Vomissements de L’enfant

VOMISSEMENTS DU NOURRISSON ET DE L’ENFANT

Les vomissements sont définis par le rejet du contenu gastrique ou intestinal par la bouche, s’accompagnant de contractions musculaires abdominales. Ils sont le plus souvent banals. Ils réclament cependant une démarche diagnostique rigoureuse, car ils peuvent être source de complications ou avoir une signification grave. Ils doivent être différenciés :

  • des régurgitations : définies par des rejets par la bouche de petites quantités de lait ou de liquide gastrique, qui accompagnent parfois l’éructation physiologique chez le petit nourrisson, généralement en rapport avec l’existence d’un reflux gastro-oesophagien ;
  • du mérycisme : remontée volontaire ou automatique d’aliments dans la bouche (rumination) suivie de leur redéglutition. Il s’agît d’un symptôme rare, conséquence d’un trouble grave du comportement.

1- ENQUETE CLINIQUE Outre un examen clinique complet avec mesure du poids, de la taille et du périmètre crânien, l’interrogatoire et le carnet de santé vont permettre de guider l’enquête étiologique et de déterminer la gravité des vomissements.

1-1- Interrogatoire et carnet de santé Ils précisent divers éléments.

1-1-1- Caractéristiques des vomissements

  • l’âge de début : existence ou non d’un intervalle libre par rapport à la naissance ;
  • l’horaire par rapport aux prise alimentaires ;
  • la fréquence ;
  • leur aspect : alimentaire, bilieux ou hémorragique ;
  • leur type : émis avec ou sans effort, leur provocation par les changements de position ;
  • le caractère douloureux ou non ;
  • leur abondance : souvent majorée, difficile à apprécier. Les vomissements abondants s’accompagnent toujours d’une mauvaise prise pondérale, l’étude de la courbe pondérale peut donc être un bon élément d’orientation.

1-1-2- Alimentation Il faut recueillir, surtout chez le nourrisson :

  • le mode de préparation et de reconstitution des laits artificiels ;
  • la quantité proposée et l’apport énergétique reçu ;
  • le nombre de prises alimentaires ;
  • la nature des aliments proposés depuis la naissance, avec leur date d’introduction dans le régime (protéines du lait de vache, gluten notamment) ;
  • les éventuels changements diététiques pratiqués depuis l’apparition des symptômes.

1-1-3- Antécédents Suivant l’âge de l’enfant, on s’attarde sur :

  • une grossesse normale ou pathologique ;
  • la période néonatale ;
  • le développement staturo-pondéral et psychomoteur ;
  • les examens cliniques antérieurs ;
  • la prise de médicaments : vitamines D ou A, antibiotiques, digitaliques, théophylline…
  • Antécédents familiaux (parents et collatéraux)

1-1-4- Association à d’autres symptômes

  • diarrhée ou à l’inverse transit ralenti, rectorragies, douleurs abdominales ;
  • contexte infectieux ;
  • les vomissements, quelle que soit leur étiologie, peuvent être associés à des signes respiratoires ou cardiovasculaires, en particulier chez le nourrisson avant 3 mois et entraîner : o une toux quinteuse persistante, essentiellement nocturne ; o des bronchopneumopathies à répétition d’allure infectieuse mais anormalement fréquentes ; o des images radiologiques anormales : atélectasies surtout à droite ; o des épisodes d’apnée et/ou bradycardie et de cyanose chez le nouveau-né ; o des malaises graves.

1-2- Examen clinique 1-2-1- Le retentissement clinique Les vomissements, par leur abondance et leur caractère aigu, peuvent entraîner une déshydratation le plus souvent extracellulaire et hyponatrémique, avec alcalose hypochlorémique et hypokaliémique dans les cas graves. La répétition des vomissements peut retentir sur l’état nutritionnel. Il faut rechercher un infléchissement ou une cassure de la courbe pondérale. Un véritable état de malnutrition peut plus rarement être observé, marqué par un retard pondéral supérieur à - 3DS, un rapport périmètre brachial/périmètre crânien inférieur à 0.2, une fonte du pannicule adipeux et une diminution des masses musculaires.

1-2-2- Les signes cliniques associés

  • signes généraux : fièvre, altération de l’état général ;
  • signes abdominaux : météorisme, sensibilité abdominale, défense, absence de bruit hydroaérique, sang au toucher rectal, hépatomégalie, splénomégalie ;
  • signes neurologiques évocateurs d’hypertension intracrânienne ou de méningite ;
  • signes ORL ou pulmonaires ;
  • odeur acétonémique de l’haleine.

2- ETIOLOGIES

La pratique systématique d’examens complémentaires n’est pas justifiée. Les données cliniques permettent habituellement de préciser l’étiologies des vomissements, et chaque examen complémentaire sera demandé en fonction de l’orientation diagnostique. En pratique il faut distinguer les vomissements aigus des vomissements chroniques.

Les étiologies plus fréquentes sont indiquées en caractères gras.

2-1- VOMISSEMENTS AIGUS

2-1-1- Causes chirurgicales

Ce sont les moins fréquentes mais elles constituent des urgences et doivent donc être rapidement diagnostiquée.

L’examen abdominal peut être franchement anormal et orienter vers une urgence chirurgicale. Dans ce contexte, la radiographie de l’abdomen (ASP) est l’examen primordial : le syndrome occlusif, suspecté sur les vomissements bilieux, le météorisme abdominal et l’altération de l’état général, sera confirmé par la présence de niveaux liquides et de distension des anses.

• Occlusion hautes

  • En période néonatale, elles sont malformatives dues à des sténoses, des atrésies congénitales ou à des anomalies de rotation.
  • Chez le nourrisson, elles sont plus rares : hernies étranglées, bride chez un enfant déjà opéré, accidents occlusifs sur anomalies de rotation ou mésentère commun.
  • Chez l’enfant plus grand, les causes sont superposables à celle du nourrisson.

• Tableau d’occlusion basse Plus ou moins complet, faisant suite à un retard d’élimination du méconium ou une constipation précoce, il évoque la maladie de Hirschsprung à confirmer par un lavement opaque avec défécographie et une biopsie rectale. Les atrésies coliques sont peu fréquentes, de même que les pseuso-obstructions intestinales chroniques.

• Syndrome péritonéal Il doit faire évoquer de principe une appendicite aiguë. Chez le nourrisson, le tableau est souvent atypique : diarrhée aiguë ou forme pseudoneurologique associant fièvre et troubles du comportement avec alternance de somnolence et de crises d’agitation.

• Douleurs abdominales paroxystiques Des douleurs abdominales paroxystiques brutales, des rectorragies et une palpation abdominale montrant parfois soit une fosse iliaque droite déshabitée soit une masse évoquant un boudin, devront faire évoquer une invagination intestinale aiguë (IIA) qui est la première cause d’occlusion intestinale du nourrisson et du petit enfant. Il existe des formes trompeuses d’IIA, dites « neurologiques » avec hypotonie, aréactivité qui ne devront pas faire errer le diagnostic (en fait liées à un mode de réaction de type stuporeux du petit enfant à la douleur). L’ASP permettra souvent d’orienter le diagnostic en montrant une fosse iliaque droite deshabitée avec un intestin sous-jacent faiblement aéré. Elle sera confirmée par l’échographie abdominale puis le lavement opaque ou à l’air à faible pression qui permet la désinvagination dans environ 90% des cas. En cas d’échec le traitement sera chirurgical.

2-1-2- Cause médicales Elles sont les plus fréquentes.

  • Un facteur diététique doit être recherché systématiquement : erreur quantitative, qualitatives ou non respect des rythmes biologiques chez le nourrisson
  • Devant des petits signes infectieux, il faut évoquer les infections communes qui constituent de loin les causes les plus fréquentes de vomissements, surtout chez le nourrisson : • les infections de la sphère ORL : rhinopharyngites, sinusites, otites sans oublier le muguet buccal ; • les infections respiratoires (habituellement d’origine virale) : pneumopathies ou bronchopneumopathies ; • les infections digestives : diarrhées aiguës saisonnières, entérites à rotavirus et entérocolites bactériennes. Les hépatites aiguës du nourrisson et de l’enfant s’accompagnent habituellement de vomissements et de douleurs abdominales ; • les infections urinaires : c’est une cause fréquente et mal connue de troubles digestifs chez le nourrisson : il faut avoir l’ECBU facile, à la recherche de cystites ou d’infections du haut appareil ; • méningites : nettement moins courantes que les infections précédentes, elles peuvent se révéler par des vomissements en climat fébrile. Les signes méningés classiques sont souvent absents chez le petit nourrisson ; il faut donc pratiquer une ponction lombaire au moindre doute.
  • Des signes neurologiques ou des troubles du comportement doivent faire évoquer une hypertension intracrânienne, surtout si les vomissements sont matinaux, en jet. Le fond d’œil est un bon moyen de dépistage. Une tomodensitométrie cérébrale sera réalisée à la recherche d’un hématome sous-dural ou d’une tumeur.
  • Des vomissements associés à un tableau douloureux abdominal, peuvent révéler un ulcère gastrique ou duodénal, une gastrite, une pancréatite ou un purpura rhumatoïde (même en l’absence d’éruption cutanée).
  • En l’absence de tout signe d’orientation : il faut penser à la possibilité d’une intoxication accidentelle médicamenteuse ou par des produits ménagers ou industriels.

VOMISSEMENTS ET FIEVRE

  • Infections entérales ou autres : les vomissements ne sont souvent qu’un épiphénomène.
  • Appendicite aiguë : plus souvent fébricule (≤ 38,5°C) que véritable fièvre sauf chez le nourrisson (rare) chez qui le tableau est souvent trompeur (fièvre élevée, diarrhée fébrile) et donc le diagnostic difficile et souvent retardé aux stade des complications (abcès, péritonite …).
  • Pancréatite aiguë, purpura rhumatoïde : peuvent s’accompagner d’une hyperthermie généralement modérée.
  • Une infection peut être responsable de la décompensation d’une maladie métabolique connue ou inconnue.

2-2- VOMISSEMENTS CHRONIQUES

En présence de vomissements habituels, des facteurs diététiques (suralimentation, jeûne prolongé) ou une infection chronique (ORL ou urinaire) sont rarement en cause. Il convient cependant de toujours les éliminer en premier lieu. La recherche d’une étiologie se conduit ensuite différemment en fonction de l’âge.

2-2-1- Chez le nouveau-né

  • L’existence de vomissements bilieux chroniques peut révéler un obstacle organique malgré l’absence de symptomatologie occlusive évidente. Dans ce cas, une opacification radiologique prudente peut être utile pour rechercher une atrésie, une sténose du grêle, une anomalie de rotation ou un iléus méconial. Les troubles de la motricité intestinale rencontrés au cours des entérocolites aiguës néonatales, des pseudo-obstructions intestinales chroniques (très rares) et de la maladie de Hirschsprung, s’accompagnent de vomissements alimentaires et parfois bilieux.
  • Des vomissements hémorragiques conduisent à indiquer une endoscopie oesogastroduodénale en urgence, qui retrouve habituellement un tableau d’oesogastrite ulcérohémorragique, des gastrites ulcérées ou pétéchiales, plus rarement un ulcère aigu gastrique ou duodénal.
  • Un tableau de vomissements chroniques ou intermittents, associé à des troubles respiratoires (toux à répétition, bronchopneumopathies ou accidents de déglutition), doit faire évoquer les manifestations du reflux gastro-oesophagien en période néonatale. A cet âge, le reflux gastro-oesophagien peut également entraîner des signes neurologiques ou des accidents aigus, apparemment isolés ou associés à des vomissements : malaises, troubles du comportement, apnées et équivalent de mort subite. L’examen complémentaire de choix, devant ces symptômes, est la pH-métrie oesophagienne continue sur 24 heures. L’endoscopie révèle fréquemment, dans ces situations, l’existence d’une oesophagite. Le transit oesogastroduodénal apporte essentiellement des éléments morphologiques et anatomiques (malposition cardiotubérositaire, hernie hiatale).
  • Une souffrance cérébrale pendant les premiers jours de vie s’accompagne très souvent de vomissements.
  • Des troubles métaboliques peuvent se révéler en période néonatale par un syndrome émétisant. Ce sont des causes rares parmi lesquelles ont peut citer la galactosémie, l’intolérance héréditaire au fructose (hépatomégalie avec hypoglycémie), les anomalies du métabolisme des acides aminés, les hyperammoniémies, les déficit de la cétolyse et les anomalie de l’oxydation des acides gras.
  • L’insuffisance surrénale primitive ou l’hyperplasie congénitale des surrénales (syndrome de Debré-fibiger) peuvent également se manifester par des vomissements, s’y associe une perte anormale de sodium et des troubles de l’hémodynamique.
  • L’hypercalcémie peut être responsable de vomissements notamment dans le cadre d’hyperparathyroïdie.

2-2-2- Chez le nourrisson

  • La survenue de vomissements chez un nourrisson de 3 semaines (entre 10 jours et 3 mois maximum), le plus souvent un garçon, après un intervalle libre asymptomatique, se majorant de jour en jour, avec un appétit conservé, doit faire évoquer une sténose hypertrophique du pylore, à fortiori s’ils s’accompagnent d’une cassure de la courbe pondérale. L’examen clinique (palpation de l’olive pylorique et visualisation d’ondulations péristaltiques), le cliché d’ASP (dilatation gastrique importante et grisaille en dessous et l’échographie (augmentation de volume du muscle pylorique) confirment le diagnostic. Le transit baryté gastroduodénal n’est pas indispensable au diagnostic et n’est réalisé qu’en l’absence d’échographiste entraîné ou en cas de doute. S’il est pratiqué, il objective un défilé pylorique rétréci et l’empreinte de l’olive pylorique sur la région antrale. Le traitement sera chirurgical après correction des désordres hydroélectrolytiques (déshydratation et alcalose) consistant en une pylorotomie extra muqueuse qui autorise la réalimentation dans les heures qui suivent la chirurgie.
  • Les vomissements alimentaires répétés depuis la naissance aux changements de position, accompagnés de régurgitations, associés ou non à des bronchopneumopathies à répétition, évoquent l’existence d’un reflux gastro-oesophagien objectivé surtout par la pH-métrie , l’exploration étant complétée si nécessaire par un transit oesogastroduodénal et une endoscopie L’échographie, la scintigraphie et la manométrie oesophagiennes, beaucoup plus spécialisées, restent encore des examens d’indication limitée. Les vomissements hémorragiques révèlent habituellement une oesphagite peptique.
  • Les vomissements peuvent s’intégrer dans le tableau d’une intolérance ou d’une allergie alimentaire : allergie aux protéines du lait de vache et maladie coeliaque (intolérance au gluten) sont les plus courantes, et seront évoquées en fonction de l’âge de l’enfant et de son alimentation. Apparemment isolés, ils peuvent révéler exceptionnellement un syndrome de perte de sel : hyperplasie congénitale des surrénales (syndrome de Debré-Fibiger).

2-2-3- Chez l’enfant plus grand

Les causes organiques sont moins fréquentes. Il convient cependant d’éliminer un ulcère, une tumeur cérébrale (fosse postérieure) ou un reflux gastro-oesophagien. Les causes fonctionnelles dominent. On retiendra :

  • les vomissements acétonémiques ou syndrome des vomissements cycliques (vomissements périodiques avec cétose) : survenant souvent sans cause évidente ou après un jeûne ou une infection banale, ils entraînent une intolérance gastrique avec vomissements incoercibles. L’haleine est caractéristique, acétonémique ; la cétonémie et la cétonurie sont le reflet du déficit énergétique. Ces vomissements se répètent souvent pendant plusieurs années chez un même enfant. L’étiopathogénie de ce syndrome est discutée.
  • Le mal des transports : extrêmement fréquent, il survient préférentiellement chez des enfants plutôt émotifs entre 3 et 12 ans.
  • Enfin, le syndrome émétisant peut être un facteur révélant un conflit parents-enfant et le témoin de manifestations psychologiques ou de phénomènes de conversion somatique. Ce diagnostic ne doit être retenu qu’après avoir éliminé formellement une cause organique.

QUELQUES REPERES • Les vomissements bilieux témoignent d’une étiologie chirurgicale jusqu’à preuve du contraire. • La constipation n’est pas une cause habituelle de vomissements. • Les vomissements sont responsables d’une alcalose métabolique : ! ! si acidose et absence de diarrhée. • Les vomissements psychogènes doivent demeurer un diagnostic d’élimination.

En pratique Il faut se souvenir que toutes les affections aiguës ou chroniques entraînent des vomissements chez le nourrisson. Bien que le nombre d’étiologies à évoquer soit très élevé, on retiendra, après un bon interrogatoire et un examen clinique soigneux, que les causes les plus fréquentes sont , dans l’ordre décroissant : les erreurs diététiques, les infections communes du nourrisson, le reflux gastrooesophagien et la sténose hypertrophique du pylore. Les urgences chirurgicales, plus rares, en particulier l’invagination intestinale aiguë, doivent cependant être éliminées par une hospitalisation et/ou des examens complémentaires au moindre doute. Chez l’enfant plus grand, les infections digestives et les cause psychogènes dominent.

FORUM

Bonjour,
Je suis une femme espagnole qui cherche a aider une jeune fille de 18 ans qui soufre des vomissements cicliques dés sa naisance, et dont la maladie s´empire de plus en plus.
En Espagne on a pas trouvé des solutions.
Quelqu´un pourrait me dire si à Paris, ou ailleurs, il y a des specialistes ou de therapies reussies ?
Ses parents sont tout les deux medecins, donc ils ont tout essayé.
Je vous en remercie par avance.

Raquel Madroñero

Bonjour ;voila je suis chirurgien pédiatre exerçant en algueraie ;j’aimerais avoir votre avis sur un malades que j’ai vue en consultation urgente en effet il s’agis d’un nourrisson de 15 mois qui présente depuis la veil des vomissement bilieux avec transit conservé et un bon état général a l’examen clinique un abdomen distendue tympanique sensible au touché rectal y a eu l’élimination d’un liquide d’aspect eau de riz après le retrais du doigt ;bilan radiologique ASP multiple niveau hydro aérique avec anses distendue ,échographie distension intestinal importante avec un épanchement péritonéal de petite abondance j’ai garder le malade en surveillance coproculture demandé ,et voila y a eu des imprévue et j’ai pas pue suivre l’évolution de cet enfant ;j’aimerais avoir votre avis sur ce cas. Merci d’avance

bonjour,

C’est assez difficile de donner un avis car on peut évoquer beaucoup de pathologies :

  • gastro enterite : peuvent donner des niveaux hydro aériques multiples avec distension. diagnostique le plus probable
  • maladie de hirschprung : même si trés peu probable sans contexte de constipation on ne peut de première intention l’éliminer complètement
  • occlusions mécaniques : volvulus mésentère commun (même si l’état général est bien conservé), hernie interne (même remarque)
  • ....

bien cordialement

bonjour
j’ai un enfant de 4 semaines et qui vomit régulièrement.
dès que sa mère fint de l’allaiter elle vomit automatiquement.

quelq’un peut il m’aider car on soufre là et on sait pas quoi faire.
on est au Comores et les medecin ne disent pas grand choses on nous inscrit des calmants (Motillium) mais ça ne change rien.
meci

Bonjour,

Il s’agit vraisemblablement de régurgitations, classqiues et banales chez le nourrisson.

Si elle prend du poids il ne faut pas vous inquiter.

Si le problème persiste il faudrait envisager d’arrêter l’allaitement pour pouvoir lui donner du lait maternisé épaissit avec de la maizena ou prendre un lait maternisé déjà épaissit.

cordialement

bonjour, j ai mon fils agé de 30 mois qui vomit depuis 5 jours mais uniquement la nuit la fréquence est irregulière 3 a 12 fois par nuit et uniquement de la salive et bile ( 1 seule nuit avec des résidus alimentaire) , il se plaint de mal de tete , au niveau du front. Ce qui est étrange c que la journée tout va bien on ne dirait pas qu’il est malade. Lemedecin n ayant rien trouvé au niveau orl , je ne sais quoi faire et suis très inquiète.merci

bonjour,

Si cela persiste revoyez votre medecin. La symptomatologie que vous indiquez ne relève pas spécialement de notre spécialité.

Cordialement

bonjour,
mon fils est allaité, tout se passait bien jusqu’ au début de sa7 orme semaine vendredi dernier ou il a vomit ( lait caille odeur de vomi) et depuis il tousse après les tétées vomit au moins une fois par jour, et boit de moins en moins mais plus souvent. il n à pas de fièvre.
j’ai pense à du reflux car il se met à tousser aussi quand je l allonge il ne dort qu’en position verticale ou sémi assise sinon il se réveille toute les heures.
tout à commence après une accélération du rythme des tétées ( poussées de croissance de 6 semaines).
peut il s’agir d’un reflux alors qu’il n’avait jamais même régurgite jusqu’à présent ?
merci de votre aide.
pédiatre en vacances prochaines disponibilités dans un mois.

bonjour,

Cela évoque effectivement des régurgitations.

Le mieux est de consulter. Prenez un rendez vous avec un autre pédiatre ou un généraliste.

Surveillez sa prise de poids.

Cordialement

Bonjour

Je suis père d’un fils de 3 mois et demi.
Depuis 2 semaines, il tousse gravement. Chaque fois qu’il tousse, il vomis aussi une sorte des crachats. Il n’a pas des fièvres, mais il est entrain de maigrir progressivement.
Le médecin a déclaré que ce n’était pas très grave et lui a prescrit certains médicaments, mais en vain. Rien ne change.
Que pouvons nous encore faire, les amis ? Ça m’inquiète vraiment.

bonjour,

Dans la mesure ou votre enfant perd du poids il convient effectivement de s’en préoccuper et faire au minimun une échographie.

consultez un pédiatre.

cordialement

Bonjour,

Notre enfant de 25 mois avait une trachéite il y a environ 3 semaines, le temps météorolique étant encore doux dans notre région, cela a enchaîné sur une gastro-entérite mais toujours de la toux. J’ai tout essayé puisqu’on n’a pas le droit de donner de sirop : jus de citron + miel, coquelussedal 3 jours M & S en début de cette semaine (dons la 3ème semaine), et sirop aux plantes Prospan actuellement. Aujourd’hui elle tousse encore, peu en journée, et une quinte vient le soir au coucher ou bien au réveil la nuit vers 4, 5 ou 6h du matin après une quinte de toux. Dernière visite médicale en novembre elle pesait 12kg et aujourd’hui elle est à 12.300kg ou 400. Les 2 traitements ont été donnés par notre médecin généraliste.
Nous sommes inquièts du maigrissement : Help ? Nous allons je pense, demain essayer d’avoir un RDV avec un pédiatre (qui en plus ne la suit en temps normal puisque nous faisons les visites obligatoires par le Médecin en PMI de Conseil Général, Croisons les doigts pour obtenir ce RDV demain, on n’est pas gâté médicalement dans notre département).

Bonjour,

Le mieux effectivement est de consulter un pédiatre qui aprés examen de votre enfant vous conseillera au mieux.

Coirdialement

Bonjour

Mon fils de 4 ans a fait 3 malaises en l’espace de 15 jours. cela commence par des maux de ventre ensuite il se sent mal dit qu’il veut dormir devient amorphe et a des vomissements bilieux spasmes pendant 1h 30 /2 h avec hypothermie à 34,5 ° . Nous l’avons conduit aux urgences pédiatriques par 2 fois . après tests sanguins electrocardiogramme, analyse d’urine test acetone aucun diagnostic n’a été posé .
ces malaises surviennent à jeun . il a des regurgitations depuis l’alimentation solide et prend du gaviscon motillium mopral chaque jour depuis l’âge de 18 mois . le medecin vient de ns prescrire un encephalogramme.
les malaises surviennent brusquement autrement il est en forme et très tonique .
quels autres examens demandés ? je pense que je vais prendre rdv ds un service de gastro/ pediatrie. Ici c’est la campagne !!!!!!!!!!!! je m’inquiete bcp surtout p/r à l’hypothermie .
merci pour votre réponse

Bonjour,

devant ces malaises répétés il est sans doute utile de consulter un pédiatre qui pourra examiner votre enfant et prévoir les explorations nécessaires.

Cordialement

Bonsoir, mon fils de 4 ans a commencé a vomir vendredi soir dernier ( 2 fois dans la nuit accompagné de diarrhées.)
J ai constaté vendredi dans la journée qu’il avait aussi du muguet bucale.
Samedi dans la journée et nuit rien.
Dimanche soir, vomissements 2 fois encore.
Lundi rien de la journée et de la nuit.
Et aujourd’hui, rebelotte, il se couche et vomi 1h après endormissement + petite diarrhée.
Je pensais au départ a une gastro mais au vu de la fréquence des vomissements, je doute.
Tout cela est accompagné d’une toux type toux de coqueluche et il se plaint d’avoir mal au ventre.
Qu’en pensez vous ?
Merci d’avance.

bonjour,

Sans examiner votre enfant il n’est pas possible de vous donner un avis.

Le mieux est de consulter un pédiatre.

Cordialement

Bonjour,
mon fils agé de 30 mois, à depuis qu’il a 3 mois des périodes allant de 2 à 3 jours ou aprés le repas il vomit. Et puis plus rien pendant 15 à 20 jours, tant qu’il n’avait pas de perte de poids le pédiatre ne s’inquiété pas (poids normal, il mange trop vite etc...) mais depuis le weekend dernier la courbe de poids est légérement inférieur à la moyenne. Nous nous inquiétons.
Merci par avance.

bonjour,

Sans examiner votre enfant il est difficile de vous donner un quelconque avis. Revoyez votre pédiatre, qui jugera si il y a lieu de prévoir un bilan complémentaire.

Cordialement

Bonjour mon fils de 6ans vomit depuis hier après midi. Il a bien dormit cette nuit mais ne veux rien manger, et cet aprem rebelote vomit de la bile verte il est complètement apathique et se plaint d avoir très mal à la tête. Je m inquiète doit on l amener aux urgences ?

Bonjour,

il faut consulter un pédiatre.

Cordialement

Ma fille de 3 ans a vomi dimanche soir 3 fois lundi elle a demandée un peu de lait mais elle a tout vomi a midi elle à un peu manger c’est passé le soir elle avait pas faim elle a bu un peu de lait qu’elle n’a pas garder et ce matin elle a déjeuner des céréales avec du lait et elle a tout vomi mais elle a pas de diarrhée ni de fièvre elle dort beaucoup ... je vais consulter ... merci de repondre .... cordialement

Bonjour,

Le mieux est effectivement de consulter un pédiatre ou un gastro enterologue pédiatre.

cordialement

Bonjour, mon petit garçon de 4 ans présente des spasme la nuit accompagné de diahree et de vomissement . La journée tout va très bien , il est en forme.
Je l ai emmené deux fois au urgences pédiatrique et a l examen clinique tout semble assez normal . les médecins n ont pas su vraiment me dire d ou venait ses spasme et malgré les médicaments il continue de se réveiller la nuit et de souffrir . est ce que quelqu’un a déjà vu se genre de maladie ??

Bonjour,

il convient de consulter un gastro enterologue pédiatre.

cordialement

bonjour
ma fille de 3ans vomis uniquement dans la nuit depuis 2 jours dans se reveiller ni douleur particuliere
ce qui m inquiete c est qui lui reste du vomis dans la bouche et qu elle ne s en rend pas compte.

bonjour,

Il convient de pouvoir examiner votre enfant ; consultez un pédiatre.

cordialement

Bonjour,
Ma fille de 3 ans a des vomissements a chaque fois que elle est malade rhino angine bronchite... est ce normal ? Elle ne peut rien avaler sinon elle vomit , même l’eau .elle vomit des glaires et de la bile doit je m inquiéter cette fois ci sa température n a jamais dépasse 38.4 ça a commence il y a deux jour avec une amélioration hier mais vomissement ce matin comment savoir si c est viral ou bactérien cliniquement ?
Merci d’avance ’
Cordialement
P

Bonjour,

Qu’un enfant ait des vomissements au décours de rhino pharyngite n’est pas inhabituel.

Le mieux est de consulter votre médecin.

cordialement

Bonjour
Ma fille de 4ans a des soucis de constipation depuis sa naissance, mais depuis 2 semaines, elel c’est levée 2 fois vers 6h30 en vomissant de l’eau et de la bile. Est-ce qu’il y à un lien ?

bonjour,

il n’y a pas de lien à priori.

si cela persiste consultez votre pédiatre.

cordialement

Bonsoir voilà mon fils qui y’a 3 ans 4 mois souffre depuis une semaine de vomissement après le biberon que j’ai arrêté depuis trois jours mais vomis après ses déjeune des fois après ses repas il étais constiper pendant 2 jour parceque d habitude il fait deux à trois par jour normalement ces dernier jour ces selles sont molles je voulais savoir ce que vous aller me conseiller ps : je le sens un peu fatiguer d habitude très énergétique un peu nerveu pas de fièvre merci d’avance

Bonjour,

il faut examiner votre enfant. Condultez un pédiatre.

cordialement

bonsoir voila je suis chirurgien ped exercant en algerie et j ai une urgence j aimerais avoire votre avis c un nourrissant de 18 mois presantant des vomissement bilieux depuis 2jours avec a l examen un etat general concesrvé abdomen souple et non douloureux orifices herniaires libres sans atcd particulier mais l ASP il y a des niveau hydroaerique fixe sur 3 cliché mais sans distention intestinal echo sans particularité ,je n arrive pas a descidé de l indication chirurgical ;elle est sou antibio mise par les pediatre pour angine pultacée ; veuiller me repandre rapidement merci.

Bonjour,

comme dans les syndromes sub occlusifs c’est la clinique qui commande. Dans la mesure où l’abdomen est souple et non douloureux il n’y a pas d’urgence immédiate.

il convient de traiter médicalement avec arrêt alimentaire, sonde gastrique, perfusion et rehydratation et surveillance.

C’est l’évolution qui vous permettra de vous faire une idéee.

cordialement

danc je continue ma conduite.merci énormement pour votre repense.cordialement

Bonjour,
Depuis 3 semaines ma fille de 22 mois vomit dans son sommeil. Tous les jours à heures fixes (21h30) et généralement au changement de position. La journée tout va bien, elle vit sa vie tranquillement, le soir je lui donne son bain et à manger à 19h et je la couche vers 20h. Et à 21h30, elle commence à tousser, et vomit, soit un peu, soit l’intégralité de ses aliments. et se rendord aussi tôt.
Je l’ai emmenée à plusieurs reprises chez le pédiatre qui m’a donner du mofilium et topaal, mais cela continue.
Le pédiatre ne veut pas lui faire faire d’examen pour l(instant, car le topaal ne la fait plus vomir tous les soirs.
Moi j’ai peur et ne sait plus quoi faire... que me conseillez-vous ?
Merci

Bonjour,

Si cela n’a pas de retentissement sur sa croissance effectivement il n’y a pas d’intérêt à faire des explorations.

Vous pouvez essayer de la faire dormir en proclive, c’est à dire inclinée la pieds vers le bas, en surélevant les pied du lit. Il peut y avoir effectivement un aspect positionnel expliquant ses vomissements.

cordialement

Bonjour, mon bebe de 14mois souffre depuis 2 mois de troubles alimentaires : il vomit quasiment tous ses repas sauf le biberon du matin. Depuis 3 jours il ne veut plus s’alimenter il ne boit que le bib du matin ( a 5h du matin) puis plus rien. Le pediatre qui l’a vu aux urgences de l’hopital trousseau et dont le service urgences pediatriques est d’une efficacité incroyable lui a fait faire un scanner et un bilan sanguin avait deja ete réalisé auparavant ds un autre hopital mais heureusement de ce coté rien n’a ete decelé. A present il doit voir un gastro-enterologue. Jai l’impression qu’il a un degout de la nourriture car qd il commence a manger 4 -5 cuilleres il va recracher la derniere cuillere et tout ce q’il a deja avalé il va le vomir par de grands jets..je ne comprends pas d’où cela peut venir. Pourriez vous m’eclairer. Cela peut etre psychologique ou alors cela se passerait au niveau gastrique ?
Merci pour votre reponse.

bonjour,

il est très difficile de se faire une idée comme ca. Cela peut être une allergie alimentaire mais aussi beaucoup d’autres choses.

L’avis du gastroenterologue pédiatre sera très important.

cordialement

Toujours maman du bebe de 14 mois, depuis ces 2 mois il n’a pas prit de poids mais a perdu 600g

Bonjour,

alors à fortiori il est urgent de consulter un gastroenterologue pédiatre.

cordialement

Bonjour,

Je suis maman d’un garçon de trois ans. L’année dernière à la même période mon fils a eu pendant 4 mois environ toutes les deux semaines des vomissements accompagnés de diarrhée, de maux de ventre et d’irruption cutanées (contour des yeux et de la bouche). L’odeur de ses vomissements était très particulière et toujours la même (comme une odeur de fromage rance). Le médecin que l’on a vu a plusieurs reprises ne nous a donné qu’un examen allergique. Il a une allergie mais qui n’est pas repérable pour le moment. Il a eu des gouttes sur les bras et une prise de sang (IGE très élevé).

Actuellement, mon fils se plait régulièrement du ventre et a eu du sang dans les selles. Le médecins nous dit que cela devait être du à une fissure anale. Mais mon fils se plaignant encore du ventre, très inquiète, je voudrais avoir votre avis. Les sites internet sont riches en écrits mais peuvent parfois inquiéter n’étant moi-même pas médecin. Mais je constate bien qu’il y a quelque chose qui ne va pas et aucun examen poussé n’est proposé. Or si nous voulons voir un spécialiste, il faut un courrier du médecin traitant. Je vous signale entre autre que ma fille a eu pendant un an une allergie sévère au lait.

Merci par avance pour vos conseils.

Bonjour,

Il convient de consulter un gastro-entérologue pédiatre.

Il n’est pas nécessaire de passer par votre médecin et vous pouvez tout à fait aller consulter directement un tel spécialiste.

cordialement

Bonjour en fait je voudrais avoir votre avis sur ma fille de 3 ans,elle vomit souvent durant la nuit mais pas plus d’ une fois , la journée elle est hyperactive sauf quelque fois elle signale une légère douleur abdominale merci bq

Bonjour,

sur ces seuls éléments il n’est pas possible de vous donner une orientation.

il parait préférable de consulter un gastro-entérologue pédiatre.

cordialement

Ma fille de 5 ans vomit souvent le soir elle dort tout va bien pas de douleur pas de symptômes alarmant 2h après elle vomit sur elle ,dans le lit je doit la doucher et tout changer souvent c est vers 23 h , doit je m,inquiète sachant que cela n a pas de retentissement sur sa croissance et le jour elle déborde d,énergie . Elle prend toujours un biberon de lait avec de la compote dans son lit car ma fille ne mange pas grand chose

Bonjour,

Même si la situation ne parait pas préoccupante il parait préférable de consulter un pédiatre ou un gastro entérologue pédiatre pour s’assurer de l’absence d’anomalie.

cordialement

Mon fils 19 mois vonissemt les nuit mange pas bcp la journée il bois son biberon le soir et la vomir il peur de dormir apre

bonjour,

Le mieux est de consulter un pédiatre qui pourra examiner votre enfant et au mieux prendre les bonnes décisions.

cordialement

bonjour,
depuis sa naissance ma fille vomit toutes les nuits de la bile.elle est tres maigre et ne grandit pas.on nous a prescrit du debridat ensuite du motilium et enfin du flucazol qu elle prend a chaque 15 minutes avant de manger.cela n a aucun effet.elle se plaint tres souvent de maux de ventre au niveau de nombril,et la nuit elle vomit un liquide verdatre ou marron sans nourriture.a l ’echographie on a vu qu ’elle avait une malrotation de l angle jejuno duodenal qui s ’arretait à 90° et qui se situe à droite du rachis.Elle a 7 ans mais a l ’air une fille de 5 ans, ne mange pratiquement rien . aidez moi s il vous plait !!!!!!!!!

bonjour,

Le mieux est de consulter un gastro enterologue pédiatre afin d’évaluer l’ensemble de la situation.

cordialement

bonjour , c est le gastro enterolohue qui nous a prescrit ce traitement .a t elle besoin d ’une operation chirurgicale ? nous sommes perdu.elle ne grandit toujours pas et les vomissements continus. je rappelle qu on lui a diagnostiquer une anomalie de rotation à 90 °.cela pourrait avoir un rapport avec ses vomissements ? de plus comment pouvons nous soigner cela une fois pour toute ? je voudrais que ma fille soit comme toutes les autres petites filles.aidez moi s’il vous plait

ma fille de ans et 2 mois vomit chaque fois qu’elle prend son biberon du lait, température 40° Hier 39° directement au médecin qui nous a prescrit les médicaments suivants : jocasine 500mg et solupred 5mg. MALGRÉ CE TRAITEMENT LES VOMISSEMENTS PERSISTENT LA TEMPÉRATURE DE 39° à 38° . J’ai utilisée des suppositoires DOLIPRANE et sirop MOTILIUM 1MG la température arrive à 37°. Ce matin vomissement et température en hausse. JE SUIS AFFOLE, prière me donner des conseils . Merci beaucoup.

Bonjour,

Si cela ne passe pas consultez un pédiatre (urgences pédiatriques prochesde chez vous).

cordialement

Bonjour
ma fille vomit(vomissement jaune) depuis la naissance .
le pédiatre fait l’échographie abdominale et Echographie de l’intestin .
tous ça donnent une bonne résultat.Ensuite il a fait les analyses suivant ,CRP, SGOT ASAT, SPGT ALAT ,CALCIUM PHOSPHORÉMIE,TP+INR+TQ,GLYCIMIE A JEUNE,URÉE,créatinine.
les résultats : tous donnent des résultats favorables, sauf une augmentation de GOT (54 UI/l) et le Phosphore (65 mg/l)
mnt je le donne le motilium et le lait artificiel AL 110 et on arrive pas a connaitre la maladie exacte
L’age de ce bébé est 40 jour
Je vous pré de me donner plus d’information pour remédié cette maladie
Merci

Bonjour,

De toute évidence cela ne relève pas de la chirurgie pédiatrique mais de la gastro enterologie pédiatrique.

Le mieux est de prendre rendez vous avec un gastro enterologue pédiatre ;

cordialement

Bonjour ,
Mon fils de 5 ans et demi à toujours eu des vomissements réguliers lorsqu’il était petit . Les médecins et ma pédiatre me disaient que cela aller s’arrêter lorsqu’il marcherait . Ce qui fut doucement le cas . Mais depuis 1 an il vomit la nuit envi trin 1 fois tous les semaines , 1h30 voir 2h après son couché , jamais le même jour , après avoir manger des choses toujours différente . Il dort et ne s’en rend pas compte , il vomit la totalité de son bol alimentaire , il n’a pas mal et ne pleure pas. Et il se rendort presque aussitôt lorsque je l’ai changé . Il a eu des terreures nocturnes mais là les vomissements n’ont pas de sens . Je consulte un pédopsychiatre mais je ne trouve pas de réponse .
La journée il est en pleine forme .
Merci pour les renseignements et l’aide que vous pourrez m’apporter .

bonjour,

si on se pose la question d’un éventuel reflux gastro oesophagien il convient de faire une opacification radiologique (TOGD) et en cas de reflux faire une pHmétrie pour en connaitre l’importance.

en fonction de ces résultats et de l’importance de la gène ressentie on peut être amené à se poser la question de son traitement chirurgical.

Le mieux est de consulter un gastro entérologue pédiatre.

Cordialement

Bonjour,

Depuis 2 semaines maintenant ma fille de 19 mois vomit, uniquement le nuit, mais pas toutes les nuits (4x la 1ère semaine et 2x cette semaine). Elle n’a mal nul part, se rendort presque instantanément après les vomissements. Elle vomit son repas de midi et celui du soir (des morceaux a peine mâchés) toujours entre 2h et 4h du matin. La journée elle est en pleine forme.
Le médecin traitant pense a une gastro ou un stress (je suis enceinte) mais malgré un traitement cela ne passe pas et j’ai peur qu’avec le temps ma fille maigrisse (elle pèse 10.5Kg et a eu vers 8 mois une cassure dans sa courbe de poids). Qu’en pensez vous ?
Merci d’avance pour votre aide.
Cordialement

bonjour,

sans examiner votre enfant il est difficile de vous donner un avis. Il est peut être utile de faire une échographie et éventuellement une opacification (TOGD).

cordialement

Bonjour,

Notre fille de 5 mois souffre depuis ses 15 jours de RGO, mise sous inexium, à 2 mois, les douleurs sont passées, le rythme devenu normal, mais régurgite toujours.
l’introduction du lait maternisé se passe mal, ce qui nous fait penser quelle aurait peut être une allergie ou intolérance depuis le début. ( pseudo urticaire sur bras et jambe, 2 fois de suite, ne fait plus ses nuits correctement, plus de sieste non plus après la prise de lait maternisé)
Il n’y a pas de cassure ds la courbe de poids, mais des changements de comportement et confort, très importants, passant d’un bebe qui rit bcp, a un bebe qui râle en permanence. Nous redoutons donc les allergies alimentaires, et sommes en plein ds la diversification.
Pouvez-vous nous donner votre avis concernant APLV et RGO, on lit bcp de choses, mais le pédiatre ne l’a jms évoqué ??
Quels tests pourraient être fiables pour écarter cette hypothèse ?

Ps, il lui arrive de régurgiter son repas du midi( haricots verts) après le repas du 16h et du soir, est-ce un signe inquiétant.

Merci d’avance+++

bonjour,

Les intolérances alimentaires, voire les allergies alimentaires, ne se traduisent pas par des regurgitations. Deplus la bonne prise de poids est un élément très rassurant.

cordialement

Bsr je m’inquiète sur la santé de la fille d’une amie qui a (19) mois et à chaque fois qu’elle fini de manger elle reprend son jeux qui est de courir sans arret et fini par vomir se qu’elle venait de manger est-ce normale ou on doit s’inquièté ? Qu’est-ce qu’on devrai faire.
En vous remerciant par d’avance à Bientot.

bonjour,

Il convient de consulter un gastro enterologue pédiatre qui pourra examiner l’enfant.

cordialement

Pour ma fille âgée de 4 ans et demi j ai constaté qu en dormant les nuits elle commence à tousser des toux un peu grasses mais au cours de la journée elle ne présente rien et elle est active, ce qui m inquiète aussi c que depuis 3 nuits elle vomi une demi heure après avoir dormi pouvez vous me dire la cause merci

bonjour,

il n’est pas possible comme ca de vous donner une orientation diagnostique.

Il est possible qu’il s’agisse de regurgiations mais sans certitude.

consultez votre pédiatre.

cordialement

mon fils a 3mois c’est un glouton il buvait 210ml galliagest depuis moins d’un mois il régurgiter après son bibi ou quelques heures plus tard je ne m’inquiéter pas c’est normal. comme il boit assez vite je fait une ou deux poses au milieu du bibi pour faire un rot. hier a 8h il boit son premier bibi je fait une pause il revomit tout en jet. au départ je penser qu’il avait avaler de travers. je lui donne le reste du bibi pas de problème mis a part qu’il s’endort. a 14h il hurle de faim il boit 90ml il vomit encore en jet juste après avoir éternuer je lui donne le reste parce qu’il hurle encore de faim la il tousse et revomit trois ou quatre jet. il a encore faim et s’endort de suite. il n’a pas de fièvre ne se tortille pas. une selle normal. j’ai essayer de lui donner picolite qu’il ne veut pas boire. a 18h je lui ai donner 30ml il a refait un jet et j’ai essayer de lui donner le reste il a bu 120ml sans vomir. a 22h il a faim et boit que 90ml. il n’a pas vomit mais a encore faim mais repousse la tétine. il mange, il vomit (ou non) et il dort. alors que d’habitude j’ai toujours eu du mal a l’endormir. depuis sa dernière visite au pédiatre il y a 5 jours il a perdu 20gr. au urgence ils m’ont dit une gastro mais je ne pense pas avez vous une petite idée.
cordialement.

bonjour,

Sans examiner votre enfant il est difficile de se faire une idée.

Si le problème persiste consultez votre pédiatre, qui au besoin lui fera faire une échographie.

cordialement

Bonjour,

mon fils est neé il y’a 10 jours maintenant, et à chaque fois l’allaitement termine il vomit beaucoup, il a perdu un peu de poids et son ventre devient creux
que dois-je faire ? merci de m’aider, nous sommes inquiets et stresses de sa situation.

Bonjour,

Il convient de consulter un pédiatre.

cordialement

Bonjour,

Mon fils, Sacha, a 2 ans et vomit souvent son biberon du matin. Celà debute par des quintes de toux et ensuite il rend tout son lait et tire au coeur. Je lui donnons du lait de croissance.

Le plus improbable c’est que celà se produit uniquement au cours de la semaine (de travail) quand je le reveille pour aller chez la nounou (soit vers 7h20). Le week end quand il se reveille tout seul, généralement vers 8h, il ne tousse pas du tout et donc ne vomit pas non plus.

Serait-ce une allergie ou une intollérence au lait ? dois-je essayer une autre lait ? Une autre raison ? Merci pour vos conseils...

bonjour,

Cela ne ressemble pas à un problème allergique.

Peut être faut il lui faire donner son biberon par la nounou un peu plus tard donc.

cordialement

Bonjours ma fille de 14 mois a fais un vomis en jet un matinun soir dans la mm journee son etas etais bon toute la journee durant la nuit douleur au ventre ces un mercredi jme suis dit jallez voir le lendemain sont etas tout allez bien pas dautre vomissement samedi en appres midi encore un vomis en jet moin pire que mercredi mais elle la fais en mangent elle ce lever coeur jai pas fais de cas mais la aujourdhui elle a fais un autre vomis en jet fais une semaine passer !!!

Bonjour,

Il n’y a pas dans cette situation d’élément inquiétant et il convient juste de surveiller l’évolution.

cordialement

Bonjour mon fils âgé de 3ans vomit depuis 2 jours, 1er jour il a mangé une purée avec un steak haché et vache qui rit en soirée et pendant la nuit il a tout vomit après il sait endormi tranquillement, aujourd‘hui il a mangé un bouillon de pâtes et du poulet vers 13h et a vomit vers 18h00 pouvez vous m‘aider a trouver la cause de ses vomissement, car moi et ma compagne sommes inquiet, merci d’avance pour vos conseils

Bonjour,

Sans examiner votre enfant cela est impossible.

consultez un pédiatre.

cordialement

Bonsoir ,
J aimerai savoir vers quel specialiste me tourner ma fille de 6 ans vomit régulièrement des glaires de jour comme de nuit après une quinte de toux, il lui arrive également de se plaindre du ventre, mis à part ça ç est une enfant dynamique . Notre médecin nous avait fait faire un examen orl qui n a rien révélé ceci dit ayant perdu mon médecin et n en n ayant pas d autre actuellement j aimerai trouver la solution à ce probleme.
merci de bien vouloir m aiguiller.

Bonjour,

il convient de consulter un gastro entérologue pédiatre.

cordialement

Bonjour,

Depuis hier, mon fils de 15 mois vomit le soir vers 19h. Il vomit tout ce quil a mangé pendant la journee. Sinon il va bien, il na pas de fievre et etat general normal. Il a des selles un peu liquides.

Le pediatre ne s’inquiete pas. Il suggere une alimentation constipante (riz carottes) et surveiller.

Avez vous une idee de ce quil a ?? Un traitement particulier ?

D’avance merci

Bonjour,

L’attitude de votre pédiatre parait la bonne et il n’y a pas d’inquiétude particulière étant le contexte.

cordialement

Bonjour,
Mon fils de 21 mois en très bonne santé générale se reveille demuis quelques nuits en pleurant. Cette nuit, quand j’y suis allée il a commencé à tousser et j’ai vu et senti que so. Repas et son lait dimu soir allaient être vomis. Je l’ai vite redressé et pris dans les bras, lui ai remis sa tétine et donné un peu d’eau. J’ai remarqué une haleine de quelqu’un ayant mangé des oignons crus, il y avit du poireau vapeur dans son repas.
À noter que 2 semaines plus tôt il a vomi 2 fois de suite des glaires pendant la nuit à cause de la toux.
Faut-il consulter ?

Merci d’avance

Cordialement

Bonjour,

Ceci reste très épisodique et ne nécessite pas de consultation particulière et ne semble pas inquiétant.

cordialement


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)