de votre réponse, cordialement

bonjour,

tout dépend de l’échographie qui va être réalisée.

Si il n’y a pas d’évolution notable une surveillance seule sera utile. si en revanche la dilatation s’est majorée il faudra envisager une scintigraphie pour évaluer la fonction de la partie supérieure du rein.

cordialement

Bonjour,
Suie à un infarctus rénal gauche, j’ai subi une néphrectomie polaire supérieure gauche, le 15 mars 2012 avec des fortes infections urinaires toujours d’actualité aujourd’hui. près un scanner on ma décelé une duplicité urétérale droite.
ma question est la suivante, a ce jours j’ai toujours de fortes infections urinaires et de l’incontinence nocturne et le jour, les antibiotiques ne fonctionnent pas et j’ai des douleurs dans le bas du ventre, es-ce que mes infections peuvent venir de la duplicité urétérale droite.
merci par avance
MARIE

Bonjour,

Les infections peuvent venir d’un éventuel reflux vesico urétéral.

il convient de faire une cystographie retrograde.

cordialement

Bonjour, et merci de votre réponse aussi rapidement, je voulais savoir si une duplicité urétérale droite viens de la naissance, car ses infections urinaires je l’ai ai depuis décembre 2011 sans interruption, et y-a-t-il un problème pour mon rein droit cela m’inquiète.

Merci MARIE

Bonjour,
je vais avoir 30 ans cet été. A moins d’un an, suite à une piélonéphryte, on m’a diagnostiqué un "double piélon bilatéral" (dixit mon carnet de santé). A l’époque, on a proposé d’opérer à mes parents, mais d’après les souvenirs de ma mère, l’opération avait l’air assez aléatoire, et obligeait de m’hospitaliser à Marseille (hors nous habitions l’Ile de France). Donc ils ont préféré "attendre pour voir". Je me souviens avoir eu de nombreuses infections urinaires petite, avec ou sans fièvre. Après je n’en ai plus eu pendant de longues années. Mais depuis mes 20 ans environ j’en fais 2 à 3 par an. Elles se soignent assez facilement avec des antibiotiques oraux classiques (Monuril, Ciflox...). Cela reste très supportable, donc je ne me plains pas. Mais n’ayant plus été suivi par un urologue depuis ma petite enfance, j’aimerais savoir, s’il y a un quelquonque risque pour mes reins à long terme, si je devrais faire un bilan ou non ? Je ne veux pas surcharger les médecins et la Sécu pour rien. Je ne suis par ailleurs jamais malade et ne vais chez mon médecin qu’à ces occasions. Lui m’a juste conseillé un bilan sanguin de temps en temps, ce qui m’arrange bien à vrai bien, mais au cas où... . Merci de votre réponse. Bonne journée.

Bonjour,

Il convient de faire une échographie et une cystographie pour d’une part vérifier les reins et d’autre part rechercher une reflux vésico urétéral qui existe plus souvent dans le cadre des systèmes doubles.

Cordialement

Bonjour,

Je vous ai envoyé un message le 21 juin dernier et je n’ai pas encore eu de réponse. C’est au sujet de mon fils qui a 11 ans 1/2 et qui ne peut pas décalotter. Petit il le pouvait mais un mauvais médecin de vacances l’a fait assez violemment un jour (pour une petite infection) et l’a fait saigner et depuis ce n’est pas possible.
Notre pédiatre (à la retraite depuis) lui a fait un traitement d’un mois à base de cortisone et cela a fonctionné. Elle nous a dit qu’il fallait donc attendre la puberté et que cela devrait se décoller tout seul. Sinon qu’il faudrait envisager une intervention chirurgicale (pas la circoncision).
Qu’en pensez-vous ? A quelle âge se situe la puberté en général ?
Dans l’attente de votre réponse
Nathalie

bonjour,

Une réponse vous a été faite le 24 juin, vous indiquant qu’à son âge cela ne servait rien d’attendre et qu’il convenait de consulter un chirurgien pédiatre.

cordialement

bonjour,

après l’écho de 4 mois les conclusions sont bonne mais un point sur les reins sont indiqué à suivre et inquiète énormément la maman,

Reins droit : non dilate ,parenchyme normal bien différencié
Reins gauche : duplicité pyélique discrètement dilatée, parenchyme rénal normal

conclusion : duplicité pyélique unilaterale gauche non compliquée isolée, marqueur serique t1 a 1/10000.

surveillance mensuelle
bonne vitalité fœtal biométrie normales

est ce grave docteur ? ;) d’après les conclusions faut être très inquiet ou cela reste juste de la surveillance ?

en vous remerciant par avance de votre temps.

yann

Bonjour,

Il n’y a pas d’inquiétude à avoir. Votre enfant présente un système double du côté gauche sans complication. Cela ne demande donc qu’une surveillance.

Il n’y a rien de grave.

cordialement

Bonjour,

merci pour votre réponse rapide

il y aura t ’il forcement une intervention chirurgicale ?

cordialement

Bonjour, enceinte de 34 SA d’une petite fille nous avons suite a un IRM a 26 SA decouvert une duplicité urétérale bilatérale qui a endomagé les reins : a droite le pole superieur est dysplasique multikystique. La partie inferieure paraissait normale mais dernierment mauvaise differenciation cortico medullaire avec dilatation bassinet a 9mm. Le rein gauche présenté un kyste volumineux qui a disparu, aujourdhui ce rein gauche a un paremchyme d’aspect normal avec differenciation cortico medullaire et mesure 40 mm ; Il n’y a pas de dilatation. Les deux ureteres dupliqués sont visible en echo. Auparavant il y avais une vessie a paroie epaisse et de petite taille, depuis les 29 SA elle a repris un aspect normal et paroie normale. La quantité de liquide amniotique a toujours etait bonne jusqu’a 31 SA, le liquide a brutalement diminué (citerne de 4.2 à 1.7). On nous a proposé une ponction de sang foetale que nous avons refusé. A 33 SA controle écho : le liquide a repris une quantité normale ( citerne a 4.2 et une autre a 2.2).
Toutes les mesures sont bonnes (bonne tête a 90e percentile, perimetre abdo a 70e, poids 60e, longueur fémorale 55e).
Je suis infirmiere en nephrologie je sais tres bien que l’on vit tres bien avec un seul rein. En revenche je suis tres inquiete car la petite a un pied dit "varus" et parfois on me dit pied "bot" (a agauche uniquement) La clarté nucale du 1er trimestre etait parfaite a 1.3mm a 12 SA et marqueurs serique estimé a 1/10000. J’ai tres peur qu’il y est en faite une trisomie derriere. Je suis suivie tout les 15 jours par une référente en echo foetale et referente en consultation cdpdn. La duplication est elle un reflet dune trisomie ou cela est il une pathologie courante ? le pied bot est il signe d’un probleme genetique ?
Svp pouvez vous m’aidez je suis perdue.
Merci

Bonjour,

Le système double urinaire n’est pas un signe spécifique d’une trisomie.

si cette hypothèse vous inquiète il vaut mieux faire un prélèvement pour faire un caryotype.

La situation rénale ne parait pas inquiétante.

cordialement

Merci. Concernant la situation rénale il est vrai que la specialiste en écho est rassurante mais depuis l’apparition de l’oligoamnios tout s’est acceleré. Jai rencontrer une nephropédiatre qui m’a evoqué la possiblité de dialyse peritoneale jusqu’au 10 kgs de ma fille et ensuite une greffe. Avant l’oligoamnios on ne m’avait jamais parlé de tous ça (dialyse et greffe) nous sommes pret a faire ce parcours mais dois je encore esperé une fonction rénale satisfaisant sans insuffisance rénale sachant que le rein gauche est d’aspect normale et que le liquide amniotique a repris une quantité normale ? Merci d’avance.

Bonjour, Je suis enceinte de 23 semaines et les docteurs lors de l’éco on dessellé un double systeme au niveau des deux reins, avec dilatation au niveau des reins.
On me propose de faire un amniocentèse ou un test des chromosomes pour déceler une des annomalies génétiques les plus courante comme la trisomie 21, Malgré les risque faible de 1/3600.
Ces testes nous aideraient a savoir si c est une annomalie isolé ou si cela viendrait d’un sydrome génétique.
Pouvez vous m’aider a y voir plus clair ?
Cela me parait énorme que l’on me propose l’amnicentèse alors qu’il y a des risques de fausse couche...

Merci beaucoup

Bonjour,

le système double urinaire est le plus souvent isolé.

en l’absence d’autres signes échographiques, d’atteinte rénale importante ou de facteur de risque particulier l’amniocentèse n’est pas forcément indiquée.

cordialement

Bonjour.ma fille a unz ureteronephrectomie polaire il y a 2 ans.apres cette operatiion elle a ete reoperé pour jpu du pyelon inf.par la suite des pyelo.la elle a eu2 iu en 8 mois.elle a refaitun controle echo :la dilatation est toujours à 8mm.apparition d une hypotoniede l uretere prox.le rein n a pas grandit depuis 1 an.

PourQuoi le rein ne grandit plus ?dois je revoir le chir pediatre qui la suit ?
Je vous remercie.

bonjour,

revoyez le chirurgien pédiatre qui pourra comparer tous les examens et au mieux vous renseigner.

cordialement

Merci beaucoup

à quoi serait dû cet arret de croissance du rein ?serait il en voie de dégradation ?
pour le moment, je n’ai pas de réponse à cette question...
je vous remercie.
cdt.

Bonjour,

Sans l’ensemble du dossier et de l’imagerie il est impossible de vous donner des indications. Le mieux est donc de revoir son chirurgien.

cordialement

bonjour,

je suis actuellement enceinte. A mon echo de 32SA on a détecté un bassinet gauche de 7.7mm. Pyélectasie gauche modérée avec bonne différenciation cortico médullaire.
La gynécologue a refait une echo pour voir l’évolution a 36SA.
Elle a alors détectée une dilatation pyelo calicielle gauche de 15mm. Vessie en réplétion en début d’écho avec vidange secondaire.
Je repasse une echo de contrôle mardi prochain je serais a 37SA. Le reste est normal. Dois je m’inquiéter ?
Quelles sont les évolutions possibles ? Dans le meilleur et le pire des cas ?
Merci.

Bonjour,

quel que soit le résultat de l’échographie il conviendra de faire un bilan post natal avec une échographie à 4-5 jours de vie.

en fonction de l’importance de la dilatation il faudra envisager un nephrogramme isotopique au MAG3 vers ses 1 mois.

Ces dilatations rénales dans la majorité des cas s’arrange spontanément. Dans quelques on peut être amené à intervenir chirurgicalement, plus ou moins précocement, en sachant qu’il s’agit d’une intervention relativement simple qui donne des très bons résultats.

vous pouvez donc être rassurée.

Cordialement

bonjour mafille est né prématurémment a 32 sa et 4 jours et il lui ont découvert une duplicité rénale gauche et une pyélectasie du pyélon inférieur ......de la l j’avais rdv avec l’urologue et entre temps elle a fait une pyélonéphrite a 2 mois et est rester a l’hôpital 7 jours puis sorti sous alfatil.a 3 mois on a vu l’urologue le rein était en bon etat et a la cystographie un reflux de grade 2. encore sous alfatil ......maintenant elle a 7 mois et n’a pas refait d’inffection.mias je voulais vous demander votre avis pensez vous que le reflux disparaisse tout seul avec le temps et est ce que les enfant sont souvent sous alfatil en attendant est ce que l’opération est souvent proposé par la suite ........ nous avons rdv le 2 decembre pour echo et consultation comment les docteurs décident , sur quel critères,de l’operer ou pas en sachant qu’elle n’a pas refait d’inffection ?

Bonjour,

Le reflux peut se corriger spontanément même en cas de système double.

en l’absence de problème comme des infections à répétition ou de dilatation de la partie supérieure du rein il ne faut rien faire de particulier et surveiller seulement l’évolution et la croissance rénale.

Cordialement

bonjour merci pour votre réponse je voudrais savoir quels sont les symptômes d’une pyélonéphrite ou infection basse sous alfatil ?EST IL OBLIGER QU’IL Y AIT DE LA FIEVRE CAR MA FILLE A UNE GROSSE PERTE D’APPETIT ET EST TRES Ronchon et somnolente .........quand pensez vous en attendant de voir mon médecin merci beaucoup

Bonjour
Permettez -nous de vous écrire pour avoir votre avis, car nous sommes en détresse sur l’état de santé de notre fille.
Âgée de 18 ans non tarée,poids 8Okg,taille 1m7O , elle présente des infections urinaires à répétition depuis 2011, le germe en cause est le E.coli ; Elle a été hospitalisé pour sa première épisode pour PNA , elle a été mise sous Klaforon en IVD durant une dizaine de jours (Aout 2011), elle a été mise sortante avec un bilan d’investigation ou l’uroscan a montré une duplicité de l’uretère droit avec un double néphron droit, sans obstacle renal .
Depuis cette investigation et jusqu’à ce jour, elle suit des conseils hygiéno diététiques, malheuresement, elle a rechuté à trois reprises d’infections uraires par le E. Coli. Elle a été traité par le ciprolon 500 mg et surtout l’oroken 200 mg. En parallèle, elle présente une incontinence urinaire incontrôlable.
L’ECBU+ ATBiogramme de contrôle actuel signale une résistance à certains antibiotiques ( ciprolon, ampicilline, bactrim…).
Cette année sa situation s’empire, elle est devenue plus alarmante car elle prepare son BAC pour juin 2013. On a consulté de nombreux Urologues et ce plus de dix, les uns prennent la chose normale ou l’infection est d’origine hygiénique, les seconds veulent éliminer le probleme de reflux vésico-uritrale s’il existe et les derniers condamne son probleme de duplicité U. par stagnation des urines avec pullulation des germes de la flore de l’appareil urinare ( E.Coli) ??????
Aidez-nous, orientez –nous afin d’eviter les complications telles que l’insuffissance renale et la septicimie.
Nos remerciements les plus sinceres

bonjour,

La recherche d’un éventuel reflux vesico urétéral par cystographie parait indiqué.

Cordialement

Bonjour,
Nos remerciements les plus sincères pour votre collaboration.
nous vous informons des résultats d’une cystoscopie réalisée par un cystoscope souple.
- méat urétral en place
- muqueuse urétrale d’aspect normal
- pas d’obstruction du col vésical
- vessie : hyper vascularisation, vessie en lutte, présence de dépôt de fibrine, méats urétéraux présents avec double orifice à droite de forme orthotopique sur la barre inter-urétérale
conclusion : cystite
nous avons besoin de votre avis et Merci
Cordialement

Bonjour,
Mon futur enfant, on lui a détecté (un garçon) une duplication pyelocalicielle et ureteocele... Que faire ? Merci de votre experience...

bonjour,

Il conviendra de faire une échographie à 3-4 jour de vie et en fonction de l’échographie consulter un chirurgien pédiatre qui pourra vous indiquer la suite de la prise en charge.

Cordialement

Bonjour, ma fille est âgée de 12 ans. Elle a une urétérocèle. Elle a fait plusieurs pyélonéphrites et une septicémie. Elle est suivie depuis la naissance et a un traitement au long cours : actuellement furadantine.Elle a subi une néphrectomie polaire supérieure gauche et à de gros soucis d’incontinence nocturne et diurne. Nous avons essayé d’arrêter plusieurs fois les traitements mais à chaque fois, elle a fait des infections urinaires qui peuvent vite devenir problématique. Pour ces problèmes d’incontinence, nous avons fait de la rééducation du périné,mais sans aucun succès. Actuellement, nous essayons l’ électrostimulation, mais pour l’instant aucun résultat. Est ce que nous allons pouvoir trouver une solution pour qu’elle puisse se sentir a l’aise dans sa vie sociale et surtout est ce que les interventions chirurgicale pour solutionner son urétérocèle sont fiable et permettent de tourner la page des infections bacteriennes à répétition

Bonjour,

il est très difficile de pouvoir vous répondre sans avoir les éléments du dossier notamment les imageries et les explorations fonctionnelles mais aussi le détail de ce qui a été fait chirurgicalement.

La chirurgie d’exérèse de l’urétérocèle est assez délicate mais devrait diminuer le risque d’infection urinaire.

Cordialement

bonsoir, on a detecté un rein double sur ma fille agée de 5 ans , elle doit se faire operer a la fin du mois avec du deflux . j’aurais aimais savoir le pourcentage de reussite du deflux sur les rein double ? sachant que son chirurgien ma prevenu qu’il y avait moins de chance de reussite du coup .

Bonjour,

sur système double le taux de réussite après une injection est sensiblement de 50 à 60 %, montant à environ 80% après 2 injections.

cordialement

Bonjour,
Lorsque j’avais 3 ans j’ai subit une intervention suite à un reflux dans le pyelon inférieure avec une duplication droite j’ai donc subit une réimplantation vesico urètre rénal. Actuellement je suis enceinte de 7 semaine, je m’inquiète des conséquences de cette intervention sur mon bébé.
Y a t’il un danger pour mon bébé ou pour moi ?
Coralie

Bonjour,

A priori il n’y a aucun risque pour votre bébé.

cordialement

Bonjour,

Je me permets de vous contacter car hier j’ai passe mon écho des 32sa et le gyneco a décelé une dilatation du pyelon droit 7.8mm. Il m a dit que je devais faire une écho de contrôle. Je ne suis pas très rassurée, sachant que je ne savait pas que ce problème pouvait exister. Le gyneco n avait pas l’air alarmiste mais il m a dit qu il faudrait peut être déclencher l’accouchement, que cela pouvait se résorber.

Merci pour vos réponses.

Bonjour,

Ce n’est pas du tout inquiétant. En principe cela n’impose pas du tout de déclenchement de l’accouchement.

Une simple surveillance s’impose et en fonction de l’évolution un bilan après la naissance sera necessaire.

cordialement

Merci pour votre réponse rapide. Par contre une dernière question : si il y a une surveillance après la naissance qu’est ce que ce phénomène provoque ? est ce que cela peut être vitale pour le bebe, et est ce que c est héréditaire ?

Désolée cela fait plus qu’une question.

Merci d avance

Bonjour, suite au dernier message j ai passe une autre echo et lepyelon est dilate a 12mm, je dois aller au chu de nantes pour verifier que le reins n est pas touche. Je m inquiete des cons
equences. Est ce que cela peut etre grave ? je suis actuellement a 35 sa + 2 Merci d’avance.

Bonjour,

cette dilatation reste modérée pour l’âge de votre grossesse.

soyer rassurée cela n’est à priori pas grave.

cordialement

Bonjour, je suis très stressée, mon fils de 9mois a une duplication ureterale droite avec une dilatation du pyelon superieur avec un parenchyme dysplasique sur le rein droit...
Il a fait une cystographie qui n’a pas reussi, et par contre ube scintigraphie qui a confirmé qu’il n’y a pas de fixation sur ce pyelon supérieur droit, mais une dilatation relativement importante des cavites et de l’uretere....on aurait tendance à penser qu’il s’agit d’un uretère ectopique.....
(Vous l’aurez compris, je vous lis le compte rendu !)
Mon bébé a fait une pyelonephrite à 7mois...
Nous avons vu un chirurgien de pau qui nous a dit : d’attendre voir si il fait d’autres pyelonephrites, et en attendant de refaire une cystographie qui doit marcher cette fois ci..... (il est marrant !)
Et nous avons vu un autre chirurgien pour un autre avis à Bordeaux, qui lui nous a dit que ça ne servait à rien d’attendre, le haut du rein droit est "mort" ainsi que cette seconde uretere très dilaté. ..et qu’il faut enlever tout ça ! !! Il dit pouvoir l’opérer en juillet.....
Je ne sais plus quoi penser ! J’ai très peur évidemment, alors qu’en pensez vous svp ! Vous êtes pour l’opération vous aussi ?? Il ne risquerait plus de pyelonephrite après ? ?? Mais il en a eu qu’une, c’était peut être une malchance ?!! Je ne sais plus quoi penser !
Merci de tout coeur de nous donner votre avis ! !!!

Bonjour,

Dans la mesure ou votre enfant a fait une seule pyenonephrite il n’est pas illégitime d’attendre dans la mesure ou cette partie du rein qui ne fonctionne plus ne risque plus rien.

Ce n’est que si cela pose problème (infections) qu’on peut envisager de l’enlever.

Il est effectivement utile de savoir si il y a un reflux dans l’autre partie du rein par la réalisation d’une cystographie retrograde, car le risque d’infection se situe aussi à ce niveau là. Le mieux est d’aller cet examen dans un cabinet de radiologie habitué à ce geste chez le nourrisson et le petit enfant.

cordialement

Merci sincèrement de votre réponse. ....donc pour vous la cystographie suffirait pour l’instant. ...a voir le résultat évidemment ! Le chirurgien de Bordeaux dit que c’est risqué d’attendre d’autres pyelonephrites. ..et que ce morceau de rein "mort" ce n’est pas bon de le laisser, ainsi que ce second uretère dilaté et mal abouché en plus.....vous pensez qu’il exagère ? ! Mon bébé n’a que 9mois, je n’ai pas envie de le faire opérer si ce n’est pas nécessaire ! Surtout que j’ai l’impression que c’est une opération delicate quand même ! Mon dieu quel stress.....
Peut être devons nous demander un 3 ème avis !

Évidemment je parle pas de votre avis qui nous est très précieux, et merci pour tout ! Mais nous avons emmené notre petit à pau puis à Bordeaux. ...et les deux disent des avis différents ! C’est pour ça. ....faut quand même pas en voir un 3 ème.....

Quel specialiste faut -consulter pour traiter infection urinaire (passer le sang + douleurs abdominales...) chez une fille de 11 ans.est-ce un pediatre ou un urilogue ?
Merci.

bonjour,

De première intention vous pouvez consulter un nephrologue pédiatre ou un urologue pédiatre (chirurgien pédiatre).

cordialement

Bonjour,

je voudrais savoir à propos de ma fille agé de 5 ans qui a un reflux garde 3 avec duplicté, ils mont proposé une injection Deflux est ce ke c’est réuissi et kel sont les chance qu’il soit guérie.
est ce ke on peut connaitre la position des ureters au niveau de ma vessie

Merci

Bonjour,

On peut proposer un traitement par injection de Deflux°, en sachant que le taux de réussite après une première injection est de 70% , toutes formes confondues (ce taux est un peu plus faible quand il s’agit d’un système double complet).

Ceci impose une cystographie retrograde de contrôle 1 à 2 mois après le geste.

cordialement

Bonjour je suis suis enceinte de 23 semaines, j’ai passé mon écho a 20 semaines et duplex rénal en conclusions, je dois repasser une écho le 1 juillet, pour avoir plus de résultat. Ma question elle est ceci, on m’a dit que c’étais un garcon, mais apres avoir visité ce site et avoir vu la photos (L’urétérocèle peut descendre bas dans l’urètre voire même apparaitre (exceptionnellement) au niveau de la vulve chez la petite fille nouveau né. )Alors es ce que ca se peut qu’il sait trompée sur le sexe, car moi je suis certaine que c’est une fille. Merci de me répondre

Bonjour,

Un système double urinaire même avec ureterocèle ne peut pas entrainer d’erreur sur le sexe.

cordialement

bonjour
je suis perdue ma fille est nee il y a 8 ans avec un systeme double bi laterale avec ureterocele ce qui a entraine beaucoup d infection urinaire et de pyelonephrite :premiere operation a 18 mois : reimplantation des ureteres selon cohen ( l ureterocele s etant perce en ante natale on n y a pas touche) ... difficulte pour l apprentissage de la proprete et toujours pyelonephrites necessitant hospitalisation car germes resistants ... le docteur qui la suivait etant perdu il m invite a consulter un professeur pour lutter contre son incontinence ( bientot 5 ans tjs pas propre ni jour ni nuit) . celui ci tente des injections au niveau du col en vai rien n’ y fait a cela s ’ ajoute traitement contre l incontinence et antibioprophylaxie pour eviter infection ... bref pas d’ amelioration donc le professeur tente une intervention et la ... l urecterocele etait tellement grosse que la peau qui est restee dans la vessie apres s etre creve a ete confondu avec le col vesical : en fait d ’ un cote pas de col vesical juste les brides de l ureterocele qui avait fait des adherences avec le vagin ... donc les injections ne servaient a rien ... le chirurgien enleve les adherences et refait le col vesical de ma fille ... si plus de pyelonephrite ma fille est quasiment en infection urinaire ( beaucoup de germe dans se urines qui sont tres nauseabondes et tjs pas propre ) ... nouvel examen en mars de cette annee qui montre que les traitements sont totalement inutiles ... face a tout cela je souhaiterais trouve une solution contre ces infections cette urine malodorante et son incontinence ... ma fille a 8 ans maintenant et ca devient un probleme ... auriez vous un etablissement un medecin un chirurgien a me conseiller ? merci d avance

Bonjour,

Vous pouvez consulter le Professeur El Ghoneimi à l’hôpital Robert Debré à Paris.

cordialement

Bonjour il y 15 mois en arrière ma fille a fait une pyelo aigue à l âge de 3 mois donc écho et qui a conclu à une duplicité rénale gauche avec pyelectasie ensuite cystographie avec reflux de grade 2.ensuite sous allait-il tous les jours au écho suivante pas d anomalies le réin va bien et fonctionne bien pas de pyelo et au bout de 16 mois donc elle a maintenant 19 mois et écho faite hier conclusion duplicité rénale gauche avec une petite dilatation millimetriques sur la partie inférieure de la duplicité sans retentissement sur peu parenchyme rénal.le médecin nous avait dit quil attendait que le reflux parte tout seul et qu il n y avait pas besoin de refaire une cystographie mais comment sait on si ce reflux à bien disparu et puis pourquoi y a til une dilatation maintenant que va être la conclusion du médecin on a rdv le 26 de ce mois mais peut il décider de l opérer car elle a plus de 18 mois ?le côté positif ç qu elle n à pas refait d infection. Merci en avance pour votre réponse

Bonjour,

En l’absence de problème (infectieux ou dilatation) il n’y a effectivement pas lieu de faire de cystographie retrograde car quand bien même le reflux persisterait on n’y ferait rien.

Ce reflux a toutes les chances de disparaître mais en quelques années.

En l’absence de problème on pourrait discuter un contrôle mais pas avant 6-7 ans.

cordialement

Bonjour merci pour votre réponse qui m à rassurer mais pas de problèmes infection mais l échographie montre une petite dilatation qu il n y avait pas avant. Enfin je me dis petite alors ça devrait aller.. Qu en pensez vous ?

bonjour !je venais vous demander votre avis sur un diagnostic :
Ma fille de 8 ans , a un méga urètre depuis 4 ans avec une vessie hyperactive , elle est sous un antibiotique ,
sa dernière radio nous montre :
Persistance d’une urterohydronephrose bilatérale relativement symétrique associee a des stigmates d’atrophie papillaire séculaire avec programme fonctionnellement satisfaisant en rapport avec des mega urteres primitifs moyennement obstructifs ,( 20 mm chaqu ’un )
a intégrer aux résultats de la scintigraphie rénale,
merci de m’éclairer.
cordialement.
F .A

Bonjour,

Il convient effectivement de prévoir une scintigraphie (Mag3) pour juger du caractère fonctionnel des reins et de quantifier l’obstacle.

Une cystographie retrograde a t’elle été réalisée ?

Depuis quand est elle sous traitement antibiotiques ?

cordialement

Bonjour ,
merci de votre rapidite de réponse,
Pour la cystographie , elle a déjà faite ,et elle n’a pas de reflux , un mega uretere non refluant ( uretere g:20mm et uretere d :20mm) ,
foncion renale : le 12/11/2014 ; ;creatinie :04
Elle est sous Ospexin 250 ,le soir depuis ,Janvier 2011
J’espère que vous vous rappelez de ma fille Farah, car j’étais en contacte avec vous depuis 2010 ?? Y a t’il un danger pour mon ma fille ?
nous avons besoin de votre avis et Merci beaucoup votre aide
farah ali

voici un de mes messages pour se rappeler

(( Posté le 28 janvier 2011

Bonjour merci de votre réponse en effet on a fait une 2eme
UIV :
le 26/01/2011 : un méga uretère bilatéral moyennement obstructif
(uretère g=20mm, uretere d=18.5mm)
La vessie a une paroi souple, sa plage est homogène et ses contours réguliers.
a son age maintenant est ce que cela s’arrange spontanément vu que la dilatation des ureteres a deminue ?
Merci beaucoup pour vos conseils
farah ali)))

Bonjour,

Il parait sans doute utile de prevoir une scintigraphie au Mag3 ce qui permettra de determiner précisément la fonction renale et le degré d’obstruction.

cordialement

Bonsoir je viens chercher un avis.
Ma fille a été opéré en juillet 2013 méthode Cohen pour un reflux bilatérale de haut grade.
2ans de pyelonefrites sans que ne s’en doute. M’étant les fièvres sur les maladies hivernale ou autre.
3mois plus tard pose d’une sonde jj car des douleurs rénales droite la faisait souffrir du a une sténose De l’uretere. Contrôle à 1mois et la sonde n’était plus dans rein mais dans uretere. On décide de la laisser 6mois
Date prise au 28/04/14 mais dimanche pâques vomissements fièvre scianose et convulsions à 38. Direction urgence. La prise de sang révèle une présence streptocoque et 6:oo plus tard elle aurait pu nous faire une septicémie. La jj est enlevé 2 jours après pour en poser une nouvelle qu’on a enlevé 2semaines après définitivement. Écho contrôle 1mois après et en septembre dernier. Tout est bon les réins sont ok et interprètes même grandi.
5/12 nouvelle pyelonefrite. 37,6 elle frissonne. Vomissements et douleurs au rein droit.
Urgences au chu. Écho faite pas de sténose uretere. Antibio sous perf pendant 5jours. A la sortie analyse urine présente des traces. Les antibiotiques habituels ne fonctionnent plus.
Scintigraphie le 23/12 pour vérifier réins droit surtout. Analyse urine de contrôle positive. Même les bandelettes à la maison révèle des leucocytes à plus 150000.
Le chirurgien est pas encore au courant, mais demain je l’appelle.
Je voulais savoir si on pouvait aboutir à l’élimination complète du germe et par quel méthode...
On en a marre et on voulait lui éviter de vivre dans monde médical. Le cas de kloe est compliqué et par chance ses réins n’ont pas été trop atrophie durant les deux premières années de sa vie... Un ange gardien la protège ptetre.
Merci de m’aider ou de partager si vous avez été ou êtes dans même cas...
Merci beaucoup pour votre attention.

Bonjour,

Il est surprenant qu’une obstruction sur le bas uretère post reimplantation pour reflux ait pu se résoudre par la mise en place seule d’une sonde JJ.

il convient de bien évaluer cet aspect.

Si il n’y a plus de reflux et pas d’obstacle il n’y a donc pas d’élément favorisant l’infection urinaire et la situation devrait s’améliorer. Il convient de bien faire boire votre enfant. On peut discuter la mise en route transitoire d’un traitement antiseptique urinaire au longs cours (6 mois..).

cordialement

Bonsoir,

j’aimerais, svp, avoir les coordonnées des centres les plus performants à Paris ou en région parisienne, qui opère les duplicité pyélo-urétérale.

Le médecin que j’ai rencontré dans l’hôpital près de chez moi m’a avoué ne pas maitriser les nouvelles techniques d’operation (endoscopie...) et comme la question se pose pour un nourrisson je veux être sure que l’équipe à qui je confie mon bébé est expérimentée dans ce domaine.

Merci beaucoup

Bonjour,

Les 2 principaux centres se trouvent à l’hopital Robert Debré et à l’hopital Necker.

cordialement

Bonsoir
Permettez –moi de vous écrire pour avoir votre avis, car nous sommes en détresse sur l’état de santé de notre nouveau né. Je vais essayer de vous expliquer avec mes propres termes car je ne maîtrise pas bien le jargon médical.
Mon fils est né le 09 décembre 2014 avec un hypospadias. Et son pénis est micro pour stimuler la croissance.

Bonjour,

Le mieux est de consulter un chirurgien pédiatre qui pourra examiner votre enfant et vous expliquer ce qu’il convient de faire.

cordialement

Bonjour,
J’ai 20ans et je suis née avec un rein double à gauche avec voie urinaire double et pôle supérieur dysplasique, associés à une urétéropyélonéphrose unilatérale située du même côté. Cela a été découvert à 30SA.
J’ai été opérée à deux reprises.
Pour la première opération, le chirurgien avait prévu une urétéronéphrectomie polaire supérieure, mais lors de l’abord du rein il a trouvé une hydronéphrose géante de 50 mL de capacité dépendant du rénicule supérieur avec un méga-uretère. Il a donc réalisé une cure de cette hydronéphrose.
Lors de la deuxième intervention, ce même chirurgien à réalisé une résection réimplantation de la voie urinaire double avec urétérocélectomie.
J’ai présenté de nombreux épisodes infectieux urinaires de 1994 à 2007.
Depuis 2005, je fais tous les 3 à 5 ans une échographie de contrôle. J’ai réalisé la dernière cette semaine. Les groupes caliciels moyens et inférieurs sont un peu plus dilatés que lors de l’échographie précédente datant de 2011 (de l’ordre de 3,4cm contre 2,6cm et 3,2cm contre 2,1cm). Le pôle supérieur est toujours dysplasique mais dorénavant il présente des kystes qu’il n’y avait pas lors des précédents contrôles. Ma dernière prise de sang où nous avons contrôlé la créatinine date de 2002 et était à 71umol/L.
Est-ce que je dois m’inquiéter ?
Est-ce que j’ai plus de risques de présenter une insuffisance rénale ?
Merci pour vos conseils !

Bonjour,

Dans la mesure où le rein controlatéral (le droit chez vous) est normal il n’y a en principe pas d’inquiétude à avoir dans l’avenir en terme de fonction rénale.

Cordialement

Bonsoir,mon petit garçon de 1ans a un soucis au rein gauche voici le compte rendu :

Diagnostic prénatal d’une petite anomalie rénale qui s’est confirmé en post-natal avec reflux vésico-rénal de grade III a gauche sur un pôle moyen et inférieur alors que le pôle supérieur est parfaitement fonctionnel et non refluant.Le rein gauche ne fait que 44% de la valeur fonctionnelle rénale globale alors que d’une rein double,on attend une fonction supérieur.
On voit très bien d’ailleurs une hypofixation tout a fait nette au niveau du pôle moyen et inferieur,tout en sachant que ce pôle moyen et inferieur fonctionne tout de même.
Pour évité une pyélonéphrite dans un contexte malformatif,je propose de réalisé un traitement endoscopique du reflux avec injection sous m"atique et sous muqueuse de déflux.

Mes question sont :
Il a jamais fait d’infection urinaire,donc je comprend pas pourquoi il va pratiqué cette chirugie ?
Que vont t’il lui faire exactement ?sachant que je n’était avec au moment des explication,il expliquer a mon mari.

merci de votre aide.

bonjour,

en l’absence d’infection il n’y a pas d’indication actuellement à faire un quelconque traitement de ce reflux.

cordialement

Bonjour,
ma gyneco a un doute sur une duplication pyloetale du rein droit.
Comment intervenir et a quoi faire attention ?
Sachant que c est une dyagnose pre natal.
Merci d’avance

Bonjour,

Il convient après la naissance de faire une échographie rénale et la suite de la prise en charge sera en fonction du résultat.

cordialement

Bonjour,
Je suis la maman d’une petite fille de 3 mois. Lors de mon échographie du 5eme mois une duplication rénale a été détectée au niveau du pyélon supérieur droit (rein gauche normal à l’écho) - pour information : Duplication rénale asymptomatique dans la famille (belle-mère et sœur de ma grand-mere paternelle).
J’ai été suivie par échographie durant ma grossesse et ma fille a eu une échographie rénale à 3j, 1 mois et 2 mois. La dernière échographie confirme une duplication rénale complète et montre que le pyelon supérieur droit est dilaté (bassinet à 9 mm) ainsi qu’un uretère dilaté sur tout son trajet (1-2 cm). Pas d’urétérocèle visible - la partie supérieure du pyelon montre des signes d’atrophie et le parenchyme est fin et peu différencié . Ma fille va bien , pas d’infection urinaire pour le moment et on doit attendre l’âge de la propreté pour savoir si elle aura des soucis d’incontinence.
Le chirurgien pédiatre spécialisé qui la suit (HFME - Lyon) nous propose de faire une scintigraphie à 6 mois pour savoir comment fonctionne les reins.
Bien que nous sachions que les risques liés à la scintigraphie sont limités, mon mari et moi ne sommes pas très favorable à cet examen (par contre nous sommes ok pour l’échographie rénale) : Est-ce bien nécessaire de faire ce type d’examen alors qu’elle va bien ? y a t-il des risques si nous ne faisons pas cet examen maintenant ? ou peut on l’envisager + tard seulement si malheureusement elle faisait une infection urinaire...
Merci par avance pour votre retour
Cordialement

Bonjour,

Les risques de cet examen sont tout à fait exceptionnels.

Cependant en l’absence de problème infectieux il n’y a pas d’urgence car la finalité de cet examen est de savoir si la partie supérieure de ce rein fonctionne ou pas dans l’hypothèse de l’enlever en cas de problème (infections ou grosse dilatation persistante).

Il est donc peut être préférable de voire l’évolution car dans un certain nombre de cas la dilatation disparait et il n’y a pas de problème et donc aucune necessité d’intervenir.

en cas de dilatation persistante ou d’infections urinaire il sera toujours temps de faire cette scintigraphie.

cordialement

Bonjour ma fille a 6 mois et elle a un mega uretère côté gauche. Elle a déjà fait deux infections urinaire . Le Chirugien pédiatre a suggéré de l’opérer vers l’âge de 1 à 1 ans et demi. Et en attendant lui a prescrit du bactrim 3ml pdt 3mois. Je suis très inquiète car elle prend le traitement un coup sur 2. Faut il vraiment attendre ces 1 an pour l’opérer ? Il y a t’il une guérison définitive après l’intervention ????? Merci j’attend vos réponse.

Bonjour,

Il y a surtout de grandes chances de guerison spontanément comme dans la majorité des megauretères. il convient d’attendre et de surveiller l’évolution.

Il y a effectivement un risque d’infection urinaire élevé et il est possible de proposer un traitement antiseptique urinaire (antibiotique donné à 1/3 de sa dose thérapteutique en une prise) au long cours.

Il ne faut surtout pas opérer un megauretère chez le nourrisson (sauf situation exceptionnelle).

cordialement

Bonjour,

Ma fille de 2 ans et demi a fait 6 pyélonéphrites en 1 ans et demi, avec forte fièvre ( + de 40 a chaque fois), mais pas de douleur particulière, dont les 2 dernières ( 3 mois d’intervalle entre les deux) ont fini à l’hôpital avec perfusion de rocephine + traitement d’oroken à la sortie. Elle a eu 2 écho rénales, sans anomalie, 1 cystographie rétrograde sans anomalie, pas de RVU. Par contre elle est sous bactrim au long cours (suite à l’avis du chirurgien pédiatrique), 1/2 dose par jour, qui n’a pas été efficace pour empêcher la dernière pyélo. Elle m’avait dit que si ça recommençait après le 5ème épisode, il fallait faire une scintigraphie rénale. qu’en pensez vous ? Et le service de pédiatrie m’a dit de continuer le batrim alors qu’il est inefficace sur l’e-coli responsable de toutes ses infections.
Je ne sais plus quoi faire... merci par avance de votre retour.

Cordialement.

Bonjour,

Il n’y a pas de cause urologique à ces infections urinaires chez votre enfant.

Il est logique de proposer un traitement antiseptique urinaire pendant environ 6 mois, en alternant éventuellement les médicaments pour limiter le risque de résistance (par exemple bactrim et alfatil).

L’intérêt de la scintigraphie au DMSA parait limité, surtout d’un point de vue thérapeutique.

cordialement

hypospadias

Bonjour,

notre fils de 5 ans devra s’opérer d’un hypospadias. Pouvez-vous nous conseiller un bon chirurgien-urologue-peiatre sur PACA (Nice - Toulon - Marseille).

Merci par avance

Bonjour,

vous pouvez consulter le Professeur Merrot à l’hopital Nord à Marseilles.

cordialement

mon fils âgé de 14 ans présente un :

Examen échographique de contrôle objective :
Duplicité pyélo-urétérale gauche, avec urétéro-hydronéphrose supérieur, sur
abouchement ectopique de l’urtère pelvien au niveau de la région cervical, avec un retentissement sur le parenchyme rénal en regard (amincissement du cortex) : augmentation modérée des mensurations de la dilatation comparativement à l’ancien compte rendu échographique.
Rein droit sans anomalies.
je veux savoir votre avis avant de l’opérer le moi de mars je vous informe qu’il n’a pas de reflux ni infection urunère l’enfant continent.

Bonjour,

si cette partie supérieure du rein fonctionne il convient de faire une intervention avec branchement de l’uretère de la partie supérieure du rein sur celui de la partie inférieure.

cordialement

je poste la 1er message le 20 février Merci pour votre repense je vous informée que l’examain du scintigraphie présente les résulta suivant :rein gauche une fixation absolue de l’ordre de 15%(l’ensemble du rein gauche) a droite 19%(rein droits ne présente aucune problème)au total :altération fonctionnelle du pyelon supérieur gauche (DTPA présente :stase rénale gauche avec pyelon supérieur peu fonctionnel bonnes fonction rénal droit /URO-IRM :duplisite pyeloureterale bilatéral avec :a gauche :dilatation modérée du système supérieur avec abouchement ectopique sous vésical de son urtere svp j’atent votre repence en urgence car l’ intervention est au 9 mars

Présence d’une duplicité urinaire a gauche associant : un système supérieur très delate avec un rein supérieur réduit en une poche liquidienne de 30/18mm en amont une ureterocele mesurant 18mm de diamètre. Le rein inférieure mesure 52/24mm il est le siège d’une d’imitation uretero pyelo-calicielle minime avec un pyelon mesurant 8mm d’axe antero postérieure ,l’index cortico papillaire ainssi que la différenciation cortico sinusal.rein droit en place de taille normal rd 60/20mm non obstructif bien différencie et sans images de lithiase décelable. Sachant que c’est une fille de 8 mois et que deux échographie de 10jours et 2 jours après sa naissance n’ont rien révélé. Merci de m’expliquer tous ça et est que c’est grave et quoi faire.merci

Bonjour,

Ce n’est pas grave.

Il y a un système double à droite avec la partie supérieure obstructive sur une poche dans la vessie , l’ureterocèle.

En l’absence d’infection urinaire et si cette ureterocèle n’est pas trop volumineuse il convient seulement de surveiller l’évolution en prévoyent tout de même une scintigraphie au DMSA pour savoir si cette partie de rein fonctionne ou pas.

en cas d’infection (pyelonephrite) il faudra discuter d’enlever cette partie du rein.

cordialement

Merci pour votre réponse rapide. Justement elle eue deux infection en l’espace d’une semaine des qu’elle a terminer ces antibiotiques une cbu a 48 h négatif mais après 4 a 5 jour une cbu positif mais avec un crp 7. Ma question est ce que enlever la partie supérieur du rein présente des risques ? Et si elle va vivre normalement avec ça je suis vraiment égaré compte tenu de notre système de santé chez nous.merci de l’éclaircir.

Bonjour. Mon fils de 9 ans a eu de grosses difficultes pour acquerir la proprete surtout nocture (7ans et demi). Il a eu lannee derniere une 1ere infection urinaires. Diverses echographie ont eu des resultats differents. La 1ere realisee a 6ans pour defaut daquisition propretee nocture et difficile diurne (pas de ressenti denvie puis envie imperieuse soudaine et ne ressentait pas quand il faisait pipi) montrait un globe vesical puis apres urine vessie pas totalement videe.
La seconde realisee a 7ans meme motif vessie immature.

Cette annee en mars 2 hospitalisations ecarter de 1 semaines allant de 5 a 8jours pour des violentes douleurs abdo avec 40 de fievre vomissement et malaises ont conduit a la troisieme echo : multiples ganglions mesanteriques + uretere droit dedoubler sur 2cm. Traitement rulid la premiere fois. 48h a larret du traitement seconde hospitalisation.

Mi mai cette annee douleur tres violente en urinant puis violent maix de ventre hematurie macroscopique fievre 39. Hospitaliser 5jours traitement bactrim 10jours. Resultat echo renale : image liquidienne de 12mm a proximite du meat ureteral droit faisant penser ureterocele avec hypotonie du bassinet droit.

Pourquoi na t on jamais les memes resultats ? Nous avons rdv urologue dans seulement 5mois avec comme seul examen prescrit une debimetrie urinaire. En attendant mon fils souffre de nouveau dune infection avec violente douleur abdo et douleur a la miction depuis 8jours sans traitement donner par le pediatre. Quels sont les conclusions probables ? Cordialement

bonjour,

Il vous faut voire en consultation un urologue pédiatre. Cela nous étonne que vous ne puissiez avoir de rendez vous avant 5 mois. si c’est le cas voyez en un autre.

cordialement

Bonjour,

Je demande votre avis svp.

Mon fils âge de 4 semaines a une dilatation du rein gauche de 7.7 mm.

à 37 sa de grossesse la dilataion était estimée à 6 mm (rein gauche uniquement)

Voila le compte rendu de l’écho :

- Le rein droit mesure 57mm de grand axe, 25 et 29mm dans les deux autres plans. Il montre des contours réguliers, une bonne différenciation cortio-médullaire et des cavités non dilatées. Le bassinet est virtuel.

- Le rein gauche mesure 61 mm de grand axe, 25mm dans les deux autres plans. Ses contours sont réguliers. Les cavités pyélocalicielles sont modérément dilatées. Le bassinet mesure 7.7 mm d’avant en arrière. La dilatation intéresse également la jonction pyélo-urétérale. L’uretère lombaire proximal mesure 5,8mm. L’uretère pelvien est également dilaté, mesurant 9,5mm. Il s’effile progressivement vers la jonction urétéro-vésicale.

- Il n’y a pas de dilatation de l’uretère pelvien droit.

- La vessie montre un aspect normal.

Conclusion de l’écho : Dilatation modérée des cavités pyélocalicielles gauches et de l’ensemble de l’uretère homolatérale traduisant un méga uretère congénital d’importance modérée.

Merci.

bonjour,

Il y a une dilatation modérée sans aucune inquiétude.

Il convient seulement de surveiller l’évolution par échographie à 3 mois, 6 mois et un an.

cordialement

Bonjour,

Ma fille de 18 mois a une duplication rénale complète à droite. Elle a fait une infection urinaire (la première depuis sa naissance) il y a 1 mois mais qui d’après les médecins était basse et favorisée par une virose concomittante. Nous avons fait une échographie rénale de controle Suite à cette infection urinaire : pyelon supérieur droit dilaté à 12 mm et uretère dilaté à 9 mm. L’uretère s’effile et s’abouche dans la lumière vaginale. Nous savions qu’il était possible que son deuxième uretère ne soit pas dans la vessie et qu’elle aurait un souci de continence, ce qui semble se confirmer. Je souhaiterai savoir si cela s’opère bien, si c’est une opération courante et à quel Age elle est généralement pratiquée (mieux vaut-il le faire chez l’enfant très jeune ou attendre un peu pour faciliter l’intervention). Elle est suivie à HFME à Lyon.
Merci par avance

Bonjour,

C’est une intervention assez simple qui se fait très bien chez l’enfant petit.

cordialement

Bonjour,

Je vous contacte en espérant voir une réponse de votre part concernant mon cas , il s’agit de "Lombalgie bilatérale, avec suspicion de duplicité du haut appareil urinaire ".


Résultats du scanner 16 barrettes en acquisition spiralée , avant et après injection intraveineuse de produit de contraste, avec reconstruction dans les trois plans de l’espace :

*A droite :
- Rein 83*49*45mm de grand axe.
- Présence d’une duplicité pyélo-urétérale complète, avec importante dilatation urétéro-pyélocalicielle du pole supérieur, associée à un parenchyme laminé, avec un retard de sécrétion et d’excrétion à ce niveau.
- l’uretère inférieur est fin perméable , sans image d’obstacle .
- Cortex parenchymateux respecté.

*A gauche :

- Rein mesure 93*56*50 mm , présence d’une duplicité pyélo-urétérale, avec importante dilatation urétéro-pyélocalicielle du pole supérieur , sans image d’obscale décelable et parenchyme rénal à ce niveau aminé, avec retard de sécrétion et d’excrétion .
- l’uretère inferieur est fin perméable , sans image d’obstacle et sans dilatation des cavités pyélocalicielles, avec cortex rénal respecté.
- absence d’image de lithiase rénale.

*Vessie sans anomalie pariétale ou endoluminale.

*Absence d’adénomégalie profonde .

* Absence d’épanchement péritonéale.

* Foie, rate et pancréas sans anomalie .

* Le complément échographique ne montre pas d’urétérocèle ou image de lithiase.

Conclusion :

. Au terme de cette exploration, on note une duplicité pyélo-urétérale complète bilatérale, avec dilatation urétéro-pyélocalicielle du ple supérieur.

. Absence de dilatation des cavités calicielles et pyélo-urétérales inférieurs .

Après les résultats de ce scanner , Le Professeur m’a demandé de faire la SCINTIGRAPHIE RENALE + LA CYSTOGRAPHIE.

Pensez vous que l’ opération est obligée dans ce cas ?C’est pas risqué de garder les deux reins de haut appareil ?je suis un peu perdu je l’avoue.

Bonjour,

Ce site est dédié à la chirurgie pédiatrique et nous vous conseillons de vous rapprocher d’un urologue, spécialiste de la pathologie adulte.

cordialement

Bonjour
Lors de mon échographie des 32sa une duplicité rénale sans dilation à ete détecté
Affirmé par une échographie 5 jours apres la naissance de ma fille : il y a bien une duplicité toujours sans dilation des cavités pyelocalicielles
Nous devons quand même voir un chirurgien pédiatrique , pourriez vous me dire les suites que nous pouvons envisagés ?
Merci

Bonjour,

Le système double (duplicité) est physiologique dans la majorité des cas.

On envisage une prise en charge en cas d’obstruction (donc dilatation) ou de reflux qui se manifesterai par une infection urinaire.

Il n’y a donc en l’état rien à prévoir tant en terme d’exploration que de geste.

cordialement

Bonjour

Je suis maman d une fille de 3 ans , ma petite souffre une anomalie sur les reins , le radio montre :
- une dilatation des cavités pyelocalicielles avec un uretère fin bilatéral en faveurs de syndrome de jonction bilatéral plus important à droite

- lymphadenite mésentérique

Ainsi je lui ai fait une scintigraphie, résultat :

-fonction rénale relative symétrique

- stase rénale droite répondant partiellement à L injection de Lasilix

- la fonction rénale est repartie comme suit

Droite 44% et gauche 56%

Deux médecins m ont demandé une chirurgie immédiate et un médecin m a dit qu elle n a pas besoin de chirurgie

Qu est ce que je dois faire ?

bonjour,

Il convient de voire un chirurgien pédiatre.

Sans voire les images d’échographie et les courbes de la scintigraphie il est difficile de vous répondre ; vous pouvez eventuellement les envoyer par mail sur le site.

cordialement

Bonsoir je me permet de vous écrire car j’ai eu un scanner du a un kyste parabyelique responsable d’un effet de masse sur le groupe calicielle supérieur gauche ce dernier présente un diamètre antéro-postérieur de 12 mm avec discrètes stase.
et une bifidité urétérale supérieure et pyélique bilatérale.
dite mois ce que c’est ???
Syndrome de la JPU ?
je dois m’attendre a une opération ?
j ai rdv le 1 mai avec mon urologue je voudrais savoir en attendant ce que cela est ?

bonjour,

Sans voire les images cela est difficile d’être précis.

La petite dilatation présentée est très modérée. Il n’y a pas à priori d’intervention.

Pour le ksyte cela dépend mais le plus souvent non.

cordialement

Bonjours,
Je vous contact pour avoir un conseil.. À 3ans on m’a diagnostiquer une malformation (pyelon) mon rein filtre tres mal et donc infection et pyelonefrite à répétition, je dois tout le temps prendre des médicaments et boire énormément.. Je fais donc également des carence en fer donc rebelotte. Aujourd’hui j’ai 19ans et grosse anémie depuis 3 semaines mon médecin ne veut même pas me faire de radio ou d’échographie pour voir d’où ça vient.. De mon rein bien sûr.. J’ai l’habitude.. J’aimerais savoir si une opération est possible.. Car en voyage ce ne sera pas vivable.. Déjà aujourd’hui.. Merci d’avoir pris le temps de lire ce message et bonne journée à vous :)

Bonjour,

Il n’y a pas forcement d’uropathie mais le problème parait nephrologique.

Si votre medecin ne veut pas s’occuper de votre problème, changez de medecin.

cordialement

Bonjour

Mon petit neveu nouveau né 20jours présente à l’échographie de contrôle un double système
Rénal droit avec ureterohydronephrose des deux pyelons et petite ureterocele droite 7x9,5mm. Decouvert en ante natal. Il n a pas d’infection urinaire et se porte bien.
Faut il lui donner un traitement antibiotique pour prévenir les infections urinaires à son âge. Une simple surveillance suffit elle ? Nous sommes très inquiets.
Merci infiniment pour votre réponse.

bonjour,

Le traitement antiseptique urinaire se discute. Il n’y a pas de concensus sur ce sujet.

Il convient de surveiller l’évolution et notamment l’importance de la dilatation des voies urinaires notamment sur le pyelon supérieur de ce rein.

cordialement

Bonjour ma fille de 4 ans a une duplicité rénale gauche et avait un reflux de grade 2 qui a disparu d après une cystographie il y a un an ...je suis aller consulter car mal de ventre un peu de fièvre et le pipi qui l à piquait comme elle dit le lendemain plus rien à part un peu de fièvre ... j ai fait l ecbu que le médecin m a prescrit et les résultat sont leucocytes a 19000 au lieu de moins de 10000 et hematies normales .conclusion leucocyturie sans bacturiologie significative..j aurais voulu savoir ce que cela signifiait .j aiun rdv au médecin de prévu merci bonne soiree

Bonjour,

Cela signifie qu’il n’y a pas d’infection (sous réserve que la culture soit négative).

il y a juste une petite augmentation des globules blancs dans les urines ce qui peut traduire une inflammation sans infection.

cordialement

Bonjour,
Je me permet de vous écrire car mon fils de 3 mois a fait une pyélonéphrite aiguë.
On nous demande de faire une cystographie dans 1 mois car il a une asymétrie de taille rénale en rapport avec un double système droit sans dilation du pyélon supérieur.
on se pose bcp de question et on voudrais savoir si c’est grave et ce qu’il a vraiment et les risques
bien cordialement

bonjour,

Cela n’est surement pas grave.

Si il y a un reflux dans la partie basse on pourra discuter une injection endoscopique, sinon une simple surveillance sera de rigueur.

cordialement

Bonjour,
Merci pour votre réponse .mais j’avais oublier de mettre tous le contrendu de l’échographie.
est ce que ca change votre réponse ?
on retient des signes francs de pyélonéphrite aiguë bilatéral .
asymétrie de taille rénale en rapport avec un double système droit sans dilation du pyélon supérieur.
franche hypotonie des bas ureteres faisant suspecter un reflux

Cordialement

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.